Obligement - L'Amiga au maximum

Vendredi 18 août 2017 - 07:01  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Reportage : AmiExpo '88 de Los Angeles
(Article écrit par Bruce Lepper et extrait d'A-News (Amiga News) - avril 1988)


Amigaville accueille l'Expo

Los Angeles, lieu de la deuxième grande exposition américaine dédiée à l'Amiga, était un choix naturel pour les organisateurs pour cet AmiExpo, du 16 au 18 janvier 1988. C'est une ville phare pour la technologie, et c'est surtout un centre de production vidéo - un champ dans lequel l'Amiga surpasse de loin ses concurrents.

En dehors de l'exposition, il existe à Los Angeles une vaste communauté de possesseurs d'Amiga, organisée en neuf groupes, lesquels forment le "Southern Califomia Amiga Network". J'ai eu l'occasion de me rendre à l'une des réunions organisée par le LAAUG (Los Angeles Amiga Users Group). Pas moins d'une centaine d'adhérents étaient présents pour écouter un court discours de deux représentants de Commodore Business Machines.

Dix fois plus rapide

Révélation majeure de M. Higginbottom, Product Manager Marketing : quelqu'un chez Commodore est en train de faire des miracles avec les pilotes d'imprimante. A l'exposition Comdex de Las Vegas, Commodore avait annoncé des vitesses d'impression en mode graphique six fois plus rapides sous Workbench 1.3. Or, c'est dix fois qu'on doit attendre. Malheureusement, je ne crois pas que ma DMP2000 peut aller à cette vitesse, et le Workbench serait obligé de patienter.

Workbench 1.3 et Kickstart 1.3, annonçait M. Higginbottom, seront disponibles en mars. Kickstart 1.3 sera en ROM pour l'A2000 et l'A500, et sur disquette pour l'A1000. Les versions ROM et disquette seront identiques. Les prix ? "Nous n'allons pas gagner de l'argent avec". La version 1.2 était vendu environ 15 $ à sa sortie.

Il y a beaucoup d'options nouvelles sur l'écran Préférences, y compris un réglage couleur pour que la couleur sur l'écran et la couleur sur l'imprimante s'harmonisent.

La superbe Paint-Jet de Hewlett-Packard est parmi les imprimantes, mais il n'y a pas de pilote PostScript. Higginbottom affirmait que le seul avantage d'un pilote PostScript serait d'imprimer "de très beaux pixels bien nets et bien carrés."

Moniteur haute-résolution

Le moniteur monochrome non entrelacé tant attendu par les utilisateurs de logiciels de publication et dessin (PAO et DAO) serait disponible "dans le courant de l'année". D'une résolution de 1000x800, il serait capable d'afficher le mode haute-résolution sans scintillement (à propos, à l'AmiExpo, j'ai posé la question de la date de disponibilité de ce moniteur à M. Peter Baczot, Manager de Relations-Clients de Commodore Business Machines. Sa réponse : "Nous ne sommes pas des fabricants de moniteurs". A vous de déduire ce qu'il voulait me faire comprendre).

La carte AT pour l'A2000 pose davantage de problèmes que prévu. Au Comdex la date de disponibilité était janvier. Maintenant c'est la "première moitié de l'année".

Après une demi-heure de questions venant de la salle, les deux hommes de Commodore ont officiellement mis fin à leur intervention. Mais une heure plus tard, ils n'avaient toujours pas réussi à quitter le club, étant arrêtés dans l'entrée par une foule d'adhérents qui avaient encore des dizaines de questions à poser. Je les ai trouvé bien courageux, essayant de répondre à toutes sortes de questions, allant de problèmes de claviers en panne jusqu'aux astuces de programmation en C. Pendant tout ce temps le "kiosque domaine public" écoulait les dernières trouvailles comme des petits pains, à trois dollars la disquette pour les adhérents et cinq dollars pour les malheureux visiteurs comme votre représentant.

