Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 21 septembre 2017 - 17:52  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Stéphane Tavenard
(Entrevue réalisée par Mathias Parnaudeau et extraite d'Amiga Power - juillet 1998)


Découvrons cette fois-ci Stéphane Tavenard, que tout amigaïste connaît à travers ses logiciels, ces derniers étant installés sur les disques durs de tout possesseur de 68030 et plus. En route.

- Salut Stéphane, quelle(s) formation(s) avez-vous suivi ? Que faites-vous dans la vie ?

Ingénieur en électronique et informatique industrielle IRESTE (Nantes). Je suis ingénieur responsable d'un bureau d'études de conception électronique près d'Angers (NDM: Ah ! Angers !...). J'ai appris le C en école d'ingénieur, depuis je l'utilise régulièrement. Il faut quelques années pour bien maîtriser ce langage mais, c'est bien sûr la pratique qui compte. Néanmoins, il faut avoir de la méthode car, coder en C c'est facile, faire du code clair et optimal c'est autre chose.

- Faites-vous autre chose sur Amiga ?

J'utilise beaucoup l'Amiga. Pour écouter des musiques MPEG :^), pour faire mon courrier, mes comptes bancaires, un peu de 3D et beaucoup de programmation. L'accès au Net est fantastique à partir d'un Amiga, vous rendez-vous compte du nombre d'applications pour le Net disponibles sur Amiga ? Cela doit être la plate-forme où il y a le plus de navigateurs Web et lecteurs de courrier/news machin bidule...

- D'après ce que j'ai vu, vous avez une sacrée configuration ! Pouvez-vous nous décrire votre outil de travail ? Qu'a changé la carte PowerPC pour vous ?

J'ai un Amiga 1200 (un des premiers modèles plein de straps) avec une Blizzard 1260 avec SCSI, 32 Mo de mémoire, des disques SCSI, un CDROM Plextor, un graveur Yamaha, un scanner Agfa 310 et des bidouilles.

J'ai aussi un vieil Amiga 4000 retapé avec un PowerPC 604e à 180 MHz et 68040 à 25 MHz, 48 Mo de mémoire, du SCSI et un disque dur en SCSI.

La PowerPC m'a assez déçu, il faut le dire. Pas par les performances (ça arrache quand même), mais on n'a pas grand-chose à se mettre sous la dent. Et puis, on ne sait pas quelle bibliothèque de développement utiliser (Phase 5 et Haage & Partner).

- Vous êtes l'auteur de Mpega, bien sûr, mais vous avez aussi réalisé un émulateur CPC (et un autre qui n'est jamais sorti), et vous développez actuellement un pilote pour les scanners Agfa. Où en est-ce dernier et que permet-il à ce jour ?

EmuCPC est un petit émulateur Amstrad CPC qui fonctionne pas mal (il gère même les modes écrans bizarres du CPC). Mais je n'ai plus le temps de le faire évoluer. Avis aux amateurs, s'il y en a qui veulent prendre le relais !

Un autre émulateur, que j'avais fait en même temps que EmuCPC est un émulateur ZX-81 (mon premier micro). Il marche bien, mais qui voudrait de ça ? Des curieux peut-être ?

J'ai développé un pilote de scanner pour les Agfa SnapScan 300, 310 et 600 qui semble bien marcher maintenant. Je ne pense plus le faire évoluer car il suffit à mes besoins (égoïste !). Il permet de numériser en noir et blanc, gris et couleur 24 bits jusqu'à 4800 DPI, de régler le gamma, le contraste et l'exposition et de sauver en IFF 24 bits ou JPEG avec la bibliothèque jpeg.library.

- Savez-vous quel sera votre prochain projet ? Quel défi vous plairait ?

Non, j'attends de voir plus clair dans l'avenir de notre machine. Je dois dire que Linux m'attire beaucoup.

- Vous avez été contacté pour une utilisation commerciale de Mpega, je crois. Qu'est-ce que cela a donné ?

Eh bien, cela a marché, j'ai vendu une licence pour une société qui fait des outils de retouche sonore sur PC (elle faisait ça sur Amiga avant, mais crise oblige) et cela m'a permis, entre autres, d'acheter la carte PowerPC.

- Vous développez Mpega depuis 1994 : trouvez-vous encore des améliorations à apporter ? Est-ce que les utilisateurs ont fait beaucoup de propositions ?

Je n'apporte plus beaucoup d'améliorations car j'y passerais tout mon temps si je prenais en compte toutes les (bonnes) remarques des gens. Les demandes sont surtout autour de Mpega (gestion d'ARexx maintes et maintes fois demandée) et SongPlayer : améliorer la gestion de la base de données, éditeur de marqueurs MPEG, effets sonores (écho, égaliseur), gestion d'autres formats (genre Real Audio, VQF, Trackers et j'en passe), habillages à la WinAMP, etc.

