Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 23 mai 2017 - 16:48  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Hans-Joerg Frieden
(Entrevue réalisée par Olaf Koebnik et extraite d'Amiga Arena - juillet 2008)


Note : basé sur la traduction française de Vincent Bouvelle et Mehdi Boulahia.

Hans-Joerg Frieden fait partie de l'équipe centrale de développement d'AmigaOS 4. Voici donc un entretien réalisé par Olaf Koebnik à propos de la prochaine version de ce système d'exploitation.

- Bonjour Hyperion, AmigaOS 4.1 va bientôt sortir, pouvez-vous nous dire quelles sont les grandes nouveautés de cette mise à jour ? Qu'est-ce que les utilisateurs vont bien pouvoir se mettre sous la dent ?

Les points forts ont déjà été publiés dans la presse : un portage natif de l'API graphique "Cairo", mémoire paginée à la demande, le traitement d'image Porter/Duff, de nouvelles fonctionnalités du Workbench, le nouveau système de fichiers JXFS et d'autres améliorations.

La pagination de mémoire "à la demande" signifie que les blocs de mémoire peuvent être enregistrées sur le disque dur pour gagner en mémoire physique et ce de manière totalement automatique. Si un programme demande trop de mémoire, les blocs mémoires les moins utilisés seront automatiquement enregistrés sur disque. L'utilisateur n'y voit que du feu.

Le portage de l'API Cairo est vraiment important, car il s'agit tout de même de l'API graphique la plus utilisée ces derniers mois, c'est un véritable standard. Des programmes comme Firefox, certains portages d'OpenOffice, le kit d'outils Java Swing, SWT/Eclipse, tous utilisent l'API Cairo, c'est pourquoi, le portage de cette API apparaît comme un passage obligatoire pour l'adaptation de toutes ces applications sur notre système.

Le traitement d'image Porter/Duff est une technique semblable à celle utilisée par le Blitter pour dessiner une image. A la différence du Blitter, ce traitement est capable de réaliser des déformations graphiques en utilisant les accélérations matérielles des cartes graphiques, des zooms et plein d'autres effets. Il existe, entre autres, un mode "Dreiecke" capable de retourner des images, les zoomer mais aussi les déformer (avec perspective). Cairo utilise d'ailleurs ce système en natif, tout comme d'autres interfaces graphiques récentes (comme GTK, Quicktime 4, Mac OS X, Vista).

- Cette mise à jour sera-t-elle payante et si oui, quel en sera le prix ?

La mise à jour sera payante. Après quelques années de développement, il faut bien un moment donné qu'une mise à jour soit payante. Nous ne pouvons plus nous permettre des mises à jour gratuites. Si je ne me trompe, cette mise à jour coûtera 105 euros hors TVA. ACube est mieux placé pour répondre à cette question.

- Le contexte d'AmigaOS 4 ne doit pas être facile pour vous. Quelles sont vos motivations, qu'est-ce qui vous fait continuer à développer ce système d'exploitation ?

Quand tu travailles pendant huit ans sur un projet, il faut croire au succès, et c'est bien mon cas. Et croyez-moi, ce n'est pas facile !

- Avez-vous rencontré des difficultés particulières pour le développement d'AmigaOS 4.1. Y-a-t-il eu des moments de bonheur ?

Pas vraiment. Après huit ans de développement, nous avons vraiment déjà tout vécu.

- AmigaOS 4.1 ne sera disponible que pour AmigaOne, cela signifie-t-il qu'il n'y aura plus de mise à jour de la version pour Amiga Classic ?

Pour le moment, seuls les AmigaOne sont concernés par cette mise à jour, mais comme indiqué dans le communiqué de presse : "pour le moment". Je pense que vous pouvez vous attendre très rapidement à d'autres annonces.

- La bibliothèque 2D Cairo fait partie d'AmigaOS 4.1. Qu'est-ce que "Cairo" exactement et en quoi cela peut être intéressant pour les développeurs et les utilisateurs ?

Comme expliqué plus haut, Cairo offre un environnement inter-plates-formes pour l'affichage 2D, similaire en importance à OpenGL pour la 3D. En fait, tous les gros projets inter-plates-formes actuels utilisent Cairo. Pour les développeurs AmigaOS, Cairo apporte une API très puissante et très utile.

