Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 22 mai 2017 - 17:33  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : Computer '93 (Cologne 1993)
(Article écrit par Gilles Bourdin et extrait d'Amiga News - décembre 1993)


Du 5 au 7 novembre s'est déroulé à Cologne (Allemagne) le Computer '93, un salon issu de la fusion entre le World Of Commodore et le World Of Games.

Une cohue indescriptible...

Vendredi, ça allait encore à peu près (12 000 visiteurs) mais les choses sont devenues préoccupantes dès samedi : le taux de saturation ayant atteint son maximum, les organisateurs ont décidé de fermer l'entrée aux nouveaux arrivants. Résultat, à partir de 11h, une heure et demi d'attente pour pouvoir rentrer. Les allées étaient tellement saturées qu'on avait du mal à se déplacer d'un stand vers un autre et impossibilité presque totale d'accéder à ceux-ci.

Comme d'habitude, les prix ont encore battu tous les records. Pour vous donner une idée des affaires qu'il était possible de faire, voici quelques prix relevés au hasard : A1200 : 1700 FF, lecteur de CD pour A500 : 520 FF, carte Arcnet pour Ax000 : 315 FF, A3000 : 5250 FF, etc. Presque une personne sur deux qui quittait le salon partait avec quelque chose sous le bras, des A1200 pour la plus part.

Sur le stand de Commodore, j'ai été déçu de ne pas trouver l'Amiga 4000T et les lecteurs CD pour A1200, cependant annoncés pour novembre. L'effort a été porté sur la promotion de la console CD32 avec des présentations des premiers jeux et de la carte MPEG. On a pu également y voir des solutions Kodak Photo CD pour CD32 et tous les Amiga déjà équipés de lecteurs de CD multisession.

Activa présentait MediaPoint, la nouvelle concurrence de taille de Scala et Real 3D 2.0 sur Amiga, PC et Dec Alpha. Une nouvelle version, quatre fois plus rapide que la version 2.0 actuelle, est annoncée pour bientôt. Ce gain en performance est possible grâce à une réécriture complète des modules de modélisation.

Sur le stand Activa, on pouvait également voir tourner la carte Piccolo. Cette carte est livrée avec le système EGS et une émulation Workbench ainsi que TVPaint Junior. Cette carte est très rapide grâce à son architecture basée sur le bus Zorro III permettant des transferts de 10 Mo par seconde. Ses performances intrinsèques sont cependant comparables à celles de la carte Picasso II, elle est équipée du même processeur Cirrus Logic et de 2 Mo de mémoire vidéo.

Fastline

Advanced Systems & Software présentait la carte Zorro III Fastlane, à la fois contrôleur SCSI II et extension mémoire 32 bits pour A3000 et A4000. Cette carte remporte un franc succès en Allemagne, face à la non-concurrence de Commodore avec la carte 4091. Pour pouvoir utiliser ce contrôleur, il est nécessaire d'avoir un A4000 avec la version 11 du Buster et une carte fille V3.1 afin de permettre une exploitation du bus Zorro III. Des vitesses de lecture sur disque de 4,5 Mo sont annoncées par le constructeur, avec un disque dur SCSI II. La possibilité d'étendre la mémoire de l'Amiga à 256 Mo est un atout supplémentaire pour les utilisateurs d'Amiga 4000 qui ne disposent que de quatre connecteurs d'extension. Cette carte est importé en France par Avancée.

Amiga Link est le premier système de réseau local pour Amiga qui utilise le port du lecteur de disquette externe pour relier les machines entre elles. La solution pour deux machines revient à environ 300 DM et comporte les deux adaptateurs ainsi qu'un jeu de câbles de liaison BNC. Le constructeur annonce une limite de 20 machines reliées entre elles et une longueur de câble de 100 m. Les disques durs, lecteurs de CD et imprimantes peuvent être partagées par les machines reliées au réseau. La vitesse de transmission de 40 kb par seconde, même si elle n'est pas suffisante pour un réseau professionnel, est tout de même acceptable pour ce type de solution bon marché [ABF Computer, Postfach 1425, 74304 Bietigheitn-Bissingen, Allemagne, Tél : +49 7142 93 00 10].