L'abonnement annuel de la LAAUG est de 25 dollars par an. Ceci donne droit à un journal mensuel, accès au LAAUG-Line BBS (messagerie), des remises dans certains magasins informatiques, et une participation dans les groupes d'intérêt spécial (SIG).

La soirée s'est terminée par une présentation de nouveaux logiciels de Sound Quest Inc. de Toronto, Canada. Ces programmes améliorent le stockage et la modification de données en provenance des synthétiseurs Roland 1350, Roland MT-32, Yamaha DX7II, Yamaha TX81Z/DX100/DX27 et DX21, Casio CZ series, et Ensoniq SQ80/ESQ series.

Vendus entre 125 et 175 dollars, tous ces logiciels peuvent travailler en multitâche, au même temps que d'autres logiciels tels les séquenceurs. Ceci permet de mettre au point les sons du synthétiseur pendant l'opération du séquenceur.

Bientôt en français

Write and File, Publisher Plus, City Desk, Professional Page, Express Paint, Publishing Partner, WordPerfect, MaxiPlan, Video Toaster... tous ces logiciels, et d'autres encore, seront bientôt traduits en français. La preuve qu'enfin les éditeurs américains et canadiens ont pris conscience de l'existence des marchés français, belge, franco-suisse et franco-canadien. C'est là sans doute la nouvelle la plus importante de l'AmiExpo de Los Angeles. Il ne faut pas, cependant, exagérer l'importance du phénomène. Un représentant de la WordPerfect Corporation disait que leur traitement de texte professionnel serait traduit en allemand, hollandais et finlandais avant d'être transformé dans la langue de Molière en mai ou avril.

D'autres sociétés hésitent toujours avant d'investir dans la traduction et le marketing pour les régions francophones. Mais en général le bilan est positif, et les utilisateurs d'Amiga dans ces pays auront un choix rapidement grandissant.

Relaxe

En comparaison avec la première AmiExpo à New York en octobre 1987, la version L.A. était plus relaxe, plus détendue. Pas de grandes révélations (Commodore n'avait même pas un stand) mais de quoi impressionner tout le monde - en confort ! Pas besoin de pousser pour voir les nouveautés, et une réelle possibilité de parler longuement avec les auteurs des logiciels dont on se sert tous les jours.

Publication Assistée par Amiga (PAA)

Nouveautés ? Beaucoup d'activités côté traitement de texte et publication assistée par ordinateur. Grande surprise - le très performant Publishing Partner Professional de SoftLogik sera bientôt disponible pour Amiga. A première vue, ce logiciel offre toute la puissance Professional Page de Gold Disc, mais à moitié prix. Il a l'avantage de s'accommoder des imprimantes matricielles, tandis que Pro Page produit des fichiers PostScript exclusivement.

De plus, ses pilotes d'imprimantes incorporent des techniques de lissage qui donnent d'excellents résultats, et son module séparation-couleur est compris dans le prix. SoftLogik m'a assuré que la version Amiga est bien supérieure à la version ST, grâce en partie à ses capacités multitâches (pas d'attente pour l'imprimante). Je n'ai jamais pensé qu'ils allaient dire le contraire, surtout à l'AmiExpo ! Ceci dit, Professional Page est en vente depuis début janvier et donne des résultats assez spectaculaires. L'équipe A-News utilise ce logiciel pour l'instant, et nos premières impressions sont favorables. Nous publierons les résultats de nos "essais en profondeur" ultérieurement. Attention : Professional Page nécessite 1 Mo de mémoire.

La démo d'Express Paint de Par Software montrait à quel point on peut mélanger les qualités de texte et de graphisme. Il transforme les textes en pinceaux, et les pinceaux peuvent se conformer à la forme de l'objet à remplir. Toutes les fonctions applicables aux pinceaux, telles distorsion et rotation, sont également utilisables sur textes. Avec sa capacité d'importation/exportation texte et ses fichiers compatibles IFF, Express Paint est un formidable outil de PAO. Rien n'empêche de s'en servir en liaison avec un logiciel spécialisé de mise en page. Et pour les productions PAO moins exigeantes il est capable de tout faire lui-même, avec ses fonctions de mise en colonne, justification, et bientôt compatibilité PostScript. Son prix : 100 $.

