Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 18 août 2017 - 16:16  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'OpenBOR 3.0
(Article écrit par Mehdi Boulahia et extrait d'Amiga Power - octobre 2011, mis à jour en mars 2013)


Open Beats Of Rage : du beat'em up à l'ancienne

Souvenez-vous : il y a quelques numéros d'aMiGa=PoWeR en arrière, vous pouviez lire le test de Beats Of Rage, un beat'em up conçu par la Senile Team et tirant ses bases des jeux de l'ère des 16 bits tels Streets Of Rage (Mega Drive) et Final Fight (Arcade et Amiga 500 entre autres).

Si vous relisez ce test, vous constaterez que le grief le plus important à l'encontre de BOR à son arrivée sur AmigaOS 4 concernait la fluidité du jeu, plus lente sur un ordinateur à 1 GHz que sur une Dreamcast à 200 MHz (oui, la DC avait son processeur cadencé à 200 MHz).

Depuis, une version refaite de ce moteur de beat'em up est sortie. Elle fut nommée OpenBOR. Et devinez qui s'est attelé à le porter, l'optimiser et en tirer la substantifique moelle pour que l'expérience sur AmigaOS 4 soit à même de rivaliser avec les beat'em up de la glorieuse époque de l'Amiga 500 ? (reprenez votre souffle) Vous avez deviné : Hugues "HunoPPC" Nouvel. De son côté, le portage de la version MorphOS a été réalisé par le couple Pawel Stefanski/Sergio Campillo. Celui pour AROS est l'oeuvre de Szilárd Biró.

Et encore une fois, nous ne sommes pas déçus du travail réalisé !

Pour rappel, Beats Of Rage est en fait un moteur de jeu. Il suffit à tout un chacun de quelques connaissances et de beaucoup de patience pour créer un superbe beat'em up, voire une réadaptation d'anciens jeux de baston à défilement horizontal. Ainsi, le moteur intègre-t-il tout ce qui a fait le succès de ce type de jeu depuis Double Dragon (larme à l'oeil chez les plus anciens, hein ?) : coups de pieds/poings, chopes, projections, objets à glaner après avoir défoncé une table, un tonneau, une barrière de chantier ou une cabine téléphonique, et coups spéciaux (diminuant votre barre de vie un peu plus à chaque utilisation). Rien ne manque.

Pour ma part, ayant possédé une Mega Drive durant mon adolescence, il y a un jeu qui est resté gravé dans ma mémoire : Streets of Rage, l'un des meilleurs beat'em up de l'époque. Lors de mon précédent test de BOR, j'étais resté sur ma faim quant aux sensations retrouvées. Ce n'est plus le cas.

Mais commençons déjà par le début

OpenBOR étant une version améliorée du moteur BOR, celui-ci est livré sans aucun jeu. Il faudra donc aller récupérer les données du jeu de base sur le site de la Senile Team. En effet, Beats of Rage est le mod par défaut. Déjà excellent dans sa configuration actuelle (introduction de qualité, trois personnages jouables, nombreux ennemis, musiques dantesques, bruitages gratifiants et durée de vie très longue), OpenBOR prend toute son ampleur dès lors que l'on commence à jouer à d'autres mods.

OpenBOR

Vous pourrez effectivement trouver des réadaptations d'anciens jeux sur le Net créés spécifiquement pour le moteur de BOR. Les plus marquants sont : Golden Axe, Streets Of Rage, Alien Vs Predator, Final Fight (et ses déclinaisons) et même une réadaptation du jeu original Beats Of Rage avec beaucoup plus de personnages, certains étant tirés de l'univers SNK (comme Terry et ses attaques magnifiques). D'ailleurs, certains mods se laissent aller à insérer des personnages venus d'autres jeux : on retrouve par exemple Guile et Cammy de Street Fighter II dans la réadaptation de Final Fight et ça, franchement, c'est vraiment excellent, un rêve d'adolescent bercé aux crossovers.

