Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 27 juillet 2017 - 06:44  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Ralph Schmidt
(Entrevue réalisée par Elena Novaretti et extraite de Bitplane - novembre 2001)


Note : traduction par Mickaël Pernot.

- Tout d'abord, parlez-nous un peu de vous. J'aimerais savoir à partir de quel moment vous êtes venu à l'Amiga et quelle a été votre première contribution à la communauté Amiga ?

J'ai acheté un A1000 en mai 1986. Il est par contre difficile de répondre à la question sur ma première contribution. Au début des années 1990, j'ai publié le shareware "Barfly" qui comprenait un débogueur assez poussé (NDTrad : "Barfly" est une suite d'outils pour développer en assembleur). Mon premier projet commercial a été la réécriture du firmware de la carte "Hurricane 2800" (une mauvaise carte accélératrice 68030 à 28 MHz que j'avais achetée en 1990) que j'ai offert à IM (le distributeur allemand de ladite carte). Ce fut mon ticket d'entrée sur la scène des développeurs Amiga commerciaux grâce à ma rencontre avec Thomas "Don" Rudloff. Thomas était un des fondateurs de Phase 5 qui développait des produits dérivés haut de gamme aussi bien logiciels que matériels.

- Quels sont les souvenirs les plus marquantes que vous avez gardés de cette époque chez Phase 5 ?

Difficile de répondre... nous avons eu pas mal de hauts et de bas... Mhhh... Disons la Fastlane (NDTrad : un contrôleur SCSI 2 sur port Zorro III) car c'était le premier projet d'envergure, et la CyberStorm Mk1 parce que c'était vraiment excitant à ce moment-là de travailler avec le tout nouveau 68060 que seuls quelques privilégiés avaient pu toucher en 1994. Un autre temps fort a été le moment où j'ai réussi à convaincre Frank Mariak et Thomas Sontowski (qui s'était occupé de la partie logicielle de la Domino (NDTrad : une carte graphique qui était en fait une carte ISA à laquelle on avait adjoint un adaptateur pour port Zorro II) et de la Picasso II) de venir chez Phase 5 afin de développer une nouvelle et *vraie* carte graphique Zorro III, la CyberVision 64.

C'est à ce moment-là que nous avons inventé CyberGraphX avec la gestion du mode 24 bits dans l'OS, via la picture.datatype 24 bits. Et puis, le dernier épisode mais aussi ma *meilleure expérience* de travail a été la dernière phase de développement de la CyberStormPPC où nous avons travaillé comme des fous durant tout l'été avec une charge de travail de malade. Dommage que toute cette sueur que nous avions mis dans cette carte conduisit au désastre qui a suivi avec Haage & Partner.

- En parlant de la banqueroute de Phase 5, beaucoup de gens pensent que le rétrécissement constant du marché Amiga en est la cause principale. Pensez-vous qu'il y avait d'autres causes ou une mauvaise orientation de Phase 5 ?

Il y a eu plusieurs facteurs. Vous devez comprendre que Phase 5 a toujours travaillé sur la lame du rasoir avec ses prix. Il n'y avait pas de réserves (l'argent était toujours réinjecté dans une nouvelle production). Quand la guerre avec Haage & Partner a débuté, cela a rendu le marché confus et un grand nombre de gens n'a pas acheté de cartes PowerPC à cause de la situation alors que Phase 5 avait un grand nombre de pièces en stock et que l'investissement pour le développement de ces produits avait été très important. Le WOA 98 a été un autre coup dur avec l'annonce faite par Amiga Inc. que le PowerPC n'était plus leur choix de processeurs... réduisant encore le nombre d'acheteurs. Le marché Mac ne pouvait pas non plus compenser tout cela...

- Parlons un peu de MorphOS ;). À quel moment exactement a débuté ce grand projet et pourquoi ?

