Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 18 janvier 2021 - 09:26  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de The Killing Cloud
(Article écrit par Cyrille Baron et extrait de Joystick - avril 1991)


Policier de choc dans un monde aussi glauque que futuriste, tel est le boulot que vous propose Image Works.

The Killing Cloud

San Fransisco, année deux mille et des poussières : comme c'est le cas dans toute cité industrielle digne de ce nom, la pollution atteint son seuil critique. Sans trop y prendre garde, les habitants se sont habitués à la présence d'un brouillard aussi épais que nauséabond. Pourtant, un jour pas comme les autres, le nuage, qui disparaissait jusqu'alors de temps à autre, devient permanent. Pire, il s'avère très rapidement que le smog a gagné en toxicité. En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, plus de la moitié de la population est décimée. Bientôt, la pègre commence à régner sur ce monde en décomposition.

The Killing Cloud

Cependant, un détail vous chiffonne. Il faut dire que vous n'êtes pas flic de choc pour rien, aussi, en bon élève de l'école de police, une question s'impose à votre sagacité : "à qui le crime profite-t-il ?". Indéniablement, à la pègre. De là qu'il y ait relation de cause à effet...

Vos supérieurs, eux aussi conscients de cet état de fait, décident donc de vous envoyer en patrouille dans la ville. Tout commence par une réunion au mess dans lequel on vous confie une mission. Au cours du jeu, il faudra récupérer des indices. Pour cela, vous disposez d'un matériel sophistiqué comprenant de nombreux gadgets, version électronique du bon vieux collet. Au menu, filets automatiques et modules d'arrestation. Après avoir disposé vos pièges en cliquant sur une carte de la ville, vous allez faire un tour à l'armurerie. A vous de choisir l'arme la plus pratique en fonction de la mission à remplir mais rassurez-vous, un mode automatique permet, au début, de s'armer comme il convient.

The Killing Cloud

Ensuite, en route vers le vaisseau. C'est là que le logiciel prend tout son sel : ce qui s'annonçait jusqu'alors comme étant un jeu d'aventure se transforme sous nos yeux ébahis en un véritable simulateur de vol. Oh, pas très compliqué, mais tout de même suffisant pour rendre le jeu passionnant. En effet, c'est un véritable plaisir que de survoler San Fransisco et de slalomer entre les bâtiments. Ceci étant, gare au crash, le logiciel ne vous pardonnera pas la moindre collision. Aidé de votre radar, vous allez devoir récolter les suspects qui auront bien voulu se faire prendre dans les filets.

Ensuite, il faudra les interroger suivant la technique habituelle consistant à choisir, parmi plusieurs questions, celles qui vous semblent les plus importantes. D'après ces informations, l'intrigue deviendra de plus en plus complexe. Réflexion et réflexe, voilà ce que vous propose ce superbe logiciel.

The Killing Cloud

Sans conteste, voilà un jeu absolument bien pensé et réalisé. Ainsi, bien qu'il ne s'agisse pas d'un véritable simulateur de vol, la partie 3D, outre sa perfection en termes de graphisme et d'animation, comporte tout ce qu'on est en droit d'attendre : vues extérieures paramétrables (zoom, angle, etc.) ainsi que plusieurs niveaux d'affichage (curieusement sans incidence sur la vitesse). Suivant que l'on soit en mode recherche ou vol, il est possible de se déplacer avec deux appareils, l'un volant, l'autre permettant l'exploration au sol ; les bonnes idées sont faites pour être copiées, non ?

Bien que la version testée ne comporte pas encore de bruitages, la musique laisse à elle seule présumer qu'ils seront de bonne facture. Enfin, côté commandes (souris et clavier), rien à signaler. Avec The Killing Could, il y a des heures de jeu en perspective, mais heureusement, chaque mission donne droit à un mot de passe évitant de recommencer l'aventure de bout en bout à chaque fois.

Nom : The Killing Cloud.
Développeurs : Vektor Grafix.
Éditeurs : Image Works, Konami.
Genre : jeu d'action/stratégie.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 250 FF.

NOTE : 8/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]