Mainhattan Data proposait une nouveauté très intéressante pour les possesseurs de petits Amiga : Paradox SCSI, un contrôleur SCSI externe à connecter sur le port parallèle de la machine. Ce type de bidouille s'est déjà vu sur PC, notamment pour les lecteurs à cartouches Puma. La vitesse n'est pas transcendante (200 kb par seconde maximum) mais le produit fait preuve d'une bonne fiabilité et d'une compatibilité totale avec le standard SCSI Amiga. Comme pour tout contrôleur SCSI. il est possible de connecter jusqu'à sept extensions (lecteur de CD, scanner, disque dur, etc.). Pour un disque SCSI standard, l'alimentation provient du connecteur vidéo par une prise "passerelle". Il est évident que le nombre de disques utilisables sera ici plutôt limité par la capacité de l'alimentation de la machine que par les possibilités du bus SCSI. Mais on peut remédier à cette limitation en privilégiant l'utilisation d'extensions SCSI pourvues de leur propre alimentation. Le principal inconvénient de cette solution est que le port parallèle n'est plus utilisable pour autre chose, l'imprimante devra se contenter du port série [Mainhattan Data, Shönborgring 14, 63263 Neu-Isenburg, Allemagne, Tél : +49 6102 5881, Fax : +49 6102 52535].

ClariSSA et Adorage sont deux nouveaux logiciels de type multimédia permettant des performances jamais atteintes dans le domaine de l'affichage des animations. Il est possible d'obtenir des effets de "wipe", distorsion en temps réel sur une animation. Plusieurs animations peuvent être jouées simultanément, sans conflits de palettes. La combination de ces deux logiciels permettent d'élaborer des effets du type de ce qu'on peut voir à la télévision. A titre de comparaison, ClariSSA est aux animations ce que Scala est aux images fixes [ProDAD, Feldelestrafle 24, 78194 Immendingen, Tél : +49 7462 6903, Fax : +49 7462 7435].

Les solutions Photo CD

Pour la console CD32, la société néerlandaise Eureka, basée à Maastricht, présentait sur le stand de Commodore sa solution Photo CD sous forme d'un simple CD à insérer dans la console au démarrage. Le logiciel permet les classiques visualisations de diapos, ainsi que le zoom sur des parties de l'image. Le mode d'affichage se fait dans une résolution de 704x512 en HAM8, disponibilité début 1994.

Afterburner A4050/030 est une carte accélératrice pour l'Amiga 4000 et 3000 basée sur un processeur 68030 cadencé à 50 MHz et possédant sa propre mémoire locale de 60 ns extensible à 525 Mo. Le prix annoncé est de 846 DM HT [Eureka, Kapitelaan 124, 6229 VR Maastricht, Pays-Bas, Tél : +31 43 613742, Fax : +31 43 619077].

Computer '93
La carte Afterburner A4050/030

COME présentait FolioWorx Player, la solution "desktop" de visualisation des Photo CD pour les Amiga 1200 à 4000, qui est plus évoluée. Elle permet bien sûr de simplement visionner les images mais aussi de les dimensionner, d'effectuer quelques retouches chromatiques puis de les sauvegarder en 24 bits dans un vaste choix de résolutions. Le logiciel est très ergonomique et permet une vue globale de toutes les images sous forme d'une mosaïque de petites diapositives. En cliquant sur l'une de ces diapositives, on peut visionner l'image en plein écran et une fenêtre d'options permet de procéder aux réglages de retouche et de sauvegarde sur disque dur. Le logiciel gère les modes HAM8 et les différentes cartes graphiques. Prix : 198 DM avec un Photo CD [COME Corporate Media, Biklekerstrafie 92, 30161 Hannover, Allemagne, Tél : +49 511 66 10 41143, Fax : +49 511 66 82 79].

Moniteur 17" 15 kHz

Une marque de moniteurs, IDEK, a fait une apparition en force dans le milieu Amiga en Allemagne. Le modèle 17 pouces "MF 5017", avec ses fréquences horizontales de 15 à 40 kHz permet une utilisation optimale sur l'Amiga en acceptant les modes PAL et NTSC, pour un prix de 2000 DM environ. Le modèle 21 pouces a des caractéristiques similaires et revient à 3500 DM.

Palatinum présentait Repro Studio Universe, un logiciel de contrôle pour scanners et de retouche d'images. Adapté à la carte Picasso II, ce logiciel est capable d'ouvrir son interface utilisateur en 256, 32 000 ou 24 millions de couleurs. L'environnement de travail est très soigné et une quantité impressionnante de boîtes d'outils permettent des combinaisons presque illimitées de fonctions. La fonctionnalité rappelle celle d'ADPro, avec un interface utilisateur digne de PhotoShop. Des fonctions comme la vectorisation de bitmaps, la correction gamma, la sortie PostScript ou la déformation sont inclues en standard. La configuration nécessaire au bon fonctionnement du logiciel n'est cependant pas à la portée de tout le monde... Un 68030 et 4 Mo de mémoire sont recommandés.