Publisher Plus est la nouvelle version de Publisher 1000 de BrownWagh Publishing. Les changements principaux sont l'option d'imprimer en langage PostScript et la possibilité d'autovarier la taille des caractères entre 2 et 120 points. Il est possible de couper-coller les textes, il y a davantage de trames, le programme est plus rapide qu'avant, et il n'y a plus de "dongle" de protection. Le prix est réduit à 99 $.

Et voici d'autres nouveaux venus sur la scène du traitement de texte Amiga. Qui aurait pensé, il y a seulement quelques mois, que l'Amiga deviendrait l'ordinateur à la mode pour les traitements de texte ?

Traitement de texte

Avec beaucoup de bruit, WordPerfect Corporation a annoncé WordPerfect Library, un groupe d'outils de bureau capable de travailler en multitâche avec le WordPerfect traitement de texte. On y trouve : Notebook, un carnet de notes qui organise de l'information comme un fichier téléphonique et la sauvegarde dans une forme utilisable en publipostage ; Calendar, aide à l'organisation du temps ; Calculator, des calculatrices à fonctions financière, scientifique et programmation ; File Manager, pour gérer ses répertoires disquette ; et un éditeur de programmes. Date de sortie prévue : mars. Prix : 129 $. Le prochain projet en route pour l'Amiga chez WordPerfect est PlanPerfect, un tableur.

Beekertext, qui sera vendu aux États-Unis par l'éditeur Abacus au prix de 150 $, est de niveau professionnel. Création d'index, calculs numériques dans le texte, césure automatique, graphiques, jusqu'à 999 caractères par ligne, jusqu'à cinq colonnes, et un dictionnaire qui contrôle les mots pendant la frappe. En somme, un logiciel qui va peut-être concurrencer WordPerfect. Date prévue de commercialisation : février.

WordPerfect Corporation peut bien se permettre de dépenser grandement sur les lancements - le prix de la conversion de WordPerfect sur Amiga s'est amorti en peu de temps et les ventes surpassent toutes prévisions. A ce propos, un responsable Commodore a revelé que d'autres "grands" éditeurs du monde PC vont suivre dans les pas de WordPerfect Corp et préparent déjà leurs premières conversions pour l'Amiga. Microsoft ? Lotus ?

Textpro, petit frère de Beckertext, est déjà disponible chez Abacus à 80 $. Parmi ses atouts : césure automatique, graphiques, 30 touches définissables, formatage rapide.

Excellence! de Micro-Systems Software n'est pas encore en vente, mais ceux qui ont vu les versions bêta en démo privée à l'AmiExpo étaient très impressionnés. Ce logiciel se veut aussi puissant qu'un traitement de texte professionnel tel WordPerfect et en même temps fournira les fonctions de mise en page et graphisme. A suivre.

"DesignText, le traitement de texte aussi rapide qu'un petit lapin". C'est la fanfaronnade de DesignTech Business Systems de Vancouver, Canada. Encore un traitement de texte très bien fourni en commandes de formatage, autosauvegarde, aide, macros, publipostage, tri, calcul (somme, moyenne, pourcentage), graphiques, phrases définies par l'utilisateur, dictionnaire avec "type and spell" (contrôle immédiat de l'orthographe), etc. Mais à part la publicité, on n'a pas encore vu ce logiciel. Prix prévu : 129 $.

Precisely, de Central Coast Software, bien que pas encore en vente, promet accents, couper/coller de colonnes, multitâches, multifenêtres, fonction OOPS pour défaire la dernière action (nous attendons vos idées pour traduire ce mot en français), touches définissables (macros), écran ultrarapide et formatage flexible, pour un prix très raisonnable de 80 $. On verra...

