Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 25 septembre 2017 - 03:01  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : DevCon 1989 Paris
(Article écrit par Frédéric Autechaud et extrait d'A-News (Amiga News) - avril 1989)


A-News n'était pas invité à la réunion des développeurs sur Amiga organisée à Paris par Commodore France il y a trois semaines. Frédéric Autechaud y était (profession oblige) et nous l'avons cuisiné....

What's cooking, Yéti ?

Au péril de sa vie, El Yéti est rentré au DevCon pour goûter la tambouille que prépare Commodore Amiga. Ayant pris l'aéroplane jusqu'à la capitale, une camionnette du zoo de Vincennes m'a gentiment déposé porte de Versailles. J'étais en avance d'une semaine pour le salon du machinisme agricole alors je suis allé au DevCon.

Une hôtesse a vainement essayé de voler mon pelage pour l'exposer sur un cintre mais je me suis vaillamment défendu à l'aide d'une pile de vieux Aniouz. Je n'ai pas osé frapper les gens de Commodore qui étaient déjà tout cassés : Ben Fister avait la démarche de zébulon dans "le manège enchanté", tournicoti, tournicoton et Nicolas Coste avait un bras gauche digne du fulguropoing de Goldorak. Le ski est un sport dangereux, personne n'en fait au Tibet.

Les conférenciers utilisaient TV*Text et TV*Show et un vidéoprojecteur Barco pour appuyer leurs propos avec de belles polices ombrées. D'un point de vue commercial, la situation de l'Amiga s'améliore. On en est certes pas encore au niveau des teutons ou des british mais ça décolle.

Le gros du rassemblement était réservé à la présentation des nouveautés électroniques : accélérateurs, ECS, transputer, cartes pour Unix, A590 (disque dur et extension mémoire pour A500) et tout et tout... Moi, j'en parle pas parce que d'autres le font très bien ici même (Bruce Lepper : pas vrai, mais tant pis).

Secteur de la vidéo

Dans ma partie, j'ai noté que Commodore France se décide à faire de la pub vers le secteur vidéo et arts graphiques (Commodore Revue de mars). Le genlock 2300 a été un peu amélioré, je vais essayer de tester ça rapidement. Enfin, un méchant système pour la vidéo sur A2000, l'A2350 : deux cartes (une dans le port vidéo, l'autre dans un port d'extension) qui récupèrent un signal composantes C-Y parmi deux entrées (réglages par logiciel), qui l'échantillonnent sur 21 plans (2 millions de couleurs) dans une résolution de 1024x512.

Un logiciel permettra de geler une image et de renumériser au format Amiga ou de genlocker le signal Amiga (synchronisation et incrustation). Un autre programme permettra de dessiner directement dans la mémoire du "framebuffer" : pourvu qu'il ressemble à Deluxe Paint ! Prix exhorbitant, disponibilité "un jour peut-être", mais ça existe.

Imagine 4D

J'ai pu zieuter vite fait un nouveau logiciel de 3D : Imagine 4D. Ce programme est la preuve que la région toulousaine peut donner naissance à des choses plus valables que Jean-Pierre Madère et Gold. Il sera distribué à la surface de notre planète par The Disk Company pour un prix de 1000 FF environ (650 FF aux dernières nouvelles).

Le modeleur semble beaucoup plus convivial que Sculpt ou Aegis Modeler, on travaille sur une seule fenêtre avec des repères en volume. Les commandes ont l'air simples et puissantes, sans fioritures. La mise en oeuvre de l'animation est simplifiée à l'extrême : vous déterminez vos images-clefs en utilisant les commandes du modeleur (vous voyez immédiatement la tronche que ça prend) puis vous spécifiez le nombre d'interpolations entre chaque image-clef dans le modeleur et hopla ! Certes, ce système est un peu moins précis que la méthode consistant à determiner les trajectoires mais il est très simple à utiliser, à modifier et suffit largement pour faire un boulot tout à fait respectable.

Pas de ray-tracing (plus de boules en verre sur un damier) mais un rendu rapide et propre avec un bon lissage. Tous les formats habituels sont disponibles : toutes les résolutions, le HAM et les tailles d'images équivalent Sculpt (stamp, half, video). Ce qui me séduit dans ce logiciel, avant même de l'avoir essayé, c'est la simplicité et la rapidité. Je vous en reparle dès qu'il sort.

Audio

Enfin, il y avait à ce DevCon plusieurs développeurs qui bossent dans le domaine du son (pas du bruit genre Top 50). La soi-disant suprémacie de l'Atari en prend plein la tronche dès qu'on parle échantillonnage. Apparemment, il y a beaucoup plus d'intérêt à bosser sur le son numérique qu'à piloter le MIDI des machines à tchick - pou new house beat of rasta sound.

Les gens de Commodore nous ont parlé de ce qui se passait dans leur cuisine. J'espère sincèrement que c'est mieux que ce qu'on a avalé à midi.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]