Village Tronic présentait sa carte graphique Picasso II, qui me semble actuellement la solution la plus recommandable sur l'Amiga pour la qualité de son émulation Workbench. Les cartes EGS et Piccolo sont certes plus rapides (surtout en mode 256 couleurs), mais leur émulation Workbench ne sont pas aussi bonnes et le système EGS n'est pas du goût de tout le monde. L'idéal serait une carte Piccolo avec le côté logiciel fait par Village Tronic...

Trapfax

Trapfax est un nouveau logiciel de télécopies pour tous possesseurs de modems compatibles avec le protocole CCITT TR29.2 Class 2 (Zyxel, Supra, CSR, Everex, etc.). D'installation simple (Installer de Commodore), il est aussi facile à utiliser et se comporte de façon transparente dans le système. Pour envoyer un fax, il suffit de l'éditer sur un traitement de texte quelconque et d'activer l'icône "TFaxprinter" avant d'imprimer. L'impression est alors redirigée vers le modem, une fenêtre s'ouvre contenant votre annuaire personnel et dès que le numéro du destinataire est séléctionné, la télécopie est envoyée. Sont inclus un spouleur, un programme de visualisation et pour la réception automatique en tâche de fond.

Le module vidéo pour la Picasso II permet d'y ajouter des sorties FBAS et composite. Cependant, ce module n'est pas synchronisable de l'extérieur et ne gère donc pas de genlock. Les résolutions gérées vont de 320x200 à 768x576 en 24 bits, et 15 kHz. Les solutions réseau étaient présentées en tâche de fond. En effet, les quatre A4000 étaient en réseau avec Envoy.

Le salon vu par Lucas Janin

Archos

Cette entreprise française s'était déplacée pour cette manifestation afin de promouvoir son disque dur externe Overdrive qui remporta un énorme succès. Dès samedi en fin d'après-midi, il n'y en avait plus. Un petit coup de pouce à la balance commerciale.

MacroSystem

Les Allemands présentaient de nouveaux produits très prometteurs parmi lesquels une nouvelle version de la Ratina qui maintenant peut fonctionner en mode Zorro III (mais fonctionne encore en Zorro II). La résolution maximale en a été portée à 1280x1024 en 24 bits en stable 65 Hz. Cette carte autorise l'animation en mode Zorro III. L'émulation Workbench a été améliorée. Un module optionnel permet l'enregistrement vidéo en composite ou Y/C. Cette carte est importée en France par Avancée.

Les mordus de l'animation ont pu se réjouir de la présentation d'une toute nouvelle carte de MacroSystem : la VLab Motion qui permet de numériser et d'afficher une animation à 25 images par seconde en temps réel. Cette fonction est réalisée par un C-Cube dans une résolution 768x576, les fichiers sont sauvés en JPEG. Les modes d'entrée et de sortie possibles sont le composite ou le Y/C (S-VHS et Hi8) en PAL, NTSC et même en SECAM. Cette cane Zorro II peut donc fonctionner sur A2000, A3000 et A4000.

MicroniK Computer Service

MicroniK proposait des solutions pour mettre en tour toute la gamme Amiga (500, 600, 1200, 2000, 3000 et 4000). Les kits sont très bien conçus ; non contents de rajouter des emplacements pour des lecteurs 5,25" et 3,5", ils permettent d'augmenter le nombre de ports ou même, dans le cas de l'A500, d'en créer.

Par exemple, Le Big-Tower Amiga 4000 apporte six emplacements 5,25" et cinq 3,5", plus importants grâce à un changement astucieux de la carte fille vous vous retrouvez avec sept ports Zorro III, cinq ports ISA et deux ports Vidéo, le tout pour 599 DM/2150 FF [MicroniK Computer Service, Emil-Nolde-St, 32, 51375 Leverkusen, Tél : 0214/93106, Fax : 0214/95791].

Autres stands

Beaucoup d'autres produits étaient présents comme un modem V23 à V32bis pour 450 DM (1620 FF) chez CSR (Breslatter St, 19 35274 Kirchhain,Tél : 06422/3438, Fax : 06422/7522). Un CD dédié à Imagine était disponible, il contient plus de 400 objets domaine public, 95 textures 24 bits, 120 atributs, etc., pour la modique somme de 89 DM (320 FF).