La nouvelle version 2 de ProWrite de New Horizons Software contient plusieurs améliorations demandées par les utilisateurs de ce populaire traitement de texte graphique et couleur. Il imprime bien plus vite qu'avant en mode graphique, et peut lisser des silhouettes des caractères imprimés, dans tout les polices Amiga, sur imprimantes à haute résolution. Autre nouveauté : un dictionnaire de 95 000 mots.

Gestion de fichiers

Abacus Software présentait DataRetrieve, puissante gestion de fichiers au prix modéré de 80 $, gère un nombre théoriquement illimité d'enregistrements d'une taille de 64 ko maximum. Il stocke et affiche les champs de données en différents styles et tailles de caractères, crée et travaille avec des sous-ensembles d'une base de donnéés plus grande, reconnaît le RAM Disk, indexe jusqu'à 80 champs différents pour pouvoir y accéder plus rapidement, et travaille avec jusqu'à huit bases de données simultanément. DataRetrieve est un logiciel d'Atari ST qui a été entièrement réécrit pour l'Amiga. Il peut échanger des données avec Textpro, Beckertext et d'autres logiciels pour le publipostage.

Deux autres nouveautés, Write & File de SoftWood et The Works de Progressive Peripherals, sont similaires dans le sens qu'il s'agit d'adaptations de logiciels existants. Mais Write & File fusionne une gestion de fiches (MiAmiga File) et un traitement de texte, créant ainsi un nouveau logiciel monolithique nécessitant un minimum de 1 Mo de mémoire, tandis que The Works n'est ni plus ni moins que les trois logiciels Scribble! v2.0, Organize! v1.0 et Analyze! v2.0, déguisés en "modules", tous sur une même disquette. Achetés séparement, les trois coûtaient 350 $. Ensemble, et rebaptisés "The Works" (en argot américain, "Le Tout"), ils sont vendus 200 $ - et ils ont l'avantage de tourner avec 512 ko de mémoire.

Graphisme/vidéo : ça décolle !

C'est le côté de l'Amiga qui décolle à une vitesse vertigineuse. Les équipes de télévision trouvaient de quoi filmer à l'AmiExpo - les images de couleurs vives, tournant à la même vitesse que la télé, mais capturables, transformables, manipulables, mêmes intelligentes.

Sur le stand de Very Vivid Inc., de Toronto, Canada, je me suis fait attaquer par un oiseau noir, bien agressif et bien déterminé à ne pas me lâcher. Il est vrai que je l'avais provoqué. Nous étions sur le même écran vidéo - moi, filmé par une caméra, lui créé artificiellement par le logiciel Mandala. Il était bien sage, jusqu'au moment où, en levant ma main, mon image a touché la sienne sur l'écran. Immédiatement il a commencé à répéter un cri rauque et sauvage, comme les oiséaux noirs de montagne, et à attaquer ma main avec fureur. J'avais beau essayer de lui retirer ma main - il la suivait partout.

Bizarre

Les gens passant par là qui n'avaient pas encore remarqué ce qui se passait sur l'écran ont sûrement trouvé bien bizarre un représentant de la presse française qui gesticulait étrangement dans l'air pour aucune raison apparente sauf un bruit d'oiseau, tout en essayant de ne pas lâcher ses papiers et d'autres affaires. C'est ça, la vidéo intéractive, et pour l'instant les Canadiens de Very Vivid en sont les maîtres. Mandala, vendu 395 $, tourne sur tout Amiga doté de 512 ko de mémoire.

Les animations et les effets spéciaux sont contrôlables par la souris et le clavier seulement - pratique pour les étapes préparatives d'une séquence. Mais une pleine utilisation demande l'adjonction de périphériques tel un appareil d'acquisition temps réel comme "Live" d'A-Squared et une caméra vidéo. Les possibilités d'application de ce logiciel sont multiples : performances de musique, dance, théâtre, présentations d'affaires, éducation, sécurité et surtout des interfaces pour les handicapés. Le corps contrôle tout - graphiques, sons, systèmes de lumière, même d'autres ordinateurs - simplement en "pointant" des objets sur l'écran.

