Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 27 juillet 2017 - 06:44  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Paul Strejcek
(Entrevue réalisée par Lionel Menou - mai 2002)


Paul Strejcek Les sites d'actualité Amiga sont nombreux mais peu sont aussi appréciés que Czech Amiga News. Rencontre avec son créateur, Paul "ExiE" Strejcek...

- Pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je suis un garçon âgé de 27 ans qui vit dans la deuxième plus grande ville de la République Tchèque. Je travaille en indépendant comme concepteur Web et graphiste (spécialisé en 3D). J'aime faire du VTT et mon plus grand rêve serait de dormir plus de six heures par jour. :-)

- D'où vient votre surnom "ExiE" ?

"ExiE", n'est pas mon surnom d'origine. En fait, il y a environ sept ans, des gens se sont mis à utiliser le surnom que j'avais à ce moment-là. Ils ne voulurent pas comprendre la règle pourtant simple du "premier arrivé, premier servi". C'est pour cela que je fus contraint de choisir un nouveau surnom, mais je ne voulais pas que celui-là puisse être encore repris par quelqu'un d'autre. Cela me prit pas mal de temps mais, après élimination il ne resta finalement que "Ex", et le suffixe "-ie". Le "E" en majuscule à la fin tire son existence du fait que je trouve cela graphiquement mieux, et c'est aussi une petite protection. Il pourrait y avoir un autre "Exie", mais certainement pas un second "ExiE".

- Comment avez-vous découvert l'Amiga et qu'avez-vous fait avec depuis ?

Mon premier ordinateur fut un C64, et de là, il n'y avait pas loin à aller jusqu'à l'Amiga. C'était il y a treize ans. Mon premier Amiga fut un A500 classique, avec une extension mémoire de 512 ko, et un deuxième lecteur de disquette. J'ai beaucoup aimé jouer à des jeux comme la série des Shadow Of The Beast, Lemmings, Another World et beaucoup de jeux d'aventure de LucasFilm/LucasArts. Secret Of Monkey Island est toujours mon jeu d'aventure préféré, suivi par Broken Sword 1 et 2 (PC).

Mais on ne peut jouer toute sa vie. Programmer peut être amusant, aussi. Alors, avec mon frère, j'ai fait pas mal de jeux en DP. Je pense en particulier à notre conversion de Oil's Well, un classique du C64. Celui-là était vraiment super :-). Nous avons aussi fait plusieurs jeux d'aventure en tchèque, qui furent distribués commercialement. Pour anecdote, le distributeur de ces jeux est depuis devenu le PDG d'une des plus grosses firmes produisant des jeux sur PC.

- Quelle est votre configuration actuelle, et que faites-vous avec, en dehors du site de Czech Amiga News (CAN) ?

J'utilise chaque jour mon bon vieux A4000 Desktop (disque dur 4 Go IDE, 128 Mo de mémoire, CyberStormPPC à 230 MHz avec 68060 d'occasion, CyberVision64/3D et carte Ethernet Ariadne II). Pour mon travail, j'utilise un PC haut de gamme avec Windows XP. Ces ordinateurs sont en réseau local et sont connectés à Internet. Je dois dire que je préfère largement YAM à Outlook, AmIRC à mIRC, et GoldED Studio 6 à UltraEdit, etc.

Je dois utiliser un PC, car un graphiste aujourd'hui ne peut faire l'impasse sur des outils comme Photoshop, ImageReady, Illustrator, LightWave ou Cinema.

- Pourquoi êtes-vous toujours sur Amiga aujourd'hui ?

En un mot : AmigaOS. Pour moi, le mot Amiga est synonyme de vrai système d'exploitation. Depuis que je travaille dans l'informatique, j'ai pu utiliser beaucoup de systèmes d'exploitation (Windows95/98/2000/XP, Linux, Mac OS 7.x/8.x/9.x) et je préfère toujours, et de loin, AmigaOS. Je sais exactement la fonction de chaque fichier et quand il se produit un problème, je peux le résoudre rapidement dans la plupart des cas, ou au moins je sais précisément en localiser la cause. Ceci ne peut pas être dit des autres systèmes.

