Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 18 octobre 2017 - 23:55  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : Home Electronic World (Cologne 1999)
(Article écrit par Éric Giguère et Benjamin Yoris et extrait d'ANews - décembre 1999)


Le rendez-vous de l'année, du 12 au 14 novembre 1999, a déçu nombre de visiteurs. Outre une surface réduite d'un bon tiers, des exposants en moins et des stands PC envahissants, le salon a néanmoins permis de faire le point des produits annoncés ou à venir.

HEW 99
L'ouverture

La morosité n'envahissait pas les revendeurs du monde de l'Amiga, du moins, ceux qui ont préféré investir du temps et de l'argent dans de nouvelles créations. Après les récentes déclarations de Gateway/Amiga, le temps était à la réflexion plus qu'au défaitisme, et n'empêchait pas certains de penser à de nouvelles solutions. Le tout étant d'être capable de s'adapter au marché tout en étant à l'écoute de la communauté Amiga.

Sur le stand Amiga

Cette année, le thème était "L'historique de l'Amiga". Dans différentes vitrines, trônaient quelques machines qui allaient du premier ordinateur de Commodore, le PET en passant par l'A600 et…le Walker ! Curiosité, dans l'une des vitrines, un ordinateur, basé sur l'IBM POP (PowerPC Open Platform). Cette machine, appartenant à Haage & Partner, préfigure les nouvelles machines Amiga (dans la lignée du "Classic") sur lesquelles tourneront AmigaOS 4.0 PowerPC. Prévision de sortie : l'été prochain ou plus probablement à l'automne.

HEW 99
Carte mère POP

Les cartes POP, sont actuellement en discussion avec l'un de ces fabricants, afin de réaliser des cartes Amiga. La chose intéressante provient du fait que ces machines, avec PCI, processeur, SDRAM et autres, reviendront moins chers à réaliser pour Haage & Partner que le coût actuel de conception d'une carte accélératrice type Phase 5.

Le seul bémol, c'est que Haage & Partner ne se lancera dans l'aventure, que si la demande existe, ou plus concrètement, si les ventes du 3.5 sont bonnes et que les gens acceptent de passer sur une carte POP avec OS Amiga PowerPC. Il est bon de rappeler qu'avec le PowerPC G4, l'émulation 68k est possible (cela fonctionne déjà avec un PowerPC 604 pour lequel on a une vitesse d'émulation correspondant à un 68040 à 20 MHz) et que la vitesse de l'émulation 68k sera quatre fois supérieure à celle d'un 68060/50 MHz. Ce principe d'émulation fonctionne déjà, chez Haage & Partner depuis un an et est totalement indépendante du matériel. Il est à noter que le développement de l'OS Amiga PowerPC se fera en collaboration avec la société Amiga.

HEW 99
AmigaOS 3.5

Amiga OS et Amiga Active

Amiga Active est une nouvelle revue anglaise, créée avec les anciens de CU Amiga Magazine. On y retrouve une partie des rédacteurs et de l'équipe dirigeante de l'époque. La maquette est moderne et le contenu attractif. Une sérieuse concurrence à Amiga Format. Amiga OS, magazine d'origine allemande lancé l'année dernière, renouvelle le genre, contrastant sérieusement avec Amiga Special, Amiga Magazine ou Amiga Plus dans sa présentation et sa mise en page. Chacun des deux magazines a réussi de belles ventes, étant adossé au stand Amiga Allemagne, point de passage du salon.

Petro T. jouait son rôle de businessman, assez content des ventes de l'A1200 vers l'Inde et essayant de rassurer les autres demandeurs du marché européen. On a pu voir ainsi, le représentant d'une société de bornes interactives de la région de Rennes, en quête de cartes mères d'A1200. Petro a beau se vouloir rassurant, les stocks ne sont quand même pas inépuisables… En tous les cas, je ne sais s'il a conclu des ventes, mais il doit probablement gratter les fonds de tiroir pour mettre de l'essence dans sa Mercedes, car un visiteur français, s'est vu proposer un autocollant "Amiga" pour le prix de 1 DM, soit 3,5 FF...

L'équipe de la société Amiga Allemagne est maintenant réduite à deux personnes. Du coup, on a pu voir la fille de Petro à la vente des accessoires et autres gadgets, ainsi que quelques amis, venus pour l'épauler. La charmante Nicole G. qui devait faire un tour au salon, n'a pas été vue. Notre directeur de la publication ne s'en est toujours pas remis (NDLR : aucun de nous ne s'en est remis :-)).

DCE

Une curiosité : un A500 avec module AGA GO (pour disposer de l'AGA, du Kickstart du A1200 et de son port processeur) et sur le port, connecté, une BlizzardPPC avec un 68060. On se rappelle que l'AGA GO devait sortir il y a quelques années, mais celui-ci s'était retrouvé en concurrence avec les A1200.