Les appareils d'acquisition

Le kiosque d'A-Squared ressemblait à un comptoir de vente de magnétoscopes - dès que je m'y présentai je pus voir sur un écran, ma belle gueule capturée par une caméra vidéo. Mais c'était loin d'être de banales images télévisées. En appuyant une fois sur le clavier de l'Amiga, l'opérateur stoppait mon image nette sur l'écran et la sauvegardait sur disquette en format IFF. A partir de là il était facile de l'arranger avec les pinceaux de Deluxe Paint (ouf) avant de l'envoyer à l'imprimante laser à langage PostScript (à travers le logiciel LaserUp! Print 1.2 de S. Anthony Studios) et de me présenter une image sur papier d'une qualité presque photographique. Impressionnant.

AmiExpo 88
Numérisation directe d'un couple à l'AmiExpo. Logiciel : LaserUp!

L'interface de base qui permet tout cela s'appelle Live! ("Vivant!" ou "En Direct!"), un périphérique de capture vidéo pour l'instant disponible seulement sur A1000 au prix de 295 $. A-Squared prépare une carte pour l'A2000 et un boîtier pour l'A500 (date de disponibilité avril-mai). La version 500 coûtera 50 $ de plus, une alimentation supplémentaire étant nécessaire. En mode bichrome (15 niveaux de gris), Live! numérise et affiche 15 images/seconde, ce qui est presque aussi rapide qu'un film Super-8 (18 images par seconde). En mode couleur, il traite 12 images de 32 couleurs par seconde. On peut appliquer de la couleur aux images mouvantes pour effets spéciaux. En mode HAM, il capture 12 bitplanes d'information couleur quatre fois par seconde. Pour l'instant, Live! n'accepte que les images standard NTSC, mais vu l'importance du marché européen on peut espérer une version PAL dans le proche avenir.

Pour quand le "Toaster" ?

Il y avait du monde au stand NewTek - mais il n'y avait que des démos de futurs super logiciels. Tout le monde attend la sortie du Video Toaster, un prodùit qui promet de mettre même Live! à l'ombre. Le Toaster est une carte capable de capturer et afficher des images couleurs au rythme de 60 fois par seconde. Le système contient aussi un genlock de qualité diffusion TV et des effets spéciaux préprogrammés pour manipuler l'image en temps réel. Pour 800 $ vous donnez à votre Amiga les fonctions d'une station de travail d'un coût de 30 000 $.

Digi-Paint II se prépare chez NewTek. Ses principales améliorations : tracé d'image 3D (pour conversion rapide de pinceaux en objets 3D), rotation, agrandissement et inclinaison de pinceau style Deluxe Paint et possibilité de travailler en 4096 couleurs sur un écran allant jusqu'à 1024x1024. NewTek promet un petit prix pour possesseurs de Digi-Paint I.

Musique

Dr. T's Music Software Inc. montrait son nouveau Keyboard Controlled Sequencer V1.6, avec chronométrage super régulier. Ce logiciel paraît destiné à devenir un standard en musique MIDI : entrée MIDI temps réel, aucun problème de synchronisation, auto-enregistrement sur 48 pistes, mis au point temps réel... Avec son environnement Amiga multitâche et d'autres améliorations il surpasse les versions pour ST et Mac, et l'équipe de Dr T travail couramment sur ces derniers pour (essayer) de les hausser au niveau Amiga. D'autres produits Dr T attendus pour l'Amiga : MIDI Recording Studio, séquenceur, et Caged Artist, éditeur/bibliothéquaire pour les synthétiseurs Roland MT-32 et D50.

Processeur

Enfin, la société CSA a montré sa carte 68030 avec coprocesseur 68882, semi-officiellement nommée "Over 30" et que certains ont renommée "Baby Cray". La carte devrait fonctionner quatre fois plus vite que leur variante 68020/68881. Les tests préliminaires ont montré des performances de 8 MIPS, de quoi en laisser plus d'un rêveur. Le prix et la disponibilité n'ont pas été indiqués.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]