Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 29 juin 2017 - 12:45  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test de AWeb 3.4
(Article écrit par Jérome Chesnot - juillet 2002)


AH OUAIB ! Trois point quatre

Pendant que certains monopolisent les forums de discussions, ce n'est pas nouveau, d'autres continuent d'exploiter leur Amiga tant bien que mal, de développer des applications, ou encore de reprendre le travail de tiers, comme le gestionnaire de courriel YAM et désormais AWeb.

Vous n'êtes sûrement pas passés à côté de LA grande nouvelle ? En effet, le navigateur AWeb écrit par Yvon Rozijn (1) est passé sous licence "APL", dérivée de la non moins célèbre licence GPL (GNU Public Licence), autrement dit vous pouvez le récupérer gratuitement, et même continuer son développement, ce qu'une équipe s'est déjà attelée à faire (2) avec la bénédiction de Yvon.

Webmestre de métier, nous sommes enregistrés avec NoName à l'ensemble des navigateurs existants sur notre plate-forme, toutes versions confondues. Chacun ayant leurs spécificités, je ne perdrai pas mon temps à élaborer un comparatif. Par contre, utilisant AWeb plusieurs heures par jour et ce depuis qu'il existe (la 1.0 de mars 1996, les versions précédentes étant réservées aux membres d'un BBS allemand), je vous propose un tour d'horizon de ce qui est, pour moi, plus qu'un simple navigateur...

Overview, ou montre-moi tes ovaires

AWeb offre une gestion du langage HTML 3.2 complète, 4.0 partielle, incluant les cadres (frames), tables avec fonds, tailles et aspects des polices de caractères, images cliquables, JavaScript version 1.1 et quelques Tags (fonctions HTML) exotiques comme BGSOUND. Particularité, AWeb propose trois modes différents de gestion du HTML, strict, tolérant et compatible, ce qui assure un affichage correct de chaque page. J'ai opté pour le mode Tolérant. La gestion des images se fait au choix, via les datatypes ou des modules externes (plugins), dont certains ont été optimisés PPC (JPEG, PNG...). La plupart des piles TCP/IP de l'Amiga sont acceptées par AWeb. Les protocoles HTTP, FTP, Mailto, News et Gopher sont gérés en interne mais vous pouvez utiliser vos applications favorites. Autre chose, c'est un des rares navigateurs à gérer correctement les cookies au travers du RFC 2109. Les connexions sécurisées SSL nécessitent MiamiSSL ou la bibliothèque AmiSSL.

AWeb 3.4

Les petits plus

Réponse du cache ultra rapide, contournement des pubs en fenêtre, sauvegarde IFF des pages, module HTTX offrant la conversion/impression des pages au format texte avec quelques options, fenêtre d'informations avec possibilité d'annuler indépendamment le transfert des éléments en téléchargement, pointeur de la souris qui change suivant sa position (lien ou bord de cadre), gestion des "iframes" (cadres dans la page)...

Les GROS plus

Le port ARexx, qui tue, déchire, explose, transcende : plus de soixante commandes vous attendent pour les délires les plus fous, c'est énorme. De plus, vous pouvez exécuter des commandes DOS ou ARexx dans ou depuis une page HTML, et créer alors dynamiquement de nouveaux documents.

La configuration : tout est paramétrable. Du menu général aux menus contextuels des images, cadres et liens, les boutons de navigation, l'animation de transfert, l'écran, tout, tout, tout. Vous pouvez lancer depuis un menu une commande ARexx à la volée, un script ou programme externe, le PC par la fenêtre ou le contraire, et assigner tout ça à des raccourcis clavier. Bref, tu vends ton 103SP pour te l'acheter l'AWeb que t'en as pas besoin parce qu'en plus maintenant, il est gratuit.

