Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 18 novembre 2017 - 03:51  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Point de vue : Les conversions de jeux
(Article écrit par David Brunet - mars 1999)


C'est une mode sur Amiga depuis deux ans, c'est un phénomène à double tranchant, je veux bien sûr parler des conversions de jeux pour notre machine.

Au début de la décennie 1990, le marché ludique de l'Amiga dominait la concurrence ; des incontournables comme Another World, Lemmings ou Formula One Grand Prix ont été développé sur Amiga puis ont été portés sur les autres plates-formes. Aujourd'hui, ce schéma est complètement inversé. Oui, c'est vrai, l'Amiga subit la loi du PC et des consoles, mais est-ce vraiment une mauvaise chose ?

Le bon côté de la chose

La production de jeux commerciaux sur Amiga a beaucoup baissé et maintenant, les amigaïstes sont bien contents quand un grand titre du PC ou de la PlayStation débarque sur leur machine (moi le premier). D'abord, il faut noter qu'il existe trois sortes de conversions : celle réalisée directement par les développeurs d'origine, celle faite en collaboration avec une société amigaïste (Clickboom pour le compte d'id Software pour Quake) et enfin celle qui arrive gratuitement ou presque via Internet (les sources de Doom ont été rendues publiques et converties ensuite pour de nombreuses plates-formes dont l'Amiga). J'aborderai dans ce paragraphe les deux dernières méthodes.

Dans le cas d'une conversion avec la collaboration d'une société amigaïste, les résultats ont été tout à fait probants, surtout dans le cas de Myst et de Quake. Ces deux jeux ont été convertis par la société canadienne Clickboom en collaboration avec respectivement Cyan et id Software. Le choix de ces deux programmes n'était pas très difficile surtout quand l'on sait que Myst est le jeu sur CD le plus vendu sur ordinateur et que Quake est tout simplement l'incontournable en matière d'action 3D. Je suis pour ce genre de conversions, elles apportent des jeux de notoriété mondiale sur le marché de l'Amiga et permettent une certaine mise en valeur de la machine. Ainsi, dans les prochains mois, certains titres du PC devraient sortir, on parle de Settlers 2 et de Quake 2.

En ce qui concerne les conversions à partir de code source mis au domaine public, les résultats sont très encourageants aussi. Le premier fut Doom fin 1997. De nombreuses recompilations ont été effectuées et certaines comme DoomAttack 68k proposent même une version de Doom plus complète et plus rapide que l'original. Notons aussi que les recompilations de Doom permettent de lancer également Doom 2, Ultimate Doom, et toutes leurs extensions. Dans la même lignée est arrivé Descent, un jeu de Crack Dot Com. Les sources ont été rendues publiques mais il n'y avait pas autant d'engouement que pour Doom. Mais les choses commencent à bouger puisque des versions optimisées Virge 3D sont disponibles et celles pour Voodoo arrivent bientôt !

Il faut aussi parler de Abuse, jeu d'action 2D spécialement conçu pour le jeu en réseau, et plus récemment, de Heretic et de Hexen, les "clones" de Doom réalisés par Raven Software. Les points forts de ces genres de conversions sont les prix (on trouve ces jeux pour pas cher chez les revendeurs PC et les moteurs Amiga sont bien sûr gratuits) et la possibilité de les optimiser pour notre machine et ses divers périphériques (gestion d'AHI, version PowerPC, gestion des cartes graphiques 2D et de plus en plus 3D telles que la Virge 3D et bientôt la Voodoo).

Les quelques points néfastes

Toutes les conversions ne sont pas réussies. Les exemples ne manquent pas, les Anglais d'Eidos (en collaboration avec Sterlking Games) ont eut la bonne idée de porter Championship Manager 2 sur Amiga : le résultat est horrible, le jeu est lent, incompatible avec les processeurs supérieurs au 68030 et non installable sur disque dur (!). Ils se foutent de la gueule des amigaïstes ou quoi ? Sur ce coup, on peut avoir des regrets surtout quand on connaît la valeur de ce programme sur PC (il passe pour être le meilleur jeu de gestion de football du moment). Cependant, Eidos ne renie pas quant à une éventuelle version Amiga du prochain Championship Manager 3, espérons qu'ils auront retenu la leçon.

Une autre société a tenté l'aventure, c'est Ubi Soft avec leur jeu Street Racer (conversion par Vivid Image/Acid Software). La version CD du jeu n'est remplie qu'à 0,5% ce qui vous laisse quand même 650 Mo de vide... De plus, la jouabilité est d'une médiocrité rarement vue sur Amiga, quant à ses graphismes, on est à des années-lumières de la version PlayStation ! Dans le cas d'Eidos, on peut rappeler qu'ils ne connaissent pas bien l'Amiga et qu'il s'agissait sans doute de leur premier jeu fait en 680x0. Mais quand même, publier un jeu sans faire un contrôle-qualité approfondi relève de l'amateurisme.

Le cas d'Ubi Soft/Vivid Image est plus étonnant puisque ces sociétés ont déjà de nombreux titres sur notre machine et pas des moindres. En fait, Ubi Soft/Vivid Image ont pris deux programmeurs inconnus dans le monde Amiga (Allan Finlay et Harrison Bernardez) pour réaliser la conversion, avec le non-succès que l'on connaît. Seraient-ils découragés par le marché Amiga ? On dirait qu'ils ont porté leur jeu rien que pour faire de l'argent, ils savent qu'ils ne vont pas vendre beaucoup d'exemplaires alors, ils limitent au maximum le temps nécessaire au développement de leur jeu car le temps, c'est de l'argent...

Outre des conversions totalement ratées, nous avons affaire à des conversions de jeux dépassés. Le fait le plus marquant est la version de Heretic, bien qu'intéressant sous de nombreux points, ce jeu arrive un peu tard sur le marché Amiga car il fait pâle figure comparé à Genetic Species et surtout à Quake qui est sorti depuis plus de 8 mois.

Dernier reproche, les jeux issus des conversions font de l'ombre aux créations des développeurs Amiga : c'est tellement moins risqué de commercialiser une valeur sûre du monde PC que de produire un nouveau jeu ! Néanmoins, le ciel n'est pas totalement noir du côté des créations de jeu car Napalm (qui sortira sur Amiga et peut-être sur PC) risque de remettre les pendules à l'heure et de montrer au monde que le meilleur jeu de stratégie guerrière est sans doute une oeuvre issue de l'Amiga.

Résumons-nous

Alors, bien ou pas bien les conversions ? Je dirais qu'en ces temps difficiles, elles sont obligatoires pour la survie ludique de notre machine mais il ne faut pas en abuser car cela fausse l'image de l'Amiga qui est, je le rappelle, une machine de création avant toute chose. Je dis "oui" aux jeux portés gratuitement et "oui" aux conversions de grands titres récents tels que Quake 2, Settlers 2 et autre WipEout 2097 tant que ceux-ci aient une finition au moins aussi soignée que l'original.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]