Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 05 avril 2020 - 21:41  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Quizz
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Trucs et astuces
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles en d'autres langues


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

 · Menu des galeries

 · BD d'Amiga Spécial
 · Caricatures Dudai
 · Caricatures Jet d'ail
 · Diagrammes de Jay Miner
 · Images insolites
 · Fin de jeux (de A à E)
 · Fin de Jeux (de F à O)
 · Fin de jeux (de P à Z)
 · Galerie de Mike Dafunk
 · Logos d'Obligement
 · Pubs pour matériels
 · Systèmes d'exploitation
 · Trombinoscope Alchimie 7
 · Vidéos


Téléchargement

 · Documents
 · Jeux
 · Logiciels
 · Magazines
 · Divers


Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de BAT
(Article écrit par Bruno Bellamy et extrait de Joystick - janvier 1990)


Argh ! Dans les bureaux d'Ubi Soft : "Eh, les mecs, la galaxie est encore en danger ! Y a-t-il un héros dans la salle ? Heu... Moi, m'sieur, j'ai mon diplôme de héros ! Très bien, mon p'tit, allez au paragraphe suivant, on vous donnera vos instructions."

BAT

Mission : sauver l'univers

Damned, blood'n guts, fucking bloody scientists ! Merigor, un savant fou pur fruit, c'est-à-dire vraiment très savant mais également complètement givré, s'est échappé du bagne de Saint-Yver-des-Anges. Ça la fout mal, d'autant plus que son ambition est d'entrer en possession de Selenia. Vous mordez le topo ? Non, Selenia n'est pas le nom de la fille du directeur du bagne, mais celui d'une planète essentielle à la bonne marche de la galaxie, puisque c'est le seul endroit de l'univers où l'on puisse trouver le minerai indispensable à la propulsion des énormes vaisseaux-usines sans lesquels toute l'économie galactique partirait en vrille. Je veux dire "en eau de boudin", ou "à la dérive" si vous préférez...

Bref, ce type dispose d'armes terribles, et a posé un ultimatum non moins flippant : si dans dix jours Selenia n'est pas évacuée, toute vie y sera badibulguée. Mais bon, on n'évacue pas une planète comme une cuvette de WC, et puis quoi non mais des fois sans blague, on ne va pas céder comme ça sans réagir !

BAT

Donc on vous a confié la mission de sauver l'univers. Pour cela, vous n'avez qu'une seule piste : Vrangor, un infâme taulard qui s'est échappé en même temps que Merigor, et qui reste en contact avec lui.

Après avoir défini votre personnage (c'est là que vous aurez deviné qu'il s'agit d'un jeu d'aventure...) selon le bon vieux système vu dans Donjons et Dragons, en répartissant des points dans les rubriques "intelligence", "charisme", "force", etc., vous vous retrouvez dans un astroport fréquenté par toutes les races de la galaxie. C'est là, et plus précisément dans les toilettes, que vous avez rendez-vous avec un "contact" qui vous donnera les premiers éléments.

BAT

Je ne vous dis pas comment sont faites les pissotières pour Arcturiens mais vous avez le temps d'inonder votre froc si vous lisez le mode d'emploi en entier ; et si vous ne le lisez pas, vous ne ressortez pas entier... Mais vous n'avez pas le temps d'aller pisser : vous n'avez que dix jours (pas en temps réel, oeuf corse, ça va plus vite dans le jeu...) pour sauver l'humanité et la non-humanité. Sacré boulot !

Aventure futuriste

BAT se joue entièrement à la souris, en utilisant différemment le bouton gauche et le droit pour la sélection des actions et l'exécution de celles-ci. C'est un peu déroutant au début mais on s'y fait. Le curseur change quand on passe sur les zones de l'image où il y a des choses à faire, il suffit donc de le balader sur l'image courante pour explorer les possibilités d'action. On peut ainsi interpeller, interroger, attaquer, aller vers, etc.

Vous disposez au début de quelques indices, d'armes et d'un peu d'argent, mais aussi d'un ordinateur (prénommé BOB) implanté dans votre bras. Il est programmable, de sorte que vos réactions à certaines situations (comme la traduction automatique si vous parlez à un robot ou à un extraterrestre) s'effectueront automatiquement. Cela me rappelle un peu Dark Century... On dirait que les ordinateurs vache-qui-rit sont à la mode !

BAT

Les graphismes, quoique un peu sombres en général, sont vraiment très travaillés, il y a de petites animations un peu partout pour faire plus vivant et le système de jeu est bien pensé pour un jeu d'aventure. Les accès disque risquent sans doute d'être fréquents, en tout cas sur Atari ST, puisqu'il y a trois disquettes (deux seulement sur Amiga).

Mais surtout, BAT est vendu en standard avec une cartouche sonore (sans laquelle le jeu ne marche d'ailleurs pas...) qui donne un son d'enfer. Vous branchez dessus un casque de baladeur, et vous allez entendre ce que vous allez voir, comme dit l'autre : une super musique de présentation, et d'autres encore pendant le jeu. BAT est un jeu bien ficelé, et le système sonore, qui apporte une qualité largement au niveau d'un Amiga, n'est pas la moindre de ses originalités.

Nom : BAT.
Développeurs : Esprit Software Programs Ltd.
Éditeur : Ubi Soft.
Genre : jeu d'aventure.
Date : 1990.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 8,5/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]