Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 24 mars 2017 - 05:15  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


En pratique : Installation et utilisation de MLDonkey
(Article écrit par David Brunet - juillet 2009)


MLDonkey est une application de pair à pair multiréseau et libre. Les systèmes pair à pair (ou "peer to peer" en anglais, souvent abrégé en P2P) permettent à plusieurs ordinateurs de communiquer via un réseau, et de partager simplement des objets. Dans le cas de MLDonkey, ces objets sont des fichiers de toutes sortes : images, musiques, vidéos, archives, etc. Ainsi, avec lui, vous pourrez échanger des fichiers avec des milliers d'autres internautes. De plus, ce logiciel est "multiréseau" car il sait gérer les échanges de fichiers issus des protocoles eDonkey2000, BitTorrent, FastTrack, Gnutella2 et quelques autres.

Initialement, le projet MLDonkey était développé sous Linux mais il est à présent disponible pour de nombreuses plates-formes comme Unix, Mac OS X, Windows et MorphOS. La version pour MorphOS a été adaptée par Christian Rosentreter depuis 2003.

Prérequis

MLDonkey aura besoin des éléments suivants :
  • MorphOS 1.4 ou plus.
  • Le périphérique "Random" correctement installé : il l'est déjà avec MorphOS 2.0 et supérieur. Pour les versions antérieures, il faut récupérer et installer www.christianrosentreter.com/download/tools/yarandom-1.0.lha.
  • L'iconv.library. Celle-ci est déjà incluse à MorphOS 2.0 et supérieur. Pour les autres, il faut récupérer et copier cette bibliothèque dans votre répertoire Libs:.
  • Une pile TCP/IP et une connexion à Internet.
  • Un navigateur Web.
Ceci est le minimum car, dans la pratique, MLDonkey sera content si vous possédez :
  • Une connexion Internet rapide (supérieure ou égale à 1 Mb/s).
  • Une partition de plusieurs dizaines de Go.
  • Cette partition devrait être formatée en SFS ou EXT2/EXT3 (évitez FFS).
Installation

D'abord, il faut télécharger le logiciel. La version MorphOS est disponible sur le site : tokai.binaryriot.org/public/mldonkey-3.0.0-morphos.lha. Décompressez l'archive sur une partition en SFS et suffisamment grande.

Ensuite, pour lancer le logiciel, allez dans le répertoire de MLDonkey et double-cliquez sur le fichier "MLDonkey". Une fenêtre Shell s'ouvre. Attendez jusqu'au moment où le message "Core started" apparaît, comme sur l'image suivante :

MLDonkey

A ce stade, MLDonkey a créé tous ses fichiers de configuration nécessaires. Mais il lui manque les fichiers de serveurs. Nous allons donc arrêter MLDonkey et procéder à la copie de ces serveurs :
  • Dans la fenêtre Shell ouverte précédemment par MLDonkey, appuyez sur CTRL+C afin de l'arrêter.
  • Dans le répertoire MLDonkey/bonus/server se trouve le fichier "servers.ini". Copiez donc ce fichier dans le répertoire racine de MLDonkey (écraser l'ancien fichier si nécessaire).
Voilà, l'installation préalable est terminée. Maintenant, pour pouvez lancez MLDonkey en double-cliquant sur son icône, ou via le Shell. Une fenêtre Shell de ce type s'ouvrira alors en quelques secondes :

MLDonkey

Présentation de l'interface HTML

Lorsque vous lancez MLDonkey, seule une fenêtre Shell s'ouvre. Si l'expression "Core Started" est inscrite au bas de cette fenêtre, c'est que MLDonkey est actif. Mais vous remarquerez qu'il n'y a pas d'interface graphique fournie avec le logiciel. Pour gérer MLDonkey, il faut donc soit passer par l'intermédiaire de Telnet soit via un navigateur. Dans cet article, nous n'utiliserons que l'interface via un navigateur. Dans la pratique, n'importe lequel fait l'affaire, mais dans l'absolu, un navigateur compatible CSS (comme Origyn Web Browser) est fortement recommandé.

