Obligement - L'Amiga au maximum

Jeudi 22 février 2024 - 22:35  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

Actualité (récente)
Actualité (archive)
Comparatifs
Dossiers
Entrevues
Matériel (tests)
Matériel (bidouilles)
Points de vue
En pratique
Programmation
Reportages
Quizz
Tests de jeux
Tests de logiciels
Tests de compilations
Trucs et astuces
Articles divers

Articles in english


Réseaux sociaux

Suivez-nous sur X




Liste des jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z,
ALL


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Galeries

Menu des galeries

BD d'Amiga Spécial
Caricatures Dudai
Caricatures Jet d'ail
Diagrammes de Jay Miner
Images insolites
Fin de jeux (de A à E)
Fin de Jeux (de F à O)
Fin de jeux (de P à Z)
Galerie de Mike Dafunk
Logos d'Obligement
Pubs pour matériels
Systèmes d'exploitation
Trombinoscope Alchimie 7
Vidéos


Téléchargement

Documents
Jeux
Logiciels
Magazines
Divers


Liens

Associations
Jeux
Logiciels
Matériel
Magazines et médias
Pages personnelles
Réparateurs
Revendeurs
Scène démo
Sites de téléchargement
Divers


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec


A Propos

A propos d'Obligement

A Propos


Contact

David Brunet

Courriel

 


En pratique : Guide de démarrage rapide pour les nouveaux utilisateurs d'A1222
(Article écrit par Eldee Stephens et extrait de eliyahu.org/tabor - juillet 2023)


"toutes les réponses que vous voulez à des questions qui n'auraient pas dû être posées."

A1222

1. Introduction
2. Montage et installation initiales
3. Options de disque
4. Logiciels recommandés
5. Compatibilité des logiciels
6. Compatibilité des jeux
7. Trucs et astuces
8. Performances et analyse comparative
9. Ressources en ligne


1. Introduction [retour au plan]

1.1 Pourquoi quelqu'un voudrait-il l'A1222 ? Les forums disent qu'il est bridé !

Depuis que cette carte a été annoncée, les forums Amiga ont été inondés de trolls, je veux dire d'experts, suggérant que l'A1222 est déjà mort avant son arrivée. Son processeur est bridé. Il n'y aura pas de pilotes. Ce sera un cauchemar en matière de compatibilité. Trevor Dickinson est le diable, et Matthew Leaman est son larbin infernal. C'est un peu trop. Mettons donc les choses au clair.

J'utilise mon A1222 depuis très, très longtemps, et bien qu'il ne soit pas l'AmigaOne X5000, il est bien plus rapide et utilisable que ma vieille Sam440ep - le dernier système Amiga de la nouvelle génération qui était proposé dans un format Mini-ITX. J'apprécie vraiment le mien, et j'ai rassemblé les informations suivantes pour aider ceux d'entre vous qui ont décidé de franchir le pas.

Le gros sujet polémique est le choix du processeur fait par A-EON Technology : le NXP P1022. À première vue, il s'agit d'un choix raisonnable. Il possède deux coeurs à 1 GHz, gère les mémoires DIMM DDR3 ECC, gère le SATA-2, dispose de deux contrôleurs DMA à quatre canaux, d'une gestion Ethernet accélérée, et même une d'interface LCD embarquée. Cela semble très bien. Mais il y a un gros problème : les deux coeurs e500v2 de la puce sont dépourvus du FPU "normal" que l'on trouve dans la plupart des PowerPC. Au lieu de cela, ils disposent d'un "SPE" qui, entre autres, exécute des instructions à virgule flottante et utilise les GPR ordinaires du processeur pour ses données. Cela signifie que les logiciels existants qui utilisent des instructions ou des données en virgule flottante ne fonctionneront pas immédiatement.

A1222

Ce n'est pas anodin. Ce n'est pas comparable aux années 1980, ni même au début des années 1990, lorsque Commodore a livré plusieurs systèmes Amiga sans FPU. Si nous avions un 68000, 68020 ou 68030 (sans la puce FPU 68882), nous sélectionnions simplement le binaire sans FPU de notre logiciel et continuions. Mais les mathématiques à virgule flottante sont utilisées dans une multitude d'endroits aujourd'hui, en particulier dans les graphismes 3D. Si le FPU n'est pas compatible, cela signifie-t-il que tous les logiciels vont se planter ? Non, mais il y a un problème.

Tout comme lors de la transition d'AmigaOS des processeurs Motorola 68k vers la famille PowerPC, l'émulation est utilisée pour permettre à l'A1222 d'exécuter des logiciels qui ont été compilés pour l'ABI PowerPC traditionnelle pour fonctionner sur le processeur P1022. En fait, il existe deux émulateurs : un émulateur interprétatif normal - où chaque instruction est exécutée une par une sur le SPE, en copiant et en restaurant les données du registre à chaque fois - et un émulateur à temps de chargement ("loadtime"), où lorsque vous lancez votre programme contenant des instructions en virgule flottante, il effectue la traduction pendant qu'il charge le binaire en mémoire. Le premier est plus compatible, le second est plus rapide.

Certes, un véritable FPU est 20 fois plus rapide que la couche d'émulation LTE, mais cela fonctionne, et à moins que vous n'exécutiez quelque chose qui ne fait que des instructions en virgule flottante, cela fonctionnera très bien. Pour les anciens logiciels 68k, le "FPU" émulé est de toute façon plus rapide que ce que vous obtiendriez sur un 68060. Cela signifie que si vous voulez faire des choses comme du rendu 3D ou des jeux de tir à la première personne, l'A1222 n'est probablement pas fait pour vous ; pour tout ce qui utilise le FPU occasionnellement, il devrait être "suffisamment bon" pour vous satisfaire. N'oubliez pas de consulter les listes de compatibilité (applications, jeux) dans ce guide avant d'acheter.

A1222

En ce qui concerne les pilotes, tout ce qui se trouve sur la carte est géré. L'audio intégré fonctionne, tout comme le SATA, l'USB 2, les contrôleurs Ethernet intégrés, et même l'interface LCD. Cependant, le matériel est assez limité ; vous allez sans doute ajouter une belle carte graphique RadeonRX. Et la compatibilité avec tout ce qui est actuellement disponible pour AmigaOS4, même si elle n'est pas parfaite, est bien meilleure que ce que les gens imaginaient. Si vous voulez voir une démonstration en direct montrant ce que l'A1222 peut faire et à quel point, regardez ma présentation AmiWest 2021 sur YouTube. Oh, et pour ce qui est de Trevor Dickinson ou de Matthew Leaman qui sont mauvais, eh bien, personne n'est parfait. ;-)

1.2 Alors pourquoi avoir choisi le P1022 en premier lieu !

On s'est beaucoup demandé pourquoi quelqu'un choisirait un processeur incompatible comme base d'un système, sans parler d'un système destiné à attirer les nouveaux utilisateurs d'Amiga de la nouvelle génération, étant donné la complexité supposée qu'ils rencontreront. Je ne sais pas vraiment pourquoi cette décision a été prise, mais j'ai une théorie.

Il faut remonter aux débuts d'A-EON Technology et à la création de l'AmigaOne X1000. Il était conçu pour être le grand retour, le nouvel Amiga haut de gamme qui aiderait à restaurer les fortunes de la plate-forme AmigaOS. Entre autres choses, il était basé sur l'exotique processeur PA-Semi PA6T, qui non seulement offrait de terribles performances, mais était suffisamment inhabituel pour attirer à lui seul l'attention sur le système. Malheureusement, après l'acquisition de PA-Semi par Apple, ils décidèrent de ne pas honorer la commande que Varisys avait passée et sur laquelle reposait tout le projet.

À ce stade, A-EON Technology tenta littéralement d'obtenir l'intervention de Steve Jobs pour sauver le projet. Après avoir d'abord opposé un refus catégorique, Varisys réussit à obtenir les PA6T restants, à un prix très élevé. A-EON Technology allait perdre de l'argent sur chaque vente, le projet fut retardé et il n'y avait pas de soutien de la part du fournisseur du processeur. Un vrai cauchemar. Le fait que Trevor Dickinson et Matthew Leaman soient allés jusqu'au bout pour la communauté en dépit de cela montre leur excellent tempérament - surtout si on le compare aux divers escrocs que la scène Amiga a connus au fil des ans.

Ainsi, lorsque l'idée vint de concevoir une carte d'entrée de gamme à bas prix, la dernière chose qu'A-EON Technoloy souhaite était une répétition de la débâcle précédente avec le X1000. Les SoC PowerPC bon marché et raisonnablement performants n'étaient pas très nombreux à l'époque, la série QorIQ T10xx était encore en cours de développement et Freescale ne s'engageait pas encore sur un soutien à long terme. Mais le P1022 était bon marché, disponible en masse et accompagné d'une garantie de soutien à long terme de plus de 10 ans. Au début des années 2010, cela avait du sens, surtout lorsque les développeurs de systèmes d'exploitation avaient déclaré qu'il existait une solution logicielle qu'ils pouvaient mettre en oeuvre pour gérer l'absence d'un FPU compatible.

L'ironie est que si A-EON Technology avait retardé le développement de la carte Tabor de quelques années supplémentaires, le T1022 aurait été disponible en masse. Mais à l'époque, personne ne savait qu'il faudrait autant de temps pour commercialiser l'A1222. Avec le recul, tout est très net, et il est facile de faire le juge de chaise, surtout quand on est un anonyme sur un forum aléatoire, postant depuis le sous-sol mal éclairé de la maison de sa mère.

2. Montage et installation initiales [retour au plan]

2.1 Quel matériel dois-je choisir pour construire mon A1222 ?

Espérons qu'A-EON Technology proposera l'A1222 en tant que système complet et que cette question ne se posera plus. Les bêta testeurs n'ont eu accès qu'à la carte mère Tabor, et ont dû ajouter les périphériques, et A-EON Technology pourrait également proposer la carte comme une option autonome lorsqu'elle sera disponible aux clients.

2.2 Premiers pas

Avant toute chose, assurez-vous d'avoir les composants suivants si vous construisez votre A1222 à partir de zéro. Nous allons passer en revue chaque composant nécessaire dans cette section.
  • Carte mère Tabor.
  • Bloc d'alimentation avec connecteur ATX standard, connecteur PCIe, connecteur SATA et connecteurs Molex.
  • Mémoire DIMM.
  • Périphérique(s) de stockage SATA.
  • Clavier et souris USB.
  • Carte graphique gérée.
  • Assistance d'installation d'AmigaOS et numéro de série.
  • Assistance d'installation et numéro de série de Enhancer Software.
  • Boîtier gérant les cartes mini-ITX.
  • Copie du manuel technique (téléchargement).
Si pour une raison quelconque vous devez mettre à jour votre BIOS - la dernière version d'U-Boot (téléchargement) devrait avoir été incluse avec votre carte Tabor - le mieux est de le faire maintenant avant de commencer l'assemblage de votre système. Le micrologiciel U-Boot et le chargeur d'amorçage AmigaOS sont physiquement situés sur la carte microSD incluse. Si votre système est livré avec une installation AmigaOS fonctionnelle, vous pouvez utiliser l'utilitaire SDBackup inclus pour mettre à jour ou sauvegarder votre micrologiciel. Vous trouverez cet outil dans le tiroir SYS:System.

A1222

2.3 Sélection des boîtiers et des alimentations

Le facteur de forme Mini-ITX offre une grande flexibilité que les cartes plus grandes n'offrent pas. Vous pouvez adapter un vieux boîtier Amiga 500, par exemple, ou utiliser l'un des boîtiers de la série Checkmate. Vous seriez surpris de voir à quel point vous pouvez réduire la taille de votre A1222. Le mien est devenu mon Amiga de voyage (voir photo). Il est évident qu'un ordinateur portable serait encore mieux. Hans de Ruiter est allé assez loin dans cet effort (lien), mais Tony Wyatt a pris sa carte Tabor et une mallette et a pu faire ceci :

A1222

Cependant, la plupart d'entre nous voudront probablement utiliser un boîtier standard. Il y en a beaucoup de disponibles chez Lian Li, NZXT, Silverstone, Corsair, In-Win, et d'autres grands fabricants de boîtiers. Ne négligez pas pour autant les fabricants spécialisés. Des options comme le DAN A4-SFX ou le NCASE M4 permettent d'opter pour un boîtier vraiment petit, mais avec suffisamment d'espace pour une carte graphique de taille normale, à double (ou même triple) emplacement. Gardez à l'esprit que vous ne pouvez pas devenir fou et obtenir quelque chose comme le LZMod DC-M1 puisque nous avons besoin d'une carte graphique externe. Faites également attention à votre alimentation lors du montage. La carte Tabor elle-même consomme peu d'énergie et nécessite peu de refroidissement ou de brassement d'air, mais il est peu probable que vous puissiez en dire autant de votre carte graphique.