HEW 99
A500, AGA GO et PowerPC

Ne rêvons pas. Cette carte ne sera jamais en production et le kit PowerPC n'est qu'un leurre. Cela donne quand même un aperçu des possibilités d'évolution de l'AGA GO qui aurait fait de l'A500, l'ordinateur le plus évolutif de ces dernières années.

D'autres produits figuraient en bonne place, comme le module SX-Pro pour CD32, ainsi qu'un prototype de cette même carte avec module MPEG intégré.

Thomas Dellert, le patron de DCE a décidé de fabriquer des cartes accélératrices 1240, 1260, CyberStorm MKIII, et bientôt BVision et CyberVisionPPC sous licence Phase 5. On pouvait déjà voir, sous vitrine, les premiers exemplaires. Thomas D. nous a rassuré sur les stocks de Permedia 2 en Allemagne, mais pour les BVision et CyberVisionPPC, il faudra néanmoins attendre encore trois mois.

HEW 99
Thomas Dellert

Sur les nouvelles cartes 1240 et 1260 sera développée une interface pour bus PCI, très rapide qui se branche sur le processeur 68k. Il permettra d'utiliser des cartes graphiques PCI, peu onéreuses, sur les 1240 et 1260 montés en tour. Pour les pilotes, ce seront les programmeurs de CyberGraphX qui s'en occuperont. Les premières cartes prévues sont à base de Permedia 2. Dans un premier temps, seul le SVGA à proprement dit, sera géré au niveau pilote. Plus tard, des pilotes spécifiques pour l'accélération 3D seront écrits. Une carte graphique devrait apparaître pour ces cartes accélératrices, avant la fin de l'année.

Pour les cartes PowerPC, Thomas D. se montre beaucoup plus réservé, "car cela comporte un gros risque". Il est vrai que d'autres solutions apparaîtront au cours du premier semestre 2000.

Phase 5 a décidé d'accorder une licence à DCE, car il se concentrent sur d'autres projets. Toujours d'après Thomas D., il leur est difficile de concevoir, produire, et vendre en même temps.

Concernant la carte BoXeR de Mike Tinker, Thomas D. ne sait pas grand-chose. Il aime l'idée, mais il ajoute qu'il faut beaucoup d'argent pour commencer une production, sans compter le risque d'un marché surévalué au niveau de la demande.

EASys! de Tom Neidhardt

Plus qu'une commodité, c'est une véritable extension du Workbench que nous présentait son auteur, qui est de plus, 100% compatible avec AmigaOS 3.5. Complètement multitâche, pouvant fonctionner en glisser & déposer, système de dock, créations de liens, lanceur d'application, recherche, le tout commenté en synthèse vocale, etc. Il serait trop long de faire un descriptif ici, voir prochainement notre test. Une version française est en cours de réalisation. Site Web : www.image-pages.de. Prix : 50 DM.

Eyetech Group Ltd.

Eyetech via Alan Redhouse présentait une solution en rack avec télécommande et écran LCD. Cet ensemble s'adresse plutôt à des présentations sur écrans géants et est facilement transportable. Un clavier infrarouge de type de ceux fournis avec les Casablanca, permet de faire aussi office de souris, grâce au dispositif de pointage, que l'on retrouve sur les claviers d'IBM portables.

La carte mère est celle d'un A1200 sur laquelle il est possible d'insérer une carte graphique et accélératrice. Le boîtier ne comporte pas de lecteur de disquette, mais seulement un lecteur de CD. Le démarrage s'effectue, grâce à une ROM, directement sur le CD. Un bouton, permet l'échange entre l'écran PAL et VGA, mais l'écran LCD permet de prendre le contrôle de l'appareil pendant la présentation. Pour la démonstration, nous avons eu droit à un Karaoké sur écran 19 pouces.

Dans une vitrine, de nombreux produits de la société, dont un "monitor switcher" qui permet de passer de l'écran CyberGraphX à l'AGA, par une touche spéciale sur le clavier Amiga.

Kato Dev

Outre les cartes son Melody, présentées par Joern Plewka, Torsten Gruner et Thorsten Hansen, on pouvait voir une intéressante solution de carte Ethernet 100 Mbps du nom de "Unity Net". Cette carte s'insère dans un port Zorro II qui offre un connecteur PCMCIA dans lequel on insère la carte Ethernet choisie : 10 Mbps ou 100 Mbps. La liaison est de type RJ45, la négociation est automatique en IEEE 802.3, autoconfiguration, Full-Duplex en mode 10 Mbps et le tout est bien sûr compatible SANA-II. Une carte va nous être prêtée pour un test. A suivre...

