Obligement - L'Amiga au maximum

Mardi 25 juillet 2017 - 22:27  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Point de vue : Avec mon Amiga, je fais vibrer les PCistes
(Article écrit par Callagan et extrait d'Amiga News - juin 1996)


Je suis Callagan. On m'appelle aussi Mad of A. "A" pour Amiga bien sûr. Et ce, depuis 1988, année de mon premier A500 avec 512 ko de mémoire. En 1993, j'ai acquis mon premier 1200 et il dispose aujourd'hui de 6 Mo de mémoire, d'un coprocesseur mathématique, d'un disque dur de 860 Mo et... d'un genlock.

Depuis 1994, date de notre première Mega Party (une fête sympa entre potes), je fais des ravages chez les PCistes avec mes vidéo-productions. Dès qu'une occasion se présente, je saisis mon caméscope équipé de quelques fonctions sympas style vidéo-clip et j'enregistre tout ce qui bouge !

Je ne montre jamais le résultat brut. Jamais ! Je visionne chez moi les films et là, les idées jaillissent. J'imagine un scénario pour organiser les images qui à l'origine s'enchaînent sans suite logique. Mes amis fans de PC savent qu'avant de leur montrer le film, je vais le bricoler un peu, le rendre pro, et lui faire raconter une histoire souvent différente de la réalité. Ainsi, des images nous montrant en train de manger, vont se transformer en cours sur les bonnes manières (chez les primates), ou un départ en voiture se métamorphosera en pub pour une auto un peu branlante.

Comme un homme orchestre

Voyons, il est 23h00. Mon Amiga est au centre des branchements. Autour, la télé pour contrôler les images, le genlock pour incruster, la petite table de montage et d'effets pour organiser les séquences, la chaîne Hi-Fi, les CD choisis pour la circonstance et le microphone pour faire la "voix off". Et puis le caméscope pour la lecture et le magnétoscope pour l'enregistrement.

C'est bon, on peut commencer, vu que j'ai écrit les scripts sur quelques bouts de papier tout raturés. Le plus long, c'est d'imaginer les scénarios, de répertorier les images, de choisir les musiques.

Après, c'est autre chose. Je deviens une sorte d'homme-orchestre car avec le peu de moyens que j'ai, je dois à la fois lancer les images et l'enregistrement, incruster les graphismes Amiga ou lancer les animations, envoyer la musique et/ou parler pour faire la "voix off". C'est périlleux, mais quel plaisir !

Je mets plusieurs semaines pour faire une vidéo complète. Mais l'enregistrement proprement dit ne prend en général que deux à trois jours.

Régulièrement, mes amis PCistes me demandent : "Alors, et la vidéo ?". Ils sont toujours très impatients de voir la nouvelle production Amiga. Alors je leur donne une date et là j'ai intérêt à m'y tenir sinon ils sont, comme qui dirait, frustrés.

Une soirée spéciale

Enfin, la vidéo est terminée et on prévoit une soirée spéciale pour la visionner. Mes vidéos durent de 15 mn à parfois plus d'une heure. Le style de mes productions ? Soit des clips, soit des sortes de "shows". L'élément omniprésent est l'humour avec un soupçon de style cyber.

Les musiques d'accompagnement vont de Joe Satriani à The KLF en passant par The Orb. J'ai même parfois recours à Andrew, un pote qui fait de la musique pour son plaisir. Hello Andrew !

Après avoir vu le film, c'est l'ovation. Les PCistes sont toujours très surpris du résultat car une vidéo ne ressemble jamais à une autre. Suivent les interrogations entre les PCistes eux-mêmes :

- "Je suis sûr qu'on peut faire pareil avec nos Pentium..."
- "Ouais... avec une carte d'acquisition vidéo...".

Ils savent que jamais ils n'arriveront à faire des vidéos aussi facilement qu'avec mon Amiga. Et ils me le disent. Bien sûr, ils font des trucs sympas eux aussi, mais ça se cantonne à des animations isolées ou à des images statiques. L'Amiga, c'est le Roi de la Vidéo.

Amiga

Pour l'incrustation, j'utilise Deluxe Paint IV, Scala MM211, Personal Paint et ClariSSA Professional. Mon prochain achat sera sûrement un genlock incorporant la fonction Chroma-key (vous savez, comme pour la météo)... Ça me manque. Mais je pense être la preuve vivante qu'avec peu de moyens (mais avec un Amiga et un peu de créativité), on peut encore en mettre plein la vue aux PCistes car même si la machine a un peu de retard technologique, elle est toujours en avance de 10 ans au niveau convivialité (mais qu'est-ce qu'ils foutent à la concurrence ?).

Je sais de quoi je parle, je suis, malheureusement, entouré de PCistes, heureusement, sympas. Je connais également le format Mac puisqu'ayant créé mon entreprise de communication graphique, j'utilise forcément un Mac (standard dans l'édition électronique même si vous êtes la preuve du contraire chez Amiga News). Sincèrement, même le Mac n'est pas aussi souple que l'Amiga. Il n'est pas vraiment multitâche et il faut plusieurs mégas pour charger rien que le système.

L'Amiga a des défauts, mais ses qualités continuent à le placer, selon moi, en tête des systèmes d'exploitation. Salut à tous, amigas et amigos. On est là pour longtemps...


[Retour en haut] / [Retour aux articles]