Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 27 février 2021 - 04:22  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Cybercon 3
(Article écrit par Cyrille Baron et extrait de Joystick - juin 1991)


Planqué derrière un scaphandre US Gold censé résister aux radiations environnantes, vous pénétrer dans la place afin de débusquer Cybercon.

Cybercon 3

Une fois de plus, un super méchant s'est enfermé dans un inextricable et inexpugnable labyrinthe, entouré de robots fidèles le protégeant de toute attaque. C'est dit, le jeu va consister à passer de salle en salle. Une clef sonique, destinée à ouvrir certaines portes protégées par un code secret, rajoutera à la difficulté. Hélas, le mode d'emploi (pour le moment en anglais) étant assez peu clair, l'utilisation de la clef en question pose de gros problèmes dès le début du jeu.

En effet, le logiciel est vendu avec une roue à code faisant office de protection. Protéger un logiciel, c'est bien, mais le protéger à ce point : il m'a fallu de nombreux essais pour rentrer dans la première pièce. Par malchance, la roue incriminée est imprimée en noir brillant sur noir mat, afin de décourager les petits malins équipés d'une photocopieuse. Outre que la lecture de la chose est malaisée à cause des reflets, l'impression est un peu décalés par rapport aux fenêtres permettant de lire le résultat et on confond rapidement 5 et 15, le "1" ayant presque disparu. Bref, il faut vraiment vouloir jouer à Cybercon 3 pour commencer une partie.

Cybercon 3

Le pire, c'est que Cybercon 3 est effectivement passionnant une fois qu'on s'y est plongé puisque les nombreux gadgets qui équipent l'armure donnent à ce qui n'aurait pu être qu'un jeu d'orientation une dimension stratégique. Chacune des 350 pièces recèle de nombreux pièges et la présentation du logiciel, en caméra subjective, permet de se sentir véritablement dans la peau du personnage. A chaque coin, le danger guette.

Parfois, des pièges planqués ou plafond vous tombent dessus. Ailleurs, comme dans la sale 35 de funeste mémoire, des bornes d'énergie vous tirent dessus. Heureusement, il est possible d'utiliser un bouclier spécial mais attention, ça pompe un maximum. Toute la finesse consiste donc à surveiller sans cesse le niveau de charge des quatre batteries équipant l'armure et à souffler de temps en temps pour les recharger.

Cybercon 3

Un gadget très pratique permet de s'en sortir, il s'agit de petites caméras que vous pouvez poser au détour d'un couloir pour le surveiller. Ensuite, quelque soit l'endroit où l'on se trouve, on peut afficher, soit dans le petit moniteur situé en haut à gauche, soit en plein écran, ce que filme la caméra. Bien entendu, si vous entrez dans le champ, vous vous verrez. Souriez, c'est pour la télé.

Avec ce logiciel, les amoureux de la 3D face pleine vont être comblés : il faut dire ce qui est, le scénario se prête fort bien à ce mode de représentation. De plus, le personnage pouvant tourner la tête vers le haut ou vers le bas, c'est un plaisir de voir les lignes fuyantes tournoyer. Certes, c'est un peu lent dès que l'on se trouve dans un lieu bénéficiant d'une animation mais dans ce cas, comme il s'agit pour la plupart du temps d'endroit dangereux, on est bien content de pouvoir bénéficier de ce ralentissement salutaire.

Cybercon 3

La version testée n'étant pas tout à fait finalisée, il ne m'est pas possible de noter le son. Seule la clé sonique bénéficie de bruitages. Ils sont bien rendus (comme le bip des téléphones à commande vocale), mais c'est un peu court pour juger. De toute façon, l'intérêt d'un tel logiciel réside dans l'exploration des pièces, pas dans le bruit qu'on y entend. Bref, voilà un jeu qui plaira à ceux qui adorent faire des plans. En ce qui concerne les commandes, pas de commentaire non plus. Cette version se joue simultanément à la manette et à l'aide du clavier mais il n'est pas impossible que l'option souris soit utilisable sur le jeu finalisé.

Nom : Cybercon 3.
Développeurs : The Assembly Line.
Éditeur : US Gold.
Genre : jeu d'action/aventure.
Date : 1991.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 250 FF.

NOTE : 8/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]