Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 29 mai 2017 - 02:10  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Le point sur MorphOS et le Pegasos
(Article écrit par David Brunet - décembre 2001)


Notre cher AmigaOS ne va bientôt plus être le seul système d'exploitation adoré par les amigaïstes. Le projet MorphOS continue son développement et, couplé avec l'extraordinaire ordinateur Pegasos, il risque bien de faire grand bruit...

MorphOS

MorphOS est un nouveau système d'exploitation pour les Amiga munis de PowerPC. Il fonctionne déjà sur une grande partie des machines actuelles (A4000, A4000T, A1200) et gère les cartes graphiques Voodoo3 (en 2D et 3D, modèle 2000, 3000 et 3500), Voodoo4 et 5 (2D seulement pour l'instant), SIS, Permedia 2 (2D et 3D) et bientôt Matrox G450 et les cartes NVidia (2D et 3D ?). MorphOS est indépendant du matériel et ce système sera, en outre, utilisé sur le Pegasos, un ordinateur créé par la société allemande bPlan. On parle aussi d'une éventuelle version de MorphOS pour Mac.

MorphOS ressemble à AmigaOS mais ce n'est pas AmigaOS. Son véritable noyau est Quark, il est multitâche, gère le multiprocesseur, la mémoire virtuelle, la protection mémoire et le pistage des ressources. Le système fait tourner toutes sortes d'applications :

Les programmes PowerUP : c'est l'ancien système PowerPC de Phase 5. Les applications PowerUP tournent aussi vite sous MorphOS qu'en natif. La disparition des changements de contexte 68k/PowerPC donnera même une impression de vitesse supplémentaire.

Les programmes 68k indépendants du matériel Amiga : toutes ces applications Amiga 68k seront émulées. L'émulation se fait sous un procédé JIT (Just In Time) qui transcrit les instructions 68k en instructions PowerPC à la volée. Le tout est stocké dans un cache (nécessité d'avoir beaucoup de mémoire) mais la vitesse d'exécution est impressionnante : avec un simple PowerPC 603 à 200 MHz, on obtient plus ou moins l'équivalent d'un 68060 à 100 MHz ! C'est bien mieux que le JIT d'AmigaOS 4 qui ne dépasse pas, actuellement, la puissance du 68040 avec un 604. Le JIT sera inclus dans la version publique finale de MorphOS.

Les programmes 68k dépendants du matériel Amiga : pas mal de vieux jeux et de démos ne s'exécuteront pas sous MorphOS. La solution viendra de l'utilisation d'UAE en version MorphOS.

Les programmes WarpOS : MorphOS possède un émulateur WarpOS qui permet donc de faire tourner toute cette logithèque. Là encore, l'absence de changement de contexte donnera une émulation parfaite côté vitesse. Warp3D est aussi émulé, ce qui permettra aux joueurs d'utiliser leur bon vieux Shogo ou autre Heretic 2.

Les programmes MorphOS : pour le moment, on dénombre une centaine de logiciels actuellement disponibles dont beaucoup sont sur Aminet. On peut citer notamment : YAM, MUI, CygnusED, AmiTCP, UAE ou encore MagicMenu. Et bientôt Motion Studio et toute la série des Earth 2150 (The Moon Project, Lost Souls, etc.).

L'équipe MorphOS/bPlan

L'équipe derrière MorphOS est composée de développeurs bien connus et talentueux : on compte bien sûr Ralph Schmidt, le meneur du projet, mais aussi Frank Mariak, le "Monsieur CyberGraphX", ainsi que Emmanuel Lesueur, Teemu Suikki et David Gerber. bPlan, quant à lui, tient dans ses rangs Gerald Carda, ex-concepteur matériel de chez Phase 5. Et ce n'est pas surprenant de voir que le projet MorphOS/Pegasos est la suite logique des projets de Phase 5.

Cette équipe a déjà travaillé sur de nombreux projets :
  • Fastlane Z3 : le premier contrôleur DMA SCSI sur bus Zorro III.
  • CyberStorm : la première carte 68060.
  • CyberGraphX : le premier système RTG 24 bits.
  • Les cartes graphiques CyberVision64, CyberVision64/3D, CyberVisionPPC et BVisionPPC.
  • CyberStormPPC et BlizzardPPC : les seules cartes PowerPC et Wide-SCSI pour l'Amiga.
  • G-Rex : carte d'extension PCI.
Le Pegasos

L'ordinateur en préparation chez bPlan se nomme Pegasos. La carte mère est au format microATX (elle rentre dans les petites tours) et les spécifications de cet ordinateur vont mettre d'un coup le matériel Amiga à jour :
  • Processeur PowerPC G3 à 350 MHz. Gestion du biprocesseur G3 ou G4. Le processeur est sur carte fille (différents types sont gérés) et peut monter jusqu'à des fréquences de plus de 2 GHz. Apparemment pas de gestion pour le G5 à court terme.
  • Bus processeur à 133 MHz.
  • Bus AGP x2.
  • Deux bancs de mémoire SDRAM 133 MHz. 128 Mo de base, 2 Go maximum.
  • Trois ports PCI pour extensions personnalisées (SCSI...).
  • FireWire IEEE1394 à 100/200/400 Mo. Le circuit est intégré à la carte mère.
  • Réseau 10/100 Mo. Le circuit est intégré à la carte mère.
  • Quatre ports USB. Deux ports internes et deux ports externes.
  • Système sonore AC97 (puce Sigmatel STAC 9766). Sortie numérique S/PDIF.
  • IRDA. C'est une interface pour communiquer avec les PDA et les autres périphériques IRDA.
  • Quatre ports IDE ATA100. Pour l'utilisation de disque dur IDE rapides et peu chères.
  • Clavier compatible PS2 et USB.
  • Souris compatible PS2 et USB. Compatible avec les crayons optiques, etc.
  • Port série compatible RS232. Le circuit est intégré à la carte mère.
  • Port parallèle Centronics. Le circuit est intégré à la carte mère.
  • Lecteur de disquette haute densité.
  • Prise manette.
Pour les prix, bPlan annonce 650 euros pour la carte mère et 1000 euros pour l'ordinateur complet : Pegasos en tour ATX, processeur G3/350 MHz, disque dur 20 Go, 128 Mo de mémoire, carte son, carte réseau, carte graphique, système d'exploitation MorphOS et Linux.

Un prototype du Pegasos a été montré lors du salon informatique de Cologne. Il tournait sous MorphOS avec des applications comme VoyagerPPC ou AmiAtlas. Il ne faisait pas que faire tourner des applications, il faisait aussi tourner les têtes ! Beaucoup de personnes sont revenues impressionnées et impatientes d'en avoir un !

Adresses utiles
Conclusion : une concurrence pour l'AmigaOne ?

Les amigaïstes attendent un nouvel Amiga depuis longtemps. L'AmigaOne, qui tarde encore et toujours, utilisera nos bons vieux A1200 et ne sera donc pas une machine totalement nouvelle. Elle possède un gros avantage par rapport au Pegasos : elle porte le nom "Amiga". Mais les faits sont là : le Pegasos fonctionne, son prix est compétitif et ses spécifications dépassent celles de l'AmigaOne. Bref, le couple MorphOS/Pegasos est de plus en plus perçu comme le véritable futur de l'Amiga.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]