Obligement - L'Amiga au maximum

Mercredi 20 septembre 2017 - 00:39  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'AsimCDFS 3
(Article écrit par Éric Porcher et extrait d'Amiga News - octobre 1995)


Voici une nouvelle version d'AsimCDFS, nettement plus complète que lors de sa sortie en domaine public. On dispose maintenant d'outils divers facilitant grandement la gestion d'un lecteur de CD. De plus, il permet de reconnaître les lecteurs ATAPI (non testé ici).

L'installation

Le premier outil est Installer qui place et modifie tous les fichiers système. Plus besoin de connaître la structure du Workbench pour mettre tout cela en place. Les devices (cinq en tout : asim, bookmark, cardmark, cd, cdtv), l'handler (filesystem), les préférences sont automatiquement copiées, et la startup est mise à jour.

Cette facilité est due en partie à l'utilisation de SCSI-Inquire un programme de reconnaissance du type de contrôleur que vous utilisez (SCSI, GVP, Squirrel...). En cliquant sur l'interface qu'il a détectée, vous n'avez plus qu'à choisir le lecteur CD. La seule difficulté matérielle : vérifier que deux unités SCSI n'ont pas le même numéro. Pour le reste de la procédure d'installation, il suffit de se laisser guider, et dans le doute (quel système de fichiers doit être utilisé ?, quel type d'unité doit être reconnu au démarrage ?...) le mieux est de choisir tous/all (quelle différence cela peut-il faire d'avoir à installer le HFS même si l'on ne possède pas de compatible Mac ?).

De toute façon, vous pouvez revenir sur vos choix en utilisant ASIMprefs qui récapitule toutes les options de la configuration.

La compatibilité

La force de ce paquetage est le nombre de type de CD qu'il peut gérer alors que certains ne connaissent que le CD de données (hors HFS). D'autres se concentrent sur les formats CDDA (CD-Audio) ou Photo CD. ASIM englobe tout cela.

Il peut lire les CD de données c'est-à-dire la majorité des CD de format Amiga, bien entendu, mais aussi PC (le format ISO est le même) et Mac HFS. Une petite astuce permet de monter une partition CD à partir d'une image fichier ISO, un peu comme FMx: qui permet de formater des disquettes sur son disque dur. Cette possibilité peut être utile pour le graveur de CD pour vérification et test avant pressage par exemple.

AsimCDFS

Un autre type de montage permet de lire son CD comme donnée brute sans formatage (RAW). Ceci peut être utilisé uniquement si vous avez suffisamment de place sur votre disque dur (l'image complète ISO d'un CD plein = 650 Mo).

Les Photo CD

Le format Photo CD est lui aussi géré (Kodak et Corel PROphoto). Je n'ai malheureusement pas pu tester ce mode car je ne disposais pas de ce type de CD. Selon la documentation, une conversion en IFF 24 bits est effectuée et l'affichage est rendu par un programme externe (par défaut Viewtek). Les résolutions accessibles sont : 192x128, 384x256, 768x512, 1536x1024 et 3072x2048 (ce sont apparemment des résolutions standards propres au format Photo CD). Un lecteur multisession est vivement conseillé afin d'accéder à l'intégralité des fichiers photo. En effet, sur ce type de support, il n'est pas rare que le CD soit écrit en plusieurs fois. Lorsqu'un Photo CD est reconnu un système de création d'icônes automatiques s'active et permet de sauver son image sous ce format. Deux tailles sont prédéfinies et les couleurs sont variables suivant le Workbench et la palette utilisée. Le tout est stocké dans le répertoire ASIM_Prefs:, de ce fait, lors d'une utilisation ultérieure, les calculs de réduction de l'image ne sont pas à refaire.

CD-DA (CD Audio)

Il en est de même avec les CD Audio. Dès l'insertion d'un CD Audio, AsimCDFS le reconnaît et les pistes musicales sont accessibles par des fichiers correspondants. Une icône est bien sûr affectée à chaque piste. Trois types de fichiers de base sont reconnus et utilisables par divers programmes externes : CDDA (Most et Least Significant Words, AIFF left right stereo et MAUD). Il est donc possible de rejouer les morceaux par des petits programmes disponibles dans le DP. Pour ma part j'utilise Play16 (lecteur MAUD) que vous pouvez trouver sur Aminet. Les lecteurs AIFF, quant à eux, ne doivent certainement pas manquer. Le format CDDA est semble-t-il un type de fichier organisé pour le traitement numérique.

