Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 23 novembre 2017 - 12:12  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Dossier : Le flip book
(Article écrit par Frédéric Autechaud et extrait d'A-News (Amiga News) - septembre 1988)


Vous en rêviez secrètement depuis des mois sans oser l'avouer à vos proches, vous n'espériez plus la voir arriver et pourtant la voilà : rien que pour vous, une rubrique spécialisée Amiga vidéo toute neuve dans votre canard préféré dès ce mois-ci et même maintenant... tout de suite.

Afin de débuter les hostilités dans la bonne humeur, c'est à moi, Frédéric Autechaud, qu'on a confié l'inauguration de ce qui restera, pour des siècles, LA référence en matière de bidouillages (j'en fais peut-être un peu trop).

La vidéo, terre de contrastes où se côtoient le plus beau comme le plus moche, miroir tremblant de notre époque dans ce qu'elle a de plus merveilleux, instantané magique de notre vécu, mémoire fragile de nos émotions. Sans compter qu'entre les standards, les connexions et les formats, le miroir tremblant a souvent une tronche de brouillard grouillant. De la poésie certes, de l'art passe encore mais surtout de l'action dans cette rubrique dédiée aux rapports houleux entre notre bécane adorée et ce nouveau médium hyper créatif qui démarre tout de suite...

Urgent

Il devenait assez urgent que l'on vous parle de vidéo et d'Amiga car, après des mois de doutes et d'hésitations les professionnels de la production audiovisuelle commencent eux aussi à s'y intéresser. Certes, l'Amiga n'est pas le premier micro capable de faire de jolies images en couleurs ; le DAI et les MSX II l'avaient précédé sur ce créneau, mais il arrive en même temps que pas mal d'autres évolutions : vidéo amateur 8mm, arrêt de la "course à la résolution" pour les matériels professionnels, petits studios pour les opérateurs de réseaux câblés. Par ailleurs, beaucoup de graphistes voient dans l'Amiga le moyen de disposer chez eux pour un prix raisonnable de l'équivalent d'une palette graphique.

Après de mûres réflexions avec moi-même, je suis en mesure de vous affirmer que pour bosser intelligemment en vidéo, il vous faudra au minimum 1 Mo de mémoire et très certainement le superbe modulateur PAL composite de monsieur Commodore (moins de 200 FF TTC). Il me paraît nécessaire d'acquérir également Deluxe Paint II (bientôt III ?) qui, à lui seul, donne un sens à l'achat de l'Amiga.

Tous les programmes d'animation sont hors de prix ; n'achetez pas n'importe quoi, essayez, réessayez, réréessayez et dans le doute abstenez-vous. En ce qui concerne le matériel, nous verrons plus tard. Les genlocks, appareils d'acquisition, tablettes graphiques, bidouilleurs genre Video Toaster, caméras, scopes, mini-régies ne sont pas tous propres à la consommation. Méfiance !

Calmement

Pour démarrer calmement ce mois-ci, je vous propose de parler du procédé d'animation le plus préhistorique qui soit le "flip book". Généralement c'est la première approche qu'on a de l'animation et ça se passe toujours sur la marge d'un cahier rempli d'un savoir auquel on est hermétique (l'allemand ou les maths par exemple).

Flipbook
Exemple de flip-book

Par paresse, le dessin se limite souvent à quelques traits car le principal défaut de cette méthode est qu'il faut recommencer le crobard sur chaque page. Que diable, l'ordinateur est bien la meilleure machine à recommencer, donc, armé de votre logiciel de dessin préféré vous réalisez quelques étapes de la vie d'un Mickey en modifiant petit à petit et en sauvegardant le précieux boulot à chaque modification.

Page Flipper

Ce qu'il vous faudrait maintenant, c'est un programme qui charge toutes les images que vous avez crobardées et qui les affiche rapidement de manière à créer l'illusion du mouvement. Ce programme s'appelle Page Flipper.

Il affichera, à la vitesse que vous désirez, vos images dans l'ordre dans lequel vous les avez chargées. Ce système est le plus simple qui soit, c'est aussi le moins rationnel. Avec 512 ko, vous pourrez faire coexister le programme et six images basse résolution 32 couleurs ; pas de quoi faire une animation à moins d'accéder à un banc de montage de qualité professionnelle mais là encore, méfiance (une histoire vécue dans notre prochain numéro).

Page Flipper
Page Flipper

Avec 1 Mo, les choses s'arrangent mais ce n'est toujours pas terrible. Quoi qu'il en soit et avant que de vous aller ruiner en achats inconsidérés d'extensions mémoire, cette méthode d'animation n'est pas bonne ! En effet, mis à part dans quelques cas précis ou pour certains effets spéciaux, je pense à une succession d'images n'ayant presque rien en commun, on se retrouve dans la situation "dessin animé", c'est-à-dire, des éléments animés sur un fond fixe.

En cinéma, on utilise un banc-titre et des cellos. Nous verrons le mois prochain les programmes disponibles sur notre bécane, capables de réaliser cette sorte de prodige et bien d'autres choses.

A la prochaine

Lors de notre prochaine entrevue, je commencerai également à détailler l'épineux problème du raccordement à un magnétoscope. Sur ce, bonne production, écrivez-moi nombreux et que les frères B meurent dans d'atroces contractions verdâtres...


[Retour en haut] / [Retour aux articles]