Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 26 juin 2017 - 09:12  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de FPSE 0.10.4
(Article écrit par Sylvain Aumercier - novembre 2013)


FPSE, pour Free PlayStation Emulator, est un émulateur de la console PlayStation première du nom du fabricant japonais Sony.

Cet émulateur est l'oeuvre de LDChen (émulateur) et Pete Bernert (modules vidéo et sonore). Il a été porté et adapté sur environnement Amiga (AmigaOS 3.x, AmigaOS 4.x, MorphOS, AROS) par Mathias "AmiDog" Roslund. Vous trouvez ce programme sur sa page dédiée : www.amidog.com/amiga/fpse/. La version ici testée est la 0.10.4 sur MorphOS mais l'interface et les fonctions entre les différentes variantes Amiga sont quasiment les mêmes.

FPSE 0.10.4

Un peu d'histoire

Pour ceux qui s'intéressent aux émulateurs et donc à l'histoire du jeu vidéo, la genèse et la naissance de la PlayStation de Sony ne manquent pas d'intérêt et commencent précisément chez un concurrent direct de Sony en matière de jeux vidéo, Nintendo.

Après l'abandon de son extension à lecteur de disquette pour sa Famicom (NES) en 1985, Nintendo fut tenté de renouveler l'expérience pour sa Super Nintendo avec cette fois une extension CD. C'est tout naturellement vers son compatriote Sony, cofondateur de la norme CDROM/XA, que Nintendo se tourna pour le développement de la dite extension.

En 1991 à l'occasion de la grand-messe du CES de Los Angeles et alors que l'extension "Play Station" pour Super Nintendo est sur le point d'être annoncé officiellement, Nintendo mit un terme à l'accord et à la collaboration avec Sony. En effet, Hiroshi Yamauchi, président de Nintendo de l'époque, après lecture du contrat s'aperçu que Sony devenait propriétaire de fait des droits de toutes les productions qui sortiraient sur cette extension CD.

Après l'effondrement de ce projet commun avec Nintendo, Sony chercha à terminer et commercialiser seul sa machine. Ainsi, le projet "Sony Play Station" fut présenté en octobre 1991. Retardé par ce changement de cap mais surtout par le procès retentissant que Nintendo fit à l'encontre de Sony pour l'empêcher de commercialiser sa machine, fruit du travail en commun des deux entreprises, Sony décida en 1993 de réaliser une toute nouvelle machine. Ainsi naquit la PlayStation sans espace dans le nom.

La PlayStation sortit finalement le 3 décembre 1994, surclassa avec ses près de 105 millions d'exemplaires vendues ses concurrentes directes en la Sega Saturn et la Nintendo 64. A la fin de sa production le 23 mars 2006, soit près de douze ans après son arrivée sur le marché, on estime qu'il s'est vendu plus de 962 millions de jeux PlayStation à travers le monde. A noter qu'une version redessinée et plus petite de la PlayStation vit le jour en septembre 2000, la PSOne.

FPSE 0.10.4 FPSE 0.10.4
La PlayStation et la PSOne

Un peu de technique

La PlayStation est une console architecturée autour d'un microprocesseur RISC MIPS R3000A tournant à 33,9 MHz délivrant une puissance de calcul de 30 millions d'instructions par seconde. Son processeur graphique et 3D produit par LSI Logic permet d'afficher 180 000 polygones texturés/éclairés par seconde, jusqu'à 4000 sprites, une palette de 16,7 millions de couleurs dans une résolution de 256x224 à 640x480 pixels.

Son processeur sonore lui permet de jouer des sons sur 24 canaux à une fréquence d'échantillonnage de 44,1 kHz en 16 bits stéréo. La PlayStation dispose en outre de 2 Mo de mémoire vive, 1 Mo de mémoire graphique et d'un lecteur CD double vitesse.

Et notre émulateur alors ?

