Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 27 avril 2017 - 20:48  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de MorphOS 2.7
(Article écrit par David Brunet - décembre 2010)


MorphOS 2.7 MorphOS 2.6 fut la première version à gérer les Power Mac G4. Après un certain enthousiasme suite à sa sortie, il fallait se rendre à l'évidence qu'un certain nombre de problèmes étaient présents. La MorphOS Team a vite réagi et a proposé, à peine deux mois plus tard, une version censée régler les bogues les plus ennuyeux.

Présentation et installation

Arrivé le 2 décembre 2010, MorphOS 2.7 est disponible sur le site de morphos-team.net sous forme de fichier ISO (pour Pegasos I/II, Mac mini G4, eMac et Power Mac G4) ou bien via un fichier d'installation en ligne (pour Efika 5200B). C'est une mise à jour qui est gratuite pour les utilisateurs enregistrés. Pour les autres, MorphOS est tout de même utilisable par sessions de 30 minutes (après ce délai, la "A500 speed" se mettra en marche :-)). L'enregistrement se fait via l'outil "RegTool" qui se trouve dans le système et la clé vaut 111,11 euros.

L'installation ne pose pas de problèmes majeurs (et même mineurs). La procédure est maintenant bien rôdée. Seule la mise à jour par-dessus une installation déjà existante peut agacer. En effet, il faudra, dans la plupart des cas, copier le fichier "boot.img" à la main dans votre partition dédiée. Cette copie n'est pas mentionnée dans la doc. Pour plus de détails là-dessus, nous avons réalisé un tutoriel pour solutionner les éventuels soucis.

La chasse aux bogues

Les Power Mac G4 ont été construits autour de différentes révisions de PowerPC G4. Cela va des PowerPC 7400 (dont la fréquence débute à 350 MHz) jusqu'aux 7447A (qui atteignent plus de 1,8 GHz) en passant par les 7410, 7450 et aussi les sympathiques 7455 qui disposent de cache de troisième niveau. Or, toutes ces variantes n'étaient pas gérées. Les utilisateurs de 7400 et 7410 avaient par exemple la mauvaise surprise de voir un message d'erreur dans le firmware. MorphOS 2.7 permet ainsi de régler la non reconnaissance des 7400, 7410 et même de certains 7450. Et cerise sur le gâteau, le PowerPC 7448 est géré pour la première fois sur MorphOS. Ce n'est qu'une expérimentation mais cela ouvre la voie à des cartes accélératrices de chez NewerTech (pour Power Mac G4) ou celles de Daystar pour... PowerBook G4, tiens tiens. :-)

L'une des choses auxquelles on ne peut plus se passer quand on y a goûté est les favoris sur le bureau. Chaque fenêtre d'Ambient peut avoir une icône supplémentaire avec la liste des emplacements qu'on utilise souvent. C'est surtout utile quand ces emplacements sont dans des sous-sous-sous-sous-répertoires, et qu'on a la flemme de cliquer sur toutes les icônes desdits répertoires pour retrouver ce que l'on veut. Mais manque de chance, la longueur du chemin de ces emplacements était limitée. MorphOS 2.7 vient donc à la rescousse pour les adeptes de cette option.

MorphOS Le module d'éjection qui se trouve sur la barre de titre a un certain succès, surtout pour ceux dont le bouton d'éjection de leurs périphériques se trouve un peu loin (ou pour les fainéants ;-)). Ce module est même obligatoire pour les utilisateurs de Power Mac G4 (les séries des QuickSilver et Mirrored Drive Doors) car ceux-ci ne disposent pas de bouton en façade. Un problème apparaissait avec ce module d'éjection : si on insérait une clé USB, l'ouverture du tiroir du lecteur optique était alors impossible. La nouvelle version de l'Eject.sbar règle ce problème : le second port IDE est ici reconnu.

Toujours concernant les Mac, la faiblesse du volume audio a été résolue pour quelques modèles, mais hélas pas pour le mien (Mirrored Drive Doors). Un outil, non disponible publiquement, permet d'augmenter le volume des Mac, mais cela augmente aussi le volume du haut-parleur interne, ce qui n'est pas très confortable. La meilleure solution actuellement est de brancher une carte son (genre Sound Blaster Live!) sur un port PCI. Mais pour ceux qui ne veulent pas acheter de carte son, il faudra attendre une prochaine version pour régler ce problème d'audio. Les développeurs de MorphOS travaillent pour gérer au maximum les Mac et d'autres gestions matérielles devraient arriver prochainement comme la reconnaissance du SATA et du SCSI dans les Power Mac G4.

Le mode Nap permet de mettre le processeur en sommeil. Ce dernier consomme donc moins d'énergie, produit moins de chaleur et le ventilateur est moins bruyant. Avec MorphOS 2.6, ce mode était utilisé dans tous les cas pour les Power Mac G4. Il s'avère que certains vieux modèles ne gèrent pas le Nap et ceux-ci devenaient instables. Le fait de ne pas utiliser le Nap va donc les rendre de nouveau stables mais au prix d'être (encore) plus bruyants.