J'ai opté pour un boîtier Velka 3 de Velkase. Il a fière allure, est construit comme un char, gère ma carte RadeonRX assez imposante et ne nécessite pas de ventilateurs supplémentaires. Il n'est pas parfait : il est très lourd et difficile à manipuler, mais il offre toute la portabilité et le refroidissement dont j'ai besoin dans un volume de moins de quatre litres. Je dois utiliser un bloc d'alimentation Flex-ATX plutôt qu'un bloc d'alimentation ATX standard, mais cela n'a pas été très coûteux et s'est avéré très fiable. Si vous essayez de la monter dans un boîtier incroyablement petit et exaspérant, je vous recommande fortement de monter votre système en dehors du boîtier d'abord, pour vous assurer que tous les composants fonctionnent, puis de procéder au montage finale. Rien n'est plus frustrant que d'apprendre que votre mémoire SO-DIMM n'est pas correctement connectée et qu'il faudra encore trente minutes de démontage pour y remédier.

A1222

2.4 Cartes graphiques

En ce qui concerne les cartes graphiques, il y en a une tonne à choisir. Vous aurez besoin des dernières versions des pilotes RadeonHD et RadeonRX, et de Warp3DNova pour la gestion 3D, mais tout cela est fourni avec le lot logiciel A-EON Enhancer, et je suis sûr qu'il sera fourni avec l'A1222 lorsqu'il sera livré. Toute carte gérée par ces pilotes fonctionnera tant qu'elle dispose d'un connecteur PCIe x16. Je recommande vivement d'opter pour une carte RadeonRX. Dans le passé, les cartes RadeonHD à base de puces Southern Islands offraient une meilleure gestion pour les jeux Warp3D, mais avec Warp3DNova, ce n'est plus le cas. Les cartes RadeonRX offriront une lecture vidéo HD accélérée ainsi que de meilleures performances 2D et 3D en général. Toutes les cartes suivantes devraient fonctionner :
  • Cartes RadeonHD 77xx-79xx (sauf la 7790).
  • RadeonHD R7 240, 240D, 250, 250E, 250X, 265.
  • RadeonHD R9 270, 270X, 280, 280X.
  • RadeonRX 460, 470, 480, 540, 550, 560, 560D, 570, 580.
Le choix de la carte sera également influencé par le choix du boîtier que vous avez fait précédemment. En fonction de la géométrie interne de votre boîtier, vous devrez peut-être vous limiter à des cartes à port unique ou à des cartes à double port, ou encore à des cartes demi-hauteur ou pleine hauteur. N'oubliez pas non plus les exigences en matière d'alimentation. Bien qu'il soit possible de tirer parti des fonctions de gestion de l'énergie des cartes graphiques, les pilotes d'A-EON Technology fonctionnent au mieux lorsque vous les forcez à passer en mode haute puissance. Vous devrez donc tenir compte de la capacité de votre alimentation et de l'espace disponible pour les connexions d'alimentation à la carte. Il y a de fortes chances que vous puissiez répondre à toutes ces questions en consultant les spécifications de votre boîtier et de votre bloc d'alimentation. Ce n'est pas aussi compliqué que je l'ai laissé entendre ici. Amusez-vous bien avec votre montage, et n'oubliez pas des choses comme l'éclairage LED si vous avez quelque chose de transparent. C'est toujours mieux d'être à son avantage après tout, surtout si vous amenez votre Tabor à des salons Amiga ou à des réunions de groupes d'utilisateurs.

2.5 Mémoire

Comme la plupart des cartes mini-ITX et certains ordinateurs portables, l'A1222 utilise des mémoires DDR3 SO-DIMM standard de 1,5 V. Bien que le contrôleur de mémoire P1022 gère les DIMM ECC, les cartes ont généralement été testées avec des SO-DIMM non ECC fonctionnant à 800 MHz. Comme vous l'achèterez probablement pour AmigaOS, il n'est pas utile d'acheter une mémoire de plus de 2 Go. Si vous voulez tester GNU/Linux (guide d'installation) ou FreeBSD sur votre A1222, vous pouvez prendre plus. J'ai choisi quelque chose d'un peu plus rapide puisque - en théorie - cela devrait fonctionner : une barrette SO-DIMM de 2 Go à 1333 MHz non-ECC de Kingston. Si vous voulez prendre la même, le SKU est KVR13S9S6/2 et elle est disponible sur Amazon. Avec un peu de chance, votre carte sera livrée avec la mémoire déjà installée. Si ce n'est pas le cas, suivez les recommandations de votre revendeur ou demandez à AAA Technology.

2.6 Réseau, USB 2, audio...

Bonne nouvelle ! Les deux ports Ethernet Gigabit à l'arrière de votre carte Tabor sont entièrement gérées par AmigaOS. Vous configurez votre connexion Internet comme n'importe quelle autre option Ethernet, en utilisant seulement le pilote a1222eth.device fourni par A-EON Technology. Vous le trouverez dans le tiroir DEVS:Networks sur votre disque système. L'unité 0 correspond au port situé au-dessus des connecteurs USB et l'unité 1 au port le plus à droite. Il existe également un second pilote Ethernet développé par Jaime Krueger qui tire parti du moteur NPAA du P1022, c'est-à-dire qu'il est plus rapide. Je ne sais pas si ou quand il sera publié pour un usage public, mais celui fourni par A-EON Technology fonctionne très bien.

La gestion USB 2 sur l'A1222 est la même que sur n'importe quel Amiga NG, ce qui signifie qu'elle peut être aléatoire avec certains appareils. L'un des problèmes les plus étranges avec l'A1222 est qu'il semble plus sensible à la détection de surintensité que d'autres systèmes. Cela peut occasionnellement se produire lorsque l'on branche les claviers mécaniques les plus chers et les plus hauts de gamme. Je n'ai aucune idée de la raison de ce problème, et j'espère qu'il a été résolu avec les mises à jour du A1222+. Donc, pour une raison quelconque, mon cher clavier USB 65% personnalisé refuse de fonctionner de manière fiable, mais les claviers Logitech bon marché de Wal-Mart fonctionnent sans problème. Allez comprendre. Oh, et le clavier AmigaOne d'A-EON Technology fonctionne aussi parfaitement. ;-)

L'audio est fourni par la puce audio WM8776 sur la carte Tabor et est géré par le périphérique logique a1222.audio développé par l'incomparable Lyle Hazelwood. Il fonctionne très bien, et il y a aussi un outil spécial Mixer qui vous permet de contrôler le codec. Il y a aussi un VU-mètre qui affiche les données en temps réel. Il a cependant tendance à être pointilleux sur les réglages d'AHI. Voici les réglages qui me conviennent :

A1222

3. Options de disque [retour au plan]

3.1 Quelle configuration de disque dois-je utiliser ?

Les réponses courtes sont les suivantes :
  • Utiliser un disque SSD SATA3 rapide.
  • Utiliser plusieurs partitions formatées avec NGFS.
Pour une réponse complète, lisez la suite...

Avec n'importe quel ordinateur, vous voudriez maximiser les performances, d'autant plus lorsqu'il s'agit de l'A1222. Malgré les idées reçues sur le P1022, vous découvrirez que les performances SATA peuvent être supérieures à celles des systèmes pré-AmigaOne X1000 via des contrôleurs basés sur des cartes PCI, comme le Sil3112. Exploitons donc chaque once de bande passante que nous pouvons. Tout d'abord, utilisez un disque SSD plutôt qu'un disque dur traditionnel. Certes, certains s'inquiètent des limites de cycles d'écriture, mais il est très peu probable que vous les atteigniez un jour. S'il y avait un emplacement PCIe disponible, un périphérique NVMe serait encore mieux, mais nous réservons notre seul emplacement d'extension pour une carte graphique de pointe. J'ai bénéficié d'une fiabilité et de performances excellentes dans mon A1222 et mon X5000/20 avec des périphériques SSD SATA Samsung EVO standard. Hautement recommandé.

A1222

Deuxièmement, choisissez soigneusement le(s) système(s) de fichiers utilisé(s) par vos partitions. D'ici à ce que l'A1222 soit livré, une version de NGFS (next-generation filesystem) devrait être disponible pour lui (auparavant, cette version n'était disponible qu'en avant-première pour les propriétaires d'AmigaOne X5000). Il y a donc trois choix possibles : FFS, NGFS et SFS - ce dernier n'étant désormais disponible qu'avec une copie d'Enhancer Software d'A-EON Technology. Le FFS est hors de question. En plus des validations absurdes du système de fichiers après un plantage, qui ralenti énormément le temps de démarrage, les performances ne sont vraiment pas brillantes. Il reste donc NGFS ou SFS.

Parlons d'abord de SFS. Il existe deux variantes que vous pouvez utiliser : SFS\00 et SFS\02. La première est compatible (grosso modo) avec la version de SFS utilisée par MorphOS, donc si ce dernier est un jour disponible sur A1222, ce serait un bon choix pour le double démarrage. Il y a aussi des limitations avec le chargeur d'amorçage, donc si vous voulez que votre partition système soit en SFS, vous devrez aussi utiliser SFS\00. SFS\02 est plus performant, mais seulement si l'option de cache de disque activée - et elle n'est malheureusement pas compatible avec l'A1222. Vous pourrez démarrer et lire/écrire des fichiers, mais vous vous retrouverez avec des plantages aléatoires, en particulier avec les anciens logiciels 68k. Il n'a jamais été débogué et ne le sera probablement jamais. SFS a été acquis par A-EON Technology uniquement sous sa forme binaire, donc la mise à jour du code source est extrêmement improbable.

Il ne reste donc qu'une seule option : NGFS. Écrit par Tony Wyatt et largement testé par l'équipe de bêta testeurs d'AmigaOS, vous constaterez que - au moins pour l'A1222 - il est plus rapide et plus stable que n'importe quelle autre option. De plus, il y a des utilitaires d'intégrité des données disponibles pour cette option. Utilisez-le. L'ancienne version utilisée sur la série AmigaOne X5000 est NGFS\00. Au moment où vous lirez ces lignes, il y aura NGFS\01 qui incorpore toutes les connaissances acquises au cours des années de test. En utilisant l'ancien utilitaire DiskSpeed 68k, voici quelques chiffres de mon A1222 :

Test             	  SFS\02   NGFS

Création de fichiers      2016     1980   fichiers/sec
Ouverture de fichiers      8715    21458   fichiers/sec
Examen de répertoires    62634    45559   fichiers/sec
Suppression de fichiers   2848     3266   fichiers/sec
Recherche/Lecture         3245   273772   recherches/sec

Tampon de 512 octets

Création de fichiers       8,4     22,3   Mo/sec
Écriture de fichiers      19,2     55,6   Mo/sec
Lecture de fichiers       22,5    131,9   Mo/sec

Tampon de 4 ko

Création de fichiers      30,6     28,1   Mo/sec
Écriture de fichiers      75,0    240,5   Mo/sec
Lecture de fichiers       67,2    360,1   Mo/sec

Tampon de 32 ko

Création de fichiers      54,2     27,6   Mo/sec
Écriture de fichiers     133,9    227,8   Mo/sec
Lecture de fichiers      121,3    296,3   Mo/sec

Tampon de 256 ko

Création de fichiers      75,8     25,4   Mo/sec
Écriture de fichiers     184,4    291,3   Mo/sec
Lecture de fichiers      156,8    304,0   Mo/sec

Ces résultats ont été obtenus avec les dernières versions des systèmes de fichiers à la mi-2021 sur la même partition du même disque, simplement formaté différemment. Bien sûr, il s'agit d'un logiciel bêta (premiers pilotes SATA) avec les fonctions de débogage activées, donc il est à espérer que les chiffres définitifs seront meilleurs, et ceci avant NGFS\01 qui a de meilleures performances. Vous avez également deux ports SATA disponibles, vous pouvez donc toujours expérimenter avec plus d'un disque physique pour trouver la combinaison de matériel et de système de fichiers qui vous convient le mieux.