Cairo peut être utilisé aussi bien à l'écran que pour des fichiers ou pour l'impression. On peut l'utiliser en "fond" (par exemple, dessiner une fenêtre dans un fichier ou une application SVG, PDF ou simplement dans une image PNG) et ne pas s'inquiéter de certaines spécificités. Le rendu sera le même que ce soit à l'écran ou dans un fichier PS prêt à être imprimer. Cairo peut-être utilisé pour des manipulations "normales" d'images comme la rotation ou la mise à l'échelle, et également pour la gestion de ce qu'on appelle les "paths".

Il y a plus d'information la dessus sur www.cairographics.org.

- Hormis une mise à jour du SDK, qu'est-il fait actuellement pour proposer de nouveaux outils de développement, en particulier au niveau des outils de débogage et d'interface graphique ? Qu'est-il prévu à ce sujet ?

Des projets comme ceux-ci sont en dehors de nos possibilités. Nous ne pouvons développer uniquement le système et le SDK. Tout ce qui va au-delà doit venir de la communauté, et je sais que des projets sont déjà en cours de réalisation.

- Comment s'annonce le soutien des développeurs d'applications pour AmigaOS 4.1 ? Y aura-t-il une documentation plus poussée, des exemples pratiques qui seront inclus dans l'API AmigaOS 4.1 ? Si oui, quand et sous quelle forme ?

Nous allons mettre à jour le SDK (et je dois admettre que c'est le moins que l'on puisse faire pour vous). Nous avons, de plus, trouvé une nouvelle personne pour s'occuper de la maintenance du SDK.

- AmigaOS 4.1 est, d'après le communiqué de presse : "AmigaOS 4.1 n'est pas seulement la version la plus avancée d'AmigaOS, c'est aussi la meilleure façon de vous rappeler le temps où l'informatique était agréable !". C'est une affirmation que je trouve intéressante. En quoi AmigaOS 4.1 est "agréable/plaisant" et qui fait que les autres systèmes tels qu'AmigaOS 3.x ne le sont pas ?

Qu'est-ce qui fait d'AmigaOS 4.1 un produit agréable ? Avec Windows, quand quelque chose ne va pas, vous passez des heures à faire des recherches dans la base de registres, à réinstaller un pilote, à tuer de manière sélective une application dans le gestionnaire de tâches. Avec AmigaOS, un "utilisateur normal" sait où se trouve ce qu'il cherche. Le système est largement transparent et l'utilisateur sait quoi faire, en cas de doute.

AmigaOS 3.x est similaire, mais il y a d'autres problèmes. Si vous avez une carte vidéo par exemple, vous perdez la fonction qui permet de tirer les écrans. C'est une des quelques caractéristiques qui positionne AmigaOS en avance par rapport à d'autres. AmigaOS 4.0 a réintroduit cette fonction dans le système, et avec AmigaOS 4.1 et le nouveau moteur de rendu composite, la possibilité de tirer les écrans est encore plus évoluée (on peut bouger les écrans dans tous les sens et avec des profondeurs d'écran différentes).

Nous avons aussi fait des choses concernant l'utilisation du système. Les nouveaux modes texte via listeurs du Workbench sont bien plus pratiques que ceux de la version 3.x ou même 4.0 d'AmigaOS.

- Quels sont vos objectifs avec AmigaOS 4.1 ? Où, en tant que développeur, voyez-vous des opportunités avec AmigaOS 4.1 ?

Nous voulons continuer à devélopper AmigaOS pour le marché de l'embarqué. Certains sont déjà intéressés, ils souhaitent utiliser AmigaOS en tant que "Multimedia Content Platform" (plate-forme de contenu multimédia), pas exemple pour un système de type kiosque.

- Si on vous donnait le choix du matériel pour AmigaOS 4, quel serait celui qui vous plairait le plus à l'avenir ? Y a-t-il actuellement des projets concrets visant à gérer du matériel récent ou nouveau ?

