Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 21 août 2017 - 23:44  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'ImageVision
(Article écrit par Bernard Tokatlian et extrait d'Amiga News - mars 1996)


Les logiciels de présentation interactive fleurissent sur le Workbench, ImageVision est un petit dernier qui ne manque pas d'intérêt. Son prix et surtout sa simplicité lui donnent deux atouts pour séduire ceux qui veulent s'initier au scénario interactif en réalisant rapidement une belle présentation. Oublions Scala, ses Ex et ses 10 ans de développement pour découvrir un logiciel original plein d'avenir.

ImageVision se présente sous l'aspect d'une simple disquette pour le programme et d'un CD qui contient des polices complémentaires, fonds, animations, boutons prédessinés, etc. Si vous ne disposez pas de lecteur CD, la disquette seule vous servira pour travailler. Ne cherchez pas la documentation puisqu'il n'y a qu'une aide en ligne en anglais. Pas de difficultés pour l'installation (test sur A4040) et dès l'ouverture vous trouvez une belle interface 32 couleurs avec deux fenêtres et une barre Menu.

ImageVision

La fenêtre Icônes contient :

ImageVision
  • Une icône Menu pour créer des pages devant recevoir les boutons ("les carrefours").
  • Une icône Slide pour les fichiers IFF exclusivement (les informations image et texte fixe).
  • Une icône ANIM (ANIM5 et 8) (les informations animées simples).
  • Une icône MPEG pour une éventuelle carte décompression (les séquences films).
  • Une icône audio - SV8X - (les informations audio).
  • Trois icônes Return, Jump, Subroutine.
  • La fenêtre Tools contient :
    • Une icône Run pour la lecture du script en cours.
    • Une icône Poussin (New) pour créer un script vierge.
    • Deux icônes Open et Save.
    • Cinq icônes de manipulation (couper/coller/poubelle/etc.).
    • Deux icônes pour faire et défaire des sous-ensembles.
    • Une icône Aide en ligne.
Avec ces icônes vous avez sous la main tous les outils qui vous permettent de créer l'arborescence d'un programme.

Le script fantôme

En cliquant (New Poussin) vous ouvrez une troisième fenêtre qui sera votre plan de travail (Script Window). L'originalité consiste à construire une arborescence en déposant les icônes (Menu/Slide/Anim/...) sur cette fenêtre. Une fois posées dans script Window, les icônes présentent un petit raccord qui vous permet d'établir des liaisons entre elles. En connectant les Menus, les Slide, les Anims, etc. vous créez le cheminement de votre programme.

Il faut savoir que seule l'icône Menu permettra la création de boutons et donc l'orientation interactive. Cela veut dire que chaque fois qu'un choix est nécessaire au cheminement vous devez placer une icône menu comme carrefour.

L'arborescence est pour l'instant vide et les icônes sont hachurées, vous avez sous les yeux le script théorique de votre programme.

Les infos, images, animations, textes et sons

Il faut maintenant charger les fichiers IFF - ANIM 5 - 8SVX voire MPEG et les organiser grâce aux Menus et boutons.

En double-cliquant sur chaque icône vous ouvrez des fenêtres différentes permettant le chargement et les paramètres de vos fichiers (Menu, Slide, Anim, MPEG et audio). Seule la fenêtre Menu après chargement d'une image IFF présente le gadget ClickEd pour la création de boutons de forme simple ou complexe (polygone, cercle). On accède à l'éditeur de texte par le gadget GfxEd sur les fenêtres Menu et Slide.

A noter que la fenêtre Slide vous permet le chargement et l'organisation de plusieurs fichiers images IFF. C'est une séquence d'images fixes sur lesquelles on peut agir séparément (chronologie, durée, effets de transition...).

Menus et boutons conduisent maintenant à des séquences images et sons. Je ne rentrerai pas dans les détails mais c'est très convivial et sympathique hormis la pauvreté des effets de transition et l'absence de défilement texte.

La boîte à outils

Tools agissent directement pour jouer, créer, ouvrir et sauver un script. Les autres icônes agissent sur des fichiers préalablement sélectionnés dans la fenêtre script. Ils vont vous permettre de couper les liens, coller, détruire, cacher les icônes de votre programme.

Vous construisez et modifiez avec cette boîte à outils les accès et vous pouvez également ranger et sortir (dans des cartons !) des éléments complets du script.

Tout l'intérêt de ce logiciel réside dans cette programmation visuelle qui donne des résultats immédiats.

ImageVision

Quelques points forts et points faibles

ImageVision permet de travailler en multitâche avec ADPro 2.5. Noter qu'ImageFX semble beaucoup moins bien toléré (plantage mémoire et machine).

Très bonne gestion des boutons de formes complexes et des brosses fixes. A partir de l'éditeur texte GFXed vous pouvez réduire une image 752x576 à la souris et l'exploiter immédiatement sur un fond. La qualité de cette réduction est excellente, idéale pour créer des images boutons. Je regrette toutefois qu'on ne puisse exporter ces images.

Bonne gestion des sons, ainsi que de l'affichage 256 couleurs bien géré.

La possibilité d'ouvrir plusieurs scripts simultanés et de les attribuer les uns aux autres.

ImageVision a de belles perspectives s'il parvient à développer ses effets de transitions, qui sont vraiment peu variés dans cette version 1, et surtout à gérer les défilements de texte. Par ailleurs, il faut modérer ses exigences sur la taille des fichiers animations qui font planter le script s'ils sont trop lourds. L'exploitation de fichiers MPEG n'a pas été testée mais serait la méthode pour gérer des animations longues.

Conclusion

Cette version 1 permet de réussir rapidement des présentations multimédias qui sont encore limitées mais toutefois d'un rendu très professionnel pour un prix très raisonnable (750 FF).

Dans le club des interactifs sur Amiga, ImageVision est sans doute le plus accessible pour des débutants. Son utilisation en formation scolaire, professionnelle et universitaire serait tout à fait adaptée pour acquérir les bases de la programmation interactive. Son interface et le principe général rendent évident la construction d'un script.

Pour l'instant du moins, il a sa place en logiciel didactique en attendant de probables bonnes surprises...

Nom : ImageVision.
Développeur : ImageLab Technology.
Genre : création multimédia.
Date : 1995.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, AmigaOS 3.0.
Licence : commercial.
Prix : 750 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]