Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 29 avril 2017 - 07:36  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de MorphOS 3.6 et 3.7
(Article écrit par David Brunet - juillet 2014, mis à jour en août 2014)


MorphOS 3.6 Et encore un test du système d'exploitation MorphOS. Cette fois-ci ce sont les versions 3.6 et 3.7 qui passent ici à l'essai.

Présentation

MorphOS 3.6 est téléchargeable sur le site www.morphos-team.net/downloads.html depuis le 27 juin 2014. MorphOS peut s'installer sur de nombreuses machines équipées d'un PowerPC comme les Pegasos I/II, Efika 5200B, Mac mini G4, eMac G4, Power Mac G4, PowerBook G4, iBook G4 et Power Mac G5.

Le prix de MorphOS n'a pas changé : il varie de 49 à 111,11 euros suivant le type de machine que vous possédez. La méthode de paiement consiste à s'enregistrer via l'outil "RegTools" qui se trouve dans le répertoire "Tools" du système et payer via PayPal. Les auteurs vous enverront alors une clé à placer dans le répertoire "Devs". MorphOS est néanmoins utilisable en mode démo, c'est-à-dire par sessions de trente minutes à l'issue desquelles le système ralentit vous obligeant à redémarrer.

L'installation vous propose de mettre à jour votre système ou de procéder à une nouvelle installation. Sur Mac, nouvelle installation et mise à jour se déroulent sans accroc mais sur Pegasos, l'utilisateur devra lui-même placer le fichier "boot.img" dans sa partition de démarrage. Cette étape est marquée dans le fichier "MorphOS.readme", on ne comprend juste pas pourquoi cela n'est pas automatique.

Vous avez demandé des nouveautés, ne quittez pas...

Au niveau des nouveautés, cette mouture 3.6 en proposent quelques-unes assez croustillantes.

On commence par Synergy, un logiciel libre créé par Synergy Software permettant de partager un clavier et une souris entre plusieurs ordinateurs via un réseau. C'est une sorte de KVM logiciel, à la différence qu'il ne permet pas de partager l'écran, mais juste la souris et le clavier. Ainsi, les utilisateurs de multiples machines pourront économiser une place précieuse sur leur bureau puisqu'un seul combo clavier/souris sera nécessaire pour toutes leurs configurations. Le passage du curseur de la souris d'un écran à l'autre se fait naturellement, sans avoir recours à une combinaison de touche préalable : vous déplacez le curseur sur le bord droit d'un écran et celui-ci se retrouve sur le bord gauche de l'écran d'à côté. Sympa !

Cerise sur le gâteau, Synergy permet de partager aussi le presse-papiers : un copier-coller de texte par exemple est possible entre les machines connectées à Synergy. Sur MorphOS 3.6, c'est un client Synergy qui est disponible mais pas le serveur. Donc le partage souris/clavier entre deux machines MorphOS n'est pas possible, il faut toujours un système Windows.

MorphOS 3.6
L'interface de Synergy

La gestion du Wi-Fi est présente dans MorphOS depuis la version 3.2. Il s'agissait d'un pilote pour les puces Atheros5000, autrement dit des cartes réseau externes. Pour cette version 3.6, Frank Mariak a réalisé un pilote pour l'AirForce One 54g et l'AirPort Extreme, le réseau sans fil d'Apple. Ce dernier fait donc fonctionner les puces Broadcom B43xx présents dans les eMac G4, les iBook G4, les PowerBook G4 Aluminium, les Mac mini G4, les Power Mac G4 modèle FW800 et les Power Mac G5. C'était l'une des fonctionnalités les plus demandées de la part des utilisateurs et la voici enfin.