HEW 99
Unity Net

Prix, avec le twister : 359 DM pour la version 100 Mbps ; 239 DM pour la version 10 Mbps seule.
Disponibilité : dans deux mois.
Site Web : www.katodev.de.

Linux PPC

Une solution à base d'Amiga 4000 PowerPC 604 et Permedia 2, permettait d'apprécier la rapidité de Linux PPC en fonctionnement, que ce soit au niveau de l'affichage, du déplacement des fenêtres, ou des applications lancées. On a pu juger aussi du bon comportement du Sheepshaver (émulateur Power Mac sous Linux) avec le logiciel SOAP (programme de retouche d'images, de photos) sur lequel les effets de retouches et de rendus se déroulaient en temps réel.

HEW 99
Linux PPC

La démonstration de Quake dans une fenêtre, confirmait la rapidité de l'ensemble. D'autres applications Mac, comme l'usage des kits de connexions, lancement de Netscape dernière version, etc. nous ont laissé préjuger d'un usage tout à fait opérationnel du système Mac OS sur l'Amiga. Ne criez pas :-) c'est ce genre d'utilisations qui permettent de faire durer notre machine pour ceux qui ont d'autres besoins.

UGN

Quelques Amiga reliés à l'internet permettaient une liaison IRC pour discuter avec quelques personnalités du salon. Cela a permis d'éclaircir quelques points ou d'apporter des précisions sur des matériels ou logiciels à venir ainsi que sur la situation actuelle. Les conférences IRC (dont les résumés de Stéphane Campan sont sur le site www.amigaimpact.org).

Conférence avec Petro T.

Petro a annoncé une vente de 5600 unités du 3.5. D'après Petro, il est impératif de vendre au moins 25 000 unités. Petro soutient la campagne pour les sources ouvertes du 3.5 et dit avoir déjà pris contact avec Gateway à ce sujet. Concernant Amiga USA, Petro ne peut rien dire (en fait il ne sait rien). Il serait en train d'écrire un livre sur l'Amiga.

HEW 99
Petro Tyschtschenko

Conférence Haage & Partner

Haage & Partner ne s'est pas montré très enthousiaste vis-à-vis de la mise en Open Source d'AmigaOS, bien qu'il soit ouvert à toute discussion. La première mise à jour d'AmigaOS 3.5 sera très bientôt disponible, de nombreuses parties sont déjà en bêta-test. Un portage d'AmigaOS 3.5 sur PowerPC est possible mais il faudrait sans doute un an pour avoir une solution propre. L'émulateur 68k de Haage & Partner est prêt depuis presque un an. De plus, il est complètement indépendant du matériel et devrait ainsi pouvoir fonctionner sur toutes les prochaines cartes PowerPC. Concernant les ventes d'AmigaOS 3.5, le mystère reste. Haage & Partner dément le chiffre de Petro et se montre même plutôt satisfait des ventes.

Conférence avec GreenBoy du Phoenix Platform Consortium

Lors de cette conférence, Greenboy était accompagné de deux personnalités de QNX, William Bull (ingénieur et créateur d'interfaces utilisateur) et Shaun Sauve (chargé des implémentations et de la conception des applications). Le consortium regroupe actuellement plus de 180 personnes ou organisations. Les travaux sur la dernière version bêta du système Neutrino ont commencé. D'après Greenboy, les premières machines conçues par Phoenix verront le jour dans moins de six mois. Bien évidemment, Phase 5 est de la partie, mais d'autres constructeurs devraient également proposer leurs propres produits. Si le PowerPC (G3 et G4) a été choisi clairement pour les premières machines, le consortium ne met pas de côté les possibilités que sont les meilleurs x86 et les processeurs Alpha.

Conférence KOSH

KOSH est un projet initié notamment par Fleecy Moss (également acteur au sein du Phoenix Platform Consortium). Ce projet ambitieux a pour objectif de modifier la version actuelle de l'informatique. La définition de KOSH résume bien son principe : Kommunity Operating System & Hardware. Il s'agit ici de créer une plate-forme, logicielle dans un temps, matérielle par la suite, où pourront se reconnaître les communautés Amiga, Linux, Mac OS... L'idée maîtresse de KOSH est qu'absolument tout sera géré en tant qu'objet, tout sera modulaire de façon à ce que l'utilisateur puisse adapter son système à ses propres besoins, sans l'intervention d'une société dirigeante.

Conférence avec Titan Computer

Michael Garlich de Titan Computer a profité de l'occasion pour présenter PowerOS, son système entièrement natif PowerPC. Actuellement cinq personnes travaillent sur ce projet et l'équipe devrait s'agrandir davantage par la suite. PowerOS est donc un nouveau système compatible à 90% avec AmigaOS au niveau des sources (une recompilation reste nécessaire). Côté matériel, il gérera toutes les cartes PowerPC existantes et à venir, ainsi que les cartes mères conformes aux spécifications d'IBM ou Motorola. Le site Web dédié à PowerOS devrait très rapidement être traduit en anglais : www.poweros.de. A noter que le projet de cartes PowerPC TwisterPPC, construites par Apollo, est malheureusement gelé.

