Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 28 juin 2017 - 00:41  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Steve Bak
(Entrevue réalisée par un auteur inconnu et extraite de Tilt - mars 1989)


Steve Bak On ne le présente plus. Pour beaucoup d'entre nous, c'est sans conteste LA vedette de la micro-ludique. Steve Bak est un programmeur talentueux qui se fait toujours un plaisir de pousser une machine aux limites de ses possibilités. Le cas de Goldrunner est exemplaire. A l'époque, on affirmait qu'un défilement vertical très rapide était impossible sur ST. Steve Bak réalisa alors l'éblouissant Goldrunner. Quand la même question se posa sur le défilement horizontal (toujours sur ST), Steve Bak nous sortit de son ST magique un jeu nommé Genesis.

Bref, c'est la vedette et le programmeur mordu par sa passion que je m'attendais à voir lors de notre première rencontre. Je me suis retrouvé face à un homme d'âge mûr, père de famille avec l'apparence du cadre supérieur tristounet. Heureusement, l'apparence est trompeuse, Steve a le contact très facile.

- Steve, sur quels critères acceptez-vous un projet ?

Le premier critère est l'argent. Je travaille pour le plus offrant et surtout pour ceux qui paient ! Les programmeurs se font facilement voler. Dix jeux m'ont été volés !

- Des noms d'éditeurs qui ne paient pas ?

On peut citer Power House et Activision (Mediagenic). Cette dernière m'avait engagé pour réaliser Gods And Heroes, j'ai reçu une avance de 5000 £ sur les 10 000 £ prévues. Par la suite, le jeu n'a finalement pas été commercialisé et je n'ai toujours pas touché les 5000 £ auxquels j'ai droit. Je précise que je possède encore le contrat.

- Quelle est la société qui vous paie toujours sans histoire ?

Microdeal, et c'est pourquoi je travaille souvent pour elle.

- Combien gagne un programmeur britannique ?

Un professionnel peut gagner 10 000 £ par an. Mais les revenus d'un très bon programmeur peuvent atteindre 100 000 £ par an.

- Quel est votre meilleur jeu ?

Leatherneck est mon meilleur jeu. Oui, je sais, c'est un pan-pan-boum-boum, mais on s'amuse avec et c'est ce qui compte, non ? Ceci dit, sur le plan technique, Genesis est mon meilleur jeu. Tous mes efforts se sont portés sur le défilement, ce qui explique la simplicité du scénario.

Leatherneck
Leatherneck

- Avez-vous une machine préférée ?

L'Amiga, mais il faut reconnaître que c'est une horreur pour la programmation ! Je préfère travailler sur ST puis faire des transcodages sur Amiga.

- Jettez-vous de temps en temps un oeil sur les produits non britanniques ? Les produits français ou américains par exemple ?

Je trouve que les Français font de bons produits très visuels. Quant aux Américains, soyons sérieux, ils ne font pas des jeux ! Ils font des programmes qui ont de beaux graphismes comme ceux de Cinemaware, mais ils ne font pas des jeux ! Et on voit très bien qu'ils ne connaissent pas très bien les machines 16 bits.

- Réalisez-vous toujours un jeu avec l'idée de la performance technique ?

Je vois ce que tu veux dire... non, pas toujours. Tu sais, j'avoue franchement que je n'aime pas les jeux à défilement. J'ai fait Goldrunner pour prouver que le défilement vertical était possible et tu connais la suite avec Genesis. Je n'aime pas non plus les jeux de stratégie, en revanche, j'aime beaucoup les jeux violents et les shoot'em up. D'ailleurs, tous mes jeux sont violents, ce qui ne m'empêche pas d'être très pacifique !

- Quels sont les jeux que vous auriez aimé réaliser ?

Je pense à Sentinel, Boulder et Blood.

- Combien de temps prenez-vous pour faire un jeu ?

Environ six semaines et je fais sept à huit jeux par an.

- Quels sont les conseils que vous pourriez donner à un programmeur débutant ?

Avant tout, trouver une bonne porte ! Fréquenter les salons comme le PC Show de Londres pour rencontrer des programmeurs qui l'aiguilleraient sur les bons éditeurs. Il faut absolument avoir des moyens techniques valables.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]