Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 24 novembre 2020 - 14:00  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Huenison
(Article écrit par Lionel Muller et extrait d'Amiga Power - février 2014, mis à jour en septembre 2020)


Après BOH sorti en 2009 sur la plupart des systèmes existants, Simone Bevilacqua nous livre un jeu original et atypique pour AmigaOS 4.1 et Windows XP.

Huenison

En effet, des dires même de l'auteur, Huenison est un savant mélange de plusieurs jeux très différents, et pas des moindres : Arkanoid, BOH, Decathlon, Dyna Blasters, Impossible Mission, Oil's Well, Pac-Man, Pang, Qix, Slam Tilt, Space Invaders, Tetris et Vital Light. Comprenez par là qu'il s'agit d'un jeu de tir, d'action et de réflexion, le tout avec une réalisation à l'ancienne : musiques à base de chiptunes (issues de la fameuse puce audio SID du C64) et graphismes rétro (c'est-à-dire pixelisés).

Huenison ne s'encombre pas d'un quelconque scénario : votre but est d'aller le plus loin possible dans le jeu afin de vous mesurer à Huenison lui-même et le manuel en PDF (très bien fait au passage) est très explicite là-dessus.

Huenison

L'Installation est très simple et nécessite 36 Mo d'espace libre. Petit détail amusant : l'installateur vous permet de choisir la couleur de l'icône du jeu (blanche ou noire) en fonction de votre fond de fenêtre.

Avant de jouer, il est nécessaire de passer par la case des options/réglages :
  • Video : choisissez votre résolution (640x480, 720x400, 800x600, 832x624 1024x768, 1280x1024, 1440x900, 1920x1080) ou le mode fenêtré.
  • Dots : le plus important des réglages parce qu'il conditionne la fluidité (et donc la jouabilité). choisissez le mode de zoom (1x, 2x, 3x, 4x, 5x) ainsi que l'aspect graphique (Solid, CRT, Dither, Square) ; si votre ordinateur ne peut tenir la cadence, la phrase suivante s'affichera : "The video rate is only 37%. Try a less intensive dots mode (with a smaller video mode)".
  • Audio : choisissez les bruitages et/ou la musique voire carrément le silence absolu.
  • Volume : choisissez le volume de 1 à 4.
  • Keyboard : définissez les touches du clavier.
  • Joypad : définissez les touches du contrôleur de jeu.
  • Intro : lancez l'introduction du jeu à chaque démarrage ou non ou seulement une fois.
  • Hiscores : choisissez si votre score sera sauvegardé uniquement sur votre disque dur (local) ou bien sur Internet (global).
Huenison

Ceci fait, on peut ensuite commencer une nouvelle partie ou reprendre au dernier niveau atteint via un mot de passe. Le jeu démarre et vous signifie par une voix numérisée le type de niveau dans lequel vous évoluez.

Huenison

On est tout de suite dans l'ambiance rétro avec des briques pixelisées de différentes couleurs qui tombent du haut de l'écran vers le bas et une musique chiptune.

Le principe du jeu est d'empêcher ces briques de venir s'écraser sur votre ligne de base en leur tirant dessus à l'aide d'un canon mobile horizontalement et qui change la couleur de votre tir. Bien entendu, seules les briques de même couleur que votre tir seront détruites et à chaque fois que vous en laisserez passer une, elle générera une élévation à son point d'impact. Plus votre ligne de base s'élèvera et moins vous disposerez de temps pour changer la couleur de votre tir. Et si par malheur, l'élévation atteint la ligne du haut, ce sera la fin de la partie !

Jusqu'ici, ça paraît simple mais le jeu se complique et devient un poil plus stratégique. Primo, il y a un nombre de briques à détruire pour passer au niveau suivant (indiqué en haut à droite). Deuxio, à chaque fois que vous manquez votre tir, la ligne du haut descend d'un cran. Tertio, les six couleurs dont sont affublées les briques ajoutent du stress. Quarto, le mode de jeu (normal, wild, rush, wall, vent blanc, gravité blanche, chaos blanc, boss, face à face) change à chaque niveau. Quinto, les briques sont de plusieurs types (de la brique de base que l'on détruit en un seul tir à la brique qui se transforme en multiballes en passant par celle qui change de couleur, il y en a plus de 16 types différents), ce qui ajoute un côté stratégique, notamment pour la brique pouvant détruire une région entière !

Vous l'aurez compris, le jeu est prenant et les possibilités nombreuses et une lecture de la notice sera nécessaire afin de saisir toutes les subtilités de sa jouabilité. Parce qu'en plus de tout ce qui a déjà été dit, il y en a encore plus : des bonus de points sont octroyés suivant votre précision au tir ou bien en fonction de la hauteur des lignes de base et du haut en fin de niveau ou bien si vous avez détruit chaque type de briques qui compose le niveau. Et je n'ai pas parlé des multiples nuisances qui vous mettront des bâtons dans les roues comme le vent, les éclairs, les vagues ainsi que le fond changeant !

Huenison

Un petit mot sur l'ambiance sonore : elle est très bonne, les musiques collent très bien à l'action et les voix numérisées d'Huenison sont peut-être un clin d'oeil à la synthèse vocale de notre cher Amiga (je parle bien sûr de l'Amiga ancienne génération).

Le jeu peut paraître répétitif sur le long terme d'autant plus que l'enchaînement du type de niveau à l'air prédéterminé. Mais le système de sauvegarde/reprise de niveau par mot de passe a au moins le mérite de ne pas devoir recommencer à zéro (sauf si vous voulez améliorer votre score). Néanmoins, le jeu est difficile et il vous faudra beaucoup de patience pour arriver au bout des 25 niveaux. Et peut-être que vous figurerez parmi les 100 meilleurs scores en ligne.

Huenison est un très bon jeu, innovant, atypique mais difficile et il exige un minimum d'investissement (lire la documentation) pour espérer avancer d'autant plus qu'il n'y a pas de niveau de difficulté. Ses graphismes pixelisés et ses musiques chiptune sont un régal pour les yeux et les oreilles. Il ne lui manquerait finalement qu'un mode deux joueurs et un éditeur de niveaux pour être parfait !

Depuis l'écriture de ce test, Simone Bevilacqua a diffusé plusieurs mises à jour d'Huenison ajoutant diverses nouveautés comme une fonction de capture d'écran (touche "Impression"), une amélioration du contrôle à la manette, des filtres CRT simplifiés et optimisés, un zoom 5x/6x, un zoom accéléré au niveau matériel, une documentation améliorée, etc.

Huenison ne coûte que 2,99 £ (4,99 $, 4,99 euros) en version dématérialisée et une démo du jeu est téléchargeable sur www.retream.com/Huenison/. En 2018, l'auteur a annoncé l'arrivée d'une version boîte avec un CD à l'intérieur (12 euros). Une dernière précision : le jeu et la documentation sont exclusivement en anglais mais ça ne gêne pas vraiment pour jouer.

Nom : Huenison.
Développeurs : Retream (Simone Bevilacqua).
Éditeur : RGCD.
Genre : jeu de tir/action.
Date : 2013.
Configuration minimale : AmigaOS 4.1, processeur à 500 MHz, carte graphique 32 bits, 16 Mo de mémoire.
Configuration recommandée : AmigaOS 4.1, processeur à 800 MHz, carte graphique 32 bits, 16 Mo de mémoire, connexion Internet.
Licence : commercial.
Prix : 4,99 $.

NOTE : 7/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]


Soutenez le travail d'Obligement