Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 25 novembre 2017 - 03:14  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : CDTV-CR (CDTV-II)
(Article écrit par Oliver Hannaford-Day - juin 2003)


Un CDTV à coût réduit

CDTV-CR Le CDTV-CR est le prototype du successeur du CDTV, une machine développée par Commodore en 1992 et destinée au marché du multimédia et de l'interactivité. L'équipe derrière le CDTV-CR est le Multi Media Systems Design Group de Commodore (Hedley Davis, Beth Richard et Scott Schaeffer). On le nomme aussi parfois CDTV-II ou CDTV-500. Ce modèle avait un objectif, réduire son coût. Le CDTV original fut un système très cher à produire et vendu au départ pour 5000 FF, ce qui fut hors budget pour un premier acheteur curieux de cette machine. C'est pourquoi le CDTV-CR a été développé.

CDTV-CR CDTV-CR

Il utilisa massivement des CMS (composants montés en surface), qui ne nécessitent donc pas de brochage sur la carte mère, et sont ainsi moins chers et prennent moins de place. Le CR signifie "Cost Reduced" (coût réduit). Le CDTV n'a pas été le premier à subir ce traitement, un paquet d'Amiga 2000-CR a été produit. Même le modèle haut de gamme A4000 eut un traitement CR.

CDTV-CR

Spécifications du CDTV-CR
  • Processeur : Motorola 68000 à 7,16 MHz (CMS).
  • Mémoire : 1 Mo de mémoire Chip, extensible via la carte Flash/IDE ou via le port PCMCIA.
  • Jeu de composants : Enhanced Chip Set (Agnus 8375, Denise 8373 et Paula 8364) épaulé par Beauty et Grace.
  • Kickstart : 2.05 avec module CDTV V3.2.
  • Un port vidéo.
  • Un port d'extension.
  • Un port de décodage MPEG.
  • Un port PCMCIA Type II.
  • Un lecteur de CD double vitesse.
  • Un port série mini-DIN RS422.
  • Un port parallèle DB25 femelle Centronics.
  • Une sortie vidéo DB23 mâle RGB analogique.
  • Une sortie vidéo composite jack RCA.
  • Une sortie vidéo RF (TV).
  • Une sortie S-Video (version PAL uniquement).
  • Deux sorties audio jack RCA.
  • Un port AUX 6 broches femelle mini-DIN.
  • Une entrée MIDI 5 broches DIN femelle.
  • Une sortie MIDI 5 broches DIN femelle.
  • Un port infrarouge.
  • Une prise casque stéréo jack de 6,3 mm.
  • Un port lecteur de disquette interne 34 broches.
  • Un port lecteur de disquette externe.
  • Une interface IDE 44 broches.
  • Date de lancement : été 1992 mais n'a jamais été commercialisé.
  • Prix : NC (devait être moins cher que le CDTV : 5000 FF).
  • Différences : carte mère complètement redessinée, basée sur l'A600 et comprenant deux nouveaux composants (Beauty et Grace).
  • Nombre de machines produites : 6.
Le traitement à coût réduit en a-t-il fait une machine moins bonne que le CDTV ?

Non. Le nouveau CDTV-CR est basé sur l'architecture de l'Amiga 600, qui fut lancé juste après le CDTV (1992) et qui inclut un port PCMCIA complet permettant de remplacer l'emplacement originel pour la carte mémoire. Ce port PCMCIA peut accueillir des extensions comme des interfaces SCSI, des ports série rapides, des cartes Ethernet, des extensions mémoire et même des disques durs.

CDTV-CR Le boîtier du CDTV-CR a été redessiné pour utiliser un lecteur de CD à tiroir, ce qui devint rapidement la norme (le CDTV a, lui, un lecteur CD à caddy). L'interface CD est cependant restée propriétaire (interface Sony) et est différente de celle sur le CDTV. En outre, des dispositions pour y ajouter un lecteur de disquette ont été prises. Son emplacement est normalement couvert, sur la façade avant, par un cache, mais quand un lecteur de disquette est installé, le cache est retiré. Le lecteur de disquette dispose d'une façade noire se mariant très bien avec le reste du CDTV-CR.