Côté ludique, le jeu de rôle Evil's Doom SE devrait être disponible courant du mois prochain. Mauvaise nouvelle par contre, la version Amiga PowerPC de Claws Of The Devil (le clone de Tomb Raider) est gelée, seule la version Macintosh est actuellement en développement.

Shogo, Worms Armageddon, Heretic 2 et d'autres jeux pouvaient être précommandés sur leur stand (bien que le développement de Worms Armageddon, par exemple, n'a toujours pas commencé selon Hyperion). Ben Hermans a révélé que deux autres jeux basés sur le moteur de Quake 2, et deux autres basés sur celui de Monolith (Li-Tech) sortiront sur Amiga, et ce, quasiment au même moment que les versions PC. Un autre jeu, Freespace, dans le style de Lambda/Phoenix, est en train d'être terminé chez Interplay. Ses auteurs sont tout simplement ceux des trois Descent sortis sur PC. Là aussi, la version Amiga devrait arriver très peu de temps après la version PC. Ben Hermans explique que pour décrocher de telles licences, il lui a fallu beaucoup de temps, un peu de sens de négociations et surtout pas mal d'argent. Ainsi, la licence de Heretic II a coûté 50 000 dollars à Hyperion. Pour rentabiliser cet investissement, Hyperion compte bien sûr sur les ventes Amiga, mais aussi sur celles pour Mac OS et Linux, développées conjointement.

Nous avons aussi pu discuter avec Paul Burkey, l'auteur de Foundation. Il était venu le samedi soir et s'amusait avec ses confrères anglais sur Sneech, un de ses nombreux jeux sharewares. Paul nous a confié que Foundation était fini et que Foundation Director's Cut sera la dernière version du jeu. 3000 exemplaires de son jeu vedette ont été vendus ce qui est le jeu le plus vendu en 1998 sur Amiga. Il va commencer le développement d'un nouveau jeu (le titre est pour l'instant Foundation 2) qui sortira sur Amiga, PC, BeOS, Linux et Macintosh.

Conférence avec Blittersoft et Mick Tincker

Il a beaucoup été question de la fameuse nouvelle carte mère BoXeR. Blittersoft prévoit pour le moment de ne proposer cette carte qu'en tant que partie intégrante d'un système complet. Malheureusement, la disponibilité ne sera pas pour ce mois-ci ! Les cartes prototypes pour les développeurs de pilotes matériels seront fabriquées dès la semaine prochaine. Le BoXeR inclut déjà quelques parties du jeu de composants AA+ et des mises à jour permettront d'en étendre les capacités. Un port sur la carte permettra d'inclure une carte fille à base de PowerPC. Le BoXeR a été conçu pour l'utilisation d'un processeur PowerPC et des contacts ont été établis avec les fabricants de ce type de cartes...

Conférence AROS

Le projet AROS consiste en la programmation d'un système d'exploitation gratuit, Open Source, qui serait compatible avec AmigaOS au niveau des sources. "Optimiser" alias Aaron Digulla, un des principaux initiateurs d'AROS, était le premier invité à l'UGN. D'après Optimiser, 60% d'AmigaOS 3.1 originel a été réécrit, le plus difficile étant les pilotes matériels et certaines "choses exotiques". Pour le moment AROS ne se montre guère plus rapide qu'UAE sur plate-forme x86, ceci étant principalement dû à la méthode utilisée pour l'affichage.

Les stands

ACP&TCP

ACP&TCP est avant tout un club, mais qui proposait à la vente de nombreux CD, des programmes de ses membres, des correctifs et autres mises à jour. Il était ainsi possible d'acquérir The Best Of Scene Archive, SeaSide, un jeu de stratégie dont la version anglaise devrait arriver d'ici quelques semaines et un CD, The Best Of Air Often Softwair qui regroupe les versions complètes d'un CD32 Installer, NewInstaller, Rainboot et beaucoup d'autres.

Apollo

Il s'agissait du seul stand, où il était possible d'acheter des cartes accélératrices, ainsi que des processeurs 68040 et 68060. Une nouveauté, la carte Zorro IV, destinée aux A1200 en tour. Cette carte comporte cinq ports Zorro II, un port vidéo, un autre port vidéo pour utiliser un doubleur de fréquence ou un désentrelaceur et deux ports Zorro IV. Ces ports ne sont pas des nouvelles version du port Zorro, mais des ports propriétaires, plus rapides que les ports Zorro II sur A1200. La vitesse de transfert est à mi-chemin entre le Zorro II et le Zorro III. La carte dispose aussi d'une passerelle pour la plupart des cartes accélératrices du marché. Prix : 249 DM.