Montrez-moi un seul utilisateur qui connaisse Windows de la même manière. Et ne parlons pas du fait qu'AmigaOS est toujours d'une très petite taille, et que comparé aux autres, il est extrêmement rapide. Cependant, cela ne signifie pas qu'AmigaOS ne commence pas à être dépassé. Il a besoin d'une très grosse mise à jour, sinon d'une réécriture complète. La nouvelle version pourrait être appelée AmigaOS 4.0. :-)

- Maintenant, pourriez-vous nous parler de Czech Amiga News ? Pourriez-vous nous raconter son histoire ?

Le site a été créé durant l'été 1998. L'Amiga Web Directory du CUCUG déclinait et ANN.lu n'était pas en activité durant l'été. J'avais trouvé un petit job pour l'été, et donc, au lieu de partir en vacances, je n'ai pas bougé de chez-moi. Il n'a alors pas fallu longtemps pour concrétiser le projet. La première nouvelle, en exclusivité, fut l'annonce de la publication des codes source d'Hexen et d'Heretic par Raven Software, qui aboutit au portage de ces jeux sur Amiga. Après avoir réalisé le premier site, j'ai montré mon travail à un de mes amis Petr -pekr- Krenzeloc, qui par la suite s'occupa du site avec moi, durant un an. Je dois dire que c'était très amusant de voir le nombre de visiteurs augmenter chaque jour. Un peu comme suivre les cours de la bourse :-). Peu après, des courriels d'encouragement de nos lecteurs ont commencé à arriver. Parmi les courriels les plus encourageants je dois mentionner ceux de Petro Tyschtschenko d'Amiga Internationnal qui nous a soutenus jusqu'à la fermeture de la filiale allemande.

- Pouvez-vous nous dire pourquoi et comment CAN est devenu (pour une courte durée) Wintopia, durant l'été 2000 ?

C'était sur mon idée. J'étais un peu blasé, et je me demandais comment célébrer le second anniversaire de Czech Amiga News. Alors survint Wintopia. J'avoue que c'était sans doute un humour un peu extrême. Petr ne coopérait plus trop à la réalisation de CAN à l'époque, mais il était encore très actif sur de nombreux forums et listes de diffusion, ce qui est une obligation quand on s'occupe d'un site d'informations.

Beaucoup de gens lui demandèrent des explications, qu'il ne pouvait fournir puisqu'il n'était au courant de rien. Beaucoup de gens ont pris la nouvelle très au sérieux, ce à quoi je ne m'attendais pas. En fait, il y avait sur le site de Wintopia de nombreux indices permettant de comprendre qu'il ne s'agissait que d'une mauvaise plaisanterie.

Beaucoup de gens de la communauté, ainsi que beaucoup d'amis proches que je m'étais fait en m'occupant de CAN, m'envoyèrent des courriels extrêmement gentils, et en retour, j'ai pu leur avouer la supercherie, ainsi que le moyen d'accéder au vrai site, qui était maintenu comme à l'habitude. Je n'arrive toujours pas à croire que toute cette affaire a été gardée secrète durant trois jours entiers :-). J'ai reçu aussi des courriels très agressifs, certains que je n'aurais jamais pensé lire de la part d'amigaïstes. Ce genre de courriels qui vous font perdre certaines illusions au sujet de la communauté.

- Quels sont vos meilleurs et les pires souvenirs au sujet de CAN ?

Il semble qu'il y ait une règle qui veuille qu'une mauvaise nouvelle soit immédiatement suivie par une bonne, mais malheureusement, l'inverse se produit aussi. Je me souviens d'avoir travaillé jusqu'à deux heures du matin avec Petr, pour préparer une page exclusive présentant les informations décrivant le nouvel Amiga préparé par Gateway. Une heure plus tard, il fut annoncé que le noyau de l'OS ne serait plus QNX mais Linux. J'ajouterai juste que la présentation de QNX durant le World Of Amiga à Cologne quelques mois avant avait été très intéressante.

Un autre mauvais moment dont je me souviens fut l'annonce du départ de Gateway de Bill McEwen, suivi peu après par Jim Collas, ce qui signifiait au moins d'autres délais, ainsi que sans doute la fin des activités Amiga de Gateway. Je crois que l'Amiga ressuscita juste quelques semaines plus tard, avec la première annonce non officielle émanant de Bill McEwen, concernant le rachat d'Amiga Inc.

