Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 25 novembre 2017 - 03:12  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Dossier : L'ICQ
(Article écrit par Nicolas Gressard - avril 2004)


ICQ ICQ ou la messagerie instantanée

"ICQ" se prononce "I seek you", ce qui signifie "je te cherche" en traduction littérale. ICQ est un système de messagerie instantanée sur Internet créé en décembre 1996 par la société Israélienne Mirabilis, elle-même fondée 4 mois auparavant.

Le principe de fonctionnement est simple : un petit programme tourne en tâche de fond sur votre ordinateur et se réveille lorsque quelqu'un cherche à vous joindre. Il vous est alors possible de communiquer avec le correspondant à la manière des dialogues en ligne également appelés "chats" (prononcez "tchate"). Inversement, il vous est possible de "voir" lesquels de vos contacts sont en ligne à l'instant "t" et de les appeler ou de leur envoyer un message qu'ils recevront lorsqu'ils seront en ligne.

ICQ fut le premier protocole à offrir ce type de service et resta largement leader pendant 3 ou 4 ans avec plus de 12 millions d'utilisateurs. La société AOL, qui venait de lancer son propre programme de messagerie instantanée (AOL Instant Messenger), racheta Mirabilis en juin 1998 pour 287 millions de dollars. AOL n'enterra pas le système et continue aujourd'hui encore à le développer. La page officielle du logiciel se trouve ici : www.icq.com.

Il est important de ne pas confondre ICQ et IRC. En effet, IRC est un protocole bien plus ancien et si celui-ci repose également sur un système de "chat", son principe n'est pas le même. IRC permet de se connecter à des salons virtuels de discussion ou plusieurs intervenant sont en ligne. Il est donc nécessaire de faire la démarche de se connecter à un salon précis à une heure précise. La différence entre ICQ et IRC est environ la même qu'entre le téléphone et une salle de réunion. ;)

Les autres protocoles de messagerie instantanée actuellement les plus utilisés sont :
  • AIM : AOL Instant Messenger.
  • MSN Messenger : logiciel de Microsoft.
  • Jabber : protocole libre de messagerie instantanée relativement récent comportant des passerelles vers les autres protocoles.
L'ICQ, comment ça marche ?

Une base de donnée gigantesque présente sur les serveurs de Mirabilis (aujourd'hui AOL) centralise les millions de comptes utilisateurs. Toutes les informations présentes dans cette base de données sont facultatives à l'exception du numéro ICQ. Il vous est cependant possible de renseigner vos nom, prénom, pseudonyme, adresse, etc. afin que d'autres utilisateurs puissent trouver votre numéro ICQ en faisant une recherche sur ces critères. Autrement dit, c'est un annuaire. En l'absence de ces informations dans votre compte ICQ, un interlocuteur ne pourra vous joindre qu'en connaissant directement votre numéro ICQ (quand je vous disais que ça ressemblait au téléphone. ;)

Alors que pendant longtemps, le seul moyen de converser avec d'autres personnes reliées au réseau ICQ était d'installer le logiciel de Mirabilis (photo en début d'article), il y a aujourd'hui plusieurs logiciels-client implémentant le protocole de façon plus ou moins complète.

Avant de pouvoir utiliser ce protocole de messagerie, il vous est donc nécessaire de créer un compte. Cette démarche aura pour effet de vous affecter un numéro ICQ (#UIN).

Il y a au moins deux manières de vous créer un compte :
  • En passant par le site de ICQ.
  • Directement à partir de votre client ICQ si ce dernier le permet.
(Il y a également au moins deux manières de rechercher quelqu'un dans l'annuaire ICQ et ce sont les mêmes)

Une fois que votre compte est créé, il faut informer votre client ICQ de votre numéro ICQ et de votre mot de passe (ben oui, sinon n'importe qui peut se faire passer pour vous, allons !). Votre client ICQ restera ensuite en tâche de fond et informera régulièrement le serveur situé chez AOL de votre présence en ligne ou non. Les autres utilisateurs pourront alors voir si vous êtes actuellement joignable ou non.

Un des gros attraits de ce type de protocole (dialoguant avec un serveur) est qu'il n'est pas gêné par les routeurs, passerelles et autre pares-feu (sauf trop bien configurés) puisque la connexion est toujours initiée par le client.

Les clients ICQ sur Amiga

Il n'existe malheureusement pas de bons clients ICQ sur Amiga et de surcroît, plus aucun d'entre eux n'est maintenu à ce jour. Voici ceux qui ont existé :

- DICQ (Digitalis ICQ) : client abandonné depuis longtemps et introuvable à ce jour.

- DCICQ : ce client est difficile à trouver. On peut néanmoins encore le récupérer ici : members.tripod.com/~amigaicq/ftp/dc-gticq.lha.

DCICQ

- ICQ Pager : client ICQ en ligne de commande extrêmement difficile à trouver.

ICQPager

- MICQ : client ICQ en mode texte trouvable sur Aminet.