Les performances des disques sont particulièrement intéressantes sur l'A1222. Dans de nombreux cas, en particulier lors du déplacement de fichiers volumineux, l'A1222 est sensiblement plus rapide que mon AmigaOne X5000 avec les mêmes disques, ce qui est complètement contraire à ce que les tests de performances suggèrent. Cependant, la manipulation des répertoires et des fichiers dans les structures du système de fichiers a tendance à être plus lente. Votre expérience peut varier. Je dois également noter que je n'ai pas testé les lecteurs de CD-ROM ou de DVD avec l'A1222 car les pilotes SATA n'ont pas inclus la gestion des supports amovibles pendant la majeure partie de la période de bêta test. Il y a quelques notes à ce sujet dans la partie 8. Performances et analyse comparative.

4. Logiciels recommandés [retour au plan]

4.1 Quels sont les logiciels à utiliser en priorité ?

Vous venez d'acheter un nouveau A1222, vous n'êtes pas vraiment familier avec les logiciels disponibles pour cette machine en dehors des outils 68k que vous connaissez et aimez. Que devez-vous télécharger en premier ? Si je partais de zéro, voici les logiciels que je recommanderais pour une utilisation quotidienne. Cette liste est basée sur mon expérience et tient compte à la fois des performances et de la stabilité. Rappelez-vous : il y a des tonnes de logiciels disponibles (à la fois dans le domaine public et dans le secteur commercial) sur OS4depot et Aminet, ce n'est donc qu'un début. C'est parti !

A1222

4.2 Audio et vidéo

Il y a de fortes chances que, si vous êtes un amigaïste, la musique soit un élément clé de l'utilisation de votre ordinateur personnel. Nous aurons donc besoin de quelques programmes dans ce domaine : un bon lecteur de musique, un outil qui permet d'éditer des fichiers audio, et peut-être quelques outils MIDI. Voici ce que je vous conseille d'utiliser :

Le meilleur lecteur audio : AmigaAMP 3 (lien).
Deuxième : TuneNet (lien).


Oui, il y a beaucoup d'autres options, mais AmigaAMP est léger, consomme peu de processeur, et est très stable. De plus, combiné à MediaVault, il constitue un excellent client pour les balados et les radios en ligne. Un autre avantage est que le développeur derrière AmigaAMP, Thomas Wenzel, fait des mises à jour régulières et est toujours réactif si vous rencontrez des problèmes. De mon côté, j'ai des problèmes avec les flux AAC, mais si vous pouvez vous en tenir aux MP3, AmigaAMP est la solution. Pour les autres fichiers et flux, utilisez TuneNet car il devrait être inclus dans Software Enhancer fourni avec votre A1222.

Le meilleur organisateur audio : RNOTunes (lien).
Deuxième : aTunes (lien).


Celui-ci n'est sorti que récemment, mais si vous cherchez quelque chose qui ressemble à iTunes ou RhythmBox sur Amiga, RNOTunes est la meilleure option que j'ai vue jusqu'à présent. L'importation de vos MP3 se fait très rapidement, vous pouvez facilement changer les marqueurs ID3 en masse, et il est facile de trouver les pochettes de vos albums. aTunes fait un peu la même chose, et est un composant du lot zTools, vous pouvez donc l'essayer aussi.

Meilleur client de lecture en ligne : MediaVault (lien).
Deuxième : AmiPodder 1.7 (lien).


MediaVault existe depuis un certain temps et s'améliore à chaque version. Il accède à des répertoires en ligne de flux et de balados, et vous pouvez facilement définir vos favoris ou explorer grâce à une fonction de recherche intégrée. Malheureusement, il n'est pas capable d'ajouter directement des balados qui ne sont pas dans le répertoire en ligne qu'il utilise, AmiPodder est bien meilleur à cet égard - mais il utilise REXX et MUI et des bibliothèques plus anciennes, de sorte que la stabilité est loin d'être solide comme le roc. De plus, le développeur George Sokianos prévoit de nombreuses fonctionnalités supplémentaires, de sorte qu'avec le temps, MediaVault devrait rattraper son retard. Je l'utilise tous les jours.

Meilleur éditeur musical par piste : DigiBooster 3 (lien).
Deuxième : MilkyTracker (lien).


Je soupçonne que ce choix va être controversé, mais si vous essayez de créer de la musique avec un éditeur musical par piste, DigiBooster est de loin le plus facile que j'ai rencontré jusqu'à présent. L'interface graphique est native (MUI), il a une fonction de synchronisation automatique très facile, l'interface REXX est complète, et vous pouvez l'obtenir pour n'importe quelle plate-forme Amiga, y compris AmigaOS 4. Il n'a pas toutes les fonctions que vous trouverez dans MilkyTracker, mais je le préfère toujours pour la création. Si vous voulez écouter ou éditer des modules existants, alors MilkyTracker est la meilleure solution. Oh, et si vous recherchez un son plus simple, semblable à celui des SID, jetez un coup d'oeil à HivelyTracker de Peter Gordon.

Meilleur lecteur vidéo : Emotion (lien).
Deuxième : DvPlayer 54.9 (lien).


L'A1222 n'est peut-être pas très puissant au niveau du processeur, mais grâce à l'accélération vidéo fournie par va.library et les pilotes RadeonRX, vous pouvez toujours profiter des vidéos HD sur votre petite Tabor. Il n'y a que deux lecteurs vidéo qui gèrent pleinement va.library, et ce sont ceux que j'utilise. Emotion est généralement le meilleur choix, mais il a tendance à planter occasionnellement et à perdre la synchronisation audio dans certains cas. Apparemment, des correctifs sont en préparation depuis un certain temps, mais la version 1.12 n'a toujours pas été publiée. DvPlayer est à bien des égards meilleur (plus stable, par exemple), mais ne gère pas autant de formats, ce qui est la seule raison pour laquelle il est en deuxième position ici. Le mieux est d'acheter les deux et de trouver ce qui fonctionne le mieux avec vos fichiers vidéo (en fonction de leur encodage).

A noter qu'il existe plusieurs variantes de MPlayer, et aucune d'entre elles n'est terriblement efficace sur l'A1222 selon mon expérience. Et comme FFMPEG ne fonctionne pas bien non plus, cela exclut les éditeurs vidéo comme FFshop, ce qui est dommage. Vous pouvez utiliser Blender pour le montage vidéo si vous le souhaitez, mais en vérité, il est tout simplement trop lent. Je veux dire, c'est bien plus rapide qu'un Amiga 68k, ou qu'un Amiga à base de FPGA (comme la Vampire), ou que la série Sam440 ; mais épargnez-vous la frustration. Si vous voulez faire de l'édition vidéo régulièrement, utilisez un AmigaOne X5000 ou un PC. Pour l'édition audio, il existe deux logiciels fantastiques dont vous aurez besoin : Rave et Audio Evolution. Rave est un simple éditeur de son offrant des effets de base et des options de conversion ; Audio Evolution est un éditeur multipiste et une table de mixage. Je les utilise tous les deux.

4.3 Internet

Meilleur client FTP : pFTP 1.2 (lien).
Deuxième : RNOXfer 1.0 (lien).


Oui, il y a une mise à jour d'AmFTP pour AmigaOS 4, et, oui, vous pouvez aussi utiliser des outils en ligne de commande, mais pour la simplicité, je recommande fortement pFTP de Peter Gordon. Il existe depuis que les premières versions d'AmigaOS 4 ont été vues dans la nature, et il gère à peu près tout ce dont vous aurez besoin. RNOXfer ajoute la compatibilité FTPS si vous en avez besoin. Autant prendre les deux.

Meilleur navigateur Web : Odyssey 1.23r5b07 (lien).
Deuxième : IBrowse 2.5.8 (lien).


Si vous souhaitez naviguer sur Internet avec votre A1222, Odyssey est votre seule véritable option pour quelque chose d'un tant soit peu moderne. Les performances JavaScript ne sont pas toujours optimales, et vous devrez parfois utiliser l'usurpation pour que certains sites Web affichent des pages, mais c'est de loin le meilleur choix. IBrowse dispose d'un moteur de rendu HTML et d'un interpréteur JavaScript assez anciens ; très peu de pages Web modernes s'afficheront correctement. Mais il est très rapide et dispose d'une excellente interface de script. Le bêta testeur Paul Sadlik a pu faire des tonnes de choses avec, alors jetez un oeil sur ses astuces sur YouTube et ailleurs.

Je pourrais mentionner AmiGemini dans cette partie. Bien qu'il ne s'agisse pas techniquement d'un navigateur Web, c'est un excellent navigateur pour les serveurs Gemini et Gopher. Oh, et il y a aussi NetSurf, mais il a un rendu étrange et est plus lent qu'Odyssey ; et il y a le vieux OWB, qui n'est pas terriblement compatible et aussi plutôt lent. Il existe une version native d'AWeb si vous voulez voir à quoi ressemblaient les choses dans les années 1990. Enfin, oubliez Timberwolf, à moins que vous ne vouliez faire planter votre système. Conclusion ? Restez avec Odyssey et espérez que l'équipe de portage de WebKit d'AmigaOS 4 progresse rapidement.

Meilleur gestionnaire de courriels : YAM 2.10dev (lien).
Deuxième : SimpleMail 0.45 (lien).


Les deux clients de messagerie natifs ont été abandonnés par leurs développeurs à ce stade, et les deux sont à code source ouvert, ce qui signifie que n'importe qui peut reprendre là où ils se sont arrêtés. YAM est de loin le plus mature des deux, et sa stabilité est à toute épreuve. Il ne gère pas le HTML, ni l'IMAP4, mais si vous pouvez vous contenter du texte brut et du POP3, vous obtiendrez un client de messagerie formidable, doté d'excellentes fonctions d'organisation, de recherche et de carnet d'adresses. SimpleMail gère le HTML, mais pas très bien, et sa gestion de l'IMAP4 est loin d'être stable. En fait, SimpleMail souffre généralement d'un DSI ou d'un ISI. Mais pour certains, il fonctionne bien. Peut-être ai-je trop de courriels dans mes dossiers ? Vous pouvez également utiliser des clients 68k, comme Thor, mais ils sont encore plus obsolètes. Si vous le pouvez, utilisez YAM.

Meilleur client IRC : AmIRC 3.15.
Deuxième : WookieChat 2.12 (lien).


Attendez, les gens utilisent encore l'IRC ? Vous pouvez parier votre doux derrière qu'ils le font. Et avec les passerelles disponibles vers d'autres services de conversation comme Discord, IRC règne toujours en maître dans le monde Amiga. Si vous pouvez trouver la dernière version AmigaOS 4 d'AmIRC, je vous la recommande vivement. Il ne plante jamais, est toujours disponible, et possède toutes les fonctionnalités que vous voudriez dans un client IRC. Vous devrez demander autour de vous pour obtenir une copie, malheureusement (plus d'informations). WookieChat est à la fois plus récent et plus ancien dans la mesure où il n'a pas été mis à jour depuis de nombreuses années. Mais il permet d'avoir plus d'un serveur connecté par instance, ce qui pourrait vous intéresser. N'oubliez pas de nous rejoindre sur le canal #general sur irc.amigans.net une fois que vous l'aurez installé !

A noter qu'il existe de nombreux autres outils utiles pour rendre votre navigation sur Internet plus productive. Si vous êtes encore abonné à un serveur NNTP hébergeant des groupes de discussion Usenet, installez NewsCoaster. Il fait tout ce qu'un lecteur de nouvelles devrait faire, et il fonctionne à merveille, à l'exception d'un plantage aléatoire de temps à autre. Vous voudrez peut-être aussi accéder à d'autres systèmes de bureau sur le réseau, alors jetez un coup d'oeil à TwinVNC et RDesktop pour le partage de bureau VNC et RDP respectivement. Vous pouvez utiliser AmiVNC4 pour servir votre Workbench, mais j'ai constaté qu'il avait des problèmes de couleur avec certains modes d'écran. Il y a aussi SSHTerm pour les sessions SSH, Dizzytorrent pour le téléchargement de fichiers, et des navigateurs RSS comme eNewsReader et XNet-RSS.

