Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 30 mars 2017 - 00:56  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Final Odyssey
(Article écrit par Benjamin Yoris et extrait d'Amiga News - mars 1998)


Je vous ai déjà parlé de ce titre attendu depuis l'été dernier. Final Odyssey vous fait endosser la peau de Thésée qui n'a rien d'autre à faire qu'aller se paumer dans le labyrinthe du Minotaure, histoire de sauver une ou deux filles au passage.

Final Odyssey

Labyrinthe mortel

L'introduction jouée du CD est la plus ringarde que j'aie jamais vue : quelques objets 3D qui bougent, des cris de femmes à mourir de rire, bref ils auraient pu s'en passer !

Final Odyssey

Heureusement dans le jeu, c'est tout autre chose. Peter Spinaze a vraiment créé un beau jeu, bien coloré avec de nombreux détails. On balade Thésée dans un défilement multidirectionnel fluide et il faut trouver la sortie du niveau au milieu du dédale.

On dispose de vies avec barre d'énergie. Quand on en perd une, c'est bon, on repart du même endroit. Par contre, s'il n'y plus de vies... à vous la joie de se retaper le niveau entier ! Heureusement, il est possible de sauvegarder n'importe où en appuyant sur "i" et une des 10 touches de fonctions, ouf, sympa quand on n'a pas toute une journée à consacrer au jeu.

Final Odyssey

Bien entendu, les pièges sont légion. Que ce soit des murs qui bloquent ou des monstres bien placés, en passant par des boules de pierres qui ne pensent qu'à venir vous dire coucou, il y en a pour tous les goûts...

Technique fine

Les graphismes sont très fins (on dirait du Zelda ou du Chaos Engine) et les petits détails sympas comme les flèches de Thésée qui restent plantées dans les murs rajoutent à l'ensemble déjà bon.

Final Odyssey

Les sons sont plus discrets gazouillis d'oiseaux, murs qui bougent, femmes qui crient (là ça fait moins rire que dans l'introduction...) et monstres qui grognent. En revanche, je cherche toujours la musique pendant le jeu.

Des télétransporteurs viennent vous compliquer la vie (surtout quand il y en a 10 et qu'on ne sait lequel prendre...) et quelques parchemins disséminés un peu partout vous donnent de précieux conseils en anglais, espagnol, italien, allemand, norvégien, danois et finlandais, mais du français, point ! Vulcan a lui aussi signé avec l'ATO mais Final Odyssey a dû passer au travers : zut.

Final Odyssey

Final Odyssey se joue sur cinq grands niveaux. Et d'un niveau à l'autre, les graphismes changent, quelques buissons font leur apparition ainsi que des tours tirant à vue et en guidé s'il vous plaît ! Sacrée technologie, ces Grecs !

Plusieurs armes sont disponibles, à vous de les trouver avec leurs munitions. Mais n'abusez pas des bombes, elles servent aussi à éclater des murs.

Je dois vous signaler un bogue : quand j'ai voulu recharger une partie, mon personnage n'apparaissait plus à l'écran ! Ça ne me l'a fait qu'une fois. Bizarre. De temps en temps, un petit ralentissement se fera sentir rien de bien grave et c'est assez rare.

Conclusion

Voici un bon jeu pour qui aime se prendre la tête avec les labyrinthes, en tout cas, un des meilleurs de Vulcan. A quand le même, mais en 3D ?

Nom : Final Odyssey.
Éditeur : Vulcan Software.
Genre : jeu d'aventure/action.
Date : 1997.
Configuration minimale : Amiga avec 2 Mo de mémoire, lecteur CD et disque dur.
Licence : commercial.
Prix : 319 FF.

NOTE : 8/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]