Au niveau de la configuration logicielle de ce réseau, il faut aller dans la préférence "Network", cliquer sur "wl0", attendre la liste des réseaux, choisir son réseau Wi-Fi et appuyer sur "Connecter". Ensuite, il est préférable de redémarrer la machine. La connexion Wi-Fi est très rapide sur mon PowerBook G4 mais je dois attendre entre vingt et trente secondes sur Power Mac G5 pour qu'il soit activé. Pour vérifier l'état du Wi-Fi, on peut utiliser le nouveau module de barre de titre "Wireless". Si le réseau Wi-Fi n'est pas du tout reconnu et que vous êtes sûrs que votre carte Wi-Fi est fonctionnelle, il faudra alors aller configurer votre routeur, dans la section "Wi-Fi" (notamment le canal et le mode radio). Côté vitesse, je monte jusqu'à 850 ko/s ici sur PowerBook G4 (sur une liaison 1 Mb/s théorique), c'est beaucoup moins rapide sur Power Mac G5 (serait-ce un problème de configuration de mon côté ?).

SMBFS (Server Message Block File System) est un protocole permettant le partage de ressources (fichiers et imprimantes) sur des réseaux locaux avec des PC sous Windows. Son utilisation était possible sur MorphOS via une solution externe (un exécutable natif AmigaOS 68k). Aujourd'hui, SMBFS dispose d'une version MorphOS PowerPC et est intégrée au système. Cette version propose notamment la gestion du 64 bits, autrement dit la possibilité de partager des fichiers de plus de 2 Go. A l'utilisation, ce SMBFS n'est pas plus rapide que la vieille version 68k car le gain éventuel du code natif est perdu avec la latence du réseau. Mais après tout, l'ajout de SMBFS fait tout de même une fonction de plus dans MorphOS.

De nouvelles cartes graphiques sont gérées avec cette version 3.6. Il s'agit des cartes Radeon à base de R400, une série de cartes graphiques qui a été introduite en 2004 par ATI. Les cartes X800 Pro et FireGL X3 sont indiquées comme compatibles mais peut-être que d'autres variantes de ces cartes fonctionnent aussi sur MorphOS à présent. La Radeon X800 Pro est pour port AGP, dispose de 256 Mo de mémoire GDDR3, a une fréquence interne de 475 MHz et une fréquence mémoire de 900 MHz. La FireGL X3 n'est autre qu'une variante pour "professionnels" de la Radeon X800 Pro. Elle présente les mêmes caractéristiques sauf pour la fréquence mémoire qui n'est que de 450 MHz. A noter que seules les cartes originales Mac sont gérées (pas celles PC reflashées).

MorphOS 3.6 gère ces nouvelles cartes en 2D mais aussi en 3D. Cependant, et à l'instar des Radeon R300/R350, les programmes Warp3D tel que le jeu WipEout 2097 ne fonctionnent pas. La faute à l'adaptateur Warp3D Goa qui est construit autour de la bibliothèque Rave3D, bibliothèque qui n'est plus développée depuis plusieurs années. Il faudrait donc un Goa "nouvelle génération" basé sur TinyGL, l'autre bibliothèque 3D de MorphOS, pour que ces applications soient de nouveau compatibles. Pour terminer sur ce sujet de la 3D, sachez aussi que les fonctions OpenGL 2.0 de ces cartes ne sont pas reconnues. Là encore, une mise à niveau de TinyGL serait plus que la bienvenue.

La francisation du système poursuit son cours. L'avancée la plus significative dans ce domaine est la traduction en français de MUI, le cadre d'application gérant l'interface graphique. Un catalogue français était disponible il y a des années pour MUI 3.8 (version AmigaOS 68k) mais il n'a été mis à jour et publié dans MorphOS que maintenant. Merci à Antoine Dubourg et Mickaël Pernot pour ce travail qui donne un petit plus à tous les utilisateurs francophones. Mickaël Pernot a aussi traduit en français SSHCon (la console SSH) et Scribble (éditeur de texte).

MorphOS 3.6
MUI 4.2 en français

La gestion des machines portables iBook G4 et PowerBook G4 a été quelque peu améliorée. Le microphone de ces ordinateurs est dorénavant reconnu. De plus, on peut à présent réinitialiser les iBook G4/PowerBook G4 disposant de clavier ABD avec la combinaison de touches "Fn + Alt Gauche + Entrée" (le classique "Control + MorphOS + MorphOS" ne fonctionnait pas). Enfin, la température limite pour enclencher l'extinction des PowerBook G4 a été relevée. Donc normalement, ces machines ne s'éteindront plus après seulement quelques minutes d'utilisation.