4.4 Bureautique

Meilleur traitement de texte : AmigaWriter 2 (lien).
Deuxième : Wordworth 7.


Je suis désolé de dire qu'après plus de deux décennies, les meilleures options de traitement de texte que nous ayons sont toujours celles de la fin des années 1990. Les deux sont des titres natifs 68k datant de l'époque d'AmigaOS 3, et les deux ont leurs problèmes. AmigaWriter l'emporte ici en raison de sa meilleure gestion des polices de caractères et de son interface graphique légèrement meilleure. Vous aurez toutefois besoin de bricoler pour installer l'un ou l'autre correctement. AmigaWriter a besoin de la bibliothèque native wizard.library, et WordWorth a besoin du correctif vers la version 7.01. Il y a aussi FinalWriter 97, mais j'ai toujours détesté son interface... à vous de voir. La bonne nouvelle est que FinalWriter est à nouveau en cours de développement, et cette fois pour AmigaOS 4, donc il va probablement prendre de l'avance sur la concurrence une fois sorti. Seul AmigaWriter est encore disponible à la vente, et seulement sur demande à Alinea Computing.

Meilleur tableur : Ignition 1.21 (lien).
Deuxième : TurboCalc 5.


Alors que le traitement de texte est toujours bloqué dans le passé, je suis ravi de dire que nous avons un outil de feuille de calcul activement développé avec Ignition. Il offre un ensemble substantiel de formules, la génération de graphiques, une gestion de données de base, une interface personnalisable et des capacités d'importation/exportation rudimentaires pour les formats ODS et XLSX. Je l'utilise presque tous les jours et il ne m'a jamais fait défaut. Le rendu des polices n'est pas anticrénelé, et les performances peuvent être un peu faibles lors de l'ouverture des fichiers, mais sinon, c'est vraiment très bien. Et le développeur Achim Pankalla est toujours disponible pour vous aider quand vous en avez besoin. Je peux également recommander l'ancien tableur 68k TurboCalc 5 si, pour une raison ou une autre, Ignition ne suffit pas. TurboCalc ouvre également les anciens fichiers Excel, c'est-à-dire ceux antérieurs au format XLSX, si vous en avez besoin.

Meilleure base de données : BeeBase (lien).

Si vous devez travailler sérieusement sur une base de données, il existe l'excellent logiciel BeeBase de Stefan Gutmann. Il ne s'agit pas seulement d'un gestionnaire de bases de données relationnelles, mais aussi d'un environnement de développement complet capable de créer des applications personnalisées à l'aide de MUI. Des tonnes de types de données sont gérées, les capacités de filtrage et de recherche sont facilement gérées, la génération de rapports est simple grâce à son langage de requête intégré, une excellente documentation est fournie, vous pouvez avoir un nombre illimité d'enregistrements et de tables, un accès partagé entre plusieurs systèmes. C'est incroyable. Votre base de données peut même inclure des fichiers et des images externes. Honnêtement, je ne sais pas pourquoi ce n'est pas un logiciel commercial. Et surtout, vous pouvez utiliser BeeBase sur votre A1222 ainsi que sur votre PC de travail fonctionnant sous Windows, Linux ou macOS.

Meilleur logiciel de présentation : Hollywood Designer (lien).

Hollywood Designer et son environnement de développement Hollywood sous-jacent pourraient bien figurer parmi les meilleurs outils jamais créés pour l'Amiga. Et si vous pouvez l'utiliser pour créer des présentations multimédias vraiment exceptionnelles, il peut également être utilisé pour créer des applications à part entière. Heureusement, pour la création de présentations, il fonctionne comme PowerPoint ou LibreOffice Impress. Vous pouvez avoir autant de diapositives que vous le souhaitez, et des tonnes d'effets et de filtres sont disponibles pour vos images et vos vidéos. Les capacités de dessin et de texte sont superbes, et vous pouvez facilement intégrer de l'interactivité si vous le souhaitez. La documentation est très complète. Aucun paragraphe ne peut résumer tout ce que vous pouvez faire avec Hollywood Designer, alors s'il y a un outil pour lequel vous devriez débourser un peu d'argent, c'est bien celui-là.

Il existe d'autres domaines de productivité que vous pourriez envisager, comme les logiciels de mise en page. PageStream est toujours disponible, et j'ai entendu dire que la version 68k fonctionne bien, mais je n'ai pas de copie et je ne peux donc pas confirmer. Il y a aussi des logiciels de génération de PDF plus récents comme Compression et RNOPublisher, mais je n'utilise ni l'un ni l'autre. Curieusement, les logiciels de comptabilité constituent un domaine bien couvert. Si vous êtes familier avec la comptabilité en partie double, vous voudrez sans doute jeter un coup d'oeil à Luettje Bookholler. Il permet d'intégrer TurboCalc, Ignition et les fichiers CSV de votre banque. Il faut un peu de temps pour s'y habituer, mais une fois que vous l'aurez fait, vous ne voudrez plus jamais utiliser quoi que ce soit d'autre. Pour quelque chose d'un peu plus traditionnel, essayez HomeBank, qui existe en version 68k et en version plus récente fonctionnant sous AmiCygnix. Je recommande d'utiliser la version 68k ; bien qu'elle soit plus ancienne, elle est beaucoup plus réactive.

4.5 Autres perles

Meilleur éditeur d'images : fxPAINT 2.0.
Deuxième : ArtEffect 4.0 (lien).
Troisième : Pixy 1.0a4 (lien).


Encore une catégorie où mes choix ne sont probablement pas ceux que la plupart des gens auraient choisis, mais ce sont ceux que j'utilise réellement. fxPAINT est un vieil éditeur d'images 68k (NDLR : et également PowerPC WarpOS, MorphOS et x86 Amitlon) de l'ère post-Commodore qui adopte une approche assez intéressante de l'édition d'images. Vous effectuez les modifications que vous souhaitez, et ce n'est que lorsque vous pensez que le résultat vous convient que vous l'incorporez à l'image. Cela permet d'éviter les tragédies. Il existe également de nombreux effets et options de contrôle des couleurs. Avec la bibliothèque ReWarp, certaines fonctions sont même accélérées avec du code PowerPC natif. Et il gère les formats modernes comme le PNG. ArtEffect existe depuis toujours, et était la chose la plus proche de Photoshop que vous pouviez trouver sur Amiga. Il est toujours aussi formidable, et la seule raison pour laquelle il n'est pas en tête de liste ici est que sa stabilité est loin d'être à toute épreuve. Il faut aussi jouer avec les modes d'écran et son étrange système de mémoire virtuelle pour le faire fonctionner correctement.

La plus grande surprise est Pixy, un tout nouvel outil d'édition d'images et d'animation réalisé avec Hollywood. Lorsqu'il fonctionne, il fonctionne très, très bien. Une fois qu'il aura atteint sa maturité, il devrait faire voler en éclats à peu près tout ce qui existe. Pour l'instant, il vous faudra télécharger la bibliothèque codesets.library corrigée à partir du forum Hollywood pour que tout fonctionne, et les performances ne sont pas encore à la hauteur de ce qu'elles devraient être. Mais il offre une telle vision de l'avenir que j'ai voulu l'inclure ici. Les vieux classiques comme Photogenics et ImageFX fonctionnent également très bien sur l'A1222. Consultez les listes de compatibilité de ce guide (partie 5) pour en savoir plus.

Le meilleur éditeur graphique pixel : Personal Paint 7.3c (lien).
Deuxième : grafx2 (lien).


Meilleur outil d'astronomie : Digital Universe 1.7 (lien).

C'est de loin mon logiciel préféré sur mon A1222. Si vous êtes un amateur de ciel, c'est le logiciel d'astronomie que vous avez toujours voulu. Pas de rendu 3D tape-à-l'oeil ni d'animations inutisles. Définissez le lieu et l'heure de votre prochaine expédition d'observation du ciel, et c'est parti. Il est très facile de générer des rapports répertoriant les différents objets que vous souhaitez observer, toutes les données de localisation nécessaires, etc. Sa base de données est très complète et vous aurez du mal à trouver un objet qui n'y figure pas. Il est également possible de créer des scripts, de sorte que si vous souhaitez générer des simulations d'une période et d'une partie du ciel nocturne particulières, vous pouvez facilement le faire. Il contient également de nombreuses informations utiles sur la plupart des objets, en plus des données de localisation. Vous avez donc tout ce qu'il vous faut si vous emmenez des enfants ou des amis avec vous en termes d'éducation. Le développeur Bill Eaves sait clairement ce qui est utile ou pas dans un logiciel d'astronomie et je ne saurais trop le recommander. J'espère qu'un jour les images seront mises à jour avec des images plus récentes provenant des télescopes Hubble et James Webb, et il serait bon d'élargir les articles de l'encyclopédie sur les principaux objets et planètes. Mais il est formidable. Achetez-le... maintenant.

5. Compatibilité des logiciels [retour au plan]

5.1 Ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas, et ce qui a besoin d'être débogué.

Les logiciels listés ici ont été testés sur un A1222 basé sur une carte Tabor bêta originale utilisant les derniers composants bêta d'AmigaOS 4.1 au début de l'année 2023. Votre expérience peut évidemment varier. La règle générale avec les logiciels A1222 est la suivante : tant qu'ils n'utilisent pas d'instructions et de données en virgule flottante, ils devraient être plus rapides que sur une Sam460. S'ils utilisent des instructions et des données en virgule flottante, les performances varient : s'ils les utilisent beaucoup et s'ils sont compatibles avec la couche d'émulation LTE, ils devraient être utilisables mais pas rapides. Quelque part entre un Amiga NG normal et un système 68k avec 68060. S'il existe un binaire optimisé pour l'A1222 (ou SPE), utilisez-le toujours. Il sera beaucoup plus rapide.

Certains logiciels ont des incompatibilités mineures avec la couche d'émulation LTE et doivent être mis sur liste noire, un peu comme la couche d'émulation JIT Petunia 68k intégrée à AmigaOS 4. Pour forcer un logiciel à utiliser l'émulateur interprétatif davantage compatible (mais plus lent), vous pouvez l'ajouter à la liste noire du LTE. Ce guide contient une liste noire LTE prête à l'emploi. Installez simplement DEVS:load-time-blacklist sur votre disque système. Il y a quelques notes à ce sujet après le tableau.

Cela dit, tous les logiciels de cette liste devraient fonctionner sur l'A1222 si nous parvenons à les déboguer. Tous les logiciels listés ici fonctionnent sur mon AmigaOne X5000, même s'il est vrai que certains ont nécessité un effort particulier. L'objectif devrait être que tout ce qui fonctionne sur une autre plate-forme AmigaOS 4 fonctionne sur votre A1222. Nous n'en sommes pas encore là, mais nous nous en rapprochons.