Concernant les cartes graphiques, la mise à jour 3D tant attendue n'est pas encore arrivée. Cependant, trois bogues ont été retirés : l'affichage des Radeon 9800 Pro sur Power Mac G4, la gestion des curseurs matériels sur certaines Radeon 9600 et Radeon 9800, et l'initialisation des Rage 128.

Enfin, des rectifications mineures ont été réalisées pour d'autres parties du système comme, par exemple, pour les bibliothèques Intuition et Layers, pour Installer (correction d'un bogue sur la création de répertoire et meilleure compatibilité avec les anciens scripts), pour SetClockNTP (la date trouvée avançait d'une heure), Grabber (la capture des écrans 3D fonctionne mieux), etc.

Quelques nouveautés ?

Que serait une mise à jour de MorphOS sans une mise à jour d'Origyn Web Browser ? Et bien Fabien Coeurjoly n'a pas pu s'empêcher, encore une fois, d'améliorer ce navigateur Web. La version incluse est la 1.11, qui fut d'ailleurs disponible séparément au mois de novembre. OWB 1.11 est basé sur la révision 71312 de WebKit qui règle enfin le problème de chargement des images dans YouTube (seules les images du début des pages s'affichaient) et également le plantage sur certains sites (par exemple www.reco.se). De plus, le navigateur évite à présent de redessiner une image à chaque fois qu'une donnée est reçue. Cela devrait faire baisser la charge processeur dans ces cas-là. En outre, le site YouTube devient de plus en plus fonctionnel, pas mal d'options sont maintenant disponibles pour lui : arrêt de la lecture de la vidéo, lecture en boucle, pleine fenêtre, affichage des contrôles, déplacements dans la vidéo avec les touches flèches, copier l'adresse du flux, télécharger le flux, etc. Cela rend Tubexx définitivement obsolète !

MorphOS 2.7
OWB 1.11

Le menu des types MIME dispose aussi d'une option supplémentaire : "Ignorer". Cela peut se révéler très utile pour gagner du temps : par exemple si un site débile vous propose de jouer des sons WAVE ou MP3 dans chacune de ses pages, vous pouvez ignorer ces types de fichiers et la navigation en sera ainsi plus rapide.

Un navigateur peut toujours être amélioré et OWB n'échappe pas à la règle. Par exemples quelques réglages par défaut ne sont pas optimum (le nombre de connexions...), les scripts sur YouTube, pourtant indispensables, ne sont pas activés par défaut, et le greffon pour le Flash n'est pas non plus inclus. De plus, OWB a depuis toujours deux possibilités pour copier/coller du texte : soit la méthode "classique", soit avec "le jeu de caractère du système". Mais la fameuse combinaison de touches "Amiga+C" utilise la première méthode, autrement dit, un copier/coller au clavier renverra toujours des caractères bizarres au lieu des caractères accentués par exemple.

On sait que MUI est en développement constant depuis des années. Cela passe par son programme principal (qui a très peu changé avec cette version 2.7) mais aussi par ses classes. Et à ce propos, une nouvelle classe a fait son apparition : Hyperlink. Elle sert à gérer toute sorte d'URI (identifiants uniformisés de ressource) que ce soit des adresses/liens relatifs au Web mais aussi des URI style AmigaDOS ou Workbench. Cela facilite, pour les développeurs, la création de boutons ou de liens qui lancent d'autres applications : aucun code supplémentaire n'est nécessaire en utilisant Hyperlink. Cette classe remplace l'ancienne URLText (que vous pouvez à présent supprimer) et est apparemment complètement compatible avec elle.

MorphOS 2.7
La classe Hyperlink

Au final

On nous avait prévenus, cette version 2.7 était essentiellement réservée aux corrections de bogues pour les Power Mac G4. Ces machines sont maintenant mieux gérées (processeurs, cartes graphiques...) mais il reste du chemin pour une gestion à 100% (sortie audio trop faible ou absente pour certains modèles, cartes SATA et SCSI pas encore reconnues...). Pour le reste, il n'y a pas grand-chose de nouveau à se mettre sous la dent mais cette mise à jour est obligatoire pour tous les utilisateurs de MorphOS qui souhaitent avoir un système avec le minimum de bogues.

Nom : MorphOS 2.7.
Développeurs : MorphOS Development Team.
Genre : système d'exploitation.
Date : 2010.
Configuration minimale : Pegasos I/II, Efika 5200B, Mac mini G4, eMac ou Power Mac G4, 128 Mo de mémoire, carte graphique Permedia 2, SIS, Volari V3/V5/V8, Voodoo ou Radeon.
Licence : commercial.
Prix : 111,11 euros, mise à jour gratuite depuis la version 2.x.
Téléchargement : www.morphos-team.net/downloads.html.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]