- Combien de personnes s'occupent de CAN ? Où le site est-il situé ? Combien de temps cela prend-il de maintenir le site chaque jour ? Et comment restez-vous motivés depuis si longtemps ?

CAN est l'oeuvre d'une seule personne depuis plus de deux ans. Il est très difficile de trouver des collaborateurs pour ce genre de travail, et je pense que cela pourra être confirmé par les responsables d'autres sites de ce style consacrés à l'Amiga. Cette page est hébergée sur le serveur Realdreams.cz, qui appartient à l'un de mes anciens collègues de travail. J'ai commencé à envisager de faire migrer le serveur vers une nouvelle adresse, disons plus proche du nom du site, vers le milieu de l'année dernière. Il y a aussi un nouveau moteur de présentation des nouvelles, basé sur PHP et MySQL qui est en cours de réalisation. Je n'ai pas voulu utiliser une des solutions déjà existantes, comme PHPNuke, parce qu'elles se ressemblent toutes...

Mais le nouveau système est encore loin d'être fini actuellement. S'il y a une chose extrêmement efficace pour la création de pages d'actualités, et cela depuis le tout début, c'est bien REBOL. Des scripts écrits dans ce langage constituent le noyau de notre moteur. Mon frère et Petr ont été depuis le tout début bêta-testeurs sur REBOL, et cela a beaucoup simplifié les choses.

Je ne peux pas prévoir combien de temps va me prendre la maintenance de CAN, car c'est très variable suivant les jours.

Pour la motivation, je dirais que c'est aussi extrêmement variable. L'Amiga représente pour moi actuellement mon principal loisir. L'idée de gagner ma vie avec l'Amiga m'a définitivement quitté en 1996 lors de la faillite d'Escom.

- Qu'est-ce qui va changer dans CAN dans le futur ?

Je vois bien que l'apparence et le moteur du site ont déjà l'air passablement dépassé. A la fin de l'an passé, j'avais une grosse baisse de motivation et plus beaucoup de temps pour m'occuper du site. Cela s'est un peu amélioré par la suite et au début de cette année je n'avais plus d'autre soucis que de trouver quelques heures par jour à consacrer au site. Mais le résultat est le même. Alors pour l'instant, je me contente de mettre à jour le site régulièrement, et de créer de nouveaux scripts durant mon temps libre, sans améliorer le site dans son ensemble. La possibilité de voter, d'ajouter des commentaires, l'actualisation de la page de liens et beaucoup d'autres choses attendent sur la liste des choses à faire, et je ne peux pas dire quand ce sera fait.

- Quelle est la situation de l'Amiga en République Tchèque ?

La situation de l'Amiga dans la République Tchèque et la Slovaquie est catastrophique. En raison de la situation dans laquelle se trouvaient nos pays après la chute du régime communiste, il n'était pas possible de commander du matériel et des logiciels à l'étranger. Le seul revendeur de la République Tchèque a d'ailleurs exploité son monopole aussi longtemps qu'il lui a été possible. Les utilisateurs avaient l'habitude de se fournir en logiciels pirates, et maintenant ils continuent à le faire, sur PC. Le grand nombre de pirates présents dans les pays de l'ex-bloc communiste vient en fait à la fois du manque de logiciels disponibles à la vente, ainsi que du prix délirant des logiciels, en comparaison des revenus moyens. La situation est la même avec les CD audio, les DVD et les produits du même type disponibles sur le marché.

- Que pensez-vous d'Amiga Inc. et d'AmigaDE ?

En ce qui concerne Amiga Inc., je n'aime vraiment pas la façon dont Bill McEven débute ses "Executive Updates", avec ses "Nous sommes très excités...". Bon, plus sérieusement, je pense qu'en ce qui concerne l'Amiga Classic, il y a eu une grosse perte de temps qui a mené à un effondrement du marché, mais que cela pourrait rapidement s'arranger. Je ne considère pas qu'AmigaDE ou l'AmigaAnywhere aient beaucoup en commun avec l'Amiga tel que nous le connaissons, mais cependant c'est sans doute la seule façon de toucher les utilisateurs qui n'ont jamais entendu parler d'Amiga auparavant.