Outils audio

AmigaAMP 3.29		PPC	Oui	Bonne performance
AmiPodder 1.7		PPC	Oui	Bonne performance ; lancement initial lent
AmiSoundED		PPC	Oui	Bonne performance
aTunes 3.9		PPC	Oui	Bonne performance
Audio Evolution 4.0	PPC	Oui	Bonne performance
Bars 'n Pipes 0.7.1	PPC	Oui	Bonne performance
DigiBooster 3.0		PPC	Oui	Bonne performance
HD-REC 0.10		68K	Non	Plante avec erreur DSI fatale, voir journal du plantage 1, 2, 3
HivelyTracker 1.9	PPC	Oui	Bonne performance
MilkyTracker 1.01	PPC	Oui	Bonne performance
OctaMED Soundstudio	68K	Oui	Bonne performance ; nécessite TheMaetrix
Phonolith 1.0		PPC	Oui	Fil d'exécution du lecteur utilise plein de temps processeur
ProTrekkr 2.5.5		PPC	Non	N'est pas vu comme un exécutable !
Schism 0.2a		PPC	Oui	Bonne performance
Rave 1.6		PPC	Oui	Bonne performance ; chargement lent des gros fichiers
RNOTunes		PPC	Oui	Bonne performance
Seq Pro 2.0		PPC	Oui	Bonne performance
SimplePlay 3.8		PPC	Oui	Bonne performance
SoundFX 4.3		68K	Non	S'arrête à 80% durant le lancement
TuneNet 2.13		PPC	Oui	Bonne performance

Outils vidéo

DvPlayer 54.9		PPC	Oui	Bonne performance ; gère l'accélération vidéo HD
Emotion 1.9		PPC	Oui	Bonne performance ; gère l'accélération vidéo HD
FFmpeg-GUI		PPC	Oui	Se lance ; nécessite FFmpeg pour être utilisé
FFmpeg			PPC	Non	Gel lors du lancement ; journal série nécessaire
FFshop			PPC	Oui	Se lance ; nécessite FFmpeg pour être utilisé
Mplayer-GUI 1.61	PPC	Oui	Bonne performance
Mplayer 4.2.3		PPC	Oui	Performance médiocre
Mplayer-MickJT 1.01	PPC	Oui	Performance médiocre
MUI-MPlayer		PPC	Oui	Performance médiocre
VideoEditor 1.1		PPC	Oui	Bonne performance

Outils Internet

AmFTP 1.946		PPC	Oui	Bonne performance
AmiGemini		PPC	Oui	Bonne performance
AmIRC 3.15		PPC	Oui	Bonne performance
AmTelnet II		68K	Oui	Bonne performance
AWeb 3.5.11		PPC	Oui	Bonne performance
BigSister v53		PPC	Oui	Bonne performance
ClipDown 3.1		PPC	Oui	Bonne performance
dizzytorrent		68K	Oui	Bonne performance
eNewsReader 1.2		PPC	Oui	Bonne performance
IBrowse 2.5.6		PPC	Oui	Bonne performance
Netsurf 3.10		PPC	Oui	Bonne performance
NewsCoaster 1.65	PPC	Oui	Bonne performance
Odyssey 1.23r5b07	PPC	Oui	Bonne performance
pFTP 1.2		PPC	Oui	Bonne performance
RDesktop 1.14		PPC	Oui	Bonne performance ; rafraîchissement parfois lent
RNOXfer 1.0		PPC	Oui	Bonne performance
SimpleMail 0.45		PPC	Oui	Bonne performance ; bogué
SSHTerm 1.8		PPC	Oui	Bonne performance
Term 1.8		68K	Oui	Bonne performance
TimberWolf 4.0.1	PPC	Non	Erreur DSI fatale au lancement ; voir le journal du plantage
TwinVNC 1.8		PPC	Oui	Bonne performance ; rafraîchissement parfois lent
WookieChat 2.12		PPC	Oui	Bonne performance
XNet-RSS 53.2		PPC	Oui	Bonne performance
YAM 2.10dev		PPC	Oui	Bonne performance
ZitaFTPServer		PPC	Oui	Bonne performance

Outils graphiques

Aladdin 4D 5.0		68K	Non	Erreur DSI fatale au lancement (noyau) ; voir le journal du plantage
AmiFig 4.0		PPC	Oui	Bonne performance
AmiPhoto 1.6		PPC	Oui	Bonne performance
ArtEffect 4.0		68K	Oui	Bonne performance
Blender 248.4		PPC	Oui	Bonne performance ; rendu lent
Cinema4D 4.2		68K	Oui	Version 68020 fonctionne bien ; les autres ont une erreur DSI (1, 2)
Cycas 1.78.7		68K	Oui	Bonne performance
DrawStudio 2.0		68K	Oui	Bonne performance
FastView 5.0		PPC	Oui	Bonne performance
fxPAINT 2.0		68K	Oui	Bonne performance
grafx2			PPC	Oui	Bonne performance
ImageFX 4.5.99		68K	Oui	Bonne performance
LightWave 5.20a		68K	Non	Erreur DSI fatale au lancement (noyau) ; voir le journal du plantage
MaxonCAD 2.5		68K	Oui	Bonne performance
PerfectPaint 2.93.6	WOS	Non	Plantage ramlib au lancement, voir le journal du plantage
PersonalPaint 7.3c	PPC	Oui	Bonne performance
Photogenics 5.0		68K	Oui	Bonne performance
Pixy 1.0a4		PPC	Oui	Bonne performance ; nécessite une codesets.library corrigée
ShaderJoy 1.21		PPC	Oui	Bonne performance ; nécessite mise à jour bibliothèque OpenGLES2 3.4
SilkRAW 1.2		PPC	Oui	Bonne performance
SketchBlock 3.4		PPC	Oui	Performance variable ; problème de mouvement rapide de la souris
TVPaint 3.59		68K	Non	Ne reconnaît pas les modes d'écran RadeonRX
WarpView 1.06		PPC	Oui	Bonne performance
Wildfire 7		WOS	Non	Plantage dans le noyau, voir le journal du plantage

Outils bureautiques

AmigaWriter		68K	Oui	Bonne performance ; doit être dans la liste noire LTE
AOrganiser 2.1		PPC	Oui	Bonne performance
Cinnamon Writer		PPC	Non	Gel au lancement ; parfois erreur DSI ; voir le journal du plantage
Compression 0.10	PPC	Oui	Bonne performance
Digita Organiser	68K	Oui	Bonne performance
FinalCalc		68K	Non	Erreur DSI fatale après le lancement ; voir le journal du plantage
FinalData		68K	Oui	Bonne performance
FinalWriter 97		68K	Oui	Bonne performance
Hollywood Designer 5.0	PPC	Oui	Bonne performance
HomeBank 3.1		68K	Oui	Bonne performance
Ignition 1.10		PPC	Oui	Bonne performance
MUIBase 4.2		PPC	Oui	Bonne performance
RNOPublisher		PPC	Oui	Bonne performance
StarAm Plan		68K	Non	Échec du lancement avec erreur Modula-2
TurboCalc 5		68K	Oui	Bonne performance
WordNet 3.5		PPC	Oui	Bonne performance
Wordworth 7		68K	Oui	Nécessite correctif 7.01 et type d'outils "PICASSO=TRUE"
3DStars 1.0		PPC	Oui	Bonne performance

Science et astronomie

AmigaOhm		PPC	Oui	Bonne performance
Celestia 1.6		PPC	Non	Ne se lance pas ; pas de message d'erreur additionnel
Digital Universe	PPC	Oui	Bonne performance
EqEd 0.96		68K	Oui	Bonne performance
FlashMandel NG		PPC	Oui	Bonne performance ; version SPE avec problème de dessoin
Fractal Voyager		PPC	Oui	Bonne performance ; génération de fractal lente
Maple V R3		68K	Oui	Bonne performance ; problème de police pour MapleView
MathScript		68K	Oui	Bonne performance
MathX			68K	Oui	Bonne performance
YACAS			68K	Oui	Bonne performance

Émulateurs

AmiArcadia		PPC	Oui	Bonne performance
amiNES 0.80		PPC	Oui	Erreur DSI fatale en sortie ; voir le journal du plantage
Basilisk II		PPC	Oui	Bonne performance en résolution 640x480
DOSbox 0.7-3		PPC	Oui	Bonne performance
E-UAE 0.8.29		PPC	Oui	Bonne performance
FinalBurn		PPC	Non	Erreur : "fbn-os4 not valid executable"
Fuse 1.5.0		PPC	Oui	Bonne performance
Handy 0.5		PPC	Oui	Bonne performance
Hatari 1.5		PPC	Oui	Bonne performance
KEGS 0.65		PPC	Oui	Bonne performance ; certains programmes forcent à quitter
OhBoy 1.0		PPC	Oui	Bonne performance
oSMoSe 0.9.2		PPC	Oui	Bonne performance
SMS Plus 0.9.4a		PPC	Oui	Bonne performance
Snes9X			PPC	Non	Impossible de joueur à un jeu ; erreurs avec les ROM
VICE			PPC	Oui	Bonne performance
VirtualJaguar		PPC	Oui	Performance médiocre
WarpSNES		PPC	Oui	Bonne performance

Outils système et de développement

AISSview		PPC	Oui	Bonne performance
AmiArc			PPC	Oui	Bonne performance
AmiCygnix v1.7		PPC	Oui	Performance médiocre
AmiPDF 1.25		PPC	Oui	Bonne performance
AmiUpdate		PPC	Oui	Bonne performance
Annotate		PPC	Oui	Bonne performance
CodeBench		PPC	Oui	Bonne performance
DevInfos		PPC	Oui	Bonne performance
DirMeUp			PPC	Oui	Bonne performance
GfxBench2D		PPC	Oui	Bonne performance
HexSee			PPC	Oui	Bonne performance
Hollywood 10		PPC	Oui	Bonne performance
LiteXL			PPC	Oui	Bonne performance
MultiEdit		PPC	Oui	Bonne performance
MultiViewer		PPC	Oui	Bonne performance
Ranger 2.1		PPC	Oui	Bonne performance
RNOPDF			PPC	Oui	Bonne performance
SDK Browser		PPC	Oui	Bonne performance
Spotless 2.2.1		PPC	Oui	Bonne performance
StormCED 5		PPC	Oui	Bonne performance
Workbench Explorer	PPC	Oui	Bonne performance ; lancement initial lent
VIM (MUI)		PPC	Oui	Bonne performance

Notes
  • AmiSSL 4.x et 5.x ont un problème avec l'émulateur LTE qui ne sera pas corrigé ; à ajouter à la liste noire.
  • La plupart des logiciels qui utilisent SSL ou SSH, tels que curl et Netsurf, doivent également être ajoutés à la liste noire.
  • Les logiciels 68k compilés avec StormC peuvent utiliser l'ancienne bibliothèque wizard.library ; assurez-vous de télécharger la version AmigaOS 4 depuis OS4Depot et ajoutez-la à la liste noire.
  • Aucune des couches d'émulation WarpOS ne fonctionne sur l'A1222, comme powerpc.library ou ReWarp. Merci à Hans de Ruiter qui a rapporté le bogue, ReWarp build#80 fonctionne maintenant avec succès sur l'A1222. Vous aurez également besoin d'installer ReWarp3DPPC.
  • Assurez-vous que toutes les bibliothèques mathématiques IEEE 68k sont ajoutées à la liste noire LTE.
  • ARexx fonctionne, mais là encore, il faut l'ajouter à la liste noire LTE.
  • Il existe des portages Linux formidables comme Gnumeric et Abiword qui tournent dans AmiCygnix ; ils fonctionnent bien, mais la vitesse de rafraîchissement est très médiocre pour l'instant.
J'espère que cela vous permettra de commencer à utiliser tous les logiciels que vous voudrez utiliser sur votre nouveau A1222. Bonne lecture !

6. Compatibilité des jeux [retour au plan]

6.1 Ce qui est jouable et ce qui ne l'est pas

Les jeux listés ici ont été testés sur une carte Tabor bêta originale A1222 utilisant les derniers composants bêta d'AmigaOS au début de l'année 2023. Votre expérience peut évidemment varier. La règle générale avec les logiciels A1222 est la suivante : tant qu'ils n'utilisent pas d'instructions et de données en virgule flottante, ils devraient être plus rapides que sur une Sam460. S'ils utilisent des instructions et des données en virgule flottante, les performances varient : s'ils les utilisent beaucoup et s'ils sont compatibles avec la couche d'émulation LTE, ils devraient être utilisables mais pas rapides. Quelque part entre un Amiga NG normal et un système 68k avec 68060. S'il existe un binaire optimisé pour l'A1222 (ou SPE), utilisez-le toujours. Il sera beaucoup plus rapide.

Si vous êtes un joueur et que vous voulez un système Amiga de nouvelle génération, l'A1222 n'est probablement pas le meilleur choix pour vous. Ne vous méprenez pas, de nombreux jeux natifs et d'anciens jeux 68k (via RunInUAE) fonctionnent parfaitement. Même certains jeux 3D sont parfaitement jouables avec une carte graphique moderne et Warp3DNova. Mais il y en a un certain nombre qui ne sont tout simplement pas amusants à faire tourner. Cette liste devrait vous éviter la frustration, et n'oubliez pas de consulter les notes au bas de cette liste.