HEW 99
Zorro IV

Epic

Quelques nouveautés à la vente : WipEout 2097, une nouvelle version de Foundation (version française incluse) qui élimine pas mal de bogues, Virtual GP, jeu de courses de voitures et bien d'autres.

Une curiosité : Security System V1.0, permet au démarrage de l'Amiga, de disposer d'un identifiant et d'un mot de passe. Exemple d'application : éviter que votre femme jette un oeil sur tous vos nombreux contacts féminins avec ICQ (zut, il ne fallait pas le dire ?) ou plus sérieusement protéger votre machine des regards indiscrets. Prix : 10 DM.

En démonstration : Dafel Bloodline, dont l'auteur nous a donné quelques détails. Le jeu tournait en 320x256 sur un 68030/AGA. Il en est à 70-75% de son développement et commence à se montrer très intéressant. La démo proposait de diriger le personnage principal dans un paysage de montagne (avec un effet de chute de neige fort réussi) ainsi que de combattre quelques loups. Même si le jeu marche en AGA, tout l'écran est affiché en chunky pixels grâce à des routines de "blitting" faites maison, ceci afin de pallier la lenteur du Blitter AGA. Il en résulte un jeu en 256 couleurs basse résolution en 25 images par seconde et des effets (neige, brouillard, pluie...) qui auraient été difficiles à réaliser en bitplan. Pour les possesseurs de cartes graphiques, une version RTG est prévue et devrait permettre, dixit Pagan, de jouer en 640x480 sans problème et à bonne vitesse. La gestion du PowerPC est envisagée car le moteur du jeu a été fait pour être portable. Néanmoins, Pagan est convaincu qu'à partir d'un 68040 le jeu est suffisamment rapide. Le scénario du jeu permettra de nombreux rebondissements, les phases de combats seront spéciales et une suite est d'ores et déjà envisagée... Enfin. qu'ils finissent celui-là déjà ! Rappelons que Pagan est une équipe d'environ sept personnes réparties à travers le monde et qui utilisent le Net pour travailler. Comme quoi tout est possible sur Amiga...

Les autres projets de Pagan sont tous dédiés au PowerPC et Warp3D. Ainsi Scavenger sera un jeu de l'espaaaaace à la Lambda, et un jeu de stratégie temps réel mélangeant Total Anihilation (Napalm en 3D) et Quake (on pourra prendre le contrôle en vue subjective des unités) devrait voir le jour quelque part en 2000.

Escena

Pas de stand, mais nous avons croisé son directeur au détour d'une allée et l'avons soudoyé à coups de cacahuètes et de cola pour le faire parler. Il impute le retard de sortie des cartes Brainstormer (cartes PowerPC G3/G4 pour A3000/A4000 et A1200 sur bus Zorro III) au fait que les performances sont décevantes par rapport à ce qui était prévu (qui s'en étonnerait ?). Pour l'instant, il se concentre sur la version A3000/A4000 sur Zorro III. Si cette version est satisfaisante, une version A1200 verra la jour. Mais le problème, est que le port du Zorro II sur A1200 est lent (un peu plus lent que sur A2000 d'ailleurs). Escena projette de mettre tous les autres bus sur la carte elle-même, ce qui fait que les informations autres que le clavier, etc. qui demandent beaucoup de bande passante ne passeront pas par le Zorro II. Pour l'instant, il a une solution standard pour la carte graphique qui sera branchée sur le BrainStormer. Il ne veut pas de solution qui repose sur un câble, comme pour la BVision. La bande passante de la BrainStormer permettra un accès plus rapide, notamment les accès mémoire. Escena travaille avec Haage & Partner. Ils utiliseront WarpOS et l'émulation 68k. Prévision de sortie : l'année prochaine.

Haage & Partner

Peut-être le stand qui a reçu le plus grand nombre de visiteurs du salon. Il faut dire que les boîtes du 3.5 partaient comme des petits pains, contrairement à celles que vendaient la société Amiga sur son stand. Juergen Haage, sa femme Gudrun, et Markus Nerding n'ont pas eu vraiment le temps de souffler pendant ces trois jours. A noter qu'une version 3.6 verra le jour en décembre, et que d'autres mises à jour sont prévues, pour aboutir à la 4.0 PowerPC, si tout se passe bien.

Autre CD souvent acheté avec le 3.5, "The Amiga Developper CD 2.1" qui reprend le contenu de la précédente distribution et y ajoute des fichiers complémentaires pour le 3.5, ainsi que le compilateur Storm 68k C/C++ en version 3.0. L'achat de ce CD offre la possibilité d'acquérir la version 4.0 du Storm à un prix préférentiel.