C'est bien sympathique tout ça mais il serait temps de parler de notre émulateur. J'ai un peu hésité avant de me lancer dans le test de FPSE, la raison est que son interface de réglages basée sur MUI est terriblement riche et complète, pas facile d'en faire un tour d'horizon relativement complet tout en restant concis et bref.

Interface et paramétrage

Quand on lance FPSE, une interface sobre utilisant MUI apparaît. Cette interface est pourvue de pas moins de sept onglets, permettant de paramétrer et optimiser au mieux notre émulateur.

FPSE 0.10.4
Onglet CPU

  • Compiler : permet la recompilation à la volée (JIT) du code R3000A en code natif (activé par défaut).
  • Optimized engines : permet d'activer des optimisations spécifiques à certains processeurs tel que l'AltiVec des processeurs PowerPC G4 (activé par défaut).
  • MDEC : permet de choisir entre un mode couleur ou monochrome pour la lecture des vidéos des jeux PlayStation (couleur par défaut).
  • External MDEC : vous permet de sélectionner un lecteur "externe" pour les vidéos PlayStation (désactivé par défaut).
  • SPU Sync : permet d'activer ou désactiver la synchronisation sonore (désactivé par défaut).
FPSE 0.10.4
Onglet BIOS

  • Logo : permet d'activer l'affichage du logo PlayStation au démarrage de l'émulateur (par défaut désactivé).
  • Emulation : permet d'émuler le BIOS de la PlayStation si vous n'avez pas de fichier image du BIOS d'une PlayStation (par défaut actif).
  • File : permet de spécifier l'emplacement du fichier image BIOS que vous souhaitez utiliser.
FPSE 0.10.4
Onglet CD

  • Locale : permet de sélectionner la région du monde de la PlayStation émulée, il vous faudra choisir ici la région correspondante au jeu que vous souhaitez utiliser (par défaut Europe).
  • CDDA to SPU : permet de lire directement les pistes audio des CD à travers le module CD pour ainsi profiter des effets tels que la réverbération sonore. Cette option nécessite cependant beaucoup de ressources et se traduit souvent par un "bégaiement" du son (désactivé par défaut).
  • Read SUBQ : émule la lecture du "subchannel" des CD, souvent utilisé pour contrer les copies (activé par défaut).
  • Ignore errors : permet d'ignorer les erreurs de lecture des CD maintenant vieux et souvent endommagés (activé par défaut).
FPSE 0.10.4
Onglet MCD

  • Slot 1 et Slot 2 : permet de choisir l'emplacement et le nom des fichiers-images des cartes mémoire (par défaut slot1.mcd et slot2.mcd dans le sous-répertoire "memcards" de FPSE).
FPSE 0.10.4
Onglet Misc

  • Anti blanker : permet de désactiver l'économiseur d'écran pendant l'utilisation de FPSE (activé par défaut).
FPSE 0.10.4
Onglet Plugin

Cet onglet vous permet de choisir quel module (plugin) vous souhaitez ou pouvez utiliser pour l'émulation graphique, sonore, des manettes, du lecteur CD ou encore du port parallèle. Chaque module est paramétrable.

  • GPU : pour Graphic Power Unit, trois modules disponibles : "gpunull.dll", qui ne génère aucun rendu (probablement utile aux développeurs de FPSE), "gpupeops.dll" qui est un rendu logiciel et "gpuw3d.dll" qui, comme son nom l'indique, est un rendu utilisant l'API Warp3D, non testé car j'utilise une machine avec Radeon 9700 dont le R300 n'est pas géré par Rave3D sous MorphOS (ici sur Radeon 9200, ce module Warp3D semble ne pas avoir beaucoup d'incidence sur l'affichage). Chaque module possède sa propre configuration, en ce qui concerne le GPU c'est ici qui vous pouvez choisir par exemple un mode plein écran ou fenêtré, la résolution du rendu d'émulation, un mode de filtrage vidéo ou encore paramétrer le "frameskip" (saut d'images).
FPSE 0.10.4
Paramétrage de module "gpueops.dll"