Cela dit, tout ce qui est dans cette liste devrait fonctionner sur l'A1222 si nous pouvons le déboguer. Tous les jeux listés ici fonctionnent sur mon AmigaOne X5000, même s'il est vrai que certains ont nécessité un effort particulier. L'objectif devrait être que tout ce qui fonctionne sur une autre plate-forme AmigaOS 4 fonctionne sur votre A1222. Nous n'en sommes pas encore là, mais nous nous en rapprochons.

Jeux jouables

1941 Deluxe		SDL1	Oui	Bonne performance
Airball			n/a	Oui	Bonne performance
AlephOne		SDL1	Oui	Bonne performance
AmiChess		n/a	Oui	Bonne performance
Anagramarama		SDL1	Oui	Bonne performance
Armagetron		OGL	Oui	Bonne performance ; quelques problèmes de rendu
Augustus *		SDL2	Oui	Performance "un peu plus lente que sur Sam460"
BallGameHD		SDL1	Oui	Bonne performance
Beat2X			SDL1	Oui	Bonne performance
beret			SDL1	Oui	Bonne performance
BlackBox		n/a	Oui	Bonne performance
BlastAway		n/a	Oui	Bonne performance
BOH			n/a	Oui	Bonne performance
Breakers 2.1		SDL1	Oui	Bonne performance
breakhack		SDL2	Oui	Mettre le rendu SDL2 sur "opengles2" dans les prefs ; désactiver la musique
BubbleShooterDX		n/a	Oui	Bonne performance
CandyCrisis		SDL1	Oui	Bonne performance
C&C: Red Alert *	SDL2	Oui	Performance "un peu plus lente que sur Sam460"
C&C: Tiberian Dawn *	SDL2	Oui	Performance "un peu plus lente que sur Sam460"
Cro-Mag Rally		OGL	Oui	Performance médiocre ; doit effacer le cache GL à chaque lancement
Cube			OGL	Oui	Jouable ; en bidouillant on peut monter à 18-30 ips
Dale Hardshovel		SDL1	Oui	Bonne performance
Descent I (SDL)		SDL1	Oui	Bonne performance
Descent I (OpenGL)	OGL	Oui	Bonne performance
DevilutionX (Diablo) *	SDL1	Oui	Performance "un peu plus lente que sur Sam460"
Enigma			n/a	Oui	Bonne performance
Fallout CE 1 *		SDL2	Oui	Performance "un peu plus lente que sur Sam460"
Fallout CE 2 *		SDL2	Oui	Performance "un peu plus lente que sur Sam460"
Fheroes2 *		SDL2	Oui	Performance "un peu plus lente que sur Sam460"
foobillardplus		OGL	Oui	Jouable après quelques changements dans les réglages
Freedink		SDL1	Oui	Bonne performance
Freespace (MiniGL)	OGL	Oui	Bonne performance
Frogatto		n/a	Oui	Pas vraiment, pauses aléatoires ; nécessite des paramètres personnalisés
Gianas Return		SDL1	Oui	Bonne performance
Gorky 17		n/a	Oui	Bonne performance ; saccades occasionnelles
HCraft			OGL	Oui	Jouable si on change le mode graphique, chargement très long
Hermes			SDL1	Oui	Bonne performance
HexGem			SDL1	Oui	Bonne performance
HHeretic		SDL1	Oui	Bonne performance
Huenison		n/a	Oui	Erreur DSI au lancement, peut être ignorée ; voir le journal du plantage
Linball			SDL1	Oui	Bonne performance
Lincity NG		SDL1	Oui	Performance médiocre, mais jouable
Lpairs			SDL1	Oui	Bonne performance
MACE			n/a	Oui	Bonne performance (et génial !)
MiniSlug		SDL1	Oui	Bonne performance
Neverball		OGL	Oui	Bonne performance dans les basses résolutions
Neverputt		OGL	Oui	Bonne performance dans les basses résolutions
Numpty Physics		SDL1	Oui	Bonne performance
NXEngine-CaveStory	SDL1	Oui	Performance médiocre
Open Sonic		n/a	Oui	Performance médiocre
OpenBOR			n/a	Oui	Bonne performance (pour les plupart des PakS)
OpenTyrian		n/a	Oui	Bonne performance
Otto Matic		OGLES2	Oui	Médiocre performance (15-20 ips)
Pathmania		SDL1	Oui	Bonne performance
Patience Mahjongg	SDL1	Oui	Bonne performance
Pekka Kana 2		SDL2	Oui	Bonne performance avec changements dans les réglages
Pingus (MiniGL)		OGL	Oui	Bonne performance
Pingus (SW)		SDL1	Oui	Bonne performance
PowerManga		SDL1	Oui	Bonne performance
PRBoomPlus		n/a	Oui	Bonne performance
Prince of Persia	SDL1	Oui	Bonne performance
Pushover		SDL1	Oui	Bonne performance
Rise of the Triad	n/a	Oui	Bonne performance
Secret Maryo Chronicles	SDL1	Oui	Performance médiocre
SokobAmiga		SDL1	Oui	Bonne performance
Soliton			n/a	Oui	Bonne performance
Spencer			W3DN	Oui	Bonne performance
sqrxz			n/a	Oui	Bonne performance
sqrxz2			n/a	Oui	Bonne performance
sqrxz3			n/a	Oui	Bonne performance
sqrxz4			n/a	Oui	Bonne performance
SudoQ			SDL1	Oui	Bonne performance
Super Mario 64 (sm64ex)	OGL	Oui	Bonne performance ; nécessite OpenGLES2.library mise à jour
SuperTux		SDL1	Oui	Bonne performance
Swamp Defense 2		n/a	Oui	Bonne performance
Tap Jewels		n/a	Oui	Bonne performance
Tetris			SDL1	Oui	Bonne performance
TetrisLAN		SDL1	Oui	Bonne performance
Tong!			SDL1	Oui	Bonne performance
Tower 57		n/a	Oui	Bonne performance ; utiliser la version SPE
uNext			n/a	Oui	Bonne performance
Ur-Quan Masters		SDL1	Oui	Bonne performance
VoxelBird		W3D	Oui	Bonne performance ; utiliser la version SPE
VoxelNoid		W3D	Oui	Bonne performance ; utiliser la version SPE
Widelands		SDL1	Oui	Le chargement prend 100% du processeur ; sinon c'est bon
Zaz 1.0			OGL	Oui	Performance médiocre
Zelda: ROTH		SDL1	Oui	Bonne performance
Zelda: SolarusDX	SDL1	Oui	Bonne performance ; introduction consomme 100% du processeur
Zelda: TTT		SDL1	Oui	Bonne performance

Jeux qui nécessitent d'être débogués ou qui sont injouables

AmiCraft		OGL	Oui	Erreur DSI au lancement et en sortie ; voir le journal du plantage ; lent
Aquaria			OGL	Non	Se lance mais est trop lent
Barony			OGL	Oui	Se lance mais est trop lent
Battle Squadron		n/a	Oui	Performance médiocre même avec la version Tabor
Battle for Wesnoth	n/a	Oui	Se lance mais est trop lent
Death Rally		OGL	Oui	S'arrête sur un écran blanc lors de l'introduction
Equilibrio		OGL	Non	Se lance, gel à l'écran initial
Flare			n/a	Oui	Se lance, menus non fonctionnels
Frogatto		n/a	Non	Lancement consomme tout le temps processeur, trop lent
Frotz			n/a	Non	Gel au lancement ; rien dans le bus série
Heretic II (v2023) *	OGLES2	Non	Erreur DSI fatale au lancement, processeur à 100% ;
                                        voir journal du plantage 1, 2, 3
Hexen II (MiniGL)	OGL	Non	Plante avec erreur "bad surface" durant le démarrage ; voir journal
Hexen II (SW)		SDL1	Non	Plante avec erreur "bad surface" durant le démarrage ; voir journal
Hurrican		SDL1	Oui	Se lance mais est trop lent à jouer
MeAndMyShadow		n/a	Non	Erreur DSI fatale au lancement (elflib) ; voir le journal du plantage
MegaMario		SDL1	Non	Lancement consomme tout le temps processeur, trop lent
MYST			n/a	Non	Gel au lancement ; rien dans le bus série
Noiz2sa			SDL1	Non	Le lancement consomme tout le temps processeur, trop lent
OpenJK Jedi Academy *	OGL	Non	Plantage au lancement ; journal du plantage non disponible
OpenJK Jedi Outcast *	OGL	Oui	Se lance mais est trop lent pour être jouable
PangZero		n/a	Non	Erreur DSI fatale au lancement (Perl) ; voir le journal du plantage
Polymorphable		SDL2	Non	Erreur DSI fatale au lancement (elflib) ; voir le journal du plantage
PRBoomGL		OGL	Non	Échec du lancement : ne peut pas créer le contexte OGL ; voir journal
Primrose		SDL1	Non	Gel au lancement ; rien dans le bus série
Quake I (SW)		n/a	Non	Erreur DSI fatale au lancement ; voir le journal du plantage
Quake I (fuh)		OGL	Non	Gel au lancement et plante avec erreur DSI ; voir le journal du plantage
Quake I (GL)		OGL	Non	Ne se lance pas ; ne peut pas ouvrir le contexte OGL
Quake Darkplaces	OGL	Oui	Se lance, alertes DSI, quitte après le chargement
Quake II		OGL	Non	Erreur DSI fatale au lancement (newlib) ; voir le journal du plantage
Quake II HD		OGL	Non	Erreur DSI fatale au lancement ; voir le journal du plantage
Quake III		OGL	Oui	Se lance, le jeu démarre, trop lent pour être jouable
Shogo			OGL	Non	Erreur DSI fatale (examen des moteurs de rendu) ; voir le journal du plantage
Speed Dreams		OGL	Oui	Se lance mais est trop lent pour être jouable
Super Mario War		SDL1	Non	Gel au lancement ; rien dans le bus série
Supertuxkart		OGL	Oui	Très lent, ne peut pas lancer certaines cartes ; voir le journal
teeworlds		OGL	Oui	Se lance mais est trop lent pour être jouable
TORCS			OGL	Oui	Se lance mais est trop lent pour être jouable
UFO: Alien Invasion	OGL	Non	Erreur inconnus au lancement ; voir le journal du plantage
WipEout 2097		WOS	Non	Alerte "alignment exception" quand on débute une partie
Zaz 1.0.2	      EGL-Wrap	Oui	Gel au logo ; erreur DSI fatale au lancement ; voir journal du plantage
Zelda: OniLink Begins	SDL1	Non	Erreur DSI fatale au lancement (newlib) ; voir le journal du plantage

* Tests avec un astérisque réalisés par Sinan Gürkan

Notes
  • La plupart des jeux classiques 68k qui se lancent via RunInUAE fonctionnent très bien ; s'ils fonctionnent sur un autre AmigaOne, ils devraient fonctionner sur l'A1222 sans problème.
  • Certains jeux ont des tonnes de fichiers à charger au démarrage ; soyez patient. Si le pointeur se déplace avec un peu de saccades pendant le chargement, c'est normal.
  • Certains jeux OpenGL ont des textures dont le rendu est étrange, et je n'ai aucune idée de la raison. Cela peut être dû à Warp3DNova, MiniGL, le code d'émulation FPU, ou quelque chose de complètement différent. Ceci est maintenant corrigé avec OpenGLES2 3.4 - merci à Daniel Muessner !
  • Aucune des couches d'émulation WarpOS ne fonctionne actuellement sur l'A1222, comme powerpc.library ou ReWarp. Merci à Hans de Ruiter qui a rapporté le bogue, ReWarp build#80 fonctionne maintenant avec succès sur l'A1222. Vous aurez également besoin d'installer ReWarp3DPPC.
7. Trucs et astuces [retour au plan]

7.1 Comment puis-je optimiser les performances de mon A1222 ?

L'A1222 n'est ni un X1000 ni un X5000. Si vous vous attendez à ce niveau de performance, vous risquez d'être déçu. Et il est loin d'être aussi rapide qu'un PC moderne. Mais il est bien plus rapide que n'importe quel Amiga 68k/FPGA existant, et il est plus rapide que la série Sam. Avec l'avènement de la navigation sur Internet et des jeux en 3D, il se peut que vous souhaitiez obtenir quelques gouttes supplémentaires de la sauce "Va Plus Vite", alors voici quelques conseils à ce sujet.

