Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 21 juillet 2017 - 08:41  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Randy Platt
(Entrevue réalisée par un auteur inconnu et extraite de Cinemaware.com - août 2000)


Randy Platt Note : traduction par Yann-Gaël Guéhéneuc.

Voici une entrevue avec Randy Platt, programmeur de jeux vidéo chez Cinemaware (1987-1991). La photo ci-contre a été prise en 1989 dans les locaux de Cinemaware.

Il fut le programmeur principal et coconcepteur de la version Amiga de It Came From The Desert et sa suite Antheads. Il fut également le programmeur principal sur Atari ST de la version (originale) de SDI et bien d'autres jeux. Randy Platt, qui a été embauché pour travailler sur SDI en 1987, fut l'un des premiers programmeurs à être embauché par Cinemaware. Il a alors travaillé chez Cinemaware sur les titres les plus connus de la société, comme Defender Of The Crown, Rocket Ranger, TV Sports Football et Wings. Il resta chez Cinemaware jusqu'en 1991, après quoi il passa sept ans comme contractant pour diverses entreprises sur divers projets pour le CDTV de Commodore, la Genesis/Mega Drive de Sega, sur PC et sur Nintendo 64.

- Pourquoi vous êtes-vous impliqué dans le développement de jeux ?

J'adorais jouer aux jeux électroniques avant même qu'il n'y ait des jeux vidéo. Je jouais beaucoup aux flippers quand j'étais adolescent et quand Pong est sorti, j'étais aux anges. J'ai commencé à apprendre à programmer quand j'avais 16 ans sur un gros ordinateur Univac (en utilisant Teletype !) et j'ai totalement accroché !

- Comment êtes-vous arrivé chez Cinemaware ?

Grâce à un contrat que j'ai fait pour eux.

- Quelles leçons avez-vous apprises là-bas ?

J'ai appris à travailler en tant que membre d'une équipe de talentueux professionnels. J'ai appris beaucoup sur la conception des jeux et comment rendre un jeu vraiment drôle et excitant, tout en respectant les contraintes du matériel avec lequel nous devions travailler.

- Pouvez-vous nous raconter une bonne histoire sur Cinemaware à cette époque ?

Un fait intéressant que peu de gens connaissent est que Bob Jacob (l'ancien président et fondateur de Cinemaware) a son portrait dans de nombreux jeux Cinemaware. Je crois qu'il cherchait à faire comme Alfred Hitchcock et à apparaître dans ses propres productions. Beaucoup d'autres employés de Cinemaware (moi y compris !) apparaissent comme personnages dans nos jeux. Alors, retournez-y et regardez de près !

- Que faites-vous ces jours-ci ?

Je suis toujours programmeur après toutes ces années.

- Comment votre expérience chez Cinemaware influence-t-elle votre philosophie de conception et de production de jeux ?

Elle m'a fait réaliser comment les différents éléments du jeu peuvent et doivent aller ensemble pour faire un grand jeu. Elle m'a aussi appris comment faire d'un jeu une expérience divertissante et pas seulement une perte de temps abrutissante.

- Quel est votre jeu favori toutes époques confondues ? Quel est votre jeu favori de chez Cinemaware ?

Si vous jugez mes jeux favoris aux nombres d'heures passées à y jouer, alors mes jeux favoris sont Tempest, Galaga et Age Of Empires/Age Of Kings. Mon jeu favori de chez Cinemaware est It Came From The Desert à cause de tout le temps et les efforts que j'y ai investis. Je crois aussi qu'il avait une histoire incroyable et qu'il est très divertissant.

It Came From The Desert
It Came From The Desert

- Que pensez-vous de l'état actuel de l'industrie du jeu vidéo ?

Je crois qu'il y a bien trop d'effets visuels et que la plupart des jeux sont juste des réadaptations d'autres jeux. Il y a encore beaucoup de place pour la créativité et l'innovation dans l'industrie et je crois que le nouveau Cinemaware [NDT : au moment de l'entrevue, le nom Cinemaware a été racheté et est utilisé pour éditer de nouvelles versions des jeux de l'ancien Cinemaware] est bien parti.

- D'après vous, est-ce que les jeux sont devenus meilleurs en devenant plus gros et plus complexes ?

Absolument pas. En fait, je crois que la complexité distrait énormément le joueur et l'éloigne de la jouabilité et du divertissement. C'est n'est pas que la taille et la complexité soient de mauvaises choses, mais elles doivent être exploitées et guidées dans les bonnes directions.

- Quels développeurs ou éditeurs respectez-vous le plus ?

J'aime ce que Ensemble Studios [NDT : producteur de jeux de stratégie temps-réel, entres autres, Age Of Empires] a fait. Ils se sont concentrés sur une petite niche et ont sorti du travail de qualité. Squaresoft [NDT : producteur, entre autres, de la série Final Fantasy] et Rare [NDT : producteur, entre autres, de la série Donkey Kong] ont fait des choses incroyables sur PlayStation et N64 (respectivement). J'aime aussi ce que j'ai vu de LucasArts.

- Quel conseil donneriez-vous aux jeunes gens qui considèrent une carrière dans l'industrie du jeu vidéo aujourd'hui ?

Évidemment, faîtes des études. Mais, encore plus important, soyez créatif. N'ayez pas peur de sortir de nouvelles idées et de nouveaux concepts. Ne soyez pas prisonnier du matériel et de la mode des effets cinématographiques. Pensez d'abord à ce que vous aimez quand vous jouez à un jeu. Le divertissement est le plus important.

- Que pensez-vous des dernières nouvelles sur l'acquisition par Amino Development des droits sur l'Amiga de Gateway ? Pensez-vous que l'Amiga peut ressusciter ?

Je pense que l'Amiga était un système incroyable pour son temps. Si l'Amiga doit réussir dans le futur, il doit devenir bien plus que ce qu'il ne fût. Il aura besoin d'un processeur amélioré et plus rapide, d'un système d'exploitation plus robuste et de bien meilleures capacités graphiques et sonores.

- Cinemaware est-il influent ?

Je pense que Cinemaware fut très influent à l'époque. Nos produits étaient très souvent innovants et avaient souvent beaucoup de succès. Il y a beaucoup de produits disponibles, même de nos jours, qui ont des éléments qui furent développés à l'origine dans des titres de Cinemaware. Aussi, beaucoup des gens qui ont travaillé, ou collaboré avec Cinemaware, ont ensuite eu des postes influents dans d'autres entreprises de jeux vidéo et y ont amené ce qu'ils avaient appris chez Cinemaware.

- Qu'aimeriez-vous voir de Cinemaware dans le futur ?

Des versions mises à jour des vieux jeux classiques me paraissent super intéressantes. J'aimerais aussi voir de nouveaux titres innovants basés sur la vieille philosophie de Cinemaware. Il y a virtuellement aucune limite à ce qui peut être fait.

- Y a-t-il quelque chose que vous aimeriez dire aux fans de Cinemaware ?

Merci pour votre soutien dans le passé. Vous avez rendu tout cela possible. Si ce n'était pas pour vous, je n'aurais pas pu faire ce que j'ai aimé tant faire pour une telle entreprise pendant ces années incroyables. Je suis impressionné par le nombre de fans qui se souviennent de nous et qui aiment toujours jouer à ces vieux jeux. C'est super de ne pas être oublié et d'être toujours apprécié ! Merci encore.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]