Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 23 octobre 2018 - 00:52  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles en d'autres langues


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Get Connected
(Article écrit par Stéphan Martin et extrait d'Amiga News - mars 1999)


Introduction

Il y a des domaines où le multitâche de l'Amiga fait des merveilles, lui permettant de rivaliser sans complexes aucun avec des systèmes autrement plus puissants. Ainsi pour se connecter, point besoin d'un Pentium 2 : un vieux 68030 suffit amplement pour peu que l'on dispose des logiciels adéquats.

Internet et Amiga

Sur ce point, l'Amiga est relativement bien fourni avec des produits très performants à défaut d'être à la pointe de la technologie. Il existe même des solutions Internet pour notre machine telles que Net Connected, simplifiant au maximum l'accès au réseau à de nombreux amigaïstes en leur proposant un ensemble complet de logiciels. Mais si l'intégration de ces derniers est quasiment parfaite, leur choix et le prix de l'ensemble laissent à désirer.

La qualité et le prix

De ce constat est né Get Connected, une offre logicielle bien moins étoffée mais mieux choisie et surtout moins onéreuse. Certes un gain de 200 FF se traduit forcément par une offre moins dense : seulement trois logiciels sur le CD. Fort heureusement, la qualité est au rendez-vous puisqu'il s'agit des logiciels les plus répandus et certainement les meilleurs sur Amiga : Miami 3.0d, IBrowse 1.22 et YAM en deux versions, la dernière version officielle (1.3.5) et la dernière bêta (2.0.6). À part YAM qui est librement distribuable, et donc totalement gratuit, les deux autres programmes sont fournis avec des numéros d'enregistrement. IBrowse s'enregistrera durant l'installation alors que pour Miami, une partie de l'enregistrement se fera en ligne.

Get Connected

Get Connected

Les capacités

Ce trio magique permettra à n'importe quel amigaïste de se connecter au réseau, de naviguer sur Internet, d'entretenir une correspondance électronique : cela peut vous sembler peu, mais c'est largement suffisant pour devenir un véritable internaute et s'épanouir sur le réseau. Et si l'absence de logiciels dédiés aux autres services du Net (IRC, nouvelles Usenet, FTP) se fait cruellement sentir, certains sont quand même accessibles via IBrowse. Pour les autres, les versions démos ou les freewares vous permettront de combler ces lacunes.

L'installation

Deux types d'installation sont possibles : collective ou individuelle. Nous passerons sous silence la deuxième puisqu'il s'agit tout simplement d'ouvrir les tiroirs des différents programmes et de lancer les scripts correspondants, pour nous intéresser uniquement à la première. Les créateurs du CD ont écrit un script d'installation global qu'ils ont placé dans le répertoire principal. Il permet de choisir le lieu et le contenu de l'installation (totale ou partielle). Une fois lancée, l'installation se déroule presque sans problème, les logiciels étant copiés convenablement aux endroits indiqués et les assignations effectuées.

L'intégration

Hormis le script d'installation globale, la distribution ne présente aucun signe d'intégration à la Net Connected : pas de banque de boutons, ni de centralisateur d'adresses, de gestionnaire commun de types MIME (genre de datatypes pour Internet) ou de manipulateur d'archives. Ici, l'utilisateur est obligé de tout faire lui-même, d'écrire ou de récupérer des scripts ARexx pour relier les différents logiciels entre eux. Si cela peut s'avérer fastidieux voire frustrant pour les débutants, l'abondance de tels scripts sur le Net ou sur les divers CD Amiga permet une personnalisation totale de l'ensemble. Cela amène aussi l'utilisateur à mieux comprendre sa machine : n'est-ce pas en forgeant que l'on devient forgeron ?

La localisation

Ces trois logiciels sont localisés mais seuls IBrowse et YAM sont fournis avec leur catalogue français. Pour Miami, il faut chercher les fichiers français sur le Web. Quant aux documentations, elles sont toutes en anglais... No comment.