7.2 Audio et vidéo

Pour commencer, lorsque vous montez votre A1222, prenez une carte RadeonRX. Oui, vous pouvez vous en sortir avec des cartes plus anciennes, mais ne vous embêtez pas. Warp3DNova vous permet d'utiliser vos jeux MiniGL et OpenGLES2 avec le maximum d'accélération possible, et vous aurez besoin d'une de ces cartes pour tirer le meilleur parti de vos vidéos. Avec la bibliothèque d'accélération vidéo fournie par A-EON Technology, vous pouvez lire des vidéos 720p et 1080p en toute fluidité et avec un son synchronisé, mais seulement avec certains codecs. La règle générale est la suivante :
  • Utilisez Emotion ou DvPlayer ; ne vous embêtez pas avec les versions de MPlayer.
  • Les anciens codecs fonctionnent mieux, par exemple, MPEG2 sera toujours plus fluide que H.264.
  • Les codecs les plus récents, comme le H.265, peuvent ne pas être gérés par votre carte.
  • Pour certaines raisons, les conteneurs sont importants : les fichiers utilisant un conteneur AVI semblent consommer une moindre charge processeur que les MP4.
Et bien sûr, assurez-vous toujours que vous utilisez les versions les plus récentes et les plus performantes. Par exemple, la version publique d'Emotion souffre de blocages aléatoires et se désynchronise parfois avec l'audio. Dans ce cas, il suffit de faire une pause et de cliquer à nouveau sur "Play" (Lecture). DvPlayer souffre rarement de ces problèmes. En fait, DvPlayer est beaucoup plus agréable, mais il souffre également de quelques problèmes. Par exemple, le gadget "Scrubber" ne fonctionne pas dans de nombreux cas, c'est-à-dire que vous essayez d'avancer et la vidéo recommence. N'oubliez pas non plus qu'avec la vidéo accélérée, il y a généralement une brève pause avant que la lecture ne commence réellement et que la vidéo peut être grisée pendant une seconde ou deux. C'est normal.

7.3 Jeux

Si votre jeu nécessite une grande capacité de calcul, vous ne pourrez probablement pas y jouer facilement sur l'A1222. Cela dit, la plupart des jeux autres que les jeux de tir à la première personne en 3D fonctionnent très bien. L'accélération fournie par OpenGLES et Warp3DNova est très utile à cet égard, et vous pouvez généralement en tirer parti, même pour des jeux que vous n'auriez pas envisagés. De nombreux jeux sont portés depuis d'autres plates-formes grâce à la structure commune Simple Direct Media Layer, alias SDL. Si vous récupérez la dernière version de SDL2 sur OS4Depot, vous trouverez un outil de préférences inclus. Installez-le !

A1222

En réglant le moteur de rendu sur "OpenGL" ou "OpenGLES2", vous pouvez indiquer au jeu en SDL d'utiliser ce moteur de rendu pour les surfaces 2D, ce qui peut accélérer les choses dans certains jeux avec votre carte RadeonRX. Vous devrez cependant faire des essais. Certains jeux fonctionnent mieux avec le moteur de rendu logiciel, d'autres non. Ce n'est pas le seul domaine où un changement de préférences peut faire une grande différence. Par exemple, votre carte RadeonRX gère la gestion dynamique de l'alimentation. Sur la plupart des systèmes, vous voudrez qu'elle se gère toute seule, mais pour votre A1222, assurez-vous de la forcer à passer en mode haute puissance. Cela peut vous aider à éviter une chute du nombre d'images par seconde dans certains jeux.

A1222

Bien sûr, il existe des règles générales que vous pouvez appliquer à l'A1222 et auxquelles toute personne possédant une Sam plus ancienne est habituée. Lorsque vous le pouvez, essayez d'utiliser une résolution plus petite. La plupart des jeux fonctionneront très bien en 1920x1080, mais si c'est un peu lent, essayez de baisser la résolution à ce qu'il peut supporter, comme 800x600. Désactivez l'anticrénelage dans les jeux en 3D, réduisez le niveau de détail, désactivez les effets de lumière, etc. Ce n'est pas idéal, mais si cela vous permet de passer de 18 images/seconde à 30 images/seconde dans un jeu d'action/tir, c'est la différence entre une blessure et la mort.

7.4 Quelques pièges

Il est surprenant de constater qu'il y en a très peu. Certains logiciels ne fonctionnent tout simplement pas, et c'est bien dommage. Mais la plupart d'entre eux sont soit très anciens, soit des portages de jeux 3D. Un domaine qui peut vous rendre fou si vous ne le connaissez pas est AmiSSL. Il a un bogue qui ne sera pas corrigé pour l'A1222, il doit donc être inclus dans votre liste noire DEVS:load-time-blacklist. Sinon, vous vous retrouverez avec des erreurs de connexion. La bonne nouvelle est que les performances ne semblent pas vraiment affectées. La mauvaise nouvelle est que chaque fois que les développeurs d'AmiSSL créeront une nouvelle bibliothèque, vous devrez vous rappeler de l'ajouter à votre liste noire.

Comme le pilote SATA en est encore à ses débuts, le chargement de très petits fichiers prend plus de temps qu'il ne le devrait. Ainsi, tout ce qui utilise une tonne d'images AISS ne se lancera pas nécessairement instantanément. Les outils MultiViewer et MultiEdit d'A-EON Technology en sont un bon exemple. Si vous lancez les utilitaires Multiview ou Notepad fournis, ils se lancent instantanément. Mais les remplaçants d'A-EON Technology prennent environ une seconde. Sur n'importe quelle autre plate-forme, cela ne serait même pas perceptible, mais sur Amiga, les petits outils se lancent généralement sans délai. Gardez cela à l'esprit. Ceci est également vrai pour certains jeux avec de nombreux fichiers graphiques et audio différents. Si HCraft semble geler, ce n'est en fait pas le cas : il prend juste beaucoup de temps à se charger. Soyez patient.

En ce qui concerne la patience, parlons des applications basées sur AmiCygnix. Elles fonctionnent très bien, et parfois vous aurez besoin d'ouvrir un fichier Word avec Abiword ou un fichier Excel avec Gnumeric. Le problème, c'est la performance. Elles sont loin d'être excellentes. L'interface et le rafraîchissement sont vraiment lents. Il y a cependant des choses que vous pouvez faire pour aider. Vous devrez utiliser l'outil myX11Setup pour certaines choses.
  • Dans la mesure du possible, exécutez le programme AmiCygnix que vous voulez dans le Workbench, et pas en plein écran.
  • Utilisez le pilote d'affichage "workbench" ou "workbench2" ; j'utilise ce dernier.
  • Lorsque vous exécutez AmiCygnix, passez votre Workbench en mode d'écran 16 bits.
  • Si vous voulez le plein écran, utilisez le pilote d'affichage "customscreendb" et utilisez la préférence "ScreenMode" (Modes d'écran) pour forcer votre écran à un mode d'écran 16 bits.
Faire fonctionner AmiCygnix comme vous le souhaitez peut demander un peu d'expérimentation. Assurez-vous de lire l'excellente documentation incluse, en particulier l'AmigaGuide. Peut-être devrions-nous récolter de l'argent et envoyer un A1222 à l'auteur, Edgar Schwann !

Je vous recommande aussi vivement de sauvegarder vos données. C'est un bon conseil pour n'importe quel ordinateur, mais particulièrement ici. J'utilise une clé USB 3 de Samsung, et ça marche très bien. Il suffit de l'insérer et de lancer Media Toolbox, puis de sélectionner l'option "usbdisk.device". Vous pouvez le partitionner et utiliser NGFS pour qu'il soit un miroir parfait de votre disque dur principal. Copiez simplement les fichiers à l'aide du Shell ou de l'excellent outil de sauvegarde d'Onyxsoft (lien). Veillez également à configurer la sauvegarde de votre disque système de manière à ce qu'elle soit amorçable au cas où vous voudriez démarrer avec elle au lieu de repasser par tout le processus d'installation.

Enfin, n'oubliez pas que ce guide est votre ami. Je le mettrai à jour au cours des prochains mois avec de nouvelles observations, alors n'oubliez pas de le mettre dans vos favoris. Les nouvelles découvertes seront prises en compte.

8. Performances et analyse comparative [retour au plan]

8.1 Comment évaluer les performances de l'A1222 par rapport à d'autres systèmes ?

Je ne sais pas pourquoi je me donne la peine de répondre à cette question, mais les gens semblent tout de même intéressés. La vérité est que la plupart des tests de performances ne valent rien : celui-ci favorise telle architecture processeur, celui-là favorise telle carte graphique, l'autre est trompeur quand on utilise certains types de mémoire, et ainsi de suite. Le seul critère qui compte vraiment est la façon dont votre travail s'exécute sur votre système avec votre configuration. Tout le reste n'est que bruit. Cela dit, il y a quelques outils de tests de performance que nous avons tendance à utiliser sur nos systèmes Amiga NG pour les comparer, et certains peuvent être utiles pour déterminer les tendances globales de performance. Les systèmes que je vais comparer sont l'AmigaOne X5000/20 et la Sam460LE. Je serais heureux d'ajouter d'autres systèmes, mais quelqu'un devra effectuer les tests.

Chaque test listé ici a été réalisé sur une carte Tabor bêta originale basée sur la version AmigaOS 4 pour A1222 utilisant les derniers composants bêta en date de début 2023. C'est de la bêta. Bêta. BÊTA ! Cela signifie que les chiffres finaux peuvent être similaires ou très différents. La raison d'être des accords de confidentialité est d'empêcher ce genre de choses d'influencer les attentes des gens avant la sortie, que ce soit pour le meilleur ou pour le pire. Si quelqu'un commence à citer cette page sur les forums, j'enverrai le Golem de Prague à vos trousses. Ne croyez pas que je ne peux pas le faire.

8.2 Tests de performance du processeur

Les tests listés ci-dessous sont conçus pour caractériser les performances de calcul du processeur et la bande passante de stockage plutôt qu'une quelconque charge de travail réelle. Comme toute autre chose sur l'A1222, si elle utilise des instructions et des données en virgule flottante PowerPC, les résultats seront affectés par la couche d'émulation FPU. Par exemple, les résultats de RageMem ci-dessous utilisent des types de données float64 pour les opérations 64 bits, les chiffres seront donc trompeurs. Ainsi, des tests comme le test Whetstone ou la conversion MP3 avec Lame, ou les tests de lecture/écriture 64 bits de RageMem ont été retirés des tableaux ci-dessous pour l'instant, mais je peux mettre les données brutes à la disposition de ceux qui sont intéressés.

Test				Unités		A1222		X5000		Sam460

RageMem

Lecture cache L1 (32 bits)	Mo/sec		4411		7537		4386
Écriture cache L1 (32 bits)	Mo/sec		4417		7538		4362
Lecture cache L2 (32 bits)	Mo/sec		604		4288		1033
Écriture cache L2 (32 bits)	Mo/sec		932		5022		448
Lecture RAM (32 bits)		Mo/sec		588		677		277
Écriture RAM (32 bits)		Mo/sec		892		1469		448

SortBench

Éléments 1k			Mo/sec		2178.80		3729.67		1700.54
Éléments 2k			Mo/sec		2190.44		3755.91		1706.85
Éléments 4k			Mo/sec		2194.27		3763.17		1697.80
Éléments 8k			Mo/sec		2170.78		3748.58		1650.10
Éléments 16k			Mo/sec		537.67		3380.38		472.58
Éléments 32k			Mo/sec		436.20		3277.59		390.23

Dhrystone 2.1

Dhrystones par seconde				1195863.4	1959940.6	1002608.4
Dhrystones MIPS			DMIPS		680		1115		570

Le tamis d'Eratosthène (dix itérations, taille de 8191)

Durée moyenne de l'itération	seconde		0.006771	0.002744	0.011243
Résultat MIPS maximum		MIPS		1160.3		1973.0		873.2
Résultat MIPS minimum		MIPS		130.6		213.2		80.7

8.3 Tests de performance du disque

Dans la section Options de disque de ce guide, nous avons discuté des disques et des choix de systèmes de fichiers. J'aimerais maintenant comparer les performances relatives des entrées/sorties au niveau du disque entre mon A1222 et mon X5000. Pour ce test, le même disque SSD Samsung a été utilisé, avec le même schéma de partitionnement et le même système de fichiers, NGFS\01. Bien que j'aimerais faire des tests réels, comme de la lecture vidéo et des copies de fichiers de différentes tailles, je n'ai pas d'instrumentation pour capturer les résultats avec précision, donc comme précédemment, nous utiliserons DiskSpeed 4.5 pour nos tests. Je ne sais pas si l'émulation du FPU a un impact sur les résultats, mais cela n'a guère d'importance puisqu'en fin de compte, c'est ainsi que cela fonctionnerait de toute façon sur nos A1222.