L'année dernière, un client VNC avait fait son apparition dans MorphOS : ZVNC. Aujourd'hui, le serveur est arrivé. Il s'agit de VNCServer, un outil créé par Harry Sintonen et Jacek Piszczek et disponible séparément depuis quelques années. Rappelons que VNC (Virtual Network Computing) est un protocole de prise de contrôle d'une machine à distance. VNCServer est un serveur plutôt complet et dispose notamment des fonctions suivantes : gestion jusqu'à 63 clients simultanément, interface graphique MUI avec contrôle total du clavier, changements des paramètres en temps réel, fonctions de sécurité, gestion du protocole RFB (Remote FrameBuffer), gestion du presse-papiers, gestion de la compression ZLib, etc.

MorphOS 3.6
VNCServer

Quelques changements

Mis à part ces "grosses nouveautés", la mouture 3.6 de ce système d'exploitation nous offre des changements divers par rapport aux versions précédentes. En voici un aperçu :
  • Les fichiers de plus de 2 Go sont mieux reconnus avec le système de fichiers SFS.
  • L'éditeur de texte Scribble, qui est aussi très adapté pour la programmation, a été amélioré de façons diverses : ajout d'abréviations, de favoris, amélioration de la gestion CVS, etc.
  • Ajout des bibliothèques hashtable.library (pour les tables de hachage) et sqlite.library (pour la gestion des bases de données SQLite 3).
  • Ajout de la commande Newer avec laquelle on peut comparer les versions de deux fichiers.
  • L'outil de partitionnement des disques HDConfig reconnaît mieux les gros disques de 2 To.
  • Les fenêtres des requêtes ont été refaites afin de montrer les longs chemins et les noms longs. Par exemple, la requête pour quitter le système, ci-dessous, est nommée "Requête d'Ambient" mais la fenêtre est trop petite et n'affiche que "Requête". Maintenant, on peut élargir toutes les requêtes pour mieux les visualiser. Cela devrait également utile pour certaines requêtes (je pense notamment à celles des navigateurs Web) qui étaient bien trop longues pour la résolution affichée et qui forçait MUI à changer/rétrécir la police de caractères automatiquement et sans l'accord de l'utilisateur.

    MorphOS 3.6 MorphOS 3.6
    Exemple de requête d'Ambient élargie pour afficher son titre en entier

  • VPDF, le lecteur de PDF, gère maintenant les localisations (mais le catalogue français n'est pas encore disponible). Des fuites mémoire ont aussi été supprimées.
  • La préférence Monitor, qui était absente sur les ordinateurs portables, fait son arrivée. Cela autorise la création de résolutions, même celles qui ne sont pas natives. Cependant, les basses résolutions telles que 320x240 ou 640x480 scintillent.
  • Les panneaux d'Ambient peuvent être configurés depuis un clic sur le bouton droit de la souris (auparavant, il fallait aller dans les préférences d'Ambient, ce qui était moins rapide). Par contre, la fonction "bloquer" est toujours inopérante, un panneau fermé et bloqué restera ouvert au prochain redémarrage.
  • Transfer, le logiciel FTP dispose de quelques fonctions supplémentaires : la gestion de chmod (alias "change mode", qui permet de changer les permissions d'accès d'un fichier/répertoire) et aussi la possibilité de garder le serveur actif/en vie est réglable pour chaque serveur individuellement. Dans la pratique, j'ai aussi noté que cette fonction de garder le serveur en vie fonctionne mieux (la connexion au serveur n'est plus coupée intempestivement).
En outre, le navigateur Web Odyssey est proposée dans une version plus récente, la 1.23. Mais pourquoi ne pas avoir inclus la version 1.24 qui est disponible depuis des semaines ? Il y a maintenant un test de version pour éviter de remplacer la version installée si celle-ci est plus récente. Cela évite, entre autres, aux polices de caractères d'être réindexées lors du premier lancement d'Odyssey Web Browser.

