Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 24 juin 2017 - 17:34  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Ninja Rabbits
(Article écrit par David Brunet - août 2007)


Avec Ninja Rabbits, l'éditeur anglais MicroValue nous offre un jeu de combat assez original en apparence : au lieu des tortues ninja, votre héros n'est autre qu'un lapin !

Ninja Rabbits

Le scénario prétexte

Mais le scénario affligeant réduit de beaucoup cette originalité. Jugez plutôt : une fuite dans une usine chimique a causé le chaos et des gaz toxiques se sont répandus sur toute la surface de la Terre. Les gens et les animaux sont devenus très agressifs. Le Ninja Rabbit reste le seul espoir pour trouver cette fuite et sauver le monde de la destruction. Si ce scénario prétexte est clairement expliqué sur la boîte, aucune introduction dans le programme n'en fait mention. Mais connaître le scénario n'est pas rédhibitoire pour la suite du jeu.

Ninja Rabbits se joue seul et il n'y a donc pas de mode deux joueurs. Le scénario ne mentionne qu'un Ninja Rabbits, pas deux. Dommage car les jeux à deux en simultané offrent toujours davantage d'amusement.

Ninja Rabbits

Trois tableaux et pas un de plus

Vous incarnez donc un sympathique rongeur, nommé Ninja Rabbits, vêtu d'un kimono de karaté et à l'allure quasi humaine. Il doit se frayer un chemin à travers trois tableaux : la campagne, la ville et l'usine. Les tableaux en campagne proposent également quelques passages souterrains afin de contourner un obstacle. Le premier obstacle rencontré est un rocher et on se demande au début comment le contourner. Après quelques réflexions, on se dit que le trou de la taupe ne doit pas être placé là par hasard. Et c'est bien le cas : il suffit de pousser votre manette vers la bas pour que le héros passe dans le terrier, où des chutes de pierres vous attendent. Les passages souterrains seront également de mise pour la ville avec des égouts.

Ces tableaux ont de gros points faibles :
  • Ils sont très petits. On les termine vite et comme il n'y en a que trois, le jeu lui-même est ridiculement court.
  • Le moteur graphique ne propose pas de défilement. Vous passez directement d'un écran à l'autre.
  • Le pire, c'est que votre personnage ne peut pas se retourner ! Il fait toujours face au côté droit et est incapable de sauter par-dessus un ennemi ou un obstacle...
Ninja Rabbits

Les ennemis dans Ninja Rabbits sont des humains mais aussi d'autres animaux, qui ont alors une apparence humaine. Ces ennemis apparaissent un peu au hasard et sont en nombre limité à chaque écran : une fois neutralisés, aucun autre ennemi ne réapparaît et vous pouvez passer à l'écran suivant.

En outre, ces ennemis ont un sérieux manque d'imagination dans leurs attaques. Au bout de quelques minutes (secondes ?), on connaît déjà toutes leurs "subtilités" : il n'y en a pas ! Ils avancent vers vous et vous tapent dessus. C'est vraiment répétitif et lassant...

Pour vous défaire de ces ennemis, vous disposez de plusieurs coups dont un coup de bâton et de deux coups de pied, mais aucune arme tierce ne viendra augmenter votre arsenal. Un problème apparaît parfois : vos coups touchent l'ennemi mais rien ne se passe, le programme ne détectant pas les collisions. Il faut alors reculer un peu et retaper. Mais dans un cas, cela n'a pas fonctionné et je me suis retrouvé coincé...

Ninja Rabbits

Une technique hétérogène

Au niveau de la réalisation, on peut dire qu'elle est inégale. Les graphismes sont bien travaillés et détaillés, que ce soit pour les personnages ou les décors des différents niveaux. La campagne anglaise est bien reproduite avec ses arbres, ses prairies et ses buissons. Quelques détails comme l'oiseau qui chante ou le castor qui apparaît et fait un petit "coucou" sont bien sympathiques. Vous aurez même droit à un green de golf où il faudra éviter les balles.

Les bruitages sont des plus classiques pour un jeu de combat avec des "pifs" et des "pafs" de circonstance. Mais ils sont quand même bien répétitifs et ennuyants à la longue... surtout qu'on n'entend que eux puisqu'il n'y a pas de musique !

Ninja Rabbits

Le principal problème provient, en fait, du peu de mouvements disponibles et des contrôles confus de votre personnage. Le fait qu'il ne peut pas se retourner est handicapant et les coups portés ne sont pas très précis.

Un bilan bien lourd

Avec tous ces défauts, Ninja Rabbits se révèle être un jeu de combat médiocre. Il n'a pas grand-chose à proposer aux joueurs, il n'apporte rien d'intéressant à part quelques pointes d'humour. Il pourrait être apprécié par les jeunes joueurs, au vu de sa relative facilité, mais certainement pas par des joueurs plus expérimentés.

A noter que Ninja Rabbit était vendu en version "budget" : encore heureux !

Nom : Ninja Rabbits.
Éditeur : MicroValue.
Genre : jeu de combat.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 3/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]