Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 24 juillet 2017 - 18:30  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Bernard Van Tienen
(Entrevue réalisée par John Galun et Girogio Gomelsky - avril 1995)


Note : traduction par David Brunet.

Bernard van Tienen L'entrevue qui suit a été réalisée à la sortie de la Cour Suprême des Bahamas, le vendredi 21 avril 1995, c'est-à-dire le jour où l'Amiga a été racheté par Escom. Bernard Van Tienen est un ancien vice-président de Commodore International, et un membre d'Escom. Il nous fait le point sur la situation, à chaud.

- Que pouvez-vous nous dire sur vos projets pour l'Amiga ?

Nous sommes en train de mettre en place un groupe de personnes dont le but sera de nous conseiller sur les produits que nous devrons fabriquer. Nous sommes également en train de nous focaliser sur toutes les solutions matérielles possibles que nous pourrions proposer, et pas seulement Amiga : des produits Commodore, des set-top boxes, mettre un PowerPC dans l'Amiga, etc. nous envisageons toute sorte de choses à l'heure actuelle.

- Dans combien de temps pensez-vous que l'Amiga sera de nouveau en production ?

Nous n'avons pas encore décidé, mais nous sommes en relations avec toutes les usines. Escom est un grand groupe européen, nous assemblons nos propres machines, nous sommes en contact avec les fabricants et nous avons déjà discuté avec eux. La seule chose à décider est quel produit nous devrons fabriquer, quelle qualité, et ensuite nous pourrons commencer. Nous supposons que nous aurons nos premiers produits sur le marché, des Amiga, dans trois mois.

- Si j'ai bien compris, Escom est l'un des plus gros revendeurs de PC en Europe. Je suppose que les Amiga seront en vente dans tous ses magasins ?

Pas seulement des Amiga, mais aussi des PC Commodore. Et évidemment, nous utiliserons nos propres magasins en Europe. Nous distribuerons aussi nos produits dans d'autres pays et avec d'autres revendeurs en Europe.

- L'Amiga dispose d'une communauté très dynamique, ainsi que de nombreux développeurs du domaine public. Prévoyez-vous de les mettre à profit ou bien de les contacter pour leur demander ce qu'ils pensent ?

Oui, bien sûr.

- Y compris les développeurs ?

Oui, oui, tout le monde sera impliqué... nous souhaitons avoir le plus de gens possible pour nous conseiller sur les produits Commodore et Amiga.

- Prévoyez-vous d'embaucher les techniciens de Commodore ?

Bien sûr, nous sommes déjà occupés à cette tâche et nous avons déjà quelques contrats. Mais beaucoup de gens de chez Commodore travaillent déjà pour Escom. Par exemple moi, qui était vice-président de Commodore International, ou bien Petro Tyschtschenko... Je crois qu'il y a déjà environ 100 ex-employés de Commodore qui travaillent pour Escom à l'heure actuelle.

- Avez-vous une position sur le fait d'octroyer ou non une licence de la technologie Amiga à des constructeurs, pour fabriquer des clones Amiga ?

Oui, mais pas seulement aux fabricants de clones : nous sommes ouverts à n'importe quelle personne qui veut produire du matériel et qui a besoin d'une de nos licences. Nous travaillons déjà à cela, et nous avons établi quelques contrats dans ce sens.

- Depuis combien de temps travaillez-vous sur le rachat de l'Amiga ?

Nous travaillons à cela depuis... voyons voir... eh, l'année dernière en août.

- Est-ce que Escom était intéressé par l'Amiga avant la procédure de rachat ? Avez-vous des Amiga dans vos magasins ?

Nous avons vendu des Amiga dans nos magasins.

- Êtes-vous conscient que l'Amiga dispose d'une communauté d'utilisateurs extrêmement fidèles ?

Nous connaissons très bien l'Amiga car j'ai été vice-président de Commodore International et je connais, évidemment, tout le monde et tout ce qui concerne Commodore.