Je ne peux qu'exprimer ma propre opinion. J'aimerais bien quelque chose basé sur le CELL (PlayStation 3 ou mieux : un vrai ordinateur basé sur le CELL) ou le PowerPC 970 d'IBM - le 8641 de Freescale (surtout sa version "D") est également très intéressant. De plus, je n'aurai rien contre une version x86, mais je ne pense pas qu'il soit raisonnable actuellement d'allouer des ressources pour le faire. Actuellement, nous travaillons à porter le système vers d'autres machines PowerPC, mais je ne peux rien dire de plus précis.

- A votre avis, qu'est-ce qui fait que tant d'utilisateurs restent sur AmigaOS ?

Je pense que c'est dû à la transparence du système, comme je le disais plus haut. Si quelque chose se plante, on sait où chercher. Mais aujourd'hui, AmigaOS possède de plus en plus de caractéristiques que l'on retrouve dans Windows Vista, Mac OS X, Linux ou d'autres. Nous avons ajouté la technologie Cairo et les objets partagés de façon à rendre plus simple le portage de FireFox ou d'OpenOffice, ou le portage de technologies comme Java.

Bien sûr, vous pouvez dire que les autres systèmes ont déjà ces applications et ces technologies, mais malgré tout, AmigaOS apporte un système simple, transparent, pas compliqué et sur lequel travailler est toujours agréable.

- Vous sentez-vous toujours comme faisant partie de la communauté Amiga ou bien tout cela a changé par rapport au passé ?

Je pense qu'il y a trop de haine dans la communauté Amiga. Pour moi, il me semble que certains "éléments" (sans vouloir les nommer) n'existent que pour exacerber la haine entre les camps. Parfois, ce sont même des gens qui n'utilisent ni MorphOS ou AmigaOS qui attaquent. Je trouve cela désolant.

- Voyez-vous MorphOS 2.0 comme un produit concurrent ou pensez développer des logiciels pour ce système dans le futur ?

Pour le moment, il n'y a pas de compétition avec MorphOS 2, puisque nous ne fonctionnons pas sur les mêmes machines. Développer pour MorphOS est à mon avis exclu. Je n'ai pas la moindre idée du nombre d'utilisateurs MorphOS actuellement. Au moins avec AmigaOS je le sais. Cela ne veut pas dire qu'AmigaOS est le meilleur du marché, c'est juste que je connais la taille du marché AmigaOS.

- Hyperion est actuellement en procès avec Amiga Inc. Comment cela affecte le développement d'AmigaOS 4 pour le futur ? Certains craignent que le développement d'AmigaOS 4 s'arrête. AmigaOS 4 va-t-il s'en sortir grandi ou affaibli avec le procès en cours ?

Je ne peux en dire plus. Avec les trois sociétés impliquées dans ce procès, la direction de Hyperion nous a assuré que Hyperion est sûre de gagner. Cela me suffit personnellement et, pour l'instant, il semble que ce soit Hyperion qui soit en tête.

- Il est sûr que tout ce que vous avez pensé n'a pas été forcément réalisé. Aujourd'hui en regardant derrière vous, qu'auriez vous fait différemment ?

Pas grand-chose. Je pense que, quoi qu'il en soit, nous n'aurions pas agi différemment.

- Comment voyez-vous le futur d'AmigaOS 4 ? Qu'est-ce qui pourrait devenir réalité, que voudriez-vous le plus ?

AmigaOS a une réelle chance de s'implanter durablement, si nous avons les fonds suffisants pour continuer son développement. De plus, si nous arrivons à nous positionner dans le marché de l'embarqué, nous pourrons aller encore plus loin. Cela ne signifie pas qu'il n'y aura plus d'AmigaOS pour le marché informatique. Au contraire, l'une des forces d'AmigaOS est qu'il peut être utilisé aussi bien dans l'embarqué que pour l'informatique traditionnelle.

- Et qu'en est-il des applications AmigaOS 4 à l'avenir ? Allez-vous publier de nouveaux logiciels, outre AmigaOS 4 ?

Mon frère et moi avons quelques projets dans les tuyaux. Par exemple le fait que nous portions Blender n'est plus un secret. Nous avons d'autres projets tant en termes d'applications que de jeux mais je n'en dirai pas plus. Tout cela sans compter le travail que nous faisons sur AmigaOS.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]