J'ai un peu bidouillé avec la conception de noyau durant l'année 1998 alors que je faisais encore un peu de maintenance sur PowerUP pour Phase 5. Il s'agissait de concepts pour les futurs projets matériels de Phase 5. Puis, à Pâques 1999, Frank a proposé de faire une émulation pour les cartes PowerPC G3/G4 qui étaient en projet chez Phase 5, ce qui a fait revivre les anciennes technologies sur lesquelles nous avions planchées durant le projet PowerUP. J'ai ajouté ce qui était nécessaire à la gestion de l'Amiga dans Quark en 14 jours, ce qui nous a permis de continuer le travail sur "Emulation1". Deux mois plus tard, je terminais "Emulation2" (environ 10 Mo de codes sources) en quatre petites semaines, qui est toujours la base de ce que nous utilisons aujourd'hui en attendant la sortie de notre émulation JIT.

- Il y a quelques années, quand les premières cartes PowerPC sont arrivées sur le marché Amiga, la plus grande inquiétude et hésitation des utilisateurs ou potentiels acheteurs venait du manque d'applications PowerPC. Pourquoi un projet aussi important et valable que MorphOS n'a pas été commencé quelques années plus tôt ? Qu'avez-vous du attendre pour commencer le projet une bonne fois pour toute ?

Ce n'était pas le bon moment, il n'y avait pas de vision ou d'expérience en 1996/97. Bien que j'ai travaillé sur une émulation C Exec pour PowerPC en 1996, Phase 5 avait décidé que le travail ne pourrait pas être terminé à temps ou qu'il ne serait pas assez rapide pour le matériel, donc le modèle de portabilité via le client/serveur de la ppc.library a été développé. On ne peut pas simplement se dire "créons un AmigaOS PowerPC" et commencer. Cela nécessite tout un tas de réflexions sur l'implémentation des choses, et il faut des pilotes, une émulation et la technologie qui le permet. Il est difficile d'ignorer la quantité de travail qu'un tel projet nécessite et cela démotive la majorité des développeurs dont vous avez besoin.

- Dans les prochains jours, à Cologne, bPlan fera la démonstration officielle de sa carte mère Pegasos. Cependant, durant la dernière édition du salon italien Pianeta, une espèce de système Pegasos semi-fonctionnel avec un étrange MorphOS 0.4 et de mauvais réglages, tournant sur un vieil AmigaOS 3.1 a été présenté au public.

Il s'agit d'un système de développement qui n'est pas vraiment censé être agréable à l'oeil. Il est principalement destiné à Titan Computer afin de montrer leurs applications et montrer aux gens que cela est bien réel et que cela fonctionne. Il n'est pas destiné à montrer les points forts de la machine ou de l'OS. De toute façon, les gens ne doivent pas s'attendre à avoir des améliorations de l'interface utilisateur de MorphOS dans un futur proche.

- Malheureusement, cela sonnait comme un fiasco et a contribué à la propagation d'un sentiment de doute et de découragement, pas vraiment pour moi, mais pour nombre d'utilisateurs encore réticents à cette solution.

J'ai, quant à moi, entendu l'inverse.

- Quelles sont les causes de cette démonstration infructueuse ?

Vraiment, j'ai entendu l'inverse et cela venait de gens qui ont présenté le système et des italiens présents sur place avec qui j'ai discuté par courrier électronique et IRC.

- Est-il possible de prévoir une quelconque date pour la sortie de la prochaine version bêta de MorphOS ? Si non, pouvez-vous nous parlez des améliorations et/ou corrections qui seront incluses dans la prochaine version par rapport à l'actuelle version 0.3 ?

Nous n'avons pas encore de date de prévue pour le moment car nous avons encore quelques bizarreries à corriger et nous travaillons également sur quelques nouveaux éléments clés. Les gens peuvent s'attendre à trouver un OS plus stable, avec plus de modules de l'OS natifs, de nouveaux pilotes, la gestion du G-Rex, la mémoire virtuelle et peut-être quelques "surprises". :-)

- Je pense que la version de MorphOS fonctionnant sur Pegasos est quelque peu différente de celle fonctionnant actuellement sur nos Amiga PowerPC. Ou est-ce que je me trompe ?

Mhh... pas tant que ça. Le Pegasos a un Quark et le Module de compilation différents.

- Maintenant, permettez-moi une question légitime : quelles garanties pouvons-nous avoir, nous les utilisateurs, sur la disponibilité des pilotes pour les cartes PC les plus importantes et les plus populaires ?

Cela dépend vraiment de la disponibilité des documents et des ressources disponibles.

