Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 27 juillet 2017 - 06:41  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : Future Entertainment Show
(Article écrit par Nicolas Fournel et extrait d'Amiga News - décembre 1992)


Le Future Entertainment Show à Londres du 5 au 8 novembre 1992 était pour les Anglais l'occasion de faire connaissance avec le tout nouveau Amiga 1200.

Salon typiquement anglais, il s'agissait d'une foire aux dimensions considérables (100 000 visiteurs attendus) où l'ensemble des jeunes (et parfois moins jeunes) londoniens s'étaient donnés rendez-vous afin de tester les dernières nouveautés ludiques, acheter des logiciels à des prix défiant toute concurrence et s'affronter dans les nombreux concours organisés.

Le salon, situé à Earls Court, comprenait deux grands halls, l'un dédié aux micro-ordinateurs, l'autre aux consoles et attractions diverses (réalité virtuelle, cinéma en relief, etc.).

Un salon Amiga

A l'origine, le Future Entertainment Show n'avait rien d'un salon dédié, mais l'Amiga y était si présent que l'on aurait pu se croire dans un Amiga Show quelconque, le côté professionnel en moins, toutefois. Commodore était en effet le seul constructeur de micro-ordinateurs à être présent, et bien présent : deux stands remplis de machines. De même, l'allée reliant les deux halls du salon était aux couleurs Amiga : 50 mètres remplis de logos de la marque avec ici et là des écrans passant inlassablement une publicité pour Commodore. Quant aux autres micros : pas de stand Atari, aucun Falcon présent sur tout le salon et seulement quelques rares PC.

Le premier stand Commodore était consacré aux machines "grand public". Huit Amiga 1200, huit Amiga CDTV, dix Amiga 600 et dix Amiga 600HD -sur lesquels tournaient principalement des jeux et Deluxe Paint- étaient en libre accès. Le second stand, quant à lui, présentait les gammes professionnelle et multimédia de Commodore. On pouvait voir s'y côtoyer deux Amiga 4000 avec Scala, les logiciels d'ASDG et Deluxe Paint IV, deux Amiga 3000 avec des exemples d'applications multimédia ainsi que des représentants de la gamme PC de Commodore, à savoir quatre SL 386 et quatre DT 486. De nombreuses documentations différentes étaient disponibles pour l'ensemble des machines, avec un réel effort fourni pour le CDTV.

Future Entertainment Show 1992

Pour en finir avec Commodore, voici la liste des prix officiels pour novembre 1992, prix qui étaient dans bien des cas très sérieusement révisés à la baisse sur les stands du Future Entertainment Show, surtout le dernier jour, les exposants n'ayant pas envie de repartir avec du matériel : Amiga 3000/25 MHz avec disque dur 50 Mo (1299 £), Amiga 3000T avec disque dur 100 Mo (1999 £), Amiga 3000T avec disque dur 200 Mo (2499 £), Amiga 4000 avec disque dur 40 Mo (1999 £), Amiga 4000 avec disque dur 120 Mo (2099 £), Amiga 1200 (399 £), Amiga 600 (299,99 £), Amiga CDTV (399,99 £).

Plusieurs paquetages étaient également disponibles : l'Amiga CDTV Computer Pack à 499,99 £ (un CDTV et tout le nécessaire pour le transformer en Amiga normal), l'Amiga 600 Wild Weird Wicked Pack à 349,99 £ (un Amiga 600 plus Push Over, Grand Prix, Putty et Deluxe Paint III), et enfin l'Amiga 600HD Epic Pack (un Amiga 600 avec disque dur 20 Mo en interne et Epic, Rome, Myth, Language Lab, Trivial Pursuit, Dictionary (cinq langues) et Deluxe Paint III). Pour tous ces prix, ainsi que pour ceux cités plus bas, il faut prendre une livre à 9 FF pour faire vos calculs. Si on en croît le nombre de sacs et de packs Amiga à la sortie, Commodore UK n'a pas perdu son temps dans ce salon.

Graphisme et vidéo

Great Valley Products (GVP pour les intimes) présentait des produits légèrement moins "haut de gamme" qu'à son habitude (du moins au point de vue matériel), ce qui est normal pour ce type de salon. On pouvait néanmoins reconnaître le Digital Sound Studio équipé d'une nouvelle version du matériel qui permet maintenant le réglage logiciel du volume d'entrée et du filtre, ainsi que deux logiciels graphiques : CineMorph et Image FX.