Un port clavier est également inclus sur la façade avant, là aussi masqué par un cache. Le port clavier a été totalement reconçu et, bien que le CDTV-CR n'ait jamais été terminé, ce port le fut bel et bien. Il est d'ailleurs devenu le port "AUX" sur la CD32.

CDTV-CR L'affichage LCD du CDTV originel a été refait. Un égaliseur graphique a été ajouté tout comme un afficheur pour reconnaître le type de CD que vous avez inséré (CDDA, CDTV, VideoCD, CD Kodak). Il y a également un afficheur pour le volume sonore, un pour l'état du lecteur (quand le lecteur est en utilisation, l'image d'un CD en mouvement est montré en haut à gauche), un pour le temps, et enfin un dernier afficheur, un [m], qui est d'ailleurs également présent sur l'écran des préférences du CDTV-CR. Je ne sais pas à quoi fait référence cet afficheur. Peut-être est-ce pour signaler l'utilisation de la mémoire non volatile (pour une sauvegarde de jeu) comme sur la CD32 ?

Les connecteurs et ports à l'arrière de la machine ont aussi été modifiés. La carte vidéo a été totalement revue et, à présent, tous les ports relatifs à la vidéo sont sur une seule carte (contrairement au CDTV qui avait le connecteur RGB sur la carte mère). Les ports sont : SVHF, Composite, RF (TV) et la sortie RGB Amiga standard. Les autres ports ont été réarrangés, par exemple ceux pour le clavier et la souris ont été supprimés et remplacés par une souris infrarouge et un clavier utilisant le port AUX en façade. Et finalement, le port série a été changé en un port style mini-DIN standard (comme sur la carte série A2232, un câble aurait été probablement inclus pour la conversion vers un port série classique).

CDTV-CR

CDTV-CR

Les ports lecteur de disquette, parallèle et MIDI sont disponibles à l'identique, comme ils l'étaient sur le CDTV. L'assignation "DF0:" aurait été réservée au lecteur de disquette interne (on aurait eu une sélection via un cavalier sur la carte mère, pour savoir sur quel lecteur, interne et externe, le DF0: serait utilisé, un peu comme sur l'A4000).

La carte mère

La carte mère a été conçue de zéro. Il y a trois différences principales entre cette carte et celle du CDTV :
  • Le CDTV-CR est basé sur l'Amiga 600 (le CDTV sur l'A500).
  • Il utilise un nouveau jeu de composants : ECS avec l'ajout des puces Beauty et Grace.
  • Il utilise une interface CD différente : Sony.
CDTV-CR CDTV-CR
Carte mère et vue de l'intérieur du CDTV-CR

L'Amiga 600 est une mise à jour de l'Amiga 500+ (qui lui-même est une mise à jour de l'A500). Sa fabrication était plus économique puisque tous les composants importants étaient montés en surface (CMS), y compris le processeur 68000. La carte mère fut redessinée et on lui ajouta notamment une interface IDE (2,5 pouces). Le CDTV-CR a donc profité de cette technologie CMS qui réduit les coûts (on n'a plus besoin de percer les trous sur la carte mère pour y placer les composants), mais malheureusement c'est tout ce qui a été économisé. A cette époque, seuls trois jeux de composants (pour le graphisme, le son et la gestion de la mémoire) avaient été conçus : l'OCS, l'ECS et le récemment sorti AGA. Chacun de ces jeux de composants avait demandé un gros investissement pour être développé. Le CDTV-CR se base sur l'ECS mais demande deux nouvelles puces spécifiques, juste pour lui : Beauty et Grace. Le développement de ces deux composants contribua probablement à ce que le CDTV-CR (pourtant "cost reduced") soit plus cher à fabriquer que le CDTV originel, ce qui amena en fin de compte à l'annulation du projet. Beauty est le contrôleur pour les éléments de la façade avant (affichage LCD, port infrarouge...) tandis que Grace est le contrôleur d'adresses mémoire, gérant notamment le CD, la flashROM et le PCMCIA.