Sinon étaient disponibles sur le stand :

STFax 4.0 une solution de fax professionnel, NetConnect 3.0, Warp3D, WarpUP, StormMESA, AmigaWriter, PageStream 4.0, Video FX2, ImageFX V4.1, X-DVE, Font Machine, ArtEffect et ses modules, ainsi que des pilotes pour tablettes Wacom. Tornado 3D V3.0 était aussi en démonstration et disponible à la vente.

Autre attraction, le Storm DSK, qui est un kit de survie pour développeurs et qui contient tout ce qui est indispensable pour le développement professionnel : Storm 68k ANSI C/C++, le compilateur croisé StormC PowerPC ANSI C/C++, StormC ASM 68k, assembleur croisé PowerPC, Storm Wizard, StormMESA, un émulateur 68k/PowerPC, des fichiers ressources, ainsi que le CD développeurs V1.3.

Sam Jordan nous a fait une démonstration de WipEout 2097, mais le vendredi, il y avait quelques plantages qui rendaient le jeu inutilisable. Après avoir passé un peu de temps à reconfigurer la machine qui n'était pas la sienne, tout est rentré dans l'ordre. Le jeu est très réussi, fluide et pour une fois l'on n'a vraiment pas l'impression de piloter une brique. :-)

Sam Jordan n'a toujours pas vu, ne serait-ce qu'un prototype de la carte PowerPC G4 de Phase 5. De ce fait, rien ne peut être dit pour WarpOS et ces cartes. Sam Jordan tout comme Jurgen Haage, pensent que ces cartes n'existent pas et que l'on ne les verra pas de si tôt. Il pense que "ce n'est pas une bonne idée de précommander de telles cartes car on ne sait même pas quels programmes tourneront dessus". "Je n'attends rien tant qu'on n'aura pas vu quelque chose" ; "Et même si on en voit on est pas sûr de les soutenir". Concernant le Phoenix Consortium, "Je n'ai pas entendu grand-chose du PPConsortium", "Je ne vois pas QNX comme successeur d'AmigaOS", "Il vaut mieux faire une version d'AmigaOS pour le PowerPC". Dans combien de temps ? "Je ne sais pas, c'est à évaluer".

HEW 99
Jurgen Haage

Individual Computer

Un curieux A1200 en tour, monté sur du Plexiglas attirait l'oeil des passants. Connecté sur l'ordinateur, le SilverSurfer est un module pour la carte contrôleur IDE Buddha, qui permet de bénéficier d'un port série rapide à 460 800 bauds qui est compatible MIDI. Prix : 59 DM.

Une nouvelle ROM flash, la Buddha Flash permet maintenant de bénéficier des disques dur supérieurs à 4 Go et de faire fonctionner les lecteurs de CD ATAPI, LS 120, Zip IDE. Le nombre de périphériques gérés est de 8. Prix : 99 DM, incluant un cache CD et un émulateur CD32.

Autre nouveauté : la carte X-Surf. Il s'agit d'une carte Ethernet au standard IEEE802.3, 10Base2/10 Base-T, ports BNC et RJ45, filtres, tampon 16 ko, etc. La carte permet aussi le rajout des extensions Buddha, à deux ports IDE (2,5 et 3,5) et s'insère dans un port Zorro. Prix : 189 DM. Disponibilité en décembre.

Vu également le Copy bit killer. Il permet une copie à travers un câble optique entre les DAT, Minidisc, CDR. Pour un usage privé uniquement.

Site Web : www.jshoenfeld.com.

RBM

Ce que l'on voyait de loin, avant d'arriver sur le stand, c'était trois magnifiques tours de couleur. De plus près, on pouvait juger de la qualité de fabrication. Une très belle finition, robuste (même épaisseur de tôle que les A2000) et qui s'adapte aussi bien pour l'A1200 que pour le A4000. Avec les tours, sont livrés les cartes OnBoard qui permettent de bénéficier d'extensions Zorro II ou Zorro III. Les tours peuvent être fournies dans la couleur souhaitée.

Dans les logiciels et matériels présentés : ScanQuix 5, dont la mise à jour devrait bientôt apparaître sur le site. Il gère maintenant ICS color management et offre de nouvelles fonctions. UltraConv 4.0, un sérieux concurrent à Superview.

Pour le matériel : des cartes IOBlix en Zorro II et A1200, AmstroNG qui est un onduleur dédié à l'Amiga. Il vous assure 30 minutes de survie en cas de coupure d'électricité ou si Rachelle (la muse de Tom pour ses articles ASM) arrache les câbles sans que vous ne vous en aperceviez. Prix : DM 249.

La Twister, qui est une carte série, avec détection automatique de flux, indépendante de la vitesse de transfert : 460 800 bps.

