Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 22 octobre 2020 - 01:58  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Masterblazer
(Article écrit par Olivier Kaa et extrait de Joystick - décembre 1990)


Avec Rainbow Arts, le sport futuriste tel que nous l'imaginons devient réalité. Notons qu'il s'agit de la suite de Ballblazer, de Lucasfilm, et que Masterblazer a justement été commandité par Lucasfilm à Rainbow Arts.

Masterblazer

Masterblazer nous propose deux sortes de simulations sportives : le football et la course. Le football n'est en fait qu'un face à face entre deux rotofoils, machine de jeu hyper-rapide, dans lequel il faut jeter une boule dans les buts de l'adversaire. Vous pouvez soit jouer à deux soit laisser à l'ordinateur le soin de diriger le deuxième rotofoil.

Masterblazer

En page de présentation, une icône vous permet d'avoir un schéma descriptif du rotofoil, et un autre vous expliquera les règles du jeu avec une vue du terrain dans son intégralité, et les spécificités du terrain. Le jeu commence avec les deux robots à chaque extrémité du terrain, la balle en suspens au milieu, et les cages des deux joueurs se déplaçant du bord gauche au bord droit. En poussant votre manette, vous faites avancer l'engin sur un terrain vu de face et quadrillé. Tout de suite, vous ne pouvez qu'être émerveillé par la vitesse de déplacement du sol. Ensuite, vous arrivez sur la balle. En lui rentrant dedans, elle se collera automatiquement à votre engin, et c'est en appuyant sur "feu" que vous la dégagerez hyper loin.

Masterblazer

Si un joueur est en possession de la balle et que l'autre lui rentre dedans, ce dernier la récupéra. Le temps de chaque match est limité, et il faut être le premier à remplir le niveau des buts pour gagner. Chaque point marqué par un joueur se symbolisera par une flèche sur le niveau des buts.

Le mode course vous emmène sur le même terrain, avec les mêmes engins, et votre but est de choper le plus de boules avant d'arriver à la fin. Encore une fois, vous pouvez y jouer à deux ou seul contre l'ordinateur. Mais il y a aussi le mode tournoi, dans lequel vous pourrez se faire affronter jusqu'à huit personnes. Ce mode est génial quand on a plein de copains sous la main.

Masterblazer

Indéniablement, ce qui impressionne, c'est la vitesse de déplacement du décor et des énormes sprites qui ne ralentissent pas l'animation d'un iota quand ils sont à l'écran. Il est vrai que l'intérêt du jeu ne peut en aucun cas lui promettre une durée de vie immense, vu que c'est toujours sur le même terrain qu'on doit faire les mêmes actions, mais néanmoins Masterblazer est un de ces jeux qu'on prend plaisir à remettre dans son ordinateur au bout d'un certain temps, car sa réalisation technique est d'une telle beauté qu'on l'installe juste pour le plaisir.

Personnellement, je préfère un petit jeu hyper bien réalisé comme Masterblazer, qu'un énorme projet bâclé comme beaucoup d'autres.

Nom : Masterblazer.
Développeurs : Infernal Byte Systems.
Éditeur : Rainbow Arts.
Genre : jeu de sport futuriste.
Date : 1990.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 250 FF.

NOTE : 7/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]