L'interface IDE permet l'utilisation d'un disque dur 2,5 pouces 44 broches dans un emplacement disque dur/lecteur de disquette extractible bien pensé : le disque dur est inséré à l'envers au fond de la baie et le lecteur de disquette est placé par-dessus. L'interface IDE est sur une carte fille ressemblant à un vieux module de mémoire SIMM 80 broches. Elle aurait sans doute été vendues séparément. Elle se nomme "CDTV Flash/IDE card" et contient également deux puces de flashROM.

CDTV-CR
Carte Flash/IDE

Un nouveau lecteur de CD est utilisé dans le CDTV-CR. Il se connecte à la carte mère grâce à une petite nappe similaire à ce que l'on trouve sur CD32 ou avec les claviers d'A600/A1200. Le lecteur possède un tiroir et sa vitesse est double par rapport au lecteur du CDTV (300 ko/s), ce qui est nécessaire pour lire un VideoCD ou une vidéo de CD-i. Là encore, les boutons d'éjection et de lecture/pause se trouvent sur la façade avant et sur la télécommande infrarouge.

Sur la carte vidéo ci-dessous, vous noterez la présence d'un petit connecteur noir. Cela permet l'ajout optionnel d'une carte FMV pouvant servir pour la lecture de VideoCD, de CD-i ou de vidéo MPEG, le tout avec une consommation processeur minime (un 68000 à 7,14 MHz ne pourrait jamais décoder seul un flux MPEG). Cette carte a été développée, fabriquée et testée. Elle aurait été vendue en tant que mise à niveau non seulement pour le CDTV-CR mais aussi pour la CD32. Cela montre aussi à quel point le développement du CDTV-CR était avancé (la carte FMV pour CD32 ne fut disponible qu'en 1994, un an après la sortie de la CD32).

CDTV-CR
Carte vidéo du CDTV-CR

Questions à Guy Wright, un des concepteurs du projet

- Combien de CDTV-CR ont été produits ?

Je me souviens du nombre de six. Il y a sans doute une douzaine de cartes mères prototypes dans les laboratoires pour les tests. Mais les versions complètes, avec boîtiers, sont moins nombreuses. Elles furent souvent utilisées pour des démonstrations. Je pense qu'il y a aussi eu un second groupe d'unités fabriquées pour les démonstrations en Europe. Je pense que s'il y avait eu assez de boîtiers, ils auraient peut-être pu assembler une douzaine de CDTV-CR réellement en état de fonctionner. La première série de boîtiers était légèrement inadaptée : la façade pour le lecteur CD n'était pas assez grande donc le tiroir ne pouvait pas s'éjecter, à moins de forcer la manoeuvre avec ses doigts. Quelques-uns de ces boîtiers défectueux ont été utilisés pour des démonstrations. Je crois aussi qu'il existe un modèle albino, très rare, avec un boîtier beige.

NDLR : selon Beth Richard, qui a travaillé sur la conception de la puce Grace, il y aurait eu 64 CDTV-CR de produits. Mais on ne sait pas s'il s'agit de CDTV-CR complets ou de cartes mères.

- Mis à part le CDTV-CR lui-même, existe-t-il d'autres éléments relatifs au CDTV-CR ?

Oui. J'ai trouvé une ébauche du manuel utilisateur du CDTV-CR qui était censé avoir été imprimé. Celui-ci est juste une réécriture augmentée du manuel utilisateur du CDTV. J'ai aussi retrouvé le plan de développement du disque de bienvenue du CDTV-CR. En fait, j'ai produit un second disque de bienvenue pour le CDTV-2 ou CR après que le groupe de projets spéciaux ait été dissous (NDLR : ce groupe s'occupait de tous les développements de chez Commodore qui ne concernaient pas les ordinateurs usuels type Amiga 500, 2000, etc.). Mais ce disque n'a jamais été commercialisé.

Nom : CDTV-CD (CDTV-II, CDTV-500).
Constructeur : Commodore.
Genre : prototype d'ordinateur.
Date : 1992.
Prix : moins de 5000 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]