Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 21 septembre 2017 - 19:40  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Destroyer
(Article écrit par Alain Huyghues-Lacour et extrait de Tilt - mai 1988)


Les ennemis attaquent, avions à couler, navire à couler, sous-marin à anéantir, capitaine de destroyer n'est pas une sinécure...

Destroyer

Simulation navale

Le nouveau programme d'Epyx sur Amiga est une excellente simulation dans laquelle vous prenez le commandement d'un destroyer. Le rôle de capitaine n'est pas une sinécure, il faut avoir l'oeil à tout si vous voulez vraiment contrôler la situation. Mais, avant tout, familiarisez-vous avec les différents postes de commande.

Commençons d'abord par le centre nerveux du navire qui se trouve sur le pont. Celui-ci est représenté sur l'écran par un panneau de contrôle divisé en cinq sections qui vous permettent de diriger votre vaisseau manuellement ou en utilisant l'un des systèmes automatiques, de recevoir des rapports et de mettre en état d'alerte les différentes équipes de combat. C'est de là que vous dirigez le plus souvent votre navire en cours de mission et vous ne quittez ce poste de commandement qu'à l'approche de l'ennemi.

Destroyer

La navigation peut se faire de façon manuelle ou automatique, vous avez la possibilité de passer de l'une à l'autre quand vous le désirez. Avant de partir en mission, il est conseillé de passer à la salle de navigation afin d'établir un itinéraire. Vous pouvez sélectionner jusqu'à quatre étapes successives qui sont alors suivies scrupuleusement par l'homme de barre, ce qui vous permet de vous concentrer sur d'autres tâches. Ce plan de route est modifiable à chaque instant, en reprenant les commandes manuelles, en donnant des nouvelles coordonnées. Deux autres systèmes de navigation automatique, accessibles à partir du pont, sont parfois utilisables.

Destroyer

Lorsque vous découvrez un sous-marin, passez en mode "poursuite", ce qui vous permet de vous concentrer sur sa destruction. Ou bien quand votre navire est trop endommagé pour continuer le combat, sélectionnez le mode de fuite afin de quitter la zone dangereuse en zigzagant pour éviter les tirs ennemis. Toute approche suspecte vous est signalée par l'équipage : s'il s'agit d'avions ou de navires consultez le radar ou le sonar dans le cas d'un sous-marin. De ces deux postes, il vous est possible également de modifier le cap et la vitesse du destroyer afin de bien vous positionner avant d'engager le combat.

Vous disposez d'un armement puissant et varié qui vous permet de faire face à toute éventualité : canons contre d'autres vaisseaux ou des cibles à terre, canons anti-aériens, torpilles contre les bâtiments lourds et de charges sous-marines.

Missions variées

Rien n'a été oublié dans cette simulation très complète. Par exemple, si vous maintenez trop longtemps une équipe en alerte, son efficacité diminue, ou bien, quand votre navire est endommagé, affectez au poste de votre choix les équipes de réparation qui sont d'une rapidité inégale. Sept missions différentes vous sont proposées. Les premières, assez simples, vous permettent de vous familiariser avec un équipement particulier. En revanche, les dernières vous amènent à faire face à une grande variété de situations qui nécessite une maîtrise parfaite de toutes les possibilités de votre bâtiment.

Commencez donc par les premières : la protection d'un convoi de troupes menacé par un bombardement ne fait appel qu'à la navigation, à la surveillance radar et aux canons anti-aériens, ou bien la chasse aux sous-marins qui concerne la navigation, le sonar et les charges de profondeur. Cette dernière devrait particulièrement intéresser les nombreux fans de Silent Service car, ici, les rôles sont inversés et il est très intéressant de voir l'autre côté du combat.

Destroyer

Les affrontements sont passionnants et le plus spectaculaire est la lutte anti-aérienne qui est proche de l'arcade. Vous tentez d'abattre les avions ennemis grâce à un viseur que vous déplacez et, lorsque l'un d'eux est touché, il s'enflamme avant de tomber dans la mer. Après quelques expériences, vous acceptez des missions difficiles : escorter un convoi ou tenter de briser le blocus d'une de vos bases encerclées par l'ennemi. Seuls, les capitaines les plus aguerris survivront aux combats de toutes sortes qu'ils devront livrer.

Bilan

Destroyer est un programme très riche qui offre un grand choix de situations différentes. On s'y croirait, parfois, il ne se passe rien et l'on a beau consulter sonar et radar, l'ennemi n'apparaît pas, mais d'autres fois, c'est l'enfer et on ne sait vraiment plus où donner de la tête. C'est une nouvelle réussite d'Epyx à laquelle on ne peut adresser qu'un reproche : la notice en anglais n'a pas été traduite, ce qui est vraiment regrettable pour un programme de ce type. Si vous aimez Silent Service, vous découvrirez avec plaisir cette simulation réaliste mais pas trop complexe.

Nom : Destroyer.
Développeurs : Sculptured Software.
Éditeur : Epyx.
Genre : simulation navale.
Date : 1988.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 6,5/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]