Le salon vu par Philippe Bérard

La Carte Digital Broadcaster de Digital Micronics

Par les temps qui courent, les solutions de montage numérique foisonnent de toute part. Cette carte permet de numériser et de compresser une source vidéo cn temps réel (60 images/sec en NTSC ou 50 images/sec en PAL) chaque image étant compressée individuellement au format JPEG. Après avoir assigné un nom aux différentes séquences enregistrées, il sera possible de positionner celles-ci sur un écran d'édition, sous la forme de petites barres dont la longueur représente la durée. Chacune de ces séquences sera ensuite rejouée dans l'ordre indiqué, avec la possibilité supplémentaire d'effectuer des effets une transition entre chacune d'elle. Avec une carte sonore additionnelle, de type Sunrice AD-516, il sera également possible d'échantillonner en temps réel le son venant de la source, puis de couper/coller ces différentes pistes sonores aux emplacements requis [cette carte est importée en France par VSPFE, Tél : 1.64.07.19.76].

Samplitude de Sek'D

Couplé à la carte d'échantillonage 16 bits Toccata de chez MacroSystem, ce logiciel est une sorte d'AudioMaster en beaucoup plus complet, permettant de traiter des échantillons sonores 16 bits. Une démonstration assez impressionnante était faite par un musicien, les algorithmes de traitement de ce logiciel (allant du simple écho au ré-échantillonnage ou au "time-stretching") étant rapides et efficaces.

Réseau Ethernet ENLAN-DFS d'InterWorks

Ce réseau bon marché (environ 1200 FF pour une licence de cinq machines) basé sur le système Ethernet permet de relier plusieurs machines entre elles et de partager les ressources (disques durs, disques mémoire, disquettes. etc.) de manière transparente. Il est également possible de n'autoriser l'accès à un disque, un répertoire ou autres périphériques qu'à certains utilisateurs, de définir un mot de passe pour limiter l'accès à certains fichiers ou de déclarer des fichiers à accès en lecture seule. Les cartes conseillées par InterWorks pour l'utilisation de ce réseau sont les cartes ASDG Lan Rover, Commodore A2065, Ameristar ou Hydra. D'autre part, cette société InterWorks a conçu une carte PCMCIA Ethernet pour pouvoir relier un Amiga 1200 à ce réseau.

RealSoft

Sur le stand RealSoft, une liste non exhaustive des nouvelles fonctions du logiciel Real 3D dans sa version 2.40 était présentée. Le programmeur de ce logiciel, Vexa Meskanen, faisait une démonstration convaincante de ces nouvelles fonctions. Nous citerons, entre autres :
  • De nouveaux matériaux (textures) : fractale, marbre et granite.
  • Deux types de lumière supplémentaires : conique et cylindrique. D'autre part, quatre nouveaux paramètres ont été ajoutés pour pouvoir mieux contrôler l'éclairage : contrôle de la distance de perte d'intensité, contrôle de l'axe de perte d'intensité du spot lumineux, angle et rayon du spot, luminosité (autrefois déterminée uniquement par l'intensité de couleur).
  • Une primitive torus (tore).
  • Des outils d'extrusion de formes, utilisant les B-splines.
  • La possibilité de plaquer un maillage (mesh) sur une surface.
  • Etc. environ 100 nouvelles fonctions ont été ajoutées.
Le programmeur a donné les informations suivantes :
Les bibliothèques de texture Essence et Essence 2 (nouvel ensemble de textures plus complexes que les précédentes, avec d'excellentes textures organiques) de la société Apex, actuellement présentes uniquement sous Imagine, sont en cours de développement pour Real 3D. D'autre part, les gens de RealSoft ont du à cette occasion mettre à disposition des programmeurs certains vecteurs d'appels qui permettront à ceux-ci de programmer leurs propres textures en C ou en assembleur, méthode bien plus rapide qu'avec le langage interprété RPL, unique solution à l'heure actuelle.

Les textures seront directement visibles dans la fenêtre de réglage du modeleur, un peu comme avec les logiciels présents sur Silicon Graphics.

Une carte à base de transputers devrait bientôt voir le jour comme solution de calcul performante, directement utilisable avec Real 3D.

Tobias Richter

Sur un autre stand, Tobias Richter, auteur du domaine public bien connu pour ses productions d'images de synthèse d'excellente facture, présentait sa dernière réalisation : un clip vidéo créé avec le logiciel Reflections 2.0. Ce logiciel de bonne qualité n'est malheureusement disponible qu'en version allemande et n'est donc pas importé en France.

Philips

Sur le stand Philips était présenté le DPS Personal Animation Recorder, une autre solution de montage vidéo numérique, rejouant en temps réel à partir d'un disque dur IDE présent dans le boîtier même, une série d'animations époustouflantes réalisées avec LightWave.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]