  • SPU : pour Sound Power Unit, quatre modules disponibles : "spunull.dll", qui ne génère aucun son, "spupeops.dll" qui est le seul module qui nous intéressera pour les jeux, "spuwave.dll" qui ne sert strictement à rien et pour finir "spuxa.dll" qui permet de limiter l'émulation sonore à la lecture exclusive des pistes audio des CD. Tout comme pour les modules graphiques, les modules sonores sont paramétrables.
FPSE 0.10.4
Paramétrage du module "spueops.dll"

  • JOY0/JOY1 : pour les manettes, huit modules disponibles, qui vous permettront toutes les configurations dont vous pourriez avoir besoin dans vos jeux, des classiques commandes au clavier ou à la manette et la lowlevel.library bien sûr mais aussi l'émulation du pistolet type Namco à travers la souris et bien plus encore... Bien évidemment, ces modules sont paramétrables ne serait-ce que pour la définition des touches.
FPSE 0.10.4
Paramétrage du module "joyll.dll"

  • CD : pour heu... le CD, trois modules disponibles, selon si vous utilisez FPSE avec des CD PlayStation bien réels, des images CD ou encore si vous ne souhaitez ne pas émuler du tout le lecteur CD de votre PlayStation virtuelle, sait-on jamais ? Bien évidemment, ces modules sont paramétrables, par exemple pour définir l'emplacement de vos images CD.
FPSE 0.10.4
Paramétrage du module "cdimage.dll"

  • PAR : pour parallèle, un seul module disponible non paramétrable qui émule le port parallèle libre de la PlayStation.
Pour en finir avec ce très long chapitre sur la configuration de FPSE, à noter qu'il est possible d'utiliser le mode "link" (liaison) des PlayStation à travers FPSE, ce mode permettait de relier via le port série deux PlayStation entre elles et était géré par quelques jeux tels que WipEout ou encore Destruction Derby.

Bon, on joue ?

Ça y est, vous avez passé trois heures à parcourir la très complète notice de FPSE (en anglais dans le texte) au format AmigaGuide et passé l'heure qui a suivi à configurer comme il le faut votre émulateur, le moment tant attendu est venu. Vous tentez de lancer votre jeu PlayStation qu'il soit sur CD ou une image sur votre disque dur : alors qu'est-ce que ça donne ?

Eh bien ça fonctionne fort bien ! Le portage de Mathias Roslund est remarquable de stabilité, la compatibilité est excellente également, pas parfaite, je suis bien tombé sur une ou deux ISO qui refusaient de fonctionner correctement mais la majorité donne entière satisfaction.

FPSE 0.10.4
X2, la suite de Project X

Attention cependant, FPSE nécessite une machine puissante, en rendu logiciel (module "gpueops") faute de mieux, sur mon PowerBook G4 à 1,33 GHz et Radeon 9700, j'ai dû régler le saut d'image à 2 et éviter le moindre filtrage vidéo.

J'aurais beaucoup aimé tester un rendu matériel, il est dommage qu'aucun module TinyGL n'existe, l'absence de mode overlay se fait cruellement ressentir également.

FPSE 0.10.4
Crash Bandicoot

Il ne vous reste plus qu'à étoffer votre collection de jeux PlayStation, comme toute console à succès, la logithèque de la PlayStation est impressionnante de par son volume, à vous la simulation automobile de précision avec Gran Turismo, la chasse aux vampires avec Castlevania: Symphony Of The Night ou encore l'infiltration avec Metal Gear Solid.

FPSE 0.10.4
Resident Evil

Nom : FPSE 0.10.4.
Développeur : Pete Bernert et LDChen. Adaptation Amiga : Mathias Roslund.
Genre : émulateur de PlayStation.
Date : 2012.
Configuration minimale : AmigaOS 3.x, AmigaOS 4.x, MorphOS, AROS, carte graphique en millions de couleurs, 32 Mo de mémoire, MUI, AHI.
Licence : freeware.
Téléchargement : www.amidog.com/amiga/fpse/.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]