Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 24 novembre 2017 - 21:23  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Matériel : CD1200
(Article écrit par Éric Degrange et extrait d'Amiga News - janvier 1997)


Alfa Data CD1200 Controller, un contrôleur IDE très fiable pour A1200 et A600.

Présentation

L'emballage est de bonne qualité, en couleur, et explicite, avec les spécifications de l'interface (en anglais et en allemand).

Le boîtier contient :
  • Un manuel anglais et allemand, assez clair.
  • Une disquette d'installation.
  • L'interface.
CD1200 Controller

CD1200 Controller

Installation

La finition de l'interface est excellente... Pas de colle, tout est moulé, prêt à brancher. Aucune intervention à effectuer sur la carte, tout est configurable à partir du pilote. L'interface entre sans problème dans le port PCMCIA et on ne peut pas se tromper (contrairement à la Squirrel, par exemple !).

L'installation du pilote s'effectue grâce à l'Installer de feu Commodore, tout est automatique (la reconnaissance du lecteur de CD se fait grâce à un utilitaire CD Find, fourni sur la disquette). Le script d'installation vous demande quel programme vous voulez installer sur votre disque dur et c'est parti. A la fin de l'installation, le lecteur de CD se monte automatiquement, sans avoir à relancer la machine. Attention : vérifiez bien que votre carte accélératrice ne bloque pas le port PCMCIA (comme c'est le cas avec la MTEC avec une barrette SIMM >= 8 Mo).

Configuration

Vous pouvez garder la configuration par défaut, ou la personnaliser à votre goût (changer les icônes, choisir un programme externe pour jouer les CD de musique...). Pour cela, le logiciel CacheCDFS est fourni et est très simple à utiliser. Vous pouvez aussi utiliser plusieurs configurations et les charger avec CacheCDFS.

La disquette contient également :
  • CDPlay, un lecteur de CD CDDA (musique).
  • Un "émulateur" CD32 (pour utiliser les CD de la CD32).
  • Divers logiciels (par exemple : killdev qui "tue" le pilote du CD en cas d'incompatibilité d'humeur avec un autre logiciel. Un simple "Mount CD0:" le fait revivre).
Utilisation

Je n'ai jamais eu de problème avec cette interface, tout fonctionne à merveille. La reconnaissance du CD est très rapide. SysInfo donne 306 ko/s contre 280 ko/s, en branchant mon lecteur de CD directement sur le port IDE du 1200.

Le pilote reconnaît tous les protocoles (ISO 9660, multisession, HFS, PhotoCD, CDDA...). Vous pouvez également utiliser d'autres "handler" (pilotes) comme : CDFileSystem, BabelCDFS, Asim CDFS, etc.).

En outre, en branchant votre lecteur de CD sur le port IDE interne, des conflits apparaissent. Emplant 1200 ne fonctionne pas quand le CD est en fonctionnement, de même que VMM, qui plante dès qu'il cherche à utiliser la page mémoire. Avec cette interface, pas de problème.…Le lecteur de CD devient indépendant du système. De ce fait, l'insertion d'un CD ne bloque pas le disque dur, et il n'y a aucune perte de vitesse sur le port IDE interne.

Vous pouvez brancher et débrancher l'interface même quand l'A1200 tourne... L'icône disparaît et réapparaît comme par magie, ce qui est appréciable quand vous avez deux ou plusieurs ordinateurs, pas besoin de les éteindre à chaque fois.

J'ai aussi noté que certains CD provoquaient des "Read-write errors" (erreur de lecture/écriture) quand mon lecteur de CD était branché sur le port IDE, alors que ces mêmes CD fonctionnent parfaitement quand je passe sur l'interface PCMCIA.

Conclusion

C'est une très bonne interface, qui évite les bricolages (nappe qui sort du 1200, etc.), compatible, rapide, évolutive (en utilisant par exemple l'excellent AsimCDFS 3.6), fonctionne parfaitement avec les émulateurs (Emplant 1200, ShapeShifter...) et qui ne m'a jamais déçu (et je suis exigeant !). Je trouve cette solution plus avantageuse et plus propre qu'IDEfix, par exemple, qui reste du bricolage. De plus, les logiciels fournis ne sont pas en versions démo (ceux qui ont acheté certaines versions d'IDEfix savent de quoi je parle). Bref, si vous avez une tour bloquant le port PCMCIA, IDEfix est pour vous. Par contre, pour les autres, cette interface est idéale.

Disponible chez FDS avec coffret externe pour lecteur de CD et tous les câbles nécessaires (câble alimentation sur le port lecteur de disquette de l'Amiga) au prix de 690 FF.

Nous remercions Alfa Data Benelux (Anvers, Belgique), pour le prêt d'un CD1200 pour test au journal.

Configuration de test : Amiga 1200, ROM 3.1, Tandemat CD 1200, lecteur CD Sony CDU 55 x2, disque dur 1 Go sur IDE interne, Blizzard 1230 IV avec 16 Mo de mémoire Fast.

Nom : CD1200.
Constructeur : Alpha Data.
Genre : contrôleur de lecteur CD.
Date : 1994.
Prix : 690 FF (avec coffret externe pour lecteur de CD et câbles).


[Retour en haut] / [Retour aux articles]