- Pourquoi avez-vous choisi le giftware comme mode de rétribution ? Les gens jouent-ils le jeu ? Qu'avez-vous reçu en particulier ? Y a-t-il quelque chose qui vous ferait plaisir ?

Le giftware, c'est rigolo. Au moins on ne sait pas ce qu'on va recevoir ! J'ai reçu des dizaines de cadeaux qui vont de la monnaie sonnante et trébuchante (pas très original) jusqu'au Père Noël en chocolat, en passant par des accessoires Amiga (souris, tapis, lecteur de CD, logiciels). Les Polonais avaient fait une sorte de quête pour Mpega lors d'une expo en Pologne et ils avaient ensuite envoyé un gros colis plein de trucs délires (T-shirts, casquette Amiga, programmes polonais :(, etc.).

(NDM : et un autographe de Petro T. si je peux me permettre, c'est bien dans ce don polonais qu'on retrouve l'esprit Amiga et giftware, où le partage a une grande place. Quel beau geste en tout cas ; les Ricains débordants de fric, ils envoient quoi ?).

- Vous êtes aussi un sacré bricoleur : décodeur MPEG matériel, disque dur sur port parallèle avec son device, etc.

Eh bien oui, ingénieur en électronique ça aide. J'ai bricolé un décodeur MPEG-2 audio/vidéo matériel il y a trois ans juste pour l'amusement. Il est capable de lire des CD vidéo MPEG 1 (obsolète maintenant). A priori, on pourrait lire des films DVD avec. Cette carte est même compatible AHI, j'ai fait un petit device qui permet de l'utiliser comme carte 16 bits audio ! Mais hélas, ces composants MPEG-2 sont obsolètes maintenant.

Un disque dur sur port parallèle, ben oui ça marche ! J'ai bricolé une interface parallèle->SCSI et développé un device. Ça marche même sur (certains) PC. J'utilisais ça quand je voulais récupérer des gros fichiers issus d'internet à la fac (sur des PC) et pour les transférer ensuite sur mon Amiga !

- Pouvez-vous nous parler de vos travaux en cours (un scoop ?) et de vos projets ?

J'essaye de faire diminuer la "todo list" de SongPlayer (il me donne du boulot celui-là). Pour le reste : Chut... top secret.

- Avez-vous une exclusivité à offrir à nos lecteurs ?

Si des gens se sentent l'âme de développeurs et de passionnés, je suis prêt à leur fournir les sources de mes programmes pour qu'ils contribuent à améliorer ces logiciels, une sorte de GPL quoi !

- Votre frère Raphaël (passionné d'Amiga aussi) vous aide-t-il de quelque manière que ce soit ? Est-ce lui ou vous qui a réellement développé Mpega ? ;-)

Eh bien, côté programmation, mon frangin, ce n'est pas ça (NDM : je sais, ça fait deux ans qu'il dit qu'il va se mettre au Blitz). Il m'aide beaucoup pour trouver les bogues par contre ! Il s'occupe surtout de la page Web.

- Avez-vous quelque chose à ajouter ?

J'espère que l'Amiga revivra avant l'an 2000. Les canulars sur le super génial nouvel Amiga qui va sortir avant la fin de l'année durent depuis 4 ans ! On ne peut plus faire de projets sérieux sur cette machine tant qu'il n'y aura pas quelque chose de concret. Tant de sociétés vivant de l'Amiga sont tombées maintenant. Que reste-t-il ? Ne dit-on pas que les meilleurs s'en vont toujours ? Je crois, sans faire l'apologie du monde Amiga, que nous comptions parmi les meilleurs développeurs. Regardez le monde Internet selon Amiga, Aminet est un modèle du genre, il n'y a pas d'équivalent sur les autres plates-formes, et Aminet existe depuis bien longtemps ! Pour que survive cette passion, il faut absolument que l'on puisse compter sur l'avenir de cette machine. Vous vous rendez compte qu'avec un Amiga 1000 (vieux de 13 ans au moins), on peut naviguer sur Internet, faire de la vidéo, de l'audio (14 bits alors que les CNA sont 8 bits, merci la machine auto-évolutive) et tout ça en multitâche !

Je crois avant tout que seule la passion pour cette machine nous fait tenir bon. Est-ce suffisant vis-à-vis du décalage technologique maintenant ?



Merci beaucoup Stéphane, pour tes réponses et pour ton analyse très juste. Il faut qu'on continue tous à programmer et créer avec notre machine, et sans oublier d'acheter des logiciels et du matériel. C'est vrai que l'Amiga Classic peut manquer de puissance pure, mais ce qu'il est possible de faire sur un modèle le reste ! Et ça ce n'est pas rien. La puissance ne fait pas tout : la force n'est rien sans la souplesse.

Rappelons l'adresse de ton site : perso.wanadoo.fr/stephane.tavenard/.

Nous te souhaitons plein de motivation pour continuer à développer sur Amiga, et je rappelle aux lecteurs que tes productions se trouvent sur Aminet bien sûr.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]