Felix Schwarz d'Innovative One, présentait FxPaint, la nouvelle référence dans le traitement d'images et ses outils de dessin incorporés. Le programme tournait sous AmigaOS 3.5 et semblait stable. Une version française sera distribuée par la société suisse Relec.

A noter que bien que la société RBM soit allemande, il est possible certains jours de s'adresser à M. Hering, qui parle couramment le français. Il recommande néanmoins d'adresser les questions ou commandes écrites également en anglais, n'étant pas toujours présent. Site Web : www.rbm.de.

Titan Computer et Hyperion Software

L'une des attractions du salon était la démonstration du jeu Heretic 2. Autre attraction : une boîte et une version de la carte JoePPC de chez Met@box. La carte sera délivrée en janvier ou février.

HEW 99
L'Amijoe 1200

Concernant la carte graphique, le choix n'est pas encore fixé. Nous ne savons pas comment cette carte se comportera, mais il existe déjà une version pour Mac qui a obtenu une très bonne critique dans la presse Mac de ces derniers mois. Pour les Mac, cette carte était la seule à offrir trois réglages : vitesse du bus, du processeur et de l'ajustement du fin du délai de communication avec la carte mère. Ce dernier réglage avait permis de monter à 400 MHz sur un Mac 7500 malgré des mémoires un peu lentes. C'était également la seule carte Mac G3 à disposer d'un ventilateur, et malgré cela la température de fonctionnement restait assez élevée (23° à 28° contre 8 à 12° pour les puces G3 des autres cartes). Sinon, côté performances, rien à redire.

Pour les autres produits : Fantastic Dreams (en démonstration), BurnIt, Candy Factory Pro, ArtStudio. Pas de démonstration de PowerOS, mais on nous a affirmé que celui-ci pourra tourner sur les cartes IBM POP.

Schatzruhe

Comme d'habitude, des nouveautés logicielles :
  • PFS 3 : un très bon remplaçant commercial du FFS livré avec le Workbench. Prix : 119 ou 79 DM.
  • WipEout 2097 : le jeu de poursuite porté sur Amiga. Malgré son prix de 99,90 DM, il était impossible d'en trouver une version dimanche, même sur les autres stands. Il s'est bien vendu.
  • Photogenics 4.0 : le programme de Paul Nolan enfin disponible à la vente pour 119 DM.
  • Amiga Forever 3.0 : la solution UAE pour votre PC sous Amiga. Très utile en déplacement pour mettre sur un portable, ou pour se connecter en "toute" sécurité sur le Net.
  • Aminet Set 8 et Aminet 33 : les dernières compilations des programmes trouvés sur le site Aminet. Urban Mueller nous a expliqué qu'il n'acceptait pas les fichiers compactés .lzx du fait que cela limitait l'emploi des archives, à la seule machine Amiga. En effet, il n'est pas rare que des personnes disposant d'autres machines et OS viennent récupérer des images, musiques, etc.
  • Amiga Unix-Compendium 1.2 : toutes les versions Linux 68k, PowerPC (Linux Red Hat), NetBSD et GeekGadgets, des sources, programmes, le tout réparti sur trois CD. Prix : 69 ou 49 DM si vous avez la version Red Hat 5.1.
  • Digital Almanac II : un planétarium pour vous occuper les longues soirées d'hiver quand Rachelle casse du bois dehors ;-). Prix : 69 DM.
  • SuperviewProductivity Suite 2 : toute une suite pour lire, convertir vos images et animations. Prix : 69 ou 49 DM en mise à jour.
Le Dr Greg Perry auteur de Directory Opus Magellan, sur le stand, nous a informé que le correctif de DOpus Amiga est maintenant disponible pour les détenteurs du Workbench 3.5. DOpus est également compatible avec les GlowIcons. Il est content du travail effectué par H&P sur le 3.5, malgré des ressources limitées. Pendant le salon, il a noté, curieusement, que les gens passaient acheter le 3.5, puis venaient acheter DOpus 5 pour l'installer par-dessus. Pour lui, les ventes du 3.5 et de DOpus semblent liées et le 3.5 améliore le Workbench de fort belle manière. DOpus n'est pas concurrent mais complémentaire. Une version de DOpus est en cours de portage pour Windows. Cette version devrait être prête pour Noël. Pour la version Linux, ce n'est pas encore décidé, surtout parce que les utilisateurs de Linux ne sont pas habitués à des produits commerciaux mais à des sharewares. Le marché Amiga ne rapporte plus d'argent alors ils doivent faire des produits PC (sic). Directory Opus sera certainement le dernier produit de Greg Perry sur Amiga. Il ne pense pas qu'il y ait un avenir commercial pour la machine. Elle survira mais pas commercialement. Il n'a jamais cru les projets annoncés par Jim Collas. Il n'y a plus assez d'utilisateurs pour justifier des investissements, selon lui. QNX ne pourra pas seul relancer l'Amiga : il faut un partenaire matériel à tout prix. Le problème est que pour le moment, QNX attend des nouvelles de Phase 5...