- Certes, mais vous comprenez que les logiciels font le marché et permettent à un OS de survivre. Est-ce que la MorphOS Team a un plan ou une idée pour assurer à MorphOS la disponibilité de logiciels tierces parties professionnels et puissants dans le futur ?

Eh bien, je pense que c'est une expérience. Personne aujourd'hui ne peut garantir qu'il y aura un véritable futur commercial pour ce marché mais nous faisons tout notre possible pour que ce soit le cas. Je sais que Titan a quelques beaux projets dont Papyrus Office et MotionStudio. Epic a quelques licences de jeux intéressantes. Nous avons également de bonnes relations de travail avec le développeur de ProStation Audio.

- Pouvez-vous spéculer sur une hypothétique date de sortie pour la version finale et commerciale de MorphOS ? Et avez-vous une idée approximative de son prix de vente ?

Notre but est d'être prêt pour la sortie du Pegasos qui se fera au premier trimestre 2002 mais nous allons aussi continuer de soutenir les utilisateurs PowerUP. Le tarif visé est aux alentours des 100 dollars mais cela dépend en grande partie des licences tierces parties dont nous avons besoin (la version complète de MUI, TCP/IP, Internet et ainsi de suite).

- Une des particularités qui distingue le Pegasos est de pouvoir accueillir jusqu'à deux processeurs G4. Dans quelle mesure le noyau de MorphOS pourra tirer parti de ce système à base de deux PowerPC ? Faudra-t-il compiler les logiciels d'une manière spécifique ?

La carte finale n'a qu'un port pour carte fille mais il y aura des cartes filles avec un ou deux processeurs... peut-être même quatre. Quark, le noyau, a été créé en ayant à l'esprit la gestion du SMP (NDTrad : "Symmetric MultiProcessing"), ce qui n'est pas le cas de l'A-Box, donc il ne faut pas s'attendre à des miracles pour celle-ci.

- Pas mal de monde aimerait que MorphOS fonctionne sur les machines Power Mac d'Apple. Est-ce que c'est une idée irréaliste ? Pourquoi ?

Ce n'est pas irréaliste mais nous nous concentrons sur le Pegasos pour le moment, ce qui nous apportera d'ailleurs un certain nombre de pilotes dont nous aurions besoin pour un portage sur les machines d'Apple. Je ne pense pas qu'on puisse envisager un portage vers les machines d'Apple avant 2002 car la priorité est mise sur la stabilité de l'A-Box et de notre système.

- Quel type de partenariat, s'il y en a un, existe entre MorphOS et bPlan ?

Je suis également un des fondateurs de bPlan. Nous avons toujours eu l'idée de créer notre propre carte mère PowerPC.

- Il y a des rumeurs à propos de certains problèmes juridiques obscurs avec Amiga Inc. Est-ce qu'il quelque chose de vrai là dedans ? J'espère que non, évidemment...

Je ne vois pas de soucis ici mais ces gens ont tellement peur, qu'ils balancent à qui veut l'entendre des allégations non fondées.

- Passons à une question simple désormais : quelles sont vos relations exactes avec l'équipe d'AROS ? Y a-t-il la possibilité de voir, dans un futur proche, les équipes de MorphOS et AROS travailler ensemble ?

Nous avons une relation de travail avec l'équipe AROS dans laquelle nous utilisons les modules dont nous avons besoin et nous les déboguons. Toutes les améliorations que nous pouvons faire sont ensuite retransmises à l'équipe d'AROS.

- Pour terminer : que pensez-vous des projets et tactiques actuelles d'Amiga Inc. ?

Je ne m'intéresse plus aux projets et tactiques d'Amiga Inc. Il y a des choses plus importantes dans la vie. Ce qui m'importe, c'est que les gens se rendent compte que nous avons la meilleure solution matérielle et logicielle. Il n'y a que la qualité du produit qui compte, ce qui n'est pas le cas d'une marque qui n'a rien à vendre, mais cela s'obtient en fournissant un travail de qualité.

- Merci pour le temps que vous m'avez accordé ainsi qu'aux lecteurs de BitPlane !

Pas de problème. :)


[Retour en haut] / [Retour aux articles]