Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 28 juin 2017 - 00:34  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de Capone
(Article écrit par Dany Boolauck et extrait de Tilt - juillet 1988)


Véritable jeu d'arcade sur micro-ordinateur, Capone vous entraîne dans les rues de Chicago à l'époque de la prohibition. Votre mission : débarrasser la ville des gangsters omniprésents !

Capone

Présentation des lieux

Les rues de Chicago dans les années 1920, lieu de prédilection pour les règlements de compte entre gangsters de la mafia. C'est à qui veut contrôler les débits d'alcool clandestins engendrés par la prohibition. Le plus rapide à la gâchette est le maître de la situation.

Dans Capone, vous campez le rôle d'un policier qui opère en secret. Malheureusement, vous êtes très vite repéré et toute la pègre de Chicago est à vos trousses... Vous vous apprêtez à prendre un bus quand un bris de vitre, de l'autre côté de la rue, attire votre attention ! Un coup de feu... une fulgurante douleur à la jambe... Votre espérance de vie ne dépend plus que de votre Colt 45 semi-automatique !

Plein feu

Véritable jeu d'arcade sur micro-ordinateur, Capone reprend la vieille recette du tir sur cibles fixes ou mobiles. Le jeu comporte trois niveaux de difficulté (Cadet, Rookie et Captain) et peut se jouer à un ou deux joueurs. Pour descendre les gangsters, vous avez le choix entre la souris et un pistolet (fourni séparément, il coûte environ 350 FF). L'option "Two guns" permet de jouer avec deux pistolets simultanément et nécessite une interface. Il vaut mieux commencer par le niveau Cadet car la difficulté augmente automatiquement au fur et à mesure de votre progression dans le jeu.

Capone

La partie inférieure de l'écran affiche les renseignements habituels (nombre de vies, de balles, l'état de santé et score). Le jeu débute sur une rue calme et déserte puis les vitres des fenêtres se brisent et des gangsters y apparaissent lentement (au niveau Cadet). Jusqu'ici, pas de problème, vous avez largement le temps de les mettre en joue à l'aide de votre viseur et de les descendre tout en sifflotant un petit air rag. De temps en temps, des citoyens paisibles et curieux se mettent à leurs fenêtres pour assister gratuitement au feu d'artifice. Faire un carton sur ces innocents vous coûte la bagatelle d'une vie !

Capone

Le décor se met à défiler lentement vers la droite, on voit alors de nouvelles fenêtres mais également le reste de la rue. Certains gangsters entrent en scène à gauche ou à droite de l'écran et marchent calmement comme des passants inoffensifs... une mitraillette à la main. Invariablement, ils s'arrêtent, font volte-face et vous mettent en joue.

Les difficultés commencent au niveau Rookie : les gangsters postés aux fenêtres surgissent plus rapidement et les piétons lâchent un bâton de dynamite avant de mourir. Il est fortement recommandé de tirer sur ces bâtons avant qu'ils n'explosent. Plus facile à dire qu'à faire car le rythme d'apparition des gangsters est élevé à ce stade de la partie.

Capone

Autre séquence dangereuse, celle de l'entrepôt bourré de caisses de TNT où de gangsters, barricadés derrière ces caisses, surgissent à un rythme soutenu. Ici, votre dextérité est mise à rude épreuve : la moindre balle perdue et... BOUM ! Vous ne mourez pas mais votre indicateur de santé est dans le rouge et les gangsters (ils ne sont bizarrement pas affectés par l'explosion) ont le temps d'ouvrir le feu sur vous.

Ça se corse

Au niveau Captain, c'est le délire total : le rythme d'apparition des gangsters devient infernal. Pour corser le tout, des passants, indifférents aux balles qui sifflent de part et d'autre, vous gênent considérablement. Ainsi, les jeunes femmes et les gamins sur planche à roulettes ont la désagréable manie de se mettre entre vous et les gangsters piétons.

Capone

Les chats et les chiens s'avèrent particulièrement gênants quand il s'agit de tirer sur les bâtons de dynamite. Ici encore, si vous tuez un passant (humain ou animal) votre score diminue selon la gravité de la faute. Par exemple, vous perdez 1000 points pour le meurtre d'un chat et 2000 pour une passante.

Toutefois, le jeu réserve quelques bonnes surprises : faire mouche sur une mitraillette qui apparaît régulièrement rapporte 500 points. Il y a également une cible mystère qui vaut six vies et 30 000 points !

Fin de tir

Des jeux de qualité similaire à celle d'un jeu de café : c'est l'ambition d'Actionware, l'éditeur de Capone, une toute nouvelle société américaine. On peut affirmer qu'avec Capone, Actionware a rempli son contrat. L'Amiga est une superbe machine pour ce type de jeu : graphismes, bruitages et animation sont excellents. On attend avec impatience son prochain programme : POW.

Nom : Capone.
Éditeur : Actionware.
Genre : jeu de tir.
Date : 1988.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.
Prix : 295 FF.

NOTE : 7/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]