Certains de ces chiffres semblent, eh bien, un peu erronés. Mais en général, nous nous attendons à ce que l'A1222 soit moins performant que le fleuron X5000, et c'est ce qu'il montre. Le pilote p1022sata.device peut probablement être amélioré dans de nombreux domaines ; je crois comprendre qu'il est basé sur le pilote Linux FreeScale, et qu'il peut y avoir des choses qui peuvent être améliorées pour tirer parti des fonctionnalités d'ExecSG. Aucune idée. Dans le monde réel, cela peut se voir, en particulier lors du chargement de nombreux petits fichiers, tels que les images AISS ou les jeux avec des tonnes d'images et de sons. Avec d'autres applications, on ne le remarque pas du tout. Le fait est que les entrées/sorties disque de l'A1222 peuvent encore être améliorées de façon logicielle ; il n'y a aucune raison pour que certains de ces chiffres soient aussi bas qu'ils le sont.

Test				Unités		A1222		X5000		A1222 contre X5000

Vitesse de manipulation de répertoires

Création de fichiers 		fichiers/sec	1888		4109		46%
Ouverture de fichiers		fichiers/sec	27,12 k		72,24 k		38%
Examen de répertoires		fichiers/sec	174,89 k	297,27 k	59%
Effacement de fichiers		fichiers/sec	3,17 k		14,45 k		22%
Recherche/lecture		recherches/sec	280,30 k	532,19 k	53%

Opérations sur fichiers

Tampon 512 o - création		Mo/sec		15,43		18,18		85%
Tampon 512 o - écriture		Mo/sec		24,13		45,39		53%
Tampon 512 o - lecture		Mo/sec		121,24		223,65		54%
Tampon 4 ko - création		Mo/sec		34,43		24,90		138%
Tampon 4 ko - écriture		Mo/sec		121,66		323,09		38%
Tampon 4 ko - lecture		Mo/sec		358,84		785,62		46%
Tampon 32 ko - création		Mo/sec		43,21		27,61		156%
Tampon 32 ko - écriture		Mo/sec		188,00		1170		16%
Tampon 32 ko - lecture		Mo/sec		271,62		1100		25%
Tampon 256 ko - création	Mo/sec		47,56		27,69		171%
Tampon 256 ko - écriture	Mo/sec		290,16		1620		18%
Tampon 256 ko - lecture		Mo/sec		343,94		1100		31%
Tampon 1 Mo - création		Mo/sec		48,12		26,88		179%
Tampon 1 Mo - écriture		Mo/sec		302,88		959,12		32%
Tampon 1 Mo - lecture		Mo/sec		341,62		1000		34%

En 2021, j'avais également réalisé quelques expérimentations avec les systèmes de fichiers NGFS\00 et SFS sur les A1222 et X5000 qui peuvent être intéressantes. Comparées au tableau ci-dessus, elles montrent soit la maturation de NGFS au fil du temps, soit l'instabilité de DiskSpeed, soit les deux, soit aucun des deux. Je n'essaie pas d'être timoré ; je présente simplement les chiffres tels que je les ai mesurés. Les données brutes peuvent être consultées ici. Oh, et ces expérimentations ont été réalisées avec DiskSpeed 4.3, une ancienne version.

8.4 Tests de performance graphique

Nous disposons de quelques outils graphiques que nous pouvons utiliser pour l'évaluation des performances, et pour commencer, nous utiliserons des outils bien connus. Plus tard, j'espère ajouter des exemples du monde réel comme les temps de rendu de Blender, le nombre d'images par seconde de ShaderJoy, la démo de Quake, etc. Ces exemples sont bien plus intéressants que les tests ci-dessous, d'autant plus qu'il y a une carte RadeonHD haut de gamme dans le X5000 et une carte RadeonRX d'entrée de gamme dans l'A1222. Les résultats bruts de GfxBench2D sont disponibles (résultats A1222, résultats X5000).

Test				Unités		A1222		X5000		Sam460

SDLbench

320x240 SW: Slow points		frames/sec	14,1		29,2		5,3
320x240 SW: Fast points		frames/sec	273,2		483,0		164,0
320x240 SW: Rect fill		rects/sec	28054,8		59362,3		27489,9
320x240 SW: 32x32 blits		blits/sec	67147,5		157538,0	53194,8
320x240 HW: Slow points		frames/sec	444,4		800,0		363,6
320x240 HW: Fast points		frames/sec	267,8		536,7		222,4
320x240 HW: Rect fill		rects/sec	44521,7		68266,7		69423,7
320x240 HW: 32x32 blits		blits/sec	7938,0		35008,5		16516,1
640x480 SW: Slow points		frames/sec	1,9		3,8		1,3
640x480 SW: Fast points		frames/sec	69,3		121,3		47,4
640x480 SW: Rect fill		rects/sec	5997,1		18367,7		4740,7
640x480 SW: 32x32 blits		blits/sec	67147,5		157538		50567,9
640x480 HW: Slow points		frames/sec	129,0		216,2		93,0
640x480 HW: Fast points		frames/sec	67,1		134,7		55,9
640x480 HW: Rect fill		rects/sec	35617,4		50567,9		55531,4
640x480 HW: 32x32 blits		blits/sec	8031,4		35617,4		16384,0

GfxBench2D

Score global					6598,70		6678,69		n/a
WritePixelArray			Mo/sec		419,96		923,11		n/a
ReadPixelArray			Mo/sec		324,51		895,61		n/a
copyToVRAM			Mo/sec		147,29		534,54		n/a
copyFromVRAM			Mo/sec		6,72		34,58		n/a

1. Ressources en ligne [retour au plan]

9.1 Communauté, aide et liens vers des logiciels

Vous avez atteint la fin de ce guide et j'espère que vous y avez trouvé plus de réponses que de questions, mais si vous avez besoin de plus d'informations sur votre A1222, de télécharger des logiciels, d'acheter du matériel ou de poser des questions, voici une liste pratique de sites Internet liés à l'Amiga que j'ai mis en favoris dans mes navigateurs Amiga. Si quelque chose ne fonctionne pas, merci de me le faire savoir (lien).

Une autre chose que vous devrez faire est de configurer vos comptes en ligne chez Hyperion et A-EON Technology. De nos jours, la plupart des mises à jour logicielles peuvent être trouvées et téléchargées avec les outils de votre A1222, en particulier AmiUpdate ; pour les logiciels d'A-EON Technology, vous devez utiliser leur propre logiciel Updater. Votre A1222 devrait être livré avec un numéro de série pour AmigaOS. L'une des premières choses à faire est d'enregistrer votre copie sur le site Internet de Hyperion. Une fois que vous l'avez fait, et que vous avez un nom d'utilisateur et un mot de passe, notez-les. Vous en aurez besoin pour vous connecter sur le site de Hyperion pour les mises à jour du système d'exploitation et pour qu'AmiUpdate récupère les composants mis à jour directement sur votre A1222. Vous devrez également ouvrir un compte AmiSphere si vous souhaitez obtenir les mises à jour d'A-EON Technology pour le micrologiciel et tous les composants fournis dans leur produit Enhancer, tels que les pilotes graphiques.

Sites de la communauté
  • amiga.org (forum). Le plus ancien forum Amiga en ligne, amiga.org est principalement focalisé sur le 68k ces jours-ci.
  • amigans.net (forum). De loin le forum le plus utile pour les utilisateurs d'Amiga NG.
  • AmigaWorld (forum). Autrefois le principal site des passionnés d'AmigaOS 4, aujourd'hui surtout des trolls.
  • os4welt.de (forum). Si vous parlez couramment l'allemand, un site formidable pour les utilisateurs d'AmigaOS 4.
  • OS4 Coding (forum). Forum actif pour les développeurs de logiciels AmigaOS 4.
  • Logiciels AmigaOS 4 commerciaux (logiciels). Liste complète des logiciels et jeux commerciaux natifs pour AmigaOS 4.
  • Aminet (logiciels). Bonne source pour les anciens logiciels 68k ; quelques paquets pour AmigaOS 4.
  • OS4Depot (logiciels). Site où vous trouverez probablement le logiciel AmigaOS 4 que vous recherchez ; allez ici !
Sites officiels
  • A-EON Technology, Ltd. (A-EON). Fabricant de l'A1222 et d'autres Amiga NG, logiciels.
  • Hyperion Entertainment (Hyperion). Le site officiel du vendeur de l'AmigaOS 4.
  • AmigaOS Home (Hyperion). Le site officiel commercial pour AmigaOS 4 Final Edition.
  • AmigaOS Support (assistance). Le forum officiel d'assistance pour les utilisateurs d'AmigaOS.
  • AmiUpdate (assistance). Information sur AmiUpdate, l'outil de mise à jour intégré.
  • AmigaOS Wiki (assistance). Documentation détaillée pour les développeurs et les utilisateurs d'AmigaOS.
  • wiki.amiga.org (assistance). Informations sur les produits logiciels et matériels A-EON Technology.
  • AmiSphere (assistance). Portail de compte en ligne pour les produits d'A-EON Technology, y compris Updater.
Actualité et magazines
  • Amiga Future (magazine). Le premier magazine Amiga imprimé ; également un bon site d'informations.
  • Obligement (magazine). Magazine Amiga en ligne de langue française qui couvre également l'Amiga NG.
  • Passione Amiga (magazine). Magazine Amiga imprimé de langue italienne qui couvre également l'Amiga NG.
  • WhatIFF? (magazine). Magazine en AmigaGuide ; couverture des Amiga NG et 68k.
  • amiga-news.de (actualité). Actualité quotidienne et mises à jour de la scène Amiga.
  • AmigaBlogs (actualité). Agrégateur utile de blogs populaires sur l'Amiga.
  • AmigaONE Zone (actualité). Site polonais avec des articles et une couverture de l'actualité pour les utilisateurs d'AmigaOS 4.
  • AmigaSource (actualité). Beaucoup de liens liés à l'Amiga, mis à jour chaque semaine.
Revendeurs et magasins en ligne
  • Relec (revendeur suisse). Offre des systèmes AmigaOne X5000 et Sam460 personnalisés.
  • Alinea Computing (revendeur allemand). Vend ses propres logiciels et des logiciels Amiga tiers, du matériel et des systèmes.
  • AMIGAstore.eu (revendeur espagnol). Distributeur fantastique de matériels et logiciels 68k et NG avec un magasin physique à Lorca.
  • Amedia Computer (revendeur français). Logiciels et matériels Amiga NG et Classic. Magasin physique non loin de Metz.
  • ACube Systems (revendeur italien). Développeur de systèmes Sam et AmigaOne ; propose également du matériel connexe.
  • AAA Technology (revendeur luxembourgeois). Coentreprise A-EON/Amedia/AmigaKit ; principal distributeur A1222 pour l'Europe.
  • GGS-Data (revendeur suédois). Distributeur général d'ordinateurs avec cartes mères NG et logiciels Amiga.
  • AmigaKit (revendeur anglais). Grande dame des revendeurs Amiga ; propose ses propres produits.
  • Amiga On The Lake (revendeur américain). Principalement du matériel 68k et quelques logiciels et composants NG.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]