Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 27 juillet 2017 - 16:49  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Gerald Carda et Thomas Knäbel
(Entrevue réalisée par Martin Heine et extraite de www.martin-heine.de - septembre 2003)


Note : traduction par Fabrice Lehaut. L'entrevue suivante a été publiée en anglais dans le numéro pilote du magazine Amiga.org le 4 octobre 2003, mais également dans sa version allemande originale dans le numéro 11 du magazine Amiga Plus le 14 novembre 2003.

Voici une entrevue avec Gerald Carda et Thomas Knäbel, les gérants et ingénieurs de chez bPlan, société conceptrice du Pegasos.

- Tout d'abord, tous nos remerciements pour prendre le temps de répondre à nos questions en dépit du lancement de la production des premières cartes Pegasos II. Mais avant d'entrer dans le vif du sujet, nous souhaiterions avoir un aperçu de vos origines : Pouvez-vous nous parler tous les deux de la progression de votre carrière de technicien indépendant chez Atari et de confondateur du premier magazine Amiga allemand, respectivement, jusqu'à la fondation de votre propre société, bPlan GmbH ? Afin que les gens qui sont venus sur Amiga pendant la période de banqueroute de Commodore, et qui n'ont pas eu connaissance de vos activités avant votre travail chez Phase 5 en apprennent un peu plus.

Les activités de Thomas étaient les suivantes :
  • 1980, dans une école en tant que technicien dans une radio.
  • 1983, il a commencé son apprentissage d'électricien qu'il a terminé avec succès.
  • Depuis 1989, il est à son compte. Jusqu'en 1994, il travaillait en indépendant pour un distributeur Atari à Francfort. Pendant ce temps, il a acquis avec succès les autorisations officielles "Atari Authorisation Training Service", "Atari Sales Training", "Acorn Authorisation Training Service", "NeXT Authorisation Training Service" et "Apple Authorisation Training Service".
  • D'avril 1994 à janvier 2000, il a été directeur qualité chez Phase 5.
  • En août 2000, bPlan GmbH entre finalement en activité, et Thomas en est le CEO depuis.
Gerald était - après le renvoi de ses études d'ingénieur en électricité qu'il fît après le diplôme intermédiaire - cofondateur du premier magazine Amiga allemand : "Kickstart". Dans son autre "vie Amiga" il a été un participant d'Advanced Systems & Software (contrôleur SCSI Nexus) et plus tard de Phase 5 (CyberStorm, Blizzard). Depuis la création de bPlan, il s'occupe de la conception et du développement de la famille d'ordinateurs Pegasos.

- La direction actuelle de Genesi, Raquel Velasco et Bill Buck, n'ont pas établis de contact - publiquement parlant - avec bPlan avant fin 2001. Donc quelle était votre stratégie avant leurs investissements - est-ce que votre objectif (économique) principal a toujours été le Pegasos ou a-t-il plus été au début, le projet d'un passe-temps à côté d'autres travaux ?

Notre intention et notre but lors de la fondation de bPlan en août 2000 était, dès le départ, le développement d'une carte mère PowerPC. Et c'est ce que nous avons atteint avec la production des cartes mères Pegasos I. À cause des limitations du circuit utilisé (Articia S) que nous avons découvert, le développement de son successeur le Pegasos II a débuté juste après l'accomplissement du Pegasos I. L'intégralité du développement du Pegasos a toujours été la principale activité de bPlan.

- Pourriez-vous expliquer le rapport légal entre bPlan, Genesi et anciennement Thendic-France ?

bPlan travail en tant que groupe de développement exclusif pour Genesi Luxembourg, tandis que Thendic-France - originalement une filiale de Pretory - est, pendant la phase de création de Genesi, en passe de devenir une partie du groupe Genesi.

- Y a-t-il d'autres associés mis à part vous deux et Ralph Schmidt, le principal développeur de MorphOS ?

À part nous, divers indépendants dans différents domaines tel que le développement de produit, projets logiciels, etc., appartiennent à bPlan.

- En plus de la carte Pegasos, vous développez une set-top box (STB) PowerPC - et basée sur MorphOS - sur la demande d'un client majeur qui souhaite rester anonyme. Un prototype de ce STB existe déjà. Est-ce que le prototype offre déjà les fonctionnalités complètes désirées par ce client ou bien y a-t-il des demandes de modifications ? Quel processeur avez-vous choisi et quelles autres capacités votre STB offre-t-il par rapport aux décodeurs de signaux TV numériques ? Et quel est l'avancement de l'adaptation de MorphOS pour cet appareil ?

Les conditions techniques ont été en partie remplies. Comme contrôleur système, un contrôleur numérique IBM pour STB à 252 MHz et 350 MIPS est utilisé. Comme fonctionnalité spéciale de la version haut de gamme, figure l'enregistrement sur disque dur. Grâce à l'utilisation d'un noyau PowerPC, le STB offre une capacité jusqu'alors inconnu (par exemple le temps de réponse entre différents canaux/transpondeurs est de moins d'une seconde). Le développement logiciel d'une version commercialisable sera terminé à la fin de cette année.

- Après les problèmes rencontrés avec le fabricant du northbridge utilisé dans le Pegasos I, vous avez changé de fournisseur pour le modèle suivant : vous utilisez désormais le circuit Discovery II de Marvell. Ce northbridge permet au Pegasos d'utiliser de la mémoire DDR. Quelles autres nouvelles fonctionnalités peuvent espérer vos clients du Pegasos II comparé à son prédécesseur ?

La principale différence est, comme mentionnée plus tôt, le choix du contrôleur système. Ainsi les nouvelles fonctionnalités sont, entre autres, la mémoire DDR et l'Ethernet Gigabit.

- Un troisième produit que vous avez eu à l'esprit était l'Eclipsis, virtuellement une version de poche du Pegasos. Dû à la quantité de commandes pour une version STB et la nécessité de développer un successeur au Pegasos I, ce projet à été mis en attente. Y a-t-il toutefois des spécifications concrètes sur ces fonctionnalités ? Et quelles dimensions pourrait avoir un appareil de ce type ?

Les spécifications techniques ne sont pas définies à cause de l'abandon du contrôleur système choisi (Articia S). En temps et en heure et lors de la disponibilité d'un contrôleur système adéquat nous reprendrons le projet Eclipsis. Pour ses dimensions, nous pensons à 150x200 mm, qui représente grossièrement une demi-feuille A4. La taille de l'écran LCD aura un ratio 16:9 ce qui permettra la lecture de DVD. L'Eclipsis aura une interface WLAN et pourra dès lors être utiliser comme une tablette web, un "affichage portable" pour Pegasos ou juste un portable PowerPC.

- Quel OS utilisez-vous principalement sur le Pegasos - utilisez-vous intensément le Pegasos dans un cadre privé ou bien êtes-vous, tels les nombreux inconditionnels de chemins de fer, plutôt intéressés par la construction du matériel que de son utilisation une fois terminée ?

D'un côté, nous utilisons MorphOS (principalement pour tester), et d'un autre côté nous utilisons également Linux. Actuellement, il y a plusieurs systèmes chez nous, fonctionnant sous Linux comme serveurs de fichiers et comme routeurs.

- Y a-t-il un point en particulier que vous désirez communiquer aux utilisateurs Amiga et Pegasos ?

Nous remercions tous ceux qui nous ont soutenus en achetant les cartes mères Pegasos et également les développeurs. La confiance qui nous est accordée nous montre chaque jour que nous sommes sur la bonne voie.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]