MICQ

- StrICQ : le dernier client ICQ qui a été maintenu. Avec son interface sous MUI, c'est aussi certainement le plus abouti. Son développement a été définitivement arrêté en mars 2002 et il souffre encore de problèmes qui rendent son utilisation très "sportive". Son site officiel se trouve ici : www.stricq.com/.

StrICQ

Voilà, nous avons fait le tour. :( Vous allez me dire "et on fait comment alors pour se connecter depuis un Amiga dans de bonnes conditions ?". L'alternative est d'utiliser un client Jabber et de mettre en oeuvre la formidable capacité de ce système à dialoguer avec les autres protocoles. Cela tombe bien puisque nous avons justement un excellent client Jabber sur Amiga nommé Jabberwocky.

Utiliser Jabberwocky pour accéder au réseau ICQ

Jabberwocky est un client Jabber MUI Open Source disponible sous la licence GPL. Vous pouvez récupérer la dernière version de ce programme sur son site officiel : jabberwocky.amigaworld.de/.

Jabberwocky ne nécessite pas d'installation et est fourni en standard avec la prise en compte de huit langues dont le français (merci l'Ours :)). Attention cependant à bien avoir installé les classes MUI dont il a besoin (NList, TextInput, MailText, TextEditor) sinon vous aurez des surprises lors de son utilisation. Après décompactage de l'archive Lha, double-cliquez simplement sur l'icône "Jabberwocky" pour lancer le programme. La fenêtre ci-dessous s'ouvre alors :

Jabber_Login

Cette fenêtre sert à la fois à créer un compte Jabber sur un serveur et à s'authentifier. La première chose à faire est donc de se créer un compte. Pour cela, vous allez devoir choisir un serveur à utiliser dans la liste se trouvant ici (attention à bien choisir un serveur gérant le transport ICQ) : www.jabber.org/user/publicservers.php. Votre ID Jabber sera de la forme "pseudo_de_votre_choix@nom_du_serveur". Entrez votre ID dans le champ prévu à cet effet et choisissez un mot de passe que vous entrerez dans le champ du dessous. Cliquez ensuite sur le bouton "S'enregistrer" afin de vous créer un compte sur le serveur. Pour les utilisateurs de MorphOS 1.3, il est impossible de voir ce que l'on tape dans le champ "mot de passe" : il faut donc opérer en aveugle. Il est également possible d'éditer et de modifier directement le fichier de configuration XML nommé "account.xml" puisque le mot de passe s'y trouve en clair. ;)

Vous êtes normalement maintenant connecté au serveur Jabber, et Jabberwocky a dû pousser un petit cri accompagnant un message de bienvenue.

Jabber_Main

Passons maintenant aux choses sérieuses en paramétrant le "transport" ICQ. Si vous ne disposez pas déjà d'un compte ICQ, vous pouvez en créer un ici : go.icq.com/register. Ouvrez ensuite le menu "Fenêtre/Agents".

Jabber_Agent

Sélectionnez le transport ICQ et cliquez sur "S'enregistrer". Une fenêtre s'ouvre alors vous invitant à entrer vos numéro et mot de passe ICQ (n'oubliez pas le "enter" après le mot de passe). Pour finir, vous allez recevoir une demande d'enregistrement pour le transport de la part du serveur, qu'il faut accepter. Si vous aviez déjà un compte ICQ, vous allez voir apparaître comme par magie vos contacts dans la fenêtre principale de Jabberwocky. En effet, ces derniers sont stockés sur le serveur Mirabilis et Jabberwocky se fait un plaisir de les récupérer.

Jabber_Main

Vous êtes maintenant en mesure de voir le statut de vos contacts. La petite lampe allumée signifie "en ligne", la petite lampe éteinte signifie "hors ligne", une petite enveloppe signifie que vous avez au moins un message en attente, etc.

Toutes les actions sur les contacts se font à partir du menu "Liste". Pour ajouter un contact ICQ, il faut aller à "Liste/Ajouter un contact". Une fenêtre vous invite alors à entrer l'ID Jabber ainsi que le nom que vous voulez voir apparaître dans la liste. Pour un contact ICQ, l'ID Jabber est de la forme : "numéro_ICQ@icq.nom_du_serveur". Il est également possible de lancer une recherche sur la base de données ICQ depuis la fenêtre "Liste des agents" en utilisant le bouton "Rechercher". L'ajout en tant que contact est alors directement proposé dans la fenêtre présentant les résultats de la recherche.

Pour envoyer un message ponctuel, double-cliquez simplement sur le contact. Lorsque le contact n'est pas en ligne, le message est stocké sur le serveur Mirabilis et lui est délivré dès qu'il est à nouveau en ligne. Pour engager une conversation de type chat avec un contact, il faut le sélectionner et aller dans le menu "Liste/Discuter".

Liens
Conclusion

Une fois de plus, je vais pouvoir conclure cet article en disant que dans le domaine du réseau nous avons tout ce qu'il nous faut sur Amiga. Cependant, heureusement que Jabberwocky a pris depuis peu la relève car il y a deux ans nous avons bien failli devoir parler au passé de la messagerie instantanée sur notre plate-forme.

Note : cet article est également disponible sur le site amigaenreseau.free.fr.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]