Obligement - L'Amiga au maximum

Dimanche 23 avril 2017 - 21:43  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Hit Parade
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Moteurs de recherche
 · Pages de liens
 · Constructeurs matériels
 · Matériel
 · Autres sites de matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Développeurs logiciels
 · Logiciels
 · Développeurs de jeux
 · Jeux
 · Autres sites de jeux
 · Scène démo
 · Divers
 · Informatique générale


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Soutien

N'hésitez pas à soutenir le projet Obligement



Contact

David Brunet

Courriel

 


Test d'Alien Fires 2199 AD
(Article écrit par Jacques Harbonn et extrait de Tilt - juin 1988)


Alien Fires 2199 AD de Jagware est un jeu de rôle pour Amiga. Il tient sur deux disquettes et a d'abord été réalisé sur Atari ST et PC.

Alien Fires 2199 AD

Une race immortelle est chargée de protéger l'équilibre temporel de l'univers du chaos et de la destruction. Mais voilà que le remarquable docteur Kurtz, savant génial jusque-là bienfaisant, vient de mettre au point une machine temporelle qui risque de bouleverser ce fragile équilibre. Vous incarnez l'un des Maîtres du Temps et votre mission consiste à retrouver Samuel Kurtz et à détruire son infernale machine.

Avant de commencer à jouer, formatez impérativement une disquette et nommez-la "AF_CHARS" (attention, le caractère de liaison n'est pas le trait d'union, mais le souligné). Vous commencez votre aventure dans une petite colonie minière, qui porte le doux nom de Fin de Galaxie. Cette colonie est la propriété d'Octo, une très puissante compagnie de recherche, dont fait partie le docteur Kurtz. Avant d'aller plus loin, vous créez votre Maître du Temps. Cette création s'effectue de manière assez simplifiée. Vous répartissez les 99 points qui vous sont alloués entre les différentes caractéristiques.

Alien Fires 2199 AD

L'habileté à combattre est déterminante pour les combats au corps-à-corps, mais d'autres facteurs interviennent aussi. Votre adresse au tir ne vous sert que pour les armes de jet ou assimilées et n'est pas capitale. La diplomatie est indispensable pour établir de bonnes relations avec les autres personnages et pouvoir ainsi obtenir des renseignements et acheter ou échanger des objets. La dextérité est indispensable pour ouvrir les portes, désamorcer les bombes et même grimper aux échelles. La compréhension révèle toute son importance quand il s'agit d'utiliser un objet inconnu. Vos capacités d'observation sont utiles pour découvrir des objets cachés ou des trappes, mais ce n'est pas une caractéristique majeure. Enfin, la rapidité, capitale, détermine l'agilité dans les combats et la possibilité ou non de fuite. La notice propose une répartition des points parfaitement valable.

Quelques pas suffisent pour vous amener dans la première pièce. Les salles sont représentées en 3D, avec un relief bien rendu et très clair. Vous guidez votre personnage au clavier ou à la souris, avec la possibilité d'avancer, de reculer et de pivoter de 45 degrés vers la droite ou la gauche. D'autres icônes ont leur utilité pour examiner, prendre, donner, parler, monter ou descendre une échelle. Vous ne tardez pas à rencontrer Tristar, le robot en chef chargé de vous accueillir. Il vous fournit les premiers éléments indispensables à votre mission qui consiste à vous rendre au second niveau et à parler à Angel. Il vous précise aussi de vous méfier des agents d'Octo qui rôdent.

Alien Fires 2199 AD

Une synthèse vocale parfaitement compréhensible accompagne l'affichage du messager (en anglais). Avant de mettre fin à l'entretien par un "Bye", profitez-en pour le questionner un peu. Il peut vous fournir un certain nombre de renseignements. Notez-les bien car tous ont une importance. De même, vous avez intérêt à établir un plan détaillé des lieux visités avant de vous enfoncer profondément car rien n'est plus facile que de se perdre dans ce dédale.

Au cours de votre quête, vous croisez un grand nombre de personnages, tous superbement dessinés. Au début, vous ne disposez d'aucune armure ni d'aucune arme. Aussi, c'est par le dialogue qu'il faut passer. Un simple "Hello" vous permet le plus souvent d'engager la conversation, même avec des créatures pas toujours bien disposées à votre égard. Vous apprenez ainsi qu'Angel est une journaliste du Scientific Galaxian, faisant des recherches sur Octo. Jessica est la copilote du Fighter Hunter, seul moyen de quitter cet astéroïde et est une amie de Darkmoon. Le docteur Fever est le robot chargé des relations entre les humains. Mangle Tangle, pour sa part, n'aime pas ces derniers mais vous fournit de nombreux indices.

Avant de clore une discussion, soyez bien sûr d'avoir soutiré tous les renseignements possibles à la créature. Dans certains cas, vous pouvez procéder à des échanges ou acheter du matériel. En revanche, dans de rares cas, la créature rencontrée vous attaque d'emblée, sans s'occuper de votre bonjour. Vous vous retrouvez sur un écran de résolution des combats, les silhouettes de chacun des protagonistes étant représentées. Les points de vie sont ventilés sur sept zones du corps (tête, thorax, abdomen, bras et jambes). Chaque zone peut être protégée par une armure particulière mais il n'est pas possible de porter plus de deux armures en même temps.

Alien Fires 2199 AD

L'arme préparée est signalée à l'écran. A défaut, vos poings font l'affaire. Les options de combat sont réduites : attaquer, parer ou fuir. Si vous sortez victorieux d'un combat, vous êtes plus expérimenté mais aussi souvent plus pauvre en points de vie, difficiles à regagner. Aussi, contrairement aux jeux de rôle classiques, il faut limiter les combats au strict minimum. Un autre inconvénient des engagements est que si vous gagnez, vous vous mettez à dos tous les amis de la créature. Et si vous fuyez, cette dernière - attaquée - recherche le combat dès que l'occasion s'en présente. Comme au départ vous ne disposez que d'un nombre restreint de points de vie, vous risquez fort de mourir.

Heureusement, le conseil galactique se charge de votre résurrection, pour un nombre de fois n'excédant pas le montant de vos points de vie de départ. Mais cette résurrection vous ramène au point de départ. Aussi, il est préférable de sauvegarder le jeu à intervalles réguliers. Malheureusement, l'option de chargement d'un jeu sauvegardé n'est proposée qu'au départ et vous devez donc redémarrer le logiciel. Fouillez chaque pièce pour y découvrir armes, armures ou clés, indispensables au franchissement de certaines portes. Ces objets ne sont pas toujours visibles de prime abord.

Un leitmotiv musical numérisé, changeant avec les niveaux, accompagne le jeu. Alien Fires 2199 AD est un excellent logiciel où l'accent est surtout mis sur le côté relationnel de l'aventure.

Nom : Alien Fires 2199 AD.
Développeurs : Jagware.
Éditeur : Jagware, Paragon.
Genre : jeu de rôle.
Date : 1987.
Configuration minimale : Amiga OCS, 68000, 512 ko de mémoire.
Licence : commercial.

NOTE : 6,5/10.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]