Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 29 mai 2017 - 05:55  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Stéphane Campan
(Entrevue réalisée par David Brunet - juin 2000)


Stéphane Campan Les initiatives francophones se multiplient ces derniers temps et Stéphane Campan incarne cette nouvelle volonté de promouvoir l'Amiga en France.

- Bonjour Stéphane, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Salut. :) Eh bien voilà, je m'appelle Stéphane Campan alias SteaG sur le Net (IRC et compagnie). J'ai 23 ans et j'habite à Rennes. Côté job, je suis webmestre et chargé des relations presse et publique de la société Nicso Entertainment.

- Comment êtes-vous venu à l'Amiga ? Quelle est votre configuration actuelle ?

J'ai commencé, comme beaucoup apparemment :), sur Amstrad CPC 6128. Quand il a fallu passer sur micro 16 bits, j'ai longtemps hésité entre le ST et l'Amiga. Finalement, en 1991, je me suis laissé convaincre par l'Amiga, et je n'ai jamais regretté mon choix. :) Ma configuration Amiga est actuellement en panne (sic), et je vais devoir attendre encore quelques mois avant d'avoir les finances nécessaires pour m'offrir un nouvel Amiga.

- Quelles sont vos activités favorites sur Amiga ? Et en dehors ?

Côté informatique, je suis un véritable touche-à-tout : jeux, programmation (AMOS et Blitz ;-), traitement d'images, etc. N'ayant jamais eu le temps de persévérer, j'avoue que mes talents sont assez modestes dans ces domaines. Depuis que j'ai une connexion Internet, c'est sans conteste ce domaine qui me prend le plus de temps.

En dehors, et bien c'est très varié (ah, tu peux tout de même rayer le sport :^), mais ça n'a rien de bien original. À mon sens, rien ne vaut passer des soirées ou sortir entre amis. (Pour le scoop, faudra que tu repasses. :)

- D'où vous est venue l'idée de créer Amiga Impact ? Actuellement, où en est ce site Web ?

Amiga Impact est le successeur du site france.amiga.tm, qui avait été créé en janvier 1999. Avec le succès de ce site, l'équipe avait décidé de devenir "pro", avec hébergement professionnel, nom de domaine, etc.

L'idée à l'origine de france.amiga.tm (et donc d'Amiga Impact) était de combler un vide de l'époque. Tout amigaïste devait consulter un site anglophone pour trouver l'actualité, ou pour découvrir les autres sites Amiga francophones. Il existait bien quelque sites, mais la régularité des mises à jour de ceux-ci était assez chaotique. Petit à petit nos mises à jour sont passées d'un rythme hebdomadaire à quasi quotidien. En temps normal, le site reçoit aujourd'hui une moyenne de 1500 à 2000 visiteurs par semaine.

Début juin, le site a été racheté par la société Nicso Entertainment SARL, nouvelle société française arrivée dans l'univers Amiga. Pour des raisons complexes, le site a dû être suspendu en juillet, et sera de retour avec une nouvelle apparence et de nouveaux services pour la mi-août. Tous les nouveaux services feront leur apparition progressivement dans le mois, pour proposer à la rentrée un site pleinement fonctionnel.

Je ne peux malheureusement pas dévoiler ici les futurs projets pour le site, pour des raisons bien évidentes. :) Amiga Impact, aujourd'hui, ne peut plus se permettre une certaine "naïveté" qui a été nôtre pendant un bon moment... :)

Cependant, je souhaiterai préciser que toutes les activités extérieures à l'édition de webzine, comme le projet de traduction des documentations d'AmigaOS 3.5, a été relégué aux initiateurs de l'association AFUA, en cours de création. Amiga Impact se recentre aujourd'hui sur son côté média et fournisseur de services. Si vous retrouvez dans l'AFUA des anciens d'Amiga Impact, eh bien, ce n'est pas vraiment un hasard. ;-)

- Pouvez-vous nous parler de Nicso ? Et du CD AZone ?

Nicso Entertainment est donc une société, nouvelle sur le marché Amiga. Cette société édite désormais Amiga Impact, et également un nouveau magazine sur CD, A-Zone, disponible chez les principaux revendeurs ou en vente directe. Nicso Entertainment proposera de nouveaux produits pour nos machines, mais là encore, il est bien trop tôt pour en parler.

A-Zone, quant à lui, est un CD bimensuel comprenant à la fois un magazine avec de nombreux tests de nouveautés, des nombreuses rubriques mais aussi tout le meilleur du domaine public (démos jouables, logiciels, mises à jour...). L'un des points forts d'A-Zone est que chaque test est basé sur un article complet et définitif, tel que vous le trouverez chez votre revendeur Amiga (pas de tests sur une version bêta ou démo).

- Avec ses nombreux fanzines, sites Web et manifestations, trouvez-vous que la communauté Amiga en France est suffisamment dynamique et structurée ?

Dynamique, sans aucun doute. Structurée, eh bien, ce n'est pas mon avis. :) En fait depuis la disparition d'Amiga News (le premier, pas son successeur ANews), toute la communauté s'est éclatée, s'est dispersée. Aujourd'hui il est bon de voir autant d'initiatives voir le jour. Cependant, et comme toujours, ces initiatives se font toujours séparément, sans communication entre elles, parfois même pour des motifs loin d'être altruistes. Il est grand temps donc, d'organiser un vrai réseau, où chacun aurait sa place et que nous puissions travailler tous ensemble.

La communauté Amiga, et d'autant plus la communauté Amiga francophone, ne peut plus se permettre aujourd'hui le luxe de fomenter des guéguerres de pseudo-concurrence pour le moins inutiles. Travaillons ensemble, nous aurons bien le temps de nous entretuer quand l'Amiga retrouvera quelques millions d'utilisateurs. ;-)

- Que pensez-vous de la situation générale de l'Amiga ? Peut-on faire confiance à Bill McEwen ?

La situation de l'Amiga est assez paradoxale. On commence à sentir que les choses "bougent", mais d'un autre côté la situation devient chaque mois de plus en plus précaire. Les retards des projets tels que le BoXeR et les cartes G3 AmiJoe de Met@box n'arrangent certainement pas les choses.

S'il reste encore quelques sociétés prêtes à s'investir pour l'Amiga, il faut espérer que la communauté prenne conscience que l'Amiga a désespérément besoin de sociétés commerciales et ne pourra pas se satisfaire uniquement de solutions Free Software. Le Free Software, c'est bien, mais notre communauté a besoin d'avoir une véritable assistance, que seules des sociétés commerciales peuvent apporter. La communauté Amiga a survécu tout au long de ces années grâce aux investissements de sociétés commerciales. Et malheureusement, le piratage rend la survie de ces sociétés de plus en plus difficile.

À Snoqualmie, effectivement, ça commence à bouger. :) La route sera longue et particulièrement difficile, mais pour une communauté qui a réussie à survivre seule aussi longtemps, il en faudra plus pour nous effrayer. :) Le monde informatique n'ayant plus rien à voir avec celui des années 1980/1990, et à mon sens, Amiga a tout à fait raison de chercher à proposer une solution innovante afin de se faire une petite place parmi tous ces géants. Quant à nous, nous n'avons plus qu'à espérer que le produit fini nous procurera le même ressenti que nos Amiga "classic". Personnellement, j'ai assez confiance. :)

- Vous avez le dernier mot...

Bien évidemment, l'équipe d'Amiga Impact reste à l'écoute pour toute idée, suggestion et critique sur le site (notre liste de diffusion "Discussion" est sans aucun doute le meilleur moyen pour ça). Nous travaillons également sur une version hors-ligne du site (notamment pour la rubrique actualité), version que vous pourrez retrouver sur A-Zone.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]