Obligement - L'Amiga au maximum

Samedi 22 juillet 2017 - 12:45  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : AmiParty 3
(Article écrit par David Brunet - mars 2000)


Parmi toutes les manifestations autour de l'Amiga, il y a les célèbres Amiga-bouffes. Ces réunions rassemblent des passionnés sur le double thème de l'Amiga et de la nourriture alimentaire qu'on ingurgite (bref, la bouffe !).

C'est quoi l'AmiParty ?

Organisée par Lionel Thillot avec l'aide de quelques autres (Mathias Nuret et la maman de Lionel), l'AmiParty numéro 3 se tenait donc à Condé Northen, un petit bourg dans la région de Metz. La périodicité de ce rassemblement est de trois mois, ce qui est tout à fait exceptionnel pour un événement amigaïste en France.

L'entrée était fixée à 100 FF (15 euros) et on avait droit à de la nourriture sur 24 heures (du samedi 10h00 au dimanche 10h00). On a commencé par un apéro avec des amuse-gueules (l'apéro, c'est sacré !) mais il y avait aussi un repas très convivial le soir ainsi qu'un petit déjeuner vers 8h le dimanche.

Des souris et des amigaïstes

Une Amiga-bouffe est réussie s'il y a suffisamment de personnes. Avec 40 convives, l'objectif a été atteint. Personnellement, j'étais venu avec Frédéric Rignault (le développeur du navigateur du CD ANews) dès le vendredi soir. On était hébergé chez Lionel Thillot et j'en ai profité pour voir la quantité de travail qu'effectue quotidiennement Lionel pour ANews, Amedia Software et Amiga Impact. J'ai même vu la maquette du CD ANews 5 alors que je n'avais reçu toujours le CD 3.

Une fois sur place, à Condé Northen, on arrive dans la salle qui est taillée sur mesure pour accueillir les 40 amigaïstes attendus. Ces derniers débarquent au compte-goutte jusqu'à midi : la salle est maintenant pleine, c'est le moment de faire une présentation des "AmiPartistes" :

C'est bien sûr dans ce genre de rendez-vous que l'on voit des bidouilleurs en tout genre. Par exemple, Christophe Martin, cet incroyable individu est possesseur de 23 Amiga, dont quelques-uns agrémentés d'une tour en... bois ! Mathias Nuret, quant à lui, n'a pas hésité à investir dans un Amiga PowerPC avec BVision, il nous montrait toute la puissance du dernier lecteur multimédia Frogger avec des VideoCD de X-Files. Son Workbench avait la particularité d'avoir les menus en transparence (grâce au dernier MagicMenu) : effet grandiose mais lent sur un 68040 à 25 MHz. Frédéric Rignault, comme je le disais plus haut, est l'auteur du navigateur des CD ANews mais aussi de quelques autres perles comme par exemple MUIMessPlus. Enfin, Nicolas Sallin était venu avec son Amiga bien optimisé à base de PowerPC et de BVision : il utilise WarpOS pour gérer le PowerPC et on a pu voir le jeu QuakeWOS et une vidéo d'un clip de Jennifer Lopez tournant avec Frogger (sous PPClibEmu).

Hormis Obligement, l'AmiParty a réuni quelques représentant de la presse Amiga nationale. Laurent Belloni et ses acolytes de Planet étaient aussi de la partie. Ils étaient venus avec le dernier numéro qui n'a pas changé par rapport aux précédents, c'est toujours aussi pro, que se soit au niveau du contenu (52 pages, divers thèmes abordés) ou au niveau réalisation (vraisemblablement le plus beau des fanzines sur papier). Triple A, dont sa joyeuse bande de rigolos avait fait le déplacement depuis Valence, présentant là aussi le dernier numéro de Boing Attack et une flopée de jeux sur leur machine : Foundation DC, Napalm, T-Zero et Quake. Et quelle surprise d'avoir rencontré Olivier Meiyer, un homme passionné par l'informatique. Il a écrit plusieurs articles dans le Virus Informatique sur différents domaines, notamment les vieilles consoles. Il possède un Amiga "version Amstrad" avec un Workbench tout vert. ;)

Les rassemblements Amiga ne sont plus trop le lieu pour voir des joueurs invétérés. Ici, on pouvait malgré tout en voir quelques-uns comme Frédéric Rathgeber (qui s'adonnait à des parties en réseau sur Napalm et Lotus 2), Jean-Yves Besseger (un fortiche à Super Stardust) ou encore Yann Cousson sur WipEout 2097 (évidemment, Yann est aussi à l'aise sur d'autre domaine notamment la retouche photo avec FxPaint).

L'AmiParty 3 avait aussi attiré deux ou trois ataristes. L'Atari est encore vivant mais les programmes et les machines commencent sérieusement à accuser le coup. Sans PowerPC et carte graphique, l'Atari est encore plus "underground" que l'Amiga.

A quand l'AmiParty 4 ?

L'AmiParty est une bonne initiative. C'est une excellente occasion de se réunir entre amigaïstes autour d'un repas. Le fait qu'il y ait quatre AmiParty par an permet d'être en contact avec la communauté francophone très souvent (idéal pour se ressourcer) mais être présent à chacune de ces manifestations relève de l'exploit pour ceux qui habitent un peu loin (Triple A notamment). L'AmiParty 4 devrait se dérouler en mai 2000, on vous en reparlera dans le prochain numéro.

Le point de vue de Lionel Thillot, organisateur de cette manifestation

- Comment s'est passée cette 3e Amiparty, d'après toi ?

Cette AmiParty s'est mieux déroulée que les autres car nous avons eu plus de personnes, mais pas des moindres, car les fanzines Planet, Boing Attack et Obligement étaient présentés par leur rédacteurs en chef et d'autres membres. Au moins deux tiers des participants sont restés jusqu'au bout de l'AmiParty. Petite anecdote, les 50 croissants achetés le matin n'ont même pas fait 10 minutes, il faut dire aussi qu'il ne restait presque plus rien en boissons et nourriture, la prochaine fois on devra prendre un semi-remorque pour ravitailler tous ces gourmets. :)

Sinon, je suis très content de cette Amiga-bouffe, car j'attendais beaucoup de celle-ci pour faire connaître encore plus les gens, les organisations et surtout les fanzines qui étaient présentés. On peut dire que cela a très bien fonctionné car la plupart des fanzines sont repartis avec des abonnés et de nombreux exemplaires vendus, et je suis très content que certains membres d'Obligement aient été présents pour que ce superbe diskmag soit connu et reconnu pour sa qualité. Pour conclure, vivement la prochaine et venez nous faire un petit coucou. :)

- La prochaine est prévue pour quand ? Prévois-tu des changements par rapport à celle-ci ?

Il n'y a pas encore de date fixée pour la prochaine, on voudrait l'organisée pour la fin mai, mais dès qu'on en saura un peu plus je vous le signalerai. Je pense qu'il y aura encore plus de personnes, car à la troisième édition, nous avons eu beaucoup de nouveaux participants et d'anciens n'ont pas pu venir. Sinon au point de vue de la salle, celle-ci sera la même, mais avec beaucoup plus de tables, car avec 38 personnes et 24 ordinateurs, il n'y en avait plus de disponibles. Pour le repas, nous allons peut-être changé de menu, mais avant nous allons voir avec les participants. Nous allons essayer d'avoir une connexion Internet, car à l'AmiParty 3, on n'avait pas pu en avoir à cause du manque de temps pour présenter un projet à France Télécom. Mais il y aura peut-être d'autres surprises. :)


[Retour en haut] / [Retour aux articles]