Lancez donc votre navigateur favori et entrez "http://127.0.0.1:4080/" comme adresse. Une interface dans ce style apparaîtra :

MLDonkey

L'interface HTML de MLDonkey présente les boutons suivants :
  • Transfers : liste des fichiers actuellement en train d'être téléchargés. Dans la ligne de boutons au-dessous, vous pouvez notamment voir les fichiers que vous téléchargez ("Downloads") ou bien que vous êtes en train d'envoyer ("Uploads").
  • Search : le moteur de recherche de MLDonkey, avec des sous-catégories pour, par exemple, les films ou les musiques.
  • Serveurs : liste des serveurs utilisés ou disponibles.
  • Statistics : les statistiques de vos connexions et de vos téléchargements (nombre, vitesse de transfert, etc.).
  • Options : ici, vous pouvez voir (et modifier) la configuration de MLDonkey. Il n'est, néanmoins, pas recommandé de procéder à des changements par ce biais, cela pourrait effacer vos téléchargements. Préférez quitter MLDonkey, éditer les valeurs dans les fichiers de configuration correspondants et relancer MLDonkey.
  • Help+ : en cliquant sur "Help+", vous aurez accès à l'aide en ligne du logiciel. On y trouve l'explication de toutes les commandes mais aussi le résumé de votre configuration et un lien vers la page wiki de MLDonkey qui fournit de plus amples informations.
  • DL : insérez ici un lien type ED2K puis cliquez sur "Input" pour télécharger le fichier issu de ce lien. Voir la partie "Trucs et astuces" pour plus d'explications.
  • Input : vous remarquerez qu'il y a un champ à gauche de "Input". Il est présent pour utiliser MLDonkey via des commandes. La liste des commandes est disponible dans l'aide ("Help+") mais la plupart des commandes importantes sont déjà incluses dans les boutons de l'interface.
Note : dans le répertoire de MLDonkey, plusieurs fichiers de configuration sont disponibles (comme suit). Veillez à ne jamais les éditer quand MLDonkey est actif, cela pourrait détruire la configuration du logiciel. Les fichiers de configuration sont les suivants :
  • downloads.ini : pour modifier les options basiques (le port, le réseau à utiliser, etc.).
  • donkey.ini : les options pour le réseau eDonkey.
  • gnutella.ini : les options pour le réseau Gnutella.
  • etc.
Quitter MLDonkey

Pour quitter proprement MLDonkey, il faut soit faire un "CTRL-C" dans la fenêtre Shell de lancement, soit entrer "kill" dans le champ réservé aux commandes, à côté de "Input".

Pour quitter l'interface HTML, il suffit de fermer le navigateur (ou bien la page affichant l'interface HTML de MLDonkey). La fermeture de l'interface ne signifie pas l'arrêt de MLDonkey.

Télécharger un fichier

Lancez MLDonkey puis son interface HTML (avec l'adresse http://127.0.0.1:4080/ dans un navigateur). Nous allons tenter notre premier téléchargement, de façon la plus simple possible. Pour cela nous allons cliquer sur le bouton "Search". Dans cette fenêtre, il y a juste deux choses à entrer : ce que l'on recherche (mettre par exemple "home arthus bertrand" en face du mot "keywords") et le type de réseau sur lequel la recherche va être effectuée (sélectionnez "Donkey").

MLDonkey

Appuyez ensuite sur le bouton "Search" qui est tout à gauche. Une requête a été envoyée, et un message "Sending query !!!" devrait apparaître.

MLDonkey

Cliquez alors sur "View searches" qui se trouve dans la seconde ligne de boutons. MLDonkey nous indique qu'il a trouvé 261 résultats. Les serveurs sont plus ou moins rapides, donc les résultats n'arrivent pas tous du premier coup. Si vous recliquez sur "View searches", vous vous apercevrez que davantage de résultats ont été trouvés.

MLDonkey

Cliquez ensuite sur "home arthus bertrand" pour montrer les résultats trouvés. La liste des résultats est classée selon la taille des fichiers, du plus gros au plus petit. Choisissez le ou les fichiers qui vous conviennent en cliquant sur leur nom. Si vous voulez télécharger des fichiers de plus de 2 Go, il faudra utiliser, pour votre partition, un système de fichiers gérant ces grosses tailles de fichiers. Par exemple, FFS et SFS en sont incapables, alors que EXT2/EXT3 et NTFS le peuvent.

MLDonkey

Une fois votre sélection faite, cliquez sur "Transfers". Le ou les fichiers que vous avez choisis sont listés ici. Parfois, un téléchargement ne démarre pas. Cela dépend du serveur, de qui possède le fichier, et d'autres paramètres. C'est pour cela qu'il est conseillé de télécharger plusieurs fois le même fichier (de sources différentes) pour que le téléchargement d'au moins un puisse démarrer réellement. Dans le cas contraire, vous pouvez attendre des heures sans que rien ne se passe.

