Obligement - L'Amiga au maximum

Lundi 25 juin 2018 - 04:23  

Translate

En De Nl Nl
Es Pt It Nl


Rubriques

 · Accueil
 · A Propos
 · Articles
 · Galeries
 · Glossaire
 · Liens
 · Liste jeux Amiga
 · Quizz
 · Téléchargements
 · Trucs et astuces


Articles

 · Actualité (récente)
 · Actualité (archive)
 · Comparatifs
 · Dossiers
 · Entrevues
 · Matériel (tests)
 · Matériel (bidouilles)
 · Points de vue
 · En pratique
 · Programmation
 · Reportages
 · Tests de jeux
 · Tests de logiciels
 · Tests de compilations
 · Articles divers

 · Articles in english
 · Articles in other languages


Twitter

Suivez-nous sur Twitter




Liens

 · Sites de téléchargements
 · Associations
 · Pages Personnelles
 · Matériel
 · Réparateurs
 · Revendeurs
 · Presse et médias
 · Programmation
 · Logiciels
 · Jeux
 · Scène démo
 · Divers


Jeux Amiga

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Trucs et astuces

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Glossaire

0, A, B, C, D, E, F,
G, H, I, J, K, L, M,
N, O, P, Q, R, S, T,
U, V, W, X, Y, Z


Partenaires

Annuaire Amiga

Amedia Computer

Relec

Hit Parade


Contact

David Brunet

Courriel

 


Entrevue avec Ralph Torchia
(Entrevue réalisée par Olaf Koebnik et extraite d'Amiga Arena - janvier 2002)


Note : traduction par David Brunet.

Voici une entrevue avec le développeur canadien Ralph Torchia, auteur de Spitfire², un outil permettant d'utiliser un assistant Palm avec son Amiga.

- Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je m'appelle Ralph (Raffaele) Torchia et j'ai 30 ans. Je me suis récemment marié et je suis dentiste au Canada.

- Quand avez-vous commencé à utiliser un Amiga ?

J'ai acheté mon premier Amiga 1000 en 1987 et, à cette époque, j'ai dû être l'une des premières personnes de ma ville à en acheter un.

- Quels modèles d'Amiga possédez-vous ?

Je possède actuellement un Amiga 2000 avec une carte accélératrice G-Force 68030/68882/MMU, une carte graphique Picasso II, un IOExtender, un désentrelaceur A2320, etc. J'utilise aussi WinUAE sur mon PC Pentium III.

- Quelle version du système d'exploitation fonctionne sur vos Amiga ?

Mon Amiga 2000 fonctionne sous AmigaOS 3.9 alors que WinUAE fait tourner AmigaOS 3.5.

- Quels logiciels développez-vous actuellement ?

Je suis actuellement en train de développer Spitfire², un bureau Palm pour AmigaOS.

- Pouvez-vous nous rappeler de quoi retourne Spitfire² ?

Spitfire² est la seconde génération de mon application qui permet aux utilisateurs Amiga, qui possèdent un appareil sous PalmOS, de réaliser une synchronisation des données (HotSync) entre leur PDA et leur Amiga.

- Qu'est-ce qui vous a donné l'idée de développer ce logiciel ?

Lorsque j'ai acheté mon PalmPilot en 1997, il n'y avait que des logiciels pour Windows et Mac OS. Je n'avais aucun de ces ordinateurs à l'époque. Après avoir réalisé que personne ne développait de logiciel Amiga pour se connecter à un Palm, je me suis mis à développer le mien.

- Combien de temps a pris le développement de Spitfire ?

J'ai commencé à développer Spitfire en 1998. Puis, en 1999, je suis passé au développement de Spitfire², la deuxième génération du logiciel. Spitfire² avait beaucoup plus de fonctionnalités et a été conçu pour être plus facile à étendre du point de vue du développeur et aussi de l'utilisateur.

- Quels outils utilisez-vous pour développer ?

Spitfire² est écrit en AmigaE et j'utilise GoldED sous WinUAE en tant que système de développement. Les tests sont effectués sur mon Amiga 2000.

- Pour quel système d'exploitation (AmigaOS, AmigaDE, MorphOS) développez-vous ?

Actuellement, seulement pour AmigaOS.

- Quel système allez-vous soutenir à l'avenir ?

Probablement uniquement AmigaOS. Ceci n'est bien entendu pas gravé dans le marbre et tout peut arriver.

- Que pouvons-nous attendre des futures versions de votre programme ?

Probablement des corrections de bogues et des extensions pour les éléments du bureau, comme davantage d'options d'importation/exportation. Ceci a été la fonctionnalité la plus demandée par les utilisateurs enregistrés.

- Ne perdez-vous pas le plaisir de développer quand vous voyez le faible nombre de retours qu'il y a dans le petit marché Amiga ?

Vous avez tendance à perdre de l'intérêt, mais ce n'est pas le but principal de la programmation sur Amiga. Toute personne qui développe sur Amiga sait qu'elle ne va jamais gagner assez d'argent pour couvrir ses coûts ou pour devenir riche (et même pas assez pour acheter ne serait-ce que des bonbons !). D'une certaine manière, vous le faites parce que vous appréciez cela.

- Recevez-vous suffisamment de retours pour vos logiciels ?

Je reçois des retours et c'est génial quand les utilisateurs prennent le temps de le faire, mais je n'en reçois pas assez. Cela fait du bien de voir que des gens apprécient votre travail et qu'ils sont prêts à aider d'une manière ou d'une autre pour améliorer le logiciel.

- Quand avez-vous allumé votre Amiga pour la dernière fois ?

La dernière fois que j'ai utilisé mon Amiga 2000 était en décembre 2001 (il y a un mois). J'ai tendance à utiliser WinUAE plus souvent car il est installé sur mon PC, qui est mon ordinateur principal à la maison.

- Quels sont les derniers logiciels que vous avez acheté pour votre Amiga ?

Le dernier logiciel que j'ai acheté est AmigaOS 3.9.

- Quels logiciels continuez-vous à utiliser aujourd'hui ?

J'utilise principalement des outils de développement pour Spitfire². A part ça, j'utilise Personal Paint pour créer des graphiques, Spitfire² pour synchroniser les données et rechercher des informations stockées sur mon PDA, et Directory Opus 5 qui fonctionne sur mon système WinUAE.

- Quels matériels et logiciels prévoyez-vous d'acheter prochainement ?

Aucun. Je possède déjà une grande bibliothèque de logiciels Amiga et PC, et je crains la réaction de ma femme si j'achetai encore plus de matériels ou logiciels. ;-)

- Croyez-vous en un retour de l'Amiga ?

Je pense qu'il peut encore gagner en popularité, mais il sera toujours éclipsé par le mastodonte Windows. Il pourrait se développer mais seulement si toute la communauté se réunit en tant qu'équipe, et avec une meilleure direction et de meilleurs conseils de la part d'Amiga Inc.

- Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Continuez à soutenir les développeurs Amiga de toutes les manières possibles. Aussi, n'abandonnez jamais l'espoir sur les choses qui comptent dans votre vie. Les miracles se produisent encore de nos jours, il suffit d'apprendre où regarder.


[Retour en haut] / [Retour aux articles]