L'authoringue : putaing, l'authoring, tu traduis ça comment, toi ? Ouais, quand t'es "auteur" de HTML, ben tu trempes dans l'authoring du Web. Et AWeb, pour l'authoring, il déchire le préservatif. Imagine : d'un côté ton source HTML avec ton éditeur de texte préféré, tu sauves sur ton disque, eh bien AWeb, il le voit tout seul et comme un grand rafraîchit automatiquement la page affichée ! Tu veux frimer devant tes copines avec un site gavé de JavaScript ? AWeb est doté d'un débogueur intégré ainsi que d'un interpréteur externe, AWebJS. Voilà, t'es auteur, tu fais de l'authoring. T'es content ?

L'aide : impressionnante, pour peu que tu parles l'inglicheu... Tout y est expliqué et développé, les fonctionnalités sus-citées, mais aussi l'usage du cache, de ton annuaire d'adresses (Hotlist) et la cerise : la liste détaillée et commentée de l'intégralité des commandes HTML gérées par AWeb. Une aide très précieuse si tu désires te lancer dans la création de pages Web. Également présente une table des couleurs HTML standards et des événements JavaScript.

Et dire que tout cela n'est le fruit que d'un seul homme...

Ce qu'il faut pour que ça marche biiieeen

L'OS Amiga 3.0 ou supérieur, au moins 4 Mo de mémoire Fast disponibles, les bibliothèques ClassAct (Reaction sous AmigaOS 3.5/3.9), quelques datatypes ou modules externes (Plugins), le catalogue en français récupérés sur Amitrix (2), un lecteur MIDI comme GMPlay, des scripts ARexx sur la Minette (4)... Une carte graphique et un 68040 minimum sont recommandés pour un bon confort d'utilisation et le couplage avec des utilitaires comme UPD8 qui vérifie les mises à jour de vos sites Web préférés ou HTTPResume permettant la reprise de transferts interrompus est bien pratique.

L'installation se fait sans douleur ni péridurale, vous pourrez facilement personnaliser l'interface après une petite recherche de gadgets/animations sur la Minette et créer vos raccourcis via des boutons dédiés ou dans vos menus. A l'utilisation, AWeb ne s'avère pas être le plus rapide comparé à IBrowse ou Voyager, mais il bénéficie par contre d'une bonne interprétation du HTML et d'une excellente stabilité. Les développeurs désirant créer leurs propres modules externes trouveront de la documentation sur le site de Yvon Rozijn (5) ainsi qu'une FAQ consacrée à la recompilation (6). Une version MorphOS n'a d'ailleurs pas tardé a être compilée une fois les sources disponibles, j'en prends trois palettes... Une liste de diffusion est ouverte sur Yahoo (7) et un canal de discussion sur IRC, #aweb, via le réseau IRCnet. Bon j'arrête, je vois d'ici chez toi un début d'érection.

On m'a signalé des problèmes de stabilité, bizarre bizarre... Veillez donc bien à :
  • Utiliser les modules externes GIF, JFIF-JPEG et PNG écrit par Yvon, dans leurs dernières versions.
  • Avoir les dernières versions des bibliothèques ClassAct si vous êtes sur 3.x.
  • Bien configurer vos réglages "Réseau/Cache" sur la mémoire minimum libre (laissez au moins 256 ko de mémoire Chip et 1 Mo de mémoire Fast).
Références :

(1) Yvon Rozijn : yrozijn AT xs4amm.nl
(2) aweb.sunsite.dk
(3) www.amitrix.com/aweb.html
(4) www.aminet.net/ répertoire comm/www
(5) www.xs4all.nl/~yrozijn/aweb
(6) www.gabriele.favrin.net/testi rubrique FAQ
(7) groups.yahoo.com/group/awebml

Nom : AWeb 3.4.
Auteur : Yvon Rozijn.
Genre : navigateur Web.
Date : 2000.
Configuration minimale : AmigaOS 3.0, 68020 et 4 Mo de mémoire.
Configuration souhaitée : AmigaOS 3.5+, 68040, 16 Mo de mémoire, carte graphique.
Licence : APL (AWeb Public Licence).

NOTE : 9/10.

Les points forts :

- Relire l'article ! :-)

Les points faibles :

- Pas de CSS.
- Il manque la gestion complète du HTML 4.0 et JavaScript version 1.2.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]