HEW 99
Greg Perry

Sur le stand, une tour MicroniK restylée par Hanz Andreolla, un Suisse, dont l'Amiga Boing Ball tournait sur la façade de la tour. Tout le monde passait son doigt sur la balle au grand désespoir de son concepteur. En tous les cas, c'est une belle réalisation.

Amiga Club im BTX & Internet

Un amusant A1200 transformé en portable par Volker Mohr, des conseils pour installer une configuration Internet et des démonstrations d'AROS attiraient pas mal de monde sur ce stand. AROS est stable et au 2/3 terminé (ce qui ne signifie pas grand-chose en fait).

MacroSystem

La société allemande avait le plus grand stand : avec leur position stratégique (au milieu de la salle), MacroSystem jouait la carte multi plate-forme. Leurs DraCo et Casablanca ont pas mal impressionné les passants. Un petit exemple connu : une vidéo temps réel servait de fond d'écran du Workbench.

Les "rumeurs" du salon

Évidemment, nous n'y avons pas échappé et nous allons même vous en faire profiter. Petits veinards !

Cela a commencé par quelques bribes recueillies sur certains stands, puis cela a enflé, pour parvenir aux oreilles de Petro, qui, comme d'habitude ne savait rien et n'était au courant de rien. C'est une solution sage face aux rumeurs et nous aurions fait pareil. Mais dans ce qui suit, après retour au bercail, il nous a été possible d'en savoir plus mais sans pouvoir toutefois tout dévoiler, faute d'autorisation. C'est frustrant, mais il est préférable d'attendre que tout soit concrétisé.

Première indiscrétion

Une certaine personne que nous appellerons X, a fait une proposition de rachat à Gateway pour la société Amiga, pour une somme de 7 millions de dollars.

Deuxième indiscrétion

Une certaine personne que nous appellerons Y, a reçu 15 millions de dollars d'une société d'investissement pour mettre sur le marché l'Amiga MCC, avec compatibilité de l'actuelle gamme. Y est en relation avec X.

Évidemment, il semble anormal qu'une société comme Gateway qui a dépensé 7 ou 8 millions de dollars (et non pas 12 ou 15 comme on veut nous le faire croire) dans le rachat de l'Amiga veuille maintenant s'en séparer, alors qu'ils ont investi dans un site et que les projets tels "Amiga Objects" sont toujours d'actualité. Nous avons quelques doutes... mais c'est à rapprocher des rumeurs de rachat du mois dernier. De plus, sur ce point, il nous a été précisé que ce n'est pas Sun, IBM et Dell qui ont fait une proposition, mais bien Gateway qui a fait une offre. Gateway est maintenant associé avec AOL et il est plus que probable qu'un boîtier, Amiga Objects, etc. soit livré avec le kit de connexion. Il semble qu'AOL y tient.

X était chez Gateway et comme tout employé malgré sa position, a signé une clause de non-concurrence lors de son départ. Celle-ci est de trois ans pour la majorité des employés, mais peut être ramenée à un an suivant les fonctions précédemment occupées. De plus, cela est négociable. X a peut-être vendu ses parts en quittant Gateway, mais il lui reste quelques millions de dollars en stock-options qui ne lui seront acquis qu'au bout d'un certain temps. Vu la somme, il ne fera pas l'erreur de tout perdre en faisant quelques "maladresses" de businessman.

Y quant à lui, est mieux loti. Il aura ses 15 millions de dollars. D'après le représentant de l'investisseur avec lequel nous avons discuté, nous devrions entendre parler de lui avant le mois de mars 2000. Ce qui est bien, avec la société Amiga, c'est que tous les ans depuis la chute de Commodore, les mêmes histoires reviennent, mais avec différents acteurs. Il y a juste à changer les noms. Pendant ce temps là, les utilisateurs que nous sommes se mettent alternativement à rêver et à cauchemarder.

Troisième indiscrétion

Petro T. et Haage & Parter veulent racheter Amiga. Bon allez, on a assez ri.

Voilà pour ce cru 1999. L'année prochaine, il y aura un salon organisé par Haage & Partner, probablement à Bonn, car ce salon Amiga de Cologne est le dernier... C'est vraiment dommage, car outre le salon lui-même, cela permettait à nombre de français de se rencontrer, de discuter le soir autour d'un repas ou d'une bière (j'ai dit une !) et surtout d'être avec des gens qui partagent une passion commune, l'Amiga.

Autres photos


[Retour en haut] / [Retour aux articles]