Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 02 octobre 2022 - 20:47  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Sites de téléchargements
Associations
Pages Personnelles
Matériel
Réparateurs
Revendeurs
Presse et médias
Logiciels
Jeux
Scène démo
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


Actualité : Atried Concept, mon nouveau nom est Pearson
(Article écrit par Jérôme Bonnet et extrait de Joystick - décembre 1994)


Avec l'annonce officielle du rachat d'Atreid Concept par le groupe anglais Pearson, le petit poucet des éditeurs français trouve en épilogue du premier épisode de son histoire un "happy end" digne d'un conte de fée.

A l'origine de cet éditeur à l'ambiance très familiale, loin des imposantes structures qui caractérisent l'édition de jeux vidéo aujourd'hui, une passion commune : celle des ordinateurs frappés du sigle de la pomme. Atreid Concept prend ses racines fin 1989, dans la création d'un groupe de fanatiques de l'Apple II GS nommé BrainSoft, entité à mi-chemin entre le club d'amateurs et l'équipe de développement indépendants. Parmi les sept membres de ce club, un jeune homme du nom de Nicolas Gaume apprend, par un concours de circonstances, que l'un des responsables d'Apple Europe loue comme résidence secondaire une villa voisine de celle de ses parents. Après quelques démarches infructueuses, il parvient enfin à obtenir une entrevue avec ce dernier au cours de laquelle il présente Brainsoft et son ardent désir d'agrément Apple.

Atreid Concept

Nous sommes à présent à la rentrée 1990, c'est l'époque de la sortie des premiers Mac "budget", et c'est vers cette voie qu'il se voit aiguillé. C'est ainsi que Brainsoft perçoit son premier Mac couleur, gracieusement alloué par Apple, qui cherche à s'imposer auprès du grand public. Las, c'est également ce qui va précipiter la chute du club, déchiré entre les partisans de la tendance "II GS" pure et dure et les adeptes du compromis "II GS+ Mac". Après l'inéluctable scission qui s'ensuit, Nicolas Gaume effectue quelques petits boulots, dans la "plonge" ou la distribution de prospectus, afin de rassembler, sou par sou, l'argent nécessaire au démarrage d'une nouvelle société.

Atreid Concept
A 23 ans, Nicolas Gaume découvre, perplexe, le dictaphone. "J'y comprends rien, moi,
à tous ces bidules informatiques !", nous a-t-il confié.


Enfin, courant septembre 1990, le grand moment est arrivé, les premières fondations d'Atreid Concept sont posées. Après de longues démarches (encore ! Décidément, voilà un métier dont la première qualité est la persévérance), ce tout nouvel éditeur parvient à décrocher l'adaptation sur Mac de Pick N' Pile auprès d'Ubi Soft.

Atreid Concept
Entre deux séances de travail, les développeurs d'Atreid Concept pratiquent souvent
une technique thaïlandaise inédite de relaxation appelée "introduction furtive d'un crayon dans
l'oreille de son voisin". Ça marche ?


Le train est lancé, et Atreid Concept va alors enchaîner logiciel sur logiciel (Paragliding sur Atari ST, Amiga et PC, musique de Maupiti Island sur PC, Cogito sur PC...) pour tout ce que l'Hexagone compte d'éditeurs.

Atreid Concept
Nicolas Gaume tente d'empêcher les paparazzi de photographier le boxon phénoménal
qui règne sur son bureau. C'est ce qui s'appelle du journalisme d'investigation !


Hélas, le destin va une nouvelle fois se montrer contrariant, et ses commanditaires d'une honnêteté toute relative. De contrats piégés en impayés, Atreid Concept tente de survivre et parvient à la conclusion qu'il lui faut, s'il veut éviter ce genre de désagréments, s'auto-éditer. Dès 1992, voilà le pas franchi, Atreid Concept est maintenant devenu un éditeur à part entière, sans les moyens des plus puissants de ses concurrents, mais avec une inébranlable volonté de se frayer un chemin dans la jungle qu'est l'édition de jeux vidéo en France. Les années passant, l'arrivée en fanfare du CD-ROM bouleverse toutes les données. Comment être compétitif lorsque l'on sait que le moindre logiciel sur ce support coûte plusieurs millions de francs.

Atreid Concept
On imagine difficilement le chaos dans lequel travaille l'équipe d'Atreid. C'est bien
simple, on dirait les locaux de Joystick !


La solution vient d'être trouvée, sous la forme d'accords passés avec le géant anglais Pearson (Sky TV, Thames Television, Financial Times ou encore Penguin Books, ce sont eux !), déjà acquéreur, il y a peu, de Mindscape. Avec les moyens financiers que va générer cette fusion, Atreid Concept va pouvoir enfin, selon l'expression consacrée, jouer dans la cour des grands. Développement sur CD-ROM et superproductions bien sûr, mais également application en réalité virtuelle sont autant de domaines qui s'ouvrent à ce sympathique éditeur. Et au vu des prochains projets d'Atreid Concept, le résultat risque d'être fort sympathique. Vivement demain !

Atreid Concept
Il faut voir Frédéric "Moby" Motte, le musicien de la bande, s'exciter tout seul sur
sa basse ou ses synthétiseurs, casque rivé sur les oreilles, alors qu'aucun son ne filtre. Fou rire assuré !



[Retour en haut] / [Retour aux articles]