- Avez-vous l'intention d'utiliser toute cette énergie qui émane des utilisateurs Amiga ?

Bien sûr, le plus grand atout n'est pas seulement le nom et les produits, mais c'est aussi les groupes d'utilisateurs. Il y a des millions d'utilisateurs Amiga et encore plus d'utilisateurs C64. Nous prévoyons également de déployer nos produits en Chine et dans d'autres pays.

- De quelle manière allez-vous contacter les utilisateurs ? Voulez-vous mettre en place un site Internet ?

Nous n'avons encore rien décidé à ce sujet mais tout est possible. Nous allons bien sûr utiliser les magazines, il y en a des centaines. Nous n'avons pas encore obtenu l'accord de rachat mais, comme vous l'avez entendu à la cour, il semble que nous l'aurons dans les deux semaines. Nous avons prévu beaucoup de choses, mais donnez-nous un peu de temps afin que nous puissions tout examiner.

- Est-ce que les utilisateurs peuvent vous contacter, disons dans le mois qui vient, afin de vous exprimer leurs préoccupations ?

Oui, nous allons placer des gens partout, en Europe, aux États-Unis. Appelez-moi et je vous dirais où ils sont. Nous sommes conscients des frustrations que les utilisateurs avaient avec l'ancienne direction.

- Avez-vous des projets pour travailler avec CEI ?

Nous ne pouvons pas révéler cela pour le moment.

- Est-ce que Commodore UK fait partie du rachat ?

(pointant Colin Proudfoot qui passait par là) Ceci est Commodore UK... "Ok, Colin, à la semaine prochaine, Ok ?"

Commodore UK ne fait pas partie de la transaction pour le moment, mais la semaine prochaine, nous avons un rendez-vous avec Commodore UK pour voir ce que l'on peut faire avec eux. Nous sommes en discussion avec eux.

- Projetez-vous de travailler avec eux ou de les racheter ?

Les deux solutions sont possibles.

- Ma principale préoccupation concerne les utilisateurs : cela a été un long labeur pour eux...

Oui, je pense que c'est une bonne chose que, finalement, cette vente a eu lieu. Nous voulions déjà racheter Commodore l'an dernier, mais nous n'avons pas pu le faire, et nous n'avons pas pu accélérer les choses. Oui, c'était très long...

- Puis-je vous poser une question personnelle ? Possédez-vous un Amiga ? Si oui, lequel ?

Je ne possède pas d'Amiga pour le moment...

- Mais vous avez décidé d'en acheter un, pas vrai ? :-)

Je, je, je... j'ai utilisé un Amiga par le passé, dans mon bureau. Je vais m'en prendre un nouveau, mais nous ne savons pas quelles spécifications il aura, nous travaillons à cela en ce moment.

- Prévoyez-vous de participer à des discussions en ligne, sur Internet ? Prévoyez-vous de faire davantage usage d'Internet ?

Oui, bien sûr, Internet est en train de prendre de l'importance. Il est très populaire aux États-Unis et est en plein essor en Europe, donc oui, nous allons faire quelque chose de ce côté-là. Nous allons mettre en place des groupes de soutien afin de mieux savoir ce qu'il se passe partout dans le monde Amiga.

- Prévoyez-vous de commercialiser des paquetages Amiga comprenant des logiciels, disons un paquetage moderne, un autre pour les jeux, comme le faisait Commodore UK par le passé ?

Ceci a très bien marché au Royaume-Uni, je connais les chiffres car j'était impliqué. Tout est possible... mais nous pouvons aussi commercialiser d'autres produits sous le label Amiga, et apporter d'autres technologies vers l'Amiga. Nous n'avons pas encore déterminé ce point, mais nous envisageons tout et nous attendons beaucoup de Commodore et de l'Amiga, sinon nous ne les aurions pas rachetés.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]