En tout cas, ce navigateur est devenu bien complet. Par rapport à la version 1.20 qui était présente dans MorphOS 3.5, OWB offre de gros changements au niveau presse-papiers, du copier/coller, du réseau, du JavaScript, de WebInspector... Cette version propose également un changement dans l'agencement de WebInspector, la gestion/personnalisation des proxies dans les réglages, ajoute une fonction "topsites" permettant de visualiser sous forme de miniatures les sites les plus visités, affiche les icônes par défaut des fichiers dans la fenêtre de téléchargement, ajoute une option pour démarrer les téléchargements automatiquement (sans passer par une fenêtre de requête), l'ouverture d'une nouvelle page peut être personnalisée, gère le codec vidéo VP9, intègre une version plus récente de FFmpeg, etc. A l'utilisation, ce navigateur consomme beaucoup de mémoire et est un peu lent. Le décodage du JavaScript devrait cependant s'améliorer à l'avenir car un JIT est en cours de développement.

MorphOS 3.6
Fonction "Topsites" d'Odyssey Web Browser

Pour terminer, abordons le chapitre des choses qui refonctionnent : on peut noter que l'économiseur d'écran "Feathers" n'est plus bogué, les outils SZoom et SCube s'affichent (presque) correctement et le gel de Quake 3 sur Power Mac G5 a disparu.

Mise à jour MorphOS 3.7

MorphOS 3.7 n'est qu'une petite mise à jour de la version 3.6. Elle est sortie le 3 août 2014 et propose 25 corrections de bogues ou changements mineurs. En voici quelques exemples : correction du plantage dans Jukebox quand celui-ci était iconifié alors qu'il calculait les temps des musiques, quelques changements dans la gestion des fichiers trop gros sur une partition SFS, corrections de bogues avec le menu de Scribble, etc. Bref, on a sans doute affaire à l'une des plus petites mises à jour de l'histoire de MorphOS. :-)

Une dénomination 3.6.1 aurait peut-être été plus judicieuse, donc pourquoi changer de numéro de version juste pour cela ? La logique actuelle de l'équipe MorphOS est de fournir une version de mises à jour/corrections entre deux versions majeures. Donc la 3.7 est mineure et la 3.8 sera majeure.

Mais si cette version 3.7 apporte des corrections de bogues, elle supprime aussi l'une des avancées de la version 3.6 : MUI n'est plus en français et est redevenu en anglais ! C'est sans doute une faute d'inatention de la part de l'équipe MorphOS et cela devrait être corrigé dans la prochaine mouture du système. MUI passe par ailleurs en version 5, mais difficile de connaître les éventuels changements opérés (les préférences sont par exemple indentiques à la version 4.2 précédente).

Conclusion

Que dire de ces cuvées 3.6/3.7 ? Encore une fois, le nombre de fonctions et d'applications intégrées a été revu à la hausse, ce qui est sans doute la chose la plus importante. La gestion des machines actuelles (les Mac) est de plus en plus complète et propose maintenant le Wi-Fi et les cartes Radeon R400. La prochaine grande étape sera sans doute la gestion des Sam460ex. Son constructeur, ACube, a récemment relancé leur production, c'est peut-être un signe que cela devrait prochainement se produire.

Nom : MorphOS 3.6 et 3.7.
Développeurs : MorphOS Development Team.
Genre : système d'exploitation.
Date : 2014.
Configuration minimale : Pegasos I/II, Efika 5200B, Mac mini G4, eMac, Power Mac G4, Power Mac G5, iBook G4 ou PowerBook G4, 128 Mo de mémoire, carte graphique Permedia 2, SIS, Volari V3/V5/V8, Voodoo ou Radeon.
Licence : commercial.
Prix : de 49 à 111,11 euros, mise à jour gratuite depuis la version 2.x/3.x.
Téléchargement : www.morphos-team.net/downloads.html.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]