Le SSL

L'installation du SSL (système de cryptage permettant de sécuriser les transmissions) m'a aussi posé quelques problèmes. La bibliothèque nécessaire à Miami n'étant pas fournie, il faut aller la récupérer sur le Net, l'installer dans le tiroir adéquat du répertoire Miami avant de relancer l'installation du SSL. Mais ceci n'est expliqué que dans un petit fichier profondément enfoui dans les méandres du répertoire de Miami. Ensuite, l'installation du module SSL de IBrowse rend ce dernier totalement inopérant sur le Web. Vous ne pourrez plus aller naviguer du tout, IBrowse s'entêtant à vous répéter qu'il n'arrive pas à ouvrir la http.library correspondante.

Les documentations

On fait alors un petit détour par les documentations pour constater que si les fichiers AmigaGuide de Miami et de YAM sont bien dans leurs répertoires respectifs, il n'en va pas de même pour le fichier ASCII d'IBrowse, resté sur le CD. Cet oubli du script d'installation est vite réparé mais cela ne sert à rien car la documentation d'IBrowse est plus que succincte. Je réinstalle IBrowse, je me connecte au réseau et je trouve la solution à mon problème sur le site de HiSoft (le distributeur d'IBrowse), partie FAQ. Le module SSL a été spécialement écrit pour la version 1.12 du logiciel mais fonctionne très bien avec la version 1.22 à condition de recopier les bibliothèques de la version 1.22 après l'installation de ce module : c'est simple mais il fallait le savoir.

Les manuels

Cela aura au moins permis de mettre en lumière le problème des manuels électroniques. L'absence de manuels papier est suffisamment dommageable pour que les fichiers censés les remplacer soient très complets et excellemment rédigés. Ce n'est malheureusement pas le cas avec cette distribution dans laquelle la documentation la plus complète est celle du logiciel gratuit, à savoir YAM. Celle de Miami est très bien construite avec un système d'aide en ligne très performant mais elle est incomplète sur bien des points. Quant à celle d'IBrowse, mieux vaut ne pas en parler.

En ligne

Heureusement, les logiciels sont simples d'emploi et la première connexion se fera sans anicroche. Il suffit juste de lancer MiamiInit, de renseigner les différentes pages puis de lancer Miami et d'appuyer sur le bouton enregistrement. Vous entrez votre numéro d'enregistrement, l'Amiga se connecte et va récupérer les clés de Miami. Ensuite, en avant... Une fois sur le Net, les différents programmes se montrent à la hauteur de leur réputation. Souplesse d'utilisation, qualité des connexions, vitesse de chargement, très grande stabilité (même YAM 2.0.6), tout est quasiment parfait et je n'ai pas eu à déplorer le moindre faux pas de l'un de ces logiciels en un peu plus d'un mois sur le réseau. Les essayer, c'est les adopter.

Conclusion

Malgré les problèmes relatifs aux manuels, je garde une excellente impression de cette distribution. La très grande qualité des logiciels choisis et le prix relativement bas font de cette distribution l'outil adéquat pour l'amigaïste désirant se connecter au réseau. De plus, le fait que les CD soient gravés à la pièce assure de toujours y trouver les toutes dernières versions des logiciels fournis. A utiliser sans modération.

Configuration de test : Amiga 1200, Blizzard 1240 à 50 MHz, 64 Mo de mémoire, Blizzard SCSI, PowerFlyer, disque dur IDE 1,6 Go, lecteur CD Pioneer IDE x32, graveur IDE x2/x8 Mitsumi, imprimante Epson Stylus Photo 700, scanner Mustek Paragon 600 II CD, Modem Fax/Voice Olitec 33 600.

Nom : Get Connected.
Éditeur : Weird Science.
Genre : compilation de logiciel Internet.
Date : 1998.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68020, 4 Mo de mémoire, AmigaOS 3.0, connexion Internet, lecteur de CD.
Licence : commercial.
Prix : 39,99 £.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]