MLDonkey

Pour vous aider à voir si le téléchargement a commencé ou non et à quelle vitesse il se fait, le tableau ci-dessus mentionne certains points à connaître :
  • Vous pouvez apercevoir la progression du téléchargement grâce à la barre de progression sous le nom des fichiers.
  • Vous pouvez également voir cette progression en pourcentage (colonne "%") ou bien en valeur absolue (colonne "DLed").
  • La colonne "Age" montre depuis combien de temps ce fichier est en cours de téléchargement.
  • La colonne "Rate" montre la vitesse moyenne de téléchargement (en ko/s). Les réseaux eDonkey et consort ne sont pas très rapides, on est au mieux à quelques dizaines de ko/s.
  • La colonne "ETA" vous informe du temps estimé à l'achèvement du téléchargement.
  • La première colonne, nommée "P R C" signifie "Pause Resume Clear". Autrement dit, elle gère la pause, la reprise ou l'arrêt du téléchargement. Par exemple, pour suspendre le téléchargement d'un fichier, cochez "P" puis cliquez sur le bouton "Submit changes".
Les fichiers en cours de téléchargement sont stockés dans le répertoire MLDonkey/temp. Ceux-ci, même partiellement téléchargés, ont la taille du fichier original. Attention donc à ne pas cliquer "comme un fou" sur tous les liens qui vous sont proposés : votre disque dur gonflera à vue d'oeil !

Les fichiers complètement téléchargés seront, eux, placés dans le répertoire MLDonkey/incoming/files. C'est donc là que vous pourrez les récupérer. C'est là que nous allons trouver notre fichier "Home by Yann Arthus-Bertrand.mp4" après plusieurs heures de téléchargement.

Options de recherche

MLDonkey est bourré d'options de recherche. Il existe quatre moteurs pour trouver les fichiers que vous désirez.

1. Complex Search

C'est la recherche classique, qui est utilisée par défaut quand vous cliquez sur le bouton "Search" de la première ligne d'options. Elle sert à trouver toutes sortes de fichiers.

Keywords est le champ dans lequel vous entrez ce que vous cherchez. Par exemple "Home Arthus Bertrand". C'est une recherche en "AND", c'est-à-dire que plus vous ajoutez de d'occurrences, plus le résultat sera précis et restreint.
Min Size est la taille minimale du fichier recherché. Cela peut être en Mo (MBytes), ko (kBytes) ou octets (Bytes). Utile pour affiner une recherche en supprimant les petits fichiers.
Max Size est la taille maximale du fichier recherché. Cela peut être en Mo (MBytes), ko (kBytes) ou octets (Bytes). Utile pour affiner une recherche en supprimant les gros fichiers.
Media est le type de fichier désiré selon six catégories : audio, vidéo, programme, document, image, collection. Les trois tirets signifient que la recherche se fera avec n'importe quel type de fichier.
Format est le type de fichier désiré selon quatre formats prédéfinis : AVI (pour les vidéos), MP3 (audio), Zip (divers fichiers, généralement non audios ou non vidéos) et GIF (image). Les trois tirets signifient que la recherche se fera avec n'importe quel type de fichier.
Artist est utile uniquement si vous cherchez de la musique. C'est la recherche du nom de l'artiste (ou du groupe).
Album est utile uniquement si vous cherchez de la musique. C'est la recherche du nom de l'album.
Title est utile uniquement si vous cherchez de la musique. C'est la recherche du nom d'un titre en particulier.
Min Bitrate est utile uniquement si vous cherchez de la musique. Cela sélectionne le débit de la musique en ko/s (64, 96, 128, 160, 192 ou indifférent). Plus le débit est élevé, plus la qualité de la musique est haute et plus le fichier est gros.
Network est le nom du réseau dans lequel la recherche va se faire. Par défaut, un seul est actif : Donkey.

2. MP3 Search

Comme son nom l'indique, MP3 Search est l'interface de recherche pour les MP3, c'est-à-dire tout ce qui touche à l'audio. Les options sont identiques à la recherche complexe ci-dessus.

Artist est la recherche du nom de l'artiste (ou du groupe).
Album est la recherche du nom de l'album.
Title est la recherche du nom d'un titre en particulier.
Min Bitrate sélectionne le débit de la musique en ko/s (64, 96, 128, 160, 192 ou indifférent). Plus le débit est élevé, plus la qualité de la musique est haute et plus le fichier est gros.
Network est le nom du réseau dans lequel la recherche va se faire. Par défaut, un seul est actif : Donkey.

3. Movie Search

Ici, la recherche se focalise sur les vidéos, les films ou les clips. Seulement deux options sont disponibles : le champ "keywords" pour entrer le nom de la vidéo que vous cherchez ainsi que "network" qui est le nom du réseau (par défaut, c'est Donkey).