Il serait cependant très important de fournir des informations claires au sujet des futurs développements de façon à éviter les incompréhensions et de semer la confusion au sein de la communauté, ce qui se solde habituellement par des discussions orageuses.

- Que pensez-vous d'AmigaOS 4.0 et de l'AmigaOne ?

Hyperion Entertainment nous a montrés à plusieurs reprises que cette société était capable d'offrir au marché Amiga des produits de qualité et j'espère qu'il en sera encore de même pour AmigaOS 4.0. Personnellement, je suis impatient de découvrir le nouvel OS, et je suis curieux d'en explorer les fonctionnalités. Je n'étais pas très satisfait des premières spécifications de l'AmigaOne, cependant en raison des changements survenus cet hiver, j'attends les nouvelles cartes avec beaucoup plus d'intérêt.

Pour ma part, je pense qu'après plus de neuf ans d'attente, durant lesquelles aucun nouvel Amiga ne fut mis sur le marché, il n'y a aucun intérêt à investir toujours plus d'argent dans des cartes d'extension PCI, ou des cartes accélératrices portant des PowerPC relativement puissants. Il vaut mieux dépenser son argent dans un matériel résolument neuf, ne contenant pas les limitations du matériel actuel (bus dépassés, contrôleur IDE lent...). J'espère juste qu'il y aura un producteur qui fera un clavier pour AmigaOne qui ressemblera à ceux des 4000, parce que je les trouve particulièrement agréables. :-)

- Que pensez-vous de MorphOS et du Pegasos ?

Je répondrai : pas de commentaires. Comme tout cela est lié aux anciens responsables de la société Phase 5, qui ont fini par se mettre en faillite, et aussi que je n'ai pas eu de très bons contacts avec eux, je n'ai pas envie d'entrer dans les détails.

- Au sujet d'Amithlon et des autres émulateurs ?

Amithlon est un excellent émulateur, dont la vitesse m'a agréablement surpris. Je ne sais pas pourquoi ce produit est proposé sous forme d'un mystérieux "AmigaOS XL - Le plus puissant des Amiga" et pas comme "le meilleur et le plus rapide des émulateurs Amiga jamais codé"... J'aimerais bien connaître le nombre de personnes qui utilisent Amiga XL, parce que je pense que ce produit augmente inutilement le prix de vente de l'ensemble, sans pour autant toucher un large public (mais c'est juste un avis personnel, et ce n'est basé sur aucune donnée sérieuse. Cela pourrait faire un bon sondage sur CAN).

Personnellement, je préférerais que ces distributions soient faites séparément à un prix plus raisonnable. UAE est aussi très utile si vous voulez jouer à des jeux très anciens, qui ne marchent pas sur des Amiga plus récents, même en mode "dégradé". Amiga Forever de Cloanto est facile à installer et à utiliser (il est fourni avec les ROM) et puis, la cinquième édition contient la vidéo "The Deathbed Vigil" de Dave Haynie, qui est le film décrivant les derniers jours de Commodore.

- Que pensez-vous de la communauté Amiga actuelle ?

La communauté Amiga dans son ensemble n'est plus ce qu'elle était. J'ai toujours beaucoup d'amis, et je connais encore pas mal de gens que je respecte beaucoup et qui me motivent pour continuer à travailler sur CAN. Je suis peiné que la communauté soit divisée en petits clans (AmigaOS, MorphOS...) et quand parfois je lis leurs débats sur ANN.lu, cela me déprime beaucoup...

- Comment voyez-vous le futur ?

C'est très difficile de le dire en ce moment, mais je pense que les prochains mois nous permettront de savoir si l'attente en a valu la peine... J'espère aussi qu'Amiga Inc. rencontrera le succès avec AmigaAnywhere dans le domaine des PDA, téléphones portables, Set Top Boxes, et des autres applications liées à Internet, et pourra par la suite faire fusionner le DE et AmigaOS. Je crois aussi que des développeurs qui ont été forcés de quitter le monde Amiga pour des raisons financières pourront revenir et entraîner avec eux des ex-utilisateurs qui nous avaient quittés pour Linux, Windows ou Mac OS.

- Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Restez avec nous, et avec l'Amiga !


[Retour en haut] / [Retour aux articles]