Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 30 mai 2020 - 04:14  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles en d'autres langues


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Bill Borsari
(Entrevue réalisée par Sbaitso et extraite de Amigans.net - octobre 2019)


Note : traduction par Vincent Viaule.

Aujourd'hui, je suis accompagné par Bill Borsari. Bill est probablement mieux connu comme le diffuseur de longue date du salon AmiWest, mais son implication dans AmiWest va bien au-delà de la simple diffusion.

Bill, merci beaucoup d'avoir pris le temps de nous fournir quelques informations sur la diffusion d'AmiWest et sur ce salon en général.

- Pouvez-vous nous rappeler votre expérience en matière de diffusion vidéo avec AmigaOS ? Qu'est-ce qui vous a incité à commencer à diffuser les salons Amiga ?

En 1995, j'ai assisté à mon premier salon Amiga dans un hôtel, le Howard Johnson à Montréal, au Canada. J'étais complètement accro. Plus tard, lors d'un spectacle dans l'Ohio (je crois) en 1996, des gens essayaient de se brancher sur un canal IRC avec un projecteur vidéo. Je cherchais un moyen de les remercier et de contribuer à la vie de l'organisation, et quand je les ai vus se battre pour le faire fonctionner, je me suis dit que je pouvais y arriver. C'est ainsi que tout a commencé, avec le désir d'avoir un flux IRC du salon pour fournir des mises à jour en direct.

- Quand avez-vous commencé à travailler avec AmiWest ? Avez-vous commencé à diffuser dès que vous vous êtes impliqué dans ce salon ?

Je pense que j'ai assisté à mon premier AmiWest en 1998. A cette époque, j'ai pu consacrer du temps à voyager pour assister à des salons Amiga et les diffuser. Lors du premier AmiWest, j'ai organisé une session IRC alors que nous avions une webcam. Elle est archivée sur Aminet. C'était amusant de voir le commencement d'un salon Amiga. Il y a eu beaucoup de bruit autour du salon avec beaucoup de vendeurs et d'exposants.

- Combien d'heures environ consacrez-vous chaque année à la préparation de la diffusion du salon ? Quels autres rôles jouez-vous dans la planification d'AmiWest et pendant le salon lui-même ? Combien de temps consacrez-vous à ces tâches ? Dans quelle mesure la diffusion est-elle évaluée lors de la prise de décisions relatives au salon ?

Comme je diffuse les salons Amiga depuis plus de 20 ans, j'ai maintenant une certaine science pour le spectacle. Généralement, je passe 20 à 60 heures entre les diffusions à réfléchir à ce qu'il faut ajouter, comment améliorer et préparer. Au fil des ans, j'ai fait plus ou moins de travail de préparation, comme lorsque nous avons introduit la diffusion vidéo en flux continu et le travail pour résoudre les problèmes audio. L'année dernière, je me suis amusé à construire une caméra qui pouvait être "pilotée" via IRC. Je suis souvent loin du point de pilotage de la diffusion, alors j'ai pensé qu'il serait bien que les téléspectateurs puissent déplacer une caméra.

En ce qui concerne mes autres rôles au sein d'AmiWest, je travaille en étroite collaboration avec les organisateurs du salon pour aider à imaginer de nouvelles activités et de nouveaux événements. Je dois rendre hommage à Brian Deenen et au groupe SACC pour avoir travaillé à la réalisation de l'événement. C'est incroyable qu'ils aient réussi à le maintenir pendant plus de 20 ans. C'est drôle que vous demandiez des critères pour la diffusion, à ce stade, cela fait partie du salon.

- Quelle configuration et quel paramétrage utilisez-vous actuellement pour pouvoir diffuser sur YouTube à partir d'un Amiga en 2019 ? Pour le public technique, pouvez-vous donner une liste détaillée des équipements que vous prévoyez d'utiliser en 2019 ? En moyenne, quelle est la différence d'équipement d'une année sur l'autre ?

Comme il s'agit d'un salon Amiga, je fais tout mon possible pour utiliser les technologies liées à l'Amiga. Malheureusement, il nous manque certains éléments clés, donc je m'appuie sur un certain nombre de pièces pour rassembler le tout. J'ai commencé avec l'IRC, puis je suis passé à la "webcam", puis à la diffusion audio en flux continu, puis à la diffusion vidéo en flux continu. Le principal moteur de la progression technologique est en fait la bande passante disponible à l'hôtel. Pour l'AmiWest 2019, nous aurons un flux vidéo via YouTube. Voici comment tout cela fonctionne :
  • On commence avec quatre sources vidéo, trois caméras et l'écran du projecteur, le tout routé vers un Amiga 4000 avec Video Toaster en NTSC.
  • La sortie du Video Toaster 4000 est connectée à un PC sous Windows via une carte de capture vidéo PCI BlackMagic Intensity.
  • Cette année, je pense utiliser le logiciel Open Broadcaster OBS pour diffuser la vidéo sur YouTube (ou d'autres services de diffusion).
  • Pour l'audio, nous avons une configuration beaucoup plus complexe, avec des micros câblés et sans fil connectés à une table de mixage, ce qui nous permet de contrôler ce qui est diffusé localement pour le public du salon et ce que nous envoyons par le biais du flux.
  • Enveloppez le tout dans une tonne de fils.
Voici une photo de l'AmiWest 2018 avec la régie de diffusion :

AmiWest 2018
Bill Borsari (à droite) avec le développeur Daniel Müssener

- La parution d'All In One Streams (aiostreams) de George "Walkero" Sakianos ouvre-t-elle de nouvelles possibilités de diffusion pour les futures retransmissions d'AmiWest ou y a-t-il des limitations techniques qui vous empêchent actuellement de diffuser vers des services autres que YouTube ? Serait-il possible de diffuser vers deux services différents simultanément ? Si oui, avez-vous actuellement l'équipement nécessaire pour pouvoir le faire ? Dans la négative, seriez-vous disposé à le faire si un autre participant pouvait apporter l'équipement supplémentaire ?

