Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 30 mai 2017 - 13:09  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'Indianapolis 500
(Article écrit par Kéké Rosen et Frédéric Autechaud et extrait d'Amiga News - décembre 1990)


Ayant eu l'opportunité de faire quelques tours de piste en 386 VGA avec la version PC de ce jeu il y a deux mois, j'attendais avec impatience Indianapolis 500 sur Amiga. Disons le tout de suite, je ne suis pas déçu.

Indianapolis 500

Versions Amiga et PC

Hormis l'ajout du pilotage à la souris, du vrai son (pas le "beep" PC !) et la disparition de la pourtant fort pratique option de sortie (qui permettait d'installer le programme sur le disque dur), la version Amiga est la copie conforme de celle du PC.

Indianapolis 500

Pour être plus exact, disons que le résultat que l'on obtient sur un A500 correspond, avec le son en plus, à ce qu'arrive à faire un AT386 bien équipé. Le son, qu'il s'agisse des moteurs, des pneus, des dépassements ou des crashs, est particulièrement bien réalisé au demeurant et apporte une touche de finition inaccessible aux PCistes.

En 3D

Or donc, Indianapolis 500 vous propose de goûter à l'ambiance de la célébrissime épreuve disputée sur 500 miles sur le Speedway d'Indianapolis. Aidés par des routines de 3D surfaces pleines que beaucoup de compagnies de jeux doivent leur envier, les développeurs d'Indianapolis 500 (Papyrus Design Group) ont poussé le réalisme à l'extrême.

Indianapolis 500

Le jeu propose trois niveaux de calcul des détails qui influent inévitablement sur le nombre d'images calculées par seconde et donc sur la fluidité de l'animation. Le calcul intermédiaire est certainement le plus jouable car toute l'infrastructure du Speedway est présente mais ne pénalise pas trop la vitesse. Le fait que le programme soit en 3D a également permis de réaliser des options de visualisations que l'on peut qualifier de géniales : vous pouvez à tout instant revoir les 30 secondes précédentes de vos évolutions sur la piste du point de vue du pilote, d'une autre voiture en piste, du bord de la piste, des images de la télévision, d'un hélico qui vous suit ou du lieu du dernier crash (Frédéric Autechaud affectionne particulièrement cette dernière option ; il organise sciemment des carambolages).

Le moteur ronronne

Les courses Indy sont juste à mi-chemin entre les courses de Nascar et la Formule 1 : des premières elles gardent la piste en anneau et le côté spectaculaire, de la seconde les carrosseries monoplaces et les moulins pointus (des V8 atmo qui grimpent à 11-12000 RPM).

Indianapolis 500

S'agissant d'une course sur anneau, et donc de voitures "asymétriques", le nombre de paramètres de réglage est impressionnant : appui aérodynamique avant et arrière, diamètre, qualité de gomme et pression de chaque pneu, carossage de chaque roue, dureté de chaque amortisseur et un choix de rapports de boîte. Ces paramètres influent de façon hyper réaliste sur la tenue de route et la motricité de la voiture. La détérioration des chaussettes en course est également bien restituée si vous faites crisser dans tous les virages, vous pilotes une savonnette au bout de dix tours.

Vous pouvez courir dans les écuries Cosworth, Lola et Penske. A titre pur d'information, c'est Penske qui a remporté les deux dernières éditions de l'Indy 500. Vous pouvez prendre votre temps pour peaufiner les réglages de votre chignole, les modifier en roulant et les sauver sur disquette.

Indianapolis 500

La séquence de qualification ne tolère pas d'hésitation sur une trajectoire et se passe avec détection des collisions : si vous tapez un peu fort contre le mur, vous explosez immanquablement une, voire deux chaussettes. La course peut être disputée avec ou sans neutralisations en cas de crash (le drapeau jaune) et avec ou sans détection de collisions. Vous pouvez même essayer de courir le "vrai" 500 miles avec arrêts aux stands et changements de pneus.

Un dernier mot

Dernière précision, mais non des moindres, Indianapolis 500 exploite parfaitement nos machines accélérées en 68030 : cela apporte une fluidité maximale en calcul détaillé sans influer sur la vitesse réelle des voitures. Si les simulations vous stimulent, vous devez vous payer ce jeu pour Noël.

Nom : Indianapolis 500.
Développeurs : Papyrus Design Group.
Éditeur : Electronic Arts.
Genre : jeu de course.
Date : 1990.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 8/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]