Pour vous éviter toute recherche aussi décourageante qu'infructueuse, voici un lien sur lequel vous pourrez télécharger un grand nombre de mods pour le jeu : dl.openhandhelds.org/cgi-bin/gp32.cgi?0,0,0,0,11.

OpenBOR

Il suffit de copier le fichier *.PAK dans le tiroir "Paks" d'OpenBOR (renommer le fichier s'il s'appelle BOR.pak pour ne pas créer de conflit).

Parlons un peu technique

OpenBOR fonctionne sur tout Amiga sous AmigaOS 4 avec au moins 256 Mo de mémoire vive (512 sont tout de même recommandés). La version MorphOS fonctionne à partir de MorphOS 1.4.x plus l'Update Pack. Les mods doivent se situer dans leurs propres tiroirs car après le double-clic sur la très belle icône fournie, vous avez droit à un menu permettant de choisir le jeu auquel vous voulez jouer.

Une fois sélectionné, le jeu se charge... lentement. Très lentement. Au point qu'on pense que tout a planté. Mais fort heureusement, ce n'est pas le cas. Ces temps de chargement sont rédhibitoires mais j'imagine que Hugues Nouvel a déjà dû faire son maximum pour les réduire au mieux.

Dans le jeu, un petit tour par le menu options s'impose. Première chose à faire : passer le jeu en plein écran. Seconde chose : choisir un type d'affichage. Plusieurs vous sont proposés : les habituels 320x240 en basse qualité, 640x480 en basse ou haute qualité, filtrage bilinéaire, etc. Pour un effet typiquement "oldschool" Amiga/Arcade, je vous conseille le "scanline", affichant une ligne sur deux sur l'écran. Ce type d'affichage est très adapté aux écrans LCD, ceux-ci dévoilant la plupart du temps des pixels disgracieux dès lors que l'on n'utilise pas leur résolution native. Le mode "scanline" pallie cet effet et donne l'impression de jouer sur un écran Commodore 1084 ou sur une TV. J'ai d'ailleurs configuré mes anciens émulateurs de cette façon de manière à retrouver les sensations d'antan. D'un point de vue pratique, cela soulage aussi le processeur pour ce qui est du défilement. Tous les avantages, je vous dis.

OpenBOR

Un bon beat'em up ne s'appréciant vraiment qu'au joypad, il faudra bien vérifier que vous l'avez connecté avant le lancement du jeu. Celui-ci (que vous avez déjà dû configurer dans la préférence d'AmigaInput pour la version AmigaOS 4) devra aussi être configuré dans le jeu via le menu options. Vous pourrez ainsi définir la position des coups qui vous sied le mieux.

Côté modèle de joypad, je vous conseille un Saitek P220, facilement trouvable sur le Net, très peu cher et reconnu sans aucun souci par AmigaOS 4.1/AmigaInput et MorphOS/Poseidon.

OpenBOR

Une fois votre personnage choisi, c'est parti pour l'action. Et là, oui, on a vraiment à faire à de la qualité : fluidité exemplaire, défilements parallaxes, effets de transparence, de miroirs, réponses aux commandes sans aucune latence, jeu nerveux, le tout accompagné de somptueuses musiques et de bons effets sonores. Selon les jeux, vous retrouverez même des thèmes musicaux remixés des jeux de l'époque.

OpenBOR a été testé sur Sam440ep/667MHz et AmigaOne G4 1 GHz. Les deux ordinateurs n'ont montré aucun signe de ralentissement pendant tout le jeu, ce qui prouve encore une fois la très grande maîtrise de Hugues Nouvel pour ce qui est de l'optimisation en programmation.

Nom : OpenBOR 3.0.
Auteurs : Senile Team.
Genre : moteur de jeu de combat.
Date : 2010.
Configuration minimale : AmigaOS 4.1, AROS ou MorphOS 1.4.x (avec Update Pack 1) et 256 de mémoire.
Licence : Open Source.
Téléchargement : versions AmigaOS 4, AROS et MorphOS.

NOTE : 8/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]