Le premier est un programme de transformation d'une image en une autre, comme Morph Plus d'ASDG. Les formats HAM-E, DCTV et IFF 24 bits sont gérés. CineMorph nécessite 3 Mo de mémoire au minimum et il est conseillé d'avoir une carte accélératrice et un disque dur. Le second, Image FX, est un logiciel de traitement d'image 24 bits avec de nombreux effets spéciaux. Il importe et exporte les fichiers Alias, Anim, BMP, Clipboard, DCTV, DPIIE, FLI, GIF, HAM-E, ILBM, Impulse, JPEG, PBM/PPM/PGM, Rendition, Sculpt/RAW, Targa, TIFF et CRT : un véritable incontournable ! Le logiciel intègre également CineMorph dont nous venons de parler.

Restons dans le graphisme et la vidéo avec Rombo Ltd, qui présentait son numériseur Vidi 12 et son logiciel d'animation Take 2, ainsi que Microdeal qui lançait le Video Master, un boîtier comprenant à la fois un échantillonneur audio 8 bits et un numériseur vidéo, accompagné de filtres RGB et du logiciel adéquat pour créer soi-même son application multimédia ou son vidéo-clip à bas coût. Vous devriez bientôt découvrir ce charmant petit objet dans votre revue préférée (non, pas le Pèlerin Magazine...). Microdeal nous en ayant aimablement fourni un exemplaire lors du salon. Je vous en donne tout de même déjà le prix : 69,95 £.

Musique

Le stand de Microdeal était d'ailleurs l'un des plus intéressants puisqu'y étaient exposés les derniers produits développés par Audio Visual Research, à savoir le Rave Sampler, un échantillonneur audio 8 bits mono au prix ridicule de 19,95 £ (mais il est tout de même accompagné du logiciel de Master Sound) et surtout la Clarity 16, une carte audio 16 bits de bonne qualité pour 149,95 £. Oui, vous avez bien lu : environ 1350 FF la carte d'échantillonnage 16 bits ! A ce prix-là, vous m'en mettrez une caisse de douze ma bonne dame ! Cette carte ne sera disponible que début décembre 1992 mais un paquetage complet, bel et bien fonctionnel, était présent sur le stand.

New Dimensions présentait son TechnoSound Turbo, qui est encore ce qui se fait de mieux au niveau des effets en temps réel sur la voix. Une nouvelle version devrait également sortir avant la fin de l'année (celle-ci permettra entre autres d'échantillonner directement sur disque).

Future Entertainment Show 1992

Allez, on termine par l'une des bizarreries du salon une nouvelle version 1.1 de Music X : d'une part, après tout ce temps il fallait y croire, d'autre part personne n'a été capable de me dire ce que cette version apportait de plus par rapport à la précédente. Mystère, mystère...

Et tout le reste...

Tout le reste, ce sont d'abord les traitements de texte : le logiciel à la mode dans ce domaine sur Amiga est Final Copy de SoftWood actuellement en version 2.0. On pouvait le trouver un peu partout sur le salon, pour environ 59 £, alors que le prix officiel est de 99,95 £. Cependant, le seul stand entièrement consacré à un traitement de texte était celui de Digita International, où Wordworfh était expliqué de A à Z sous forme de mini-conférences.

Dans un tout autre domaine, Siren Sofware présentait, outre sa carte SoundBlaster version Super NES et Mega Drive, la dernière version de X-Copy Professional pour l'Amiga.

Le second Hall, principalement consacré aux attractions en tous genres, voyait des queues gigantesques se former, pour le cinéma en relief, le stand de réalité virtuelle, et un stand assez intrigant de combat au pistolet laser à l'intérieur d'un pentagone gonflable de grande dimension (12,8 m de diamètre).

Future Entertainment Show 1992

A noter également le stand Philips consacré au CD-I. Ce dernier était loin de ridiculiser le CDTV, bien au contraire. Par contre, il serait sympathique de retrouver un jour les interfaces du CD-I (et principalement les énormes boules de commande destinées aux jeunes enfants) sur le CDTV. Le prix du lecteur CD-I était annoncé à 499.99 £, soit 100 £ plus cher que le CDTV, et les titres s'étalaient de 14,95 à 39,95 £.

Le reste du hall se composait de bornes d'arcades, des dernières nouveautés de Sega et Nintendo, ainsi que des derniers produits de maisons d'éditions telles que : Psygnosis (Lemmings, Walker). Ubi Soft (BAT 2, BC Kid), Gremlin Graphics (Nigel Mansell's World Championship), ou encore Domark et Ocean pour ne citer qu'eux.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]