Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 17 octobre 2018 - 02:51  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles en d'autres langues


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Holger Flöttmann
(Entrevue réalisée par Patrick Eymard et extraite de Tilt - mai 1993)


Holger Frottmann Autrefois liée à Thalion puis à Eclipse (deux autres éditeurs allemands), l'équipe d'Ascon a choisi de faire sécession et de monter son propre label. Holger Flöttmann est le responsable du jeu The Patrician, en développement chez Ascon et qui devrait sortir bientôt sur Amiga et PC.

- Holger, vous êtes le responsable de développement de The Patrician. Après le succès que connaît ce jeu en Allemagne, vous avez décidé de le développer en version française. La démo que j'ai pu essayer fonctionnait parfaitement, elle était même assez rapide... Le jeu sera-t-il rapide lui aussi ?

Tout à fait... Le jeu sera aussi rapide que la préversion et sa version PC fonctionnera sans problème sur un 386SX. Le jeu sera donc rapide.

- Combien de temps faudra-t-il pour finir une partie et devenir maire de la ville ?

Cela dépend... Le jeu possède une option de départ qui permet de choisir entre une partie longue et une partie rapide. Mais, dans les deux cas, c'est plus une question de jours que d'heures pour parvenir à être élu.

- On peut y jouer à quatre simultanément ?

Oui, quatre joueurs s'affrontent et décident d'un commun accord de l'ordre des tours de jeu. Cette option renforce la compétition et rend le jeu plus excitant.

- Les parties semblent différentes à chaque début de jeu, est-ce que les stratégies restent les mêmes, malgré tout ?

Deux parties ne sont jamais identiques, à cause du grand nombre de variables dont la simulation tient compte. Cela signifie aussi que le joueur devra adopter une stratégie et une approche différentes à chaque fois. Par exemple, un joueur peut décider de gagner de l'argent en s'alliant avec les pirates, mais il peut aussi choisir d'être complètement honnête. Il peut encore se marier soit par amour, soit par intérêt, ou ne faire du transport que pour les cargaisons de luxe... Tous ces choix influeront sur le cours du jeu.

- Selon vous, qu'est-ce qui distingue The Patrician des autres productions du même genre ?

Il y a plein de choses qui font la différence. D'abord, la profondeur et la précision du contexte historique, qui agit véritablement sur le déroulement du jeu. Par exemple, lorsque l'Église décrète que le trafic d'armes est un pêché mortel, vous devrez agir secrètement sous peine d'être pris à partie par la justice. En plus, The Patrician est plus qu'une simple simulation économique, le but final du jeu est de devenir le chef de toutes les villes du jeu. Vous devrez donc gérer au mieux votre image politique, à travers un mariage, des dons aux oeuvres de charité, des dessous de table, l'appartenance aux guildes locales...

- Dans les simulations économiques auxquelles j'ai déjà joué, il y avait souvent des phases d'arcade qui devenaient un peu lassantes à la longue... Qu'en est-il pour The Patriclan ?

Les séquences d'arcade ne seront pas ennuyeuses, elles seront même amusantes. Si le joueur se lasse, il pourra toujours choisir de l'éviter.

- On est bien d'accord : les paramètres du jeu changent à chaque partie et rendent toutes répétitions impossibles...

En effet, cela est la conséquence directe du nombre énorme de variables qui sont gérées durant une partie.

- Je trouve que les graphiques de la préversion sont somptueux. Sont-ils réalistes ou viennent-ils uniquement de l'imagination du graphiste ?

Les immeubles sont calqués sur la réalité, sans être toutefois numérisés. On peut en dire autant des bateaux, qui sont des reproductions fidèles.

- Votre succès en Allemagne est assez remarquable... Allez-vous développer une suite de The Patricien ?

Oui. En fait, nous avons deux projets en chantier : un jeu de football et une autre simulation historique basée sur la vie de la reine Elizabeth d'Angleterre.

- Voilà qui promet... En attendant, allez-vous développer The Patrician sur Amiga 1200 avec les graphiques de la version PC (en 256 couleurs) ?

Nous pensons développer une version spécifique Amiga 1200 mais nous venons juste de finir la version CD-ROM du jeu, et nous méritons du repos...


[Retour en haut] / [Retour aux articles]