J'ai été très heureux de voir aiostreams sur OS4Depot. C'est bien de voir que l'Amiga peut utiliser Twitch et d'autres services de vidéos. Dans le passé, j'ai utilisé plusieurs méthodes de diffusion différentes et j'ai lancé des flux audio séparés pour accompagner le flux vidéo. Comme les téléspectateurs ont abandonné les flux uniquement audio, je me suis concentré sur les flux vidéo. L'autre avantage de YouTube, c'est que le flux est préservé pour l'avenir. Je suis ouvert aux suggestions quant au service à utiliser, mais pour l'instant je reste sur YouTube. Avec les derniers FFPlay (disponible dans le paquet FFmpeg) et YT.rexx, il est facile de diffuser en direct sur YouTube sous AmigaOS 4 avec ces outils. Je ne suis pas sûr qu'il existe une solution compatible Amiga Classic avec tous les services de diffusion vidéo sur Internet.

- Pouvez-vous nous parler de certains des défis auxquels vous êtes confrontés en produisant la diffusion ainsi que l'équipe d'AmiWest et dont le téléspectateur moyen n'est probablement pas conscient ?

Les deux plus grands défis ont été d'obtenir une bande passante fiable et un son propre. J'ai fait des choses folles dans le passé pour faire fonctionner Internet et nous avons eu de mauvaises années où le flux a été interrompu. Quand j'ai commencé, c'était l'âge des modems 56K, maintenant je fais une émission avec une connexion de téléphone mobile. Pour l'audio, j'ai travaillé avec les organisateurs d'AmiWest pour investir dans un matériel de plus en plus performant afin d'améliorer la qualité.

- Comment envisagez-vous l'avenir de votre diffusion et quels changements souhaiteriez-vous éventuellement y apporter ? Comment voyez-vous l'avenir d'AmiWest en général ? Quels changements aimeriez-vous voir dans le futur du salon ?

J'ai deux objectifs à long terme, l'un est d'avoir un robot mobile fonctionnant sur Amiga 1200 qui puisse se déplacer dans le salon. J'aimerais aussi voir ce qu'il faudrait pour présenter le salon en vidéo à 720 degrés. Je suis également ouvert aux suggestions des spectateurs sur la manière dont nous pouvons nous améliorer.

À l'avenir, j'aimerais voir la fréquentation du salon augmenter. Au fil des ans, le salon est devenu une célébration de l'Amiga et un rassemblement d'amis. Nous aurions besoin de plus d'amis. :)

- Pouvez-vous nous faire part de quelques souvenirs particuliers concernant AmiWest, vos diffusions, etc. ?

Après 20 ans, il y en a quelques-uns qui sont restés sous silence. Le premier qui me vient à l'esprit est la fois où Bill McEwen (en 1999 peut-être) a fait un discours sur l'orientation future de l'Amiga et où j'avais fait un enregistrement en mini-8. Nous l'avons ramené dans la chambre d'hôtel et avons numérisé le tout à l'aide d'un DSS+8 sur un Amiga 1200. Nous avons encodé l'audio avec un compresseur GSM et l'avons envoyé par un service FTP. Il était 5 ou 6 heures du matin et je me suis précipité à l'hôtel et j'ai couru vers Bill McEwen qui était à la réception. Je me suis approché et j'ai demandé "Hé, ça vous dérange si je poste le discours d'hier soir ?", Bill m'a répondu "Il vaut mieux pas car j'ai dit des choses confidentielles", j'ai dit "Ok, pas de problème". Je suis donc retourné calmement vers ma chambre et quand je suis arrivé au coin de la rue, j'ai couru pour effacer le fichier. Il y a eu une autre année où l'hôtel a réservé la chambre en double et nous a fait tout déménager le samedi.

- Avez-vous des histoires sur les coulisses des diffusions ou d'AmiWest que vous aimeriez partager ?

Tout ce que je peux dire, c'est qu'il faut beaucoup de travail pour réaliser une diffusion comme celle d'AmiWest chaque année, année après année. Le groupe SACC fait un excellent travail pour que le salon soit réalisé dans les limites du budget. Il faut beaucoup de travail pour trouver des exposants, des fournisseurs et des conférenciers.

- Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

Merci d'avoir pris contact avec nous et de nous avoir posé des questions sur cette partie du salon. C'est incroyable de voir ce qui se passe avec l'Amiga en 2019. La situation est en partie due à une série de procès déprimants et à des gens qui se battent pour les restes de 20 ans de déclin commercial. En même temps, nous voyons de nouveaux projets comme la Vampire, de nouveaux logiciels comme Sketchblock, des mises à jour de vieux logiciels favoris comme IBrowse, et beaucoup de nouveaux jeux pour l'Amiga Classic. L'Amiga est devenu une communauté et c'est unique. J'espère voir de nouveaux visages au salon cette année !


[Retour en haut] / [Retour aux articles]