Je conseille toutefois d'utiliser le programme Asim Tunes qui permet pas mal de choses : outre les fonctions de base (eject, play, scan, skip track, random, prog...), il est possible d'écouter les sons par les canaux audio de l'Amiga (ceci demande un peu de temps machine). Un éditeur de piste fonctionnel existe (nom de la musique, auteur, titre CD) et vous permettra d'enrichir votre bibliothèque au fur et à mesure que vous insérez de nouveaux CD. Asim Tunes reconnaît une trentaine de commandes ARexx qui vous permettront d'établir des scripts. Dernier détail technique concernant le format CDDA : bien vérifier que l'on a positionné le flux audio régulier (stream) dans les préférences, sinon vous risquez d'être déçu.

Autres formats

A part les formats multimachines, d'autres plus spécifiques à l'Amiga sont reconnus : les disques CDTV et CD32. Les configurations adaptées pourront être manipulées par CDTVPrefs et CD32Prefs. Gestion du langage, de l'horloge, de l'économiseur d'écran et de la résolution (display/interlace).

AsimCDFS

Pour le CDTV : keyclick on/off gestion de la "cardmark" et de la "bookmark".

Pour la CD32 : gestion des bibliothèques spécifiques (Nonvolatile et Lowlevel) ainsi que du démarrage automatique au montage.

DiskChanger

Quelques plus viennent encore agrémenter tout ceci : DiskChanger, par exemple, qui est pratique pour les CD à multiples partitions (CDDA + CD et/ou HFS Mac). La gestion précise des tampons qui permettent d'augmenter sensiblement les performances et la reconnaissance d'un lecteur un peu spécial, le Pioneer DRM-60x, qui est en fait un chargeur (six CD : CD0 à CD5, gestion des LUN).

AsimCDFS

Configurations de test

Testé sur A1200/68030 avec 10 Mo de mémoire, trois disques durs, SyQuest et lecteur CD ainsi que sur A600 1 Mo de mémoire, Squirrel, lecteur CD Apple CD300 sans disque dur, ainsi que sur un A4000 Warp Engine équipé d'un disque dur IBM, de deux Quantum Lightning, de deux lecteurs de CD (CD300 et CDU 55-S), et d'un graveur Yamaha CDR100. Un test à aussi été effectué sur une carte Oktagon sans problèmes.

Conclusion

Le paquetage, comme vous avez pu le constater, bien complet, contient le CD Fishmarket (disquettes Fish de 260 a 1000). AsimCDFS paraît être le meilleur gestionnaire de lecteur CD pour Amiga. Facile d'installation et particulièrement adaptable, il fera bien des heureux (je me souviens des galères pour utiliser mon lecteur à bidouiller des listes de montage et à utiliser des devices peu convaincants).

Test du Plextor 6X avec AsimCDFS (par Jean-Jacques Roh)

Configuration de test : A1200, ROM 3.0, Workbench 3.1, carte accélératrice CSA Twelve Gauge 50 MHz avec FPU, MMU et SCSI. Disque dur Quantum Go 256 AT, lecteur de CD Plextor 6X et AsimCDFS 3.0.

Enfin un lecteur CD qui fait penser à un disque dur, la vitesse est égale, voire supérieure à mon disque dur interne suivant les CD utilisés (les Aminet sont plus rapides d'accès que les Giga PD par exemple).

Je n'ai eu aucun problème d'installation, le lecteur interne est fourni avec vis, câble, cavaliers, rails de montage et manuel en quatre langues dont le français. Il y a même une tige métallique pour l'éjection manuelle du CD.

Du point de vue logiciel c'est moins bien ; AsimCDFS 2.0, AmiCDFS et AmiCDRom, Juke-box, YACDP, PlayCDDA et le CDFS Amiga ne reconnaissent pas bien le lecteur.

Heureusement que la mise à jour d'AsimCDFS est arrivée. Depuis, je n'ai plus de problèmes, CD Amiga, CD Audio, CD Mac, CD PC, tout est reconnu, lisible, utilisable. Il est même possible de sauver des icônes pour les CD Audio.

Attention ! Si vous utilisez AsimCDFS 3, il ne faut pas utiliser le CDFS Amiga. Au lancement, il charge des fichiers d'AsimCDFS et cela se termine par un Guru et une revalidation de la partition où se trouve AsimCDFS_Buffer.

J'ai aussi testé ce lecteur avec l'interface Squirrel de HiSoft, cela fonctionne très bien. L'émulation CD32 semble la meilleure que j'ai vue (Microcosm fonctionne !).

Pour le bogue de Opus 5 de la rédaction, il s'agit certainement d'ordinateur avec le français comme locale. J'ai résolu ce problème en changeant "locale" en anglais. Les menus reviennent en anglais, mais je préfère cela à utiliser DOpus 4. Pour copier ou déplacer, DOpus 5 est deux à quatre fois plus rapide que la version 4.

Nom : AsimCDFS 3.
Éditeur : Asimware.
Genre : gestionnaire de CD.
Date : 1995.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, AmigaOS 3.0.
Licence : commercial.
Prix : 690 FF.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]