Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 18 janvier 2021 - 08:11  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Mighty BombJack
(Article écrit par Cyrille Baron et extrait de Joystick - mars 1991)


Il fait des bonds, il fait des bombes ! Elite et Bombjack sont de retour.

Mighty BombJack

Comme l'annonce le mode d'emploi : Il était une fois un roi légendaire, Pamera, qui faisait régner la paix et l'ordre dans le monde entier. Personne ne pouvait le voir (NDLR : le Pamera invisible, sans doute). Un jour, le roi des démons, Beelzebut, organisa un complot cruel pour miner le monde en enlevant le gentil roi Pamera, sa reine bien-aimée et sa fille chérie. Les frères Mighty combattirent courageusement contre Beelzebut pour sauver le roi Pamera. Ils furent vaincus les uns après les autres par le roi des démons, sauf Jack, le plus jeune et seul survivant. Jack rassembla son courage et mit au défi le roi des démons au cours d'un combat final, pour pouvoir rétablir la paix dans le monde.

Mighty BombJack

Ceux qui ont cru reconnaître King Quest ont perdu, voici le retour de Bombjack. En réalité, il était une fois un personnage crétin, croisement de mouche à boeuf et de Mickey, qui avait décidé de lutter contre le tyran local au moyen de ses seules armes, c'est-à-dire pas grand-chose. En gros, il était capable de sauter en l'air comme un naze et de battre des ailes pour ne pas retomber sur les monstres qui hantaient des couloirs. Heureusement, il trouvait parfois des bombes et pouvait ainsi se sortir d'une situation particulièrement périlleuse.

Mighty BombJack

Du coup, ça permettait au joueur de passer en vitesse au tableau suivant, histoire de voir si les programmeurs s'étaient un peu cassé la nénette afin de rendre cette chose bizarre suffisamment intéressante pour qu'on puisse s'y intéresser. Hélas, Bombjack avait du mal à évoluer dans le décor pseudo-égyptien d'autant que le joueur était obligé d'appuyer comme un fou sur le bouton feu. En appuyant une fois, Jack sautait ; une fois en l'air, un appui répété le faisait battre des ailes (en fait une cape).

Ailleurs, différentes combinaisons utilisant le même bouton feu lui permettaient d'obtenir la "puissance". Et encore, fallait pour ça que le joueur ait trouvé une pièce de puissance. On aurait pu en rester là et se dire qu'il était finalement possible de s'en sortir mais pire que tout, lorsque Jack tirait trop de pièces, des gardes venaient lui tirer les oreilles et le collaient direct à la salle des tortures. Il était une fois un jeu qui comportait 17 niveaux et plus de 250 salles, mais à chaque fois que vous mourriez, vous recommenciez au tout départ.

Mighty BombJack

On pourra me le chanter sur tous les tons, je n'en démords pas. Mighty Bombjack est un jeu au graphisme moche dont la palette ne dépasse pas huit couleurs (ou alors il s'agit d'un dégradé que la vidéo ne gère pas) et dont les monstres sont en une couleur. Même la musique Amiga, sympathique au demeurant, comporte un défaut : il faut mettre le son à fond pour entendre ce qui se passe. De plus, les contrôles ne sont pas très précis, ils sont même encore plus mauvais que la première version de Bombjack sur Amiga.

Bon, reste la complexité des tableaux et un intérêt certain mais franchement, ça ne change rien à la mocheté du produit. Sa jaquette est tellement colorée qu'il n'a plus resté de couleurs pour les écrans.

Nom : Mighty BombJack.
Développeurs : Elite.
Éditeur : Elite.
Genre : jeu de plates-formes.
Date : 1990.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 250 FF.

NOTE : 5/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]