4. Album Search

C'est l'interface pour rechercher des albums (audio). Seulement deux options sont disponibles : le champ "keywords" pour entrer le nom de l'album que vous cherchez ainsi que "network" qui est le nom du réseau (par défaut, c'est Donkey).

Voir les résultats de la recherche

Comme mentionné dans la partie "Télécharger un fichier", il suffit de cliquer sur "Search Results" pour voir apparaître la liste des résultats de votre recherche. Mais deux autres boutons sont utiles à ce niveau : "Extend Search" et "View Results".

Extend Search

Si le nombre de résultats ne vous satisfait pas, vous pouvez cliquez sur "Extend Search". Cela va enclencher la recherche étendue et fournir, normalement, plus de résultats.

View Results

En cliquant sur ce bouton, vous allez simplement voir l'historique de vos recherches. Vous pouvez en effacer (en cliquant sur "Forget", puis de nouveau sur "View Search") ou bien revoir les résultats en cliquant sur leurs noms.

MLDonkey

Envoyer des fichiers

Pour envoyer/partager des fichiers, il est préférable de désactiver MLDonkey. Copiez ensuite ce que vous voulez dans l'un des répertoires suivants : "MLDonkey/incoming/files", "MLDonkey/incoming/directories" ou ""MLDonkey/shared". Relancez enfin MLDonkey et vos fichiers seront alors indexés aux moteurs de recherche. Ils seront disponibles tant que votre MLDonkey est actif. Si vous coupez MLDonkey ou votre machine, plus personne pourra y accéder.

Pour configurer quel(s) répertoire(s) est(sont) ou non utilisé(s) pour les fichiers à envoyer/partager, cliquez sur le bouton "Options" dans la première ligne en haut, puis sur "shares" dans la deuxième ligne. Les trois répertoires cités précédemment sont utilisés par défaut et au moins deux répertoires doivent être configurés (sinon MLDonkey en crée un par défaut).

Trucs et astuces

Liens ed2k

Les liens ed2k sont des liens vers des fichiers du réseau eDonkey. Ils sont trouvables par milliers sur la toile. Ils se présentent sous la forme d'un nom à rallonge mentionnant notamment la taille et le nom du fichier. Par exemple : ed2k://|file|The_Two_Towers-The_Purist_Edit-Trailer.avi|14997504|965c013e991ee246d63d45ea71954c4d|/

Pour utiliser ces liens dans MLDonkey, et donc télécharger les fichiers qu'ils référencent, il suffit d'entrer la commande "dllink" suivie du lien ed2k dans le champ réservé aux commandes, et d'appuyer sur "Entrée".

Pièges

Une chose qui peut souvent arriver est que le fichier téléchargé n'est pas celui que vous souhaitiez. En effet, des petits malins renomment parfois des fichiers sur les réseaux P2P, ce qui fausse complètement les recherches. Vous recherchez "bidule", vous télécharger "bidule", mais au final, le fichier nommé "bidule" est en fait "machin".

Il n'y a aucune parade contre ces pièges, il faut simplement télécharger une nouvelle fois le fichier voulu, mais cette fois, cliquez sur autre source. Cependant, si vous téléchargez une vidéo ou de l'audio, vous pouvez, au cours du téléchargement, commencer à lire ce fichier vidéo. Il suffit donc d'aller dans le répertoire MLDonkey/temp et de double-cliquer sur le fichier en question : si vous avez téléchargé suffisamment de ce fichier, vous pourrez sans doute le lire et vous vous assurez qu'il s'agit bien de celui que vous désiriez.

Plusieurs fichiers en parallèle

Comme mentionné plus haut, vous pouvez lancer plusieurs téléchargements du même fichier (mais issu de sources différentes) afin de gagner du temps : gardez le fichier qui se télécharge en premier et effacez les autres.

Moteurs de recherches annexes

Si vous recherchez une musique, un album ou une vidéo, vous pouvez utiliser leur moteur de recherche dédié. Mais ceux-ci peuvent être moins performants que le moteur de recherche général, le "Complex Search".

MLDonkey ne se lance plus

Cela peut provenir de différentes causes. Par exemple, à la suite d'un plantage de la machine, MLDonkey n'est donc pas arrêté proprement et des fichiers temporaires (config_files_space.tmp, servers.ini.tmp, donkey.ini.tmp) ne sont pas effacés. La présence de ces fichiers temporaires empêche MLDonkey de se lancer et il faut donc les effacer. Une autre cause peut être un dérèglement de l'horloge système : MLDonkey refusera de se lancer si votre horloge affiche une année antérieure à 2004.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]