Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 22 octobre 2020 - 02:38  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Monty Python's Flying Circus
(Article écrit par Michel Desangles et extrait de Joystick - décembre 1990)


Le vingtième anniversaire de la formation des Monty Python a été l'occasion pour Virgin Games de mettre les pieds dans le plat. De poisson.

Monty Python's Flying Circus

L'histoire est simple et s'inspire d'un des sketches du fameux groupe d'humoristes britanniques : Gumby, un imbécile très profond, a perdu les quatre parties de son cerveau. Il doit les retrouver absolument, car il en a besoin pour caler une armoire. Pour cela, il doit parcourir quatre tableaux et dans chacun récolter 16 boîtes de Spam (de la poitrine de porc en boîte). Il se métamorphose selon l'environnement et devient selon les cas un poisson ou un humain, qui de toute façon tire des poissons sur les intrus qui l'empêchent d'atteindre son but.

Monty Python's Flying Circus

Il se promène dans des dédales qu'on pourrait qualifier de Daliesques s'ils n'étaient Gilliamesques (Terry Gilliam, ex-membre du groupe, a fait depuis "Bandits Bandits", "Brazil" et "Le Baron De Munchausen"). A vrai dire, le contexte du jeu est presque exclusivement basé sur les délires visuels de Gilliam. Ce sont les ennemis qui sont inspirés des sketches proprement dits : des inquisiteurs espagnols qui balancent des coussins, des panneaux d'interdiction de tourner à droite, des agents de police, des perroquets morts, des ministres des marches stupides, etc.

Lorsque Gumby a récolté suffisamment de boîtes de Spam et fini un tableau, il entre dans la salle des engueulades (un autre sketch célèbre) et un personnage dans un bureau dit "oui" ou "non", avec une bulle qui se forme d'un côté ou l'autre de sa tête ; il faut alors, très rapidement, pousser la manette de l'autre côté, pour le contredire. Cela fait, les points sont comptés, selon le temps que vous avez mis à effectuer le tableau, et la quantité de Spam, d'oeufs, de bacon et de saucisses que vous avez réussi à récolter. Et on passe au tableau suivant.

Monty Python's Flying Circus

Le personnage se dirige à la manette, et le bouton feu permet de tirer des poissons. Des poussoirs dissimulés dans le décor déclenchent des mécanismes qui libèrent, selon le cas, des bonus ou des poids de 16 tonnes qui vous écrasent. De temps en temps, pendant que vous êtes en train de jouer, l'écran éteint et apparaît "Game Over", alors qu'il vous reste encore plusieurs vies. Un moment s'écoule, et un écran d'excuses s'affiche "Nous sommes désolés de cette fin prématurée. Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour rétablir votre jeu". Un instant, puis un casse-briques tout nul apparaît. Puis disparaît, suivi de la phrase "Oh, désolé". Et le jeu reprend enfin.

Entre les tableaux, on vous apprend à reconnaître des arbres vus de loin, histoire de vous faire patienter pendant les longs temps morts du chargement. Le score part de 10 millions et décroit progressivement. Quelques gags parsèment le jeu de-ci de-là, toujours inspirés de la série télévisée. La documentation est absolument bourrée de gags, mais malheureusement, la traduction française n'en tient aucun compte.

Monty Python's Flying Circus

Bon, ben, ça me fait mal, mais Monty Python's Flying Circus n'est pas le jeu du siècle... Ce n'est pas excessivement original, puisqu'il suffit de tirer des trucs sur des ennemis en ramassant des machins. On aurait aimé quelque chose de vraiment spécial. Tant pis. Les graphismes ne sont pas révolutionnaires, le son n'est pas fabuleux, l'animation est correcte, le tout forme un jeu classique, bien programmé, mais sans folie ni génie.

Le chargement est insupportablement long, et, ce qui semble être une manie chez Core Design, il n'y a aucun moyen de recommencer au tableau l'on s'était arrêté. Comme il n'y en a que quatre en tout, je vous laisse imaginer leur taille, et la frustration qui en résulte. Ils ont pourtant été obligés de reprogrammer Rick Dangerous pour les mêmes raisons, ça devrait leur avoir servi de leçon, non ? A moins qu'ils n'aient l'intention de sortir un Monty Python 2...

Nom : Monty Python's Flying Circus.
Développeurs : Core Design.
Éditeur : Virgin Games.
Genre : jeu de plates-formes.
Date : 1990.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : NC.

NOTE : 6/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]