Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 25 septembre 2017 - 17:12  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Yannick Bridier
(Entrevue réalisée par Lionel Menou - décembre 2003)


Yannick Bridier Voici un entretien avec Yannick Bridier, le président de 4A, l'Association des Amateurs de l'Amiga dans l'Aunis.

- Pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je m'appelle Yannick Bridier, 33 ans, célibataire. Je travaille dans une société d'usinage de pièces mécaniques. Je suis président du 4A depuis le 11 janvier 1997.

- Comment avez-vous rencontré l'Amiga, et comment a évolué ta configuration jusqu'à aujourd'hui ?

J'ai connu l'Amiga grâce à un copain qui m'a fait une démonstration d'un Amiga 500, ce qui m'a fait acheter un A500 au mois d'août 1991. De retour de mon service militaire en 1993, je fis l'acquisition d'un Amiga 2000 d'occasion qui, maintenant, est une machine hyperdopée.

- Que faites-vous avec votre Amiga actuellement et avez-vous d'autres ordinateurs ?

Je fais un peu de dessin et de retouche d'images, ainsi que du HTML car je suis le webmaster du site de l'association.

Oui, je possède trois Sinclair ZX Spectrum 48 ko, un Sinclair QL 512 ko, un Amiga 500, un Amiga 2000, un CDTV, une CD32, un Pegasos, un IBook G3.

- Pourriez-vous maintenant nous présenter 4A ?

L'association 4A a pour objectif la diffusion de l'Amiga par le biais de réunions et d'entraides entre les membres, diffusion des possibilités du système Amiga à travers les manifestations organisées en interne ou en tant qu'invités à celles-ci, et rapprocher les associations et les clubs intégrant le système Amiga.

- Quand est née l'association et quelle est son histoire ?

Le 4A est une association Loi 1901, qui a été créée le 27 octobre 1996. Nous étions 6 à ses débuts, Dans un premier temps, l'objectif était d'éditer un fanzine "Le 4A" qui fut créé par Frédéric Rambeau et Stéphane Georget. Deux rédacteurs en chef se succédèrent au cours des 5 ans de parution. Par la suite, le fanzine changera de nom : "Quatra" et 17 numéros sont parus. Nous avons participé à plusieurs manifestations et Amiga-bouffe organisées par le BUGSS. L'association fut mise à contribution deux fois lors de la fête médiévale de Surgères durant deux années consécutives. En 1999, nous étions 22 membres, mais malheureusement pas 22 passionnés, juste des personnes qui ont profité de l'association et de ses membres. Nous sommes maintenant 8, je suis le seul qui reste de l'équipe de départ. Le 30 mai 1999, le site de l'association voit le jour. Nous organisons tous les ans une manifestation afin de regrouper des passionnés d'informatique alternative qui s'appelle le NASS (merci à Pixel-Art).

- Pourriez-vous nous parler du NASS 2003, et nous dire ce que vous prévoyez pour le NASS 2004 ?

Le NASS 2003 a été une grande réussite pour nous, environ 60 participants sur un week-end, grâce à tous les membres. Ce n'était pas gagné d'avance car, au NASS 2002, il n'y avait que 13 personnes. La manifestation s'est déroulée dans la bonne humeur, nous n'avons eu que des compliments, et nous remercions encore toutes les personnes ayant participé.

Pour le NASS 2004, nous allons essayer d'organiser une petite démo-party.

- Que prévoyez-vous d'autres pour 4A dans le futur ?

Pour le futur, le principal est avant tout les adhérents, ce sont eux qui font vivre l'association. Pour le moment, il faut dire que le nombre n'est pas très important malgré tous nos efforts donc je croise les doigts et espère que l'année 2004 verra notre nombre augmenter.

- Que pensez-vous de la communauté amigaïste française actuelle ?

Je trouve qu'il n'y a plus l'esprit Amiga qu'il y avait à la fin des années 1980, début 1990, mais la chute de Commodore y est pour quelque chose, beaucoup d'amigaïstes ont abandonné à ce moment-là. Je pense qu'il y a encore beaucoup d'amigaïstes qui sont sur des Amiga Classic (A1200, A4000, et même A500, A600, A2000) mais je ne peux pas dire combien ont quitté le navire pour le monde du PC.

- Que pensez-vous du Pegasos, de MorphOS, de Genesi ?

Le Pegasos I est une très bonne machine mis à part le problème avec l'Articia, mais bien conçue au départ. MorphOS a bien évolué depuis que je l'ai vu pour la première fois en démonstration à Pessac en juillet 2002, c'est un OS très stable et performant. Genesi est maintenant une petite société qui a pris de l'envergure avec le Pegasos.

- Que pensez-vous de l'AmigaOne, d'AmigaOS 4, et d'Hyperion ?

L'AmigaOne a, à peu près, la même architecture que le Pegasos, mais la carte mère n'est pas une mini ATX. AmigaOS 4.0 a pris beaucoup de retard dans son développement. Hyperion a beaucoup de mal à sortir une version utilisable pour l'AmigaOne.

- Que pensez-vous d'AmigaDE et d'Amiga Inc. ?

Amiga Inc. n'est pas le repreneur que tout le monde attendait.

- Comment voyez-vous l'avenir de l'Amiga ?

Pour les Amiga Classic, il n'y a plus d'avenir, mais il y aura toujours des fanatiques comme moi pour continuer à faire vivre cette machine formidable. Je pense bien sûr à la carte équipée du ColdFire.

- Quels sont vos meilleurs et pires souvenirs du monde de l'Amiga ?

Mon pire souvenir : la fin de Commodore, qui signa la fin de l'Amiga.
Mon meilleur souvenir : L'Amiga 500.

- Quelles sont les raisons qui vous font rester sur Amiga en 2003 ?

Je dirai d'abord que l'Amiga Classic est toujours ma machine préférée, quoi que l'on dise et que l'on fasse, il ne faut pas oublier son OS qui a fait de la machine ce qu'elle est. Je suis aussi un nostalgique.

- Comment joindre 4A ?

Secrétaire de l'association, Guiberteau Fabien.
Notre site Internet : perso.wanadoo.fr/4.a.

- Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Continuez à soutenir l'Amiga Classic, le Pegasos, et l'